Articles

Panasonic Lumix GX1 RAW / Jpeg …

Comme vous ne le savez peut etre pas encore je suis parti à Hong Kong avec un petit boitier Panasonic Lumix GX1 …

Impossible de faire du RAW au début vu que les logiciels ne savaient pas le traiter … Le temps que les éditeurs se mettent au point pour sortir les évolutions nécessaires dans leurs outils, heureusement ça a été très vite ce coup ci.

Je viens de faire un test surprenant. On savait déjà que c’était pas la point fort de Panasonic de faire de jolis Jpeg et j’ai déjà eu plusieurs photographes qui m’ont dit n’avoir pas aimé les images produites par les boitiers de la série « G » … les gars faut pas faire de Jpeg avec des petits boitiers magique, prenez quelques minutes et faites un petit clic dans un bon logiciel.

voici la différence sur la même image en RAW et en Jpeg sans aucun réglage dans Lightroom 4

C’est une image à 1600 iso volontairement laissée avec le bruit non traité sur le fichier raw. La différence est assez flagrante non ? vous pouvez cliquer sur l’image pour avoir un aperçu plus grand.

J’ai fait une petite galerie sur mon flickr

 

Canon EOS 5D MkIII, meilleur partout sur le papier !

Alors oui avec un titre pareil vous allez vous dire que je prend des risques, je n’ai pas encore testé certes mais j’ai eu l’immense privilège de tripoter la granularité du revêtement de ce nouveau boitier signé Canon en avant première internationale de l’univers (over the word) …
Tout d’abord c’est un bel objet, il est légèrement plus massif que son prédécesseur et fait un poil plus « cossu ». Le 5DMkII reste pour le moment au

catalogue pour proposer une gamme et surtout un éventail de tarifs plus échelonné car le MkIII sera positionné un poil plus haut en gamme et un poil plus haut en tarif.

On devrait le trouver en boutique au mois d’avril aux alentours de 3200 / 3500€ dans toutes les bonnes crèmeries. Le design ne change pas radicalement il conserve ses rondeurs seul le revêtement évolue et se rapproche de ce que Canon a pu proposer sur le 7D ou le 1DMkIV …

Pour faire une synthèse, le boitier progresse a tous les niveaux côté photo et côté vidéo sans être une

révolution sur la fiche technique c’est une belle évolution. Canon a réitéré la démarche faite avec le 7D, ils ont écouté les critiques des utilisateurs et c’est une démarche que je dois saluer. Ca me plait bien moi ça quand les grands constructeurs se rapprochent des utilisateurs pour faire des choix et faire évoluer leurs produits.

Pour ceux qui ont l’anglais fluide, je vous conseille l’article de Vincent Laforet ici 

Au programme côté photo, ils n’emboitent pas le pas de la course au Megapixels et c’est un soulagement pour moi je pense qu’on atteins une limite ou ça va devenir de plus en plus complexe de traiter les images et que peut de monde a aujourd’hui vraiment besoin de plus de 20MP. J’engraisse déjà assez les fabricants de disques dur 😉

Au programme donc on doit saluer plusieurs choses

Premièrement côté vidéo :

Alleluia n° 1 : l’arrivée de la prise casque !!! oui ayé, vous ne rêvez pas on en a rêvé, ils l’ont fait on va pouvoir enfin contrôler ce qui rentre dans la boiboite ! Alléluia n° 2 : A priori le nouveau processeur Digic 5+ fait des miracles au niveau du traitement de l’image si j’en crois les infos que j’ai eu exit la décimation exit l’alliasing fort embarrassant qu’on a pu avoir sur l’ancêtre MkII. Alléluia n° 3 : La progression vers les hautes sensibilités semble aussi assez significative même si ça demande un test poussé, tout ça est très alléchant. Les mêmes recettes de cuisine que pour le capteur du 1Dx ont été utilisé, augmentation de la taille des photosites moins espacés et amplification de la lumiere via des micro lentilles Alléluia n° 4 : La fameuse barriere des 4go et désormais contournée le boitier est capable d’enchainer les clips sans interruption au delà des 12 min. Alléluia n° 5 : Canon a compris que le codec avait une importance sans apporter une vraie révolution il est désormais possible de choisir entre le H.264 Long Gop ou une compression Intra image qui serait aux alentours de 40mb/s … Sans être une révolution j’insiste sur ce point car l’importance d’un codec embarqué qui soit supérieur me semble ultra important. Mon point de vue sur la chose est qu’on a laissé tombé les caméras + magnétoscopes en bandoulière à la fin des années 80 et que l’idée d’avoir un fil à la patte pour gérer l’enregistrement sur un appareil externe ne m’emballe pas du tout. On reste en 4:2:0 en H.264 mais l’intra image va nous apporter un gain qualitatif notable et surtout moins de mauvaises surprise en postproduction. Alléluya n° 6 : le double slot SD / CF avoir le choix c’est toujours bien avec plein de fonctions sympa mais pas de raid 1 pourquoi ? Alléluia n° 7 : La molette devient tactile pour ne pas avoir de « clic clic clic » pendant que ça tourne … énorme !

http://vimeo.com/37784419

Côté photo ils ont énormément bossé sur l’autofocus qui au passage progresse légèrement en vidéo aussi mais on est loin des performance d’un petit GH2 ou d’un Alpha 77 … ya encore du boulot de ce côté là. Par contre en photo c’est la classe puisque c’est le capteur AF du 1DX qui débarque dans le boitier. Avec tout plein de presets impressionnant à utiliser en fonction des spécificité des domaines de photos sportives à faire, il y a un mode AF sports mécaniques par exemple et d’autre pour la voltige le cyclisme qui sont encore paramétrable … ça a l’air très pointu comme sur le 1Dx. Les Hautes sensibilités sont aussi directement héritées du grand frère ce qui s’annonce prometteur. Gros travail sur l’obturateur aussi qui permet un mode rafale à 6i/s et jolie innovation aussi un mode « silencieux » très étonnant.

Voilà vous trouverez la liste des spécifications en bas de cet article tout bientôt et je reviendrai plus largement sur le sujet dès que j’aurais pu faire un vrai test en attendant c’est une très belle évolution sur le papier qui semble prometteuse et qui va pouvoir séduire autant les photographes exigeants que les vidéastes qui ont envie d’évoluer vers le mieux mais qui ne sont pas près à sacrifier la polyvalence photo / video pour une C300 (ou qui n’ont pas le budget). Mes 2 principaux regrets : Un AF plus efficace et un mode ralenti limité au 720p ce qui est un peu désuet, mais mon impression reste positive et j’ai hate d’essayer ce nouveau jouet.

 

 

vous avez dit 20000 Iso ? Loïc Paillard et la Canon EOS C300 … nouveau film test en basses lumières

La Canon EOS C300 est sorti et disponible depuis quelques semaines dans toutes les bonnes crèmeries et c’est déjà un succès. Quand Stéphane Dery de chez Canon France m’a dit, on ferait bien faire un film à un jeune réal / chef op, tu connaitrait pas quelqu’un qui puisse avoir le bon profil … j’ai réfléchi, pas longtemps et j’ai décroché mon téléphone.

Extrait de la conversation : « Allo Loïc, ça te brancherai … blabla … blablabla … C300 … bliblibli …

Réponse : « … j’arrive ! »

Quelque jour après le sieur Loïc Paillard accompagné de son acolyte Arnaud Sadowski me proposent un petit scénario et banzaï !

L’idée était de faire un film en lumière naturelle et d’exploiter les hautes sensibilités de la C300 … on l’a fait il l’a poussé jusqu’à 20000 iso le bougre … alors vous dire que ça ne bruite pas ce serait mentir, mais le bruit est joli et plutôt cinématographique.

Les deux compères voulaient jouer avec des ralentis dont tout a été tourné en 720p50, les optiques utilisés 100% Canon série L : Un 16/35 f:2,8 + 24/70 f:2,8 + 35 mm f:1,4

Le Machineur Arthur c’est frotté à l’étalonnage et ses conclusions sont assez proches de celles de Thibaut Pétillon qui avait fait les premiers test lors de notre review de la C300 qu’on a fait avec Sébastien Devaud.

Loïc a aussi un blog voici ce qu’il raconte sur son expérience …

Merci Narta ! ( Un article sur la Canon C300 )

Le 3 Novembre 2011, Canon et Red annonçaient leurs petites dernières. La C300 pour Canon et la Scarlet pour Red .

A la surprise générale, nous apprenions que la C300 ne ferait pas de 4K, ne proposerait pas le format RAW et pour finir, ne ferait que du 50 fps en 720p comme les petits 7D, 550D, 60D …. Décevant sur le papier vu le prix de cette dernière .

Peu de temps après cette annonce, Vincent LaForet sortait son court métrage ” Mobius “, une très jolie démonstration de la C300 en condition. wouaouhhhh ! l’image est belle! Après tout, il faudrait quand même tester cette cam …

Il y a deux semaines, Emmanuel PAMPURI ( TRACTOFilm / Les Machineurs ) me demandait si je serais intéressé pour faire mumuse avec la dernière de chez Canon. Un instant de réflexion et quelques bruits de feuilles plus tard ( oui, il faut faire genre de regarder dans son agenda, même si vous n’en avez pas, ça fait plus pro ) je lui réponds un ” oui bien sûr ” très maitrisé avant de m’appliquer à effectuer la danse du mec content .

Reunion de crise avec Arnaud Sadowski ( co(pain) Réal/Scénariste et Doubleur en poncho sexy ), on veut tourner un ” vrai ” truc alors il nous faut écrire un court qui mettra en avant les principales caractéristiques de cette caméra :

La gestion des basses lumières .

L’absence de rolling shutter .

Le fait de pouvoir tourner en équipe très réduite et de pouvoir monter les rushs sur un Macbook rapidement .

En deux jours, nous avions un scénario et les “accessoires indispensables” qui vont avec, les comédiens : Sébastien SOUDAIS, Alix BENEZECH et Adrien STASIULIS . ( Merci à eux pour avoir joués le jeu ! :) )

Le challenge : tourner en deux soirs, sans équipe et avec des mouvements de caméra .

C’est dans la souffrance et le froid d’une nuit noire que nous avons tenté de relever notre pari ( bon il y avait des M&m’s et du coca quand même ) .

Un jour de montage plus tard, nous présentions “Mademoiselle” à Stephane Dery de chez Canon France …. ( Je remercie Narta pour homme d’avoir limité les odeurs désagréables pendant la présentation ).

” Ok, c’est super ce que vous avez fait, on la balance sur notre Facebook! Bon boulot les gars… ” .

Forcément, à ce moment là, j’ai dû rentrer chez moi pour effectuer un changement de caleçon tout à fait approprié vu le panel d’émotions qui ont eu raison de lui .

Ensuite, coups de téléphone. Besoin d’une musique originale et d’un bon sound design pour dans 3 jours . (Nous avons failli être responsable du décès de notre cher compositeur Théophile RIVIERE.)

Aujourd’hui, Mardi 28 Février, le sound design est presque fini grâce à notre cher et tendre Adrien SALIBA, le son est en cours de mixage final, l’étalonnage est prévu pour demain chez les Machineurs et je suis sous antidépresseurs depuis ma séparation avec C.TROISSANT … ( vous aurez noté bien évidemment ce super jeu de mot ).

BILAN:

Cette caméra est au final tout ce qu’il manquait au DSLR. Un codec suffisant pour beaucoup de projets, une bonne ergonomie, la possibilité d’upgrader le débit d’encodage si besoin, la gestion des basses lumières qui m’a fait tombé amoureux ( je suis monté jusqu’à 20 000 ISO en ayant un léger grain pas dérangeant ) et le fait de pouvoir monter chez soi les rushs sans problème dans Final Cut .

Je ne suis pas un grand fan des tournages à grosse équipe alors cette caméra m’a permis de tourner seul – un 1er assistant caméra aurait été un gros plus ( d’ailleurs j’en cherche un pour des projets futurs ! ) – tout en ayant un rendu plus que satisfaisant.

Le seul truc qui m’a vraiment dérangé pendant le tournage, c’est de ne pas pouvoir sélectionner la zone d’aide de mise au point dans l’image. Elle est bloquée au centre ( le zoom numérique qui permet de vérifier sa mise au point ) mais on m’a dit que je ne suis pas le seul à avoir fait ce retour et que ça pouvait facilement se régler dans une prochaine mise à jour !

Je remercie ma famille … ah non pardon c’est pas ce discours … un grand merci évidemment à Emmanuel PAMPURI pour m’avoir fait confiance, à Stéphane DERY de Canon France pour son engouement et puis toute l’équipe de ” MADEMOISELLE ” !

CANON EOS C300, appréciations et commentaires …

Comme promis voici la vidéo réalisée la semaine dernière. Pour vous parler de la C300 jai invité Sébastien Devaud, Directeur Photo mais aussi réalisateur Sébastien nest plus à présenter, il a notamment rédigé un ouvrage de référence qui porte le nom poétique de « Tourner en vidéo HD avec les réflex Canon » aux éditions Eyrolles

Sébastien a réalisé et photographier de nombreuses émissions pour la TV en particulier pour Canal + et M6. Cest un pionnier qui a été tout de suite passionné par lavènement des Phococams, mais vous le connaissez certainement tout. Je vous invite à aller visiter sa page VIMEO

On avait envie de faire autrement pour parler de la C300, envie aussi de faire un truc ensemble, histoire de croiser nos points de vues sur la C300. Certes cest encore un peu maladroit et il manque un peu dimages ou on voit la caméra, mais lidée est simple, se poser, et discuter du produit en se faisant filmer par lui. Nous nous sommes donc posés à Commune Image lieu de travail collaboratif des métiers de l’image qui héberge une quarantaine de sociétés notamment Les Machineurs la société que je dirige (pour ceux qui suivent pas 😉 ).

Coup de chapeau à mon partenaire a Thibaut Pétillon qui est le grand Machineur étalonneur et que nous avons sollicité afin quil nous donne son point de vue sur le fameux Canon Log.

Voici donc la Vidéo

 

PS : Un grand merci a Sophie et Arthur pour leur aide dans ce projet.

Canon EOS C300, bientôt en review …

Salut bonjour à toutes et tous, tout d’abord milles excuses de ne pas vous causer plus régulièrement mais il semblerait que les graines que j’ai semé ces dernières années sont en train de pousser toutes en même temps …

Dans quelques temps 1 ou 2 jours tout au plus vous aurez l’immense plaisir et une joie non dissimulée de voir un truc incroyable … ou pitoyable, au choix …

Sébastien Devaud en guest sur le Pampuri’s Blog pour vous livrer nos impressions à tous les 2 sur la fameuse Canon EOS C300 … On entend tout et son contraire sur cette caméra, on a joué un peu avec et on va vous livrer nos impressions, face caméra

A très vite pour la suite …

Sony Alpha 77, le trublion de la fête ?

Je vous en avait parlé, et Sony m’en a prêté un modèle de pré-série … tellement de pré-série qu’il est noté «serial number : 0000» sous le boitier.
Venant d’enchainer 3 Semaines de tournages divers et variés j’étais un peu mort ce week end et la météo n’a pas été en ma faveur, désolé donc mais je ne pourrait pas forcément illustrer mes propos par des images qu’elles soient fixes ou animées.

Petit rappel des infos les plus marquantes que donnait le constructeur lors de son annonce du mois dernier.
Un capteur APS-C de 24 MP
Un Viseur OLED
Un AF performant sur 19 colimateurs performant avec le système de miroir semi-transparant permettant le suivi AF en video
Une Vidéo AVCHD «2» 1080p50
tout ça dans un boitier doté de joints anti-ruissellement.

Au premier contact j’ai tout de suite été séduit par la qualité des matériaux, ce n’était pas le cas de l’Alpha 55 qui faisait vraiment plastoc. La qualité du grip est incroyable, les doigts de mes grosses papattes se sont tout de suite senties à l’aise sur ce dernier. La main enrobe bien la poignée et on a vraiment une bonne sensation on dirait presque du pro.
La qualité du viseur électronique est indéniable, le piqué est bon, le rafraichissement aussi, le rapport de contraste en est presque perturbant. C’est un peu trop contraste pour mon goût mais on a quand même un nouvel étalon dans le domaine. Après il y a parfois trop d’information ou pas assez, une fonction permettant de customiser les incrustations dans la visée serait bienvenue.

Les quelques tests réalisés en photo (Jpeg direct faute de dérawtiseur pour le moment) sont un peu trop «traitées» pour moi, on sent vite un effet de lissage et de moutonnement qui casse la précision diabolique des 24MP. Je m’abstiendrait donc de toute conclusion vu que c’est un essai réalisé sur un modèle de pré-série confié à la presse. Néanmoins on peut saluer la réactivité de l’autofocus, la cadence infernale de 12 i/s est belle est bien réelle et elle risque de faire vraiment envie aux amateurs de photos sportive.

Avec un tel grip et une telle qualité de visée, j’ai spontanément été tenté de faire d’abord de la vidéo … et là je me suis dit, ça y est on a franchi un cap, si Sony ou un autre opticien nous sort un zoom électrique on peut envisager définitivement de mettre nos camescopes à la cave ! L’ergonomie est vraiment intéressante un oeil rivé dans le viseur, la main faisant corp avec le boitier l’autre sur la bague de zoom et zou !
L’écran orientable est assez bluffant lui aussi j’ai pris un vrai plaisir à le positionner sur le dessus du boitier à la manière d’un moyen format,

Autre bémol qui mempêche de vous livrer la totalité de mes impressions sur ce photocam, c’est l’optique livrée avec … ce 18/55 qui était monté sur ce modèle de test n’est vraiment pas à la hauteur du boitier, j’ai hate de pouvoir refaire un test avec le nouveau 16/50 f:2,8 qui devrait sortir en même temps.

Côté vidéo la qualité est au rendez vous, je n’ai pas grand chose à dire car je n’ai pas fait un test très poussé mais le mode 1080p50 est de très bon niveau.
Petits bémols cependant : Si on peut choisir le mode 50i 50p et 25p il n’y a pas de 24p et le taux de compression ne peut pas se régler indépendamment de la fréquence d’image ainsi le mode 28mb/s est réservé uniquement au mode 1080p50. Je pense que c’est lié a la norme AVCHD qui doit imposer ses limites, mais c’est bien dommage.

Autre détail qui m’inquiète un peu plus : il me semble que lorsqu’on bascule en mode vidéo, ce n’est plus toute la surface du capteur qui est utilisé ce qui provoque un léger rétrécissement de la focale c’est pas énorme mais suffisamment pour le préciser. Je ne vois pas ce que le changement de format de 3:2 à 16/9eme peut poser comme problème dans l’utilisation de la largeur du capteur. Cet effet de crop est un peu agaçant.

Autre aberration qui j’espère sera corrigée dans la version définitive (et à moins que je n’ai pas trouvé la fonction adéquate n’ayant pas de mode d’emploi) a priori on ne peut pas avoir d’autofocus quand on est en vidéo en mode manuel ?! Un message s’affiche sur l’écran invitant à basculer le commutateur AF/MF de l’objectif sur la position «Manuel»
Je n’ai pour le moment rien trouvé concernant un éventuel réglage du son non plus et il n’y a toujours pas de sortie casque.
Dernier détail sur l’ergonomie logiciel, même si c’est moins flagrant que sur d’autres appareils précédemment testés de cette marque il faudrait permettre aux gens qui connaissent un peu la technique de désactiver les menus colorés et autre images de panthères bigarrées qui servent d’exemple dans les menus. Arrêtez de nous prendre pour des imbeciles, c’est bien de vouloir aider les débutants mais permetez nous au moins de pouvoir désactiver ces trucs inutiles. Je vais encore me faire tirer les oreilles à force de critiquer mais c’est sincère et je pense ne pas être le seul que ça gène. Exemple, pour le moment quand on sélectionne le mode «video» sur le barillet principal on arrive à un menu qui nous donne le choix du mode P / A / S / M … quand on sélectionne un de ces modes on arrive à une image qui nous explique à quoi ça sert avant de pouvoir l’utiliser. C’est souvent de précieuses secondes qui sont perdues quand on a besoin d’aller vite et de saisir un instantané. Par ailleurs je n’ai pas non plus trouvé d’autre solution que de re faire bouger la dite molette pour changer de mode ? C’est peut etre moi qui n’ait pas trouvé.
Pour finir sur une note positive, je tiens à saluer le fait que Sony ait fait le choix d’utiliser ses batteries Lithium M qui sont déjà présentes dans l’équipement de nombreux vidéastes et qui sont devenues un véritables standard.
En conclusion cet Alpha 77 est vraiment bien né, à part mes petits agacements de professionnel exigeant c’est un boitier qui change la donne, un bon mix entre un Canon 7D et un Panasonic GH2, en quelque mots c’est un succès qui s’annonce pour Sony.
J’ai hate de pouvoir tester le NEX7 qui a l’air vraiment excitant aussi, doté du même capteur et du même viseur, il se pourrait que ce soit lui le vrai concurrent de mon GH2 chouchou.

A bientôt pour des images, dès que possible avec un vrai objectif une bonne météo et un peu de temps devant moi ça devrait être possible.

Petite note suite a la sortie du plugin sorti la semaine derniere par Panasonic AVCHD qui permet de travailler en natif dans FCP7, il supporte parfaitement le 1080p50 issu de ce boitier.

RED Epic 300 images par secondes dans la piscine …

J’ai fait un petit essai avec l’Epic M puisqu’elle est donnée pour tourner à 300 fps en 2k en ratio 2:40 … fallait que je teste. A tous ceux qui on un jour espéré qu’on puisse faire du 2K sans avoir de réduction de la surface utile du capteur désolé mais c’est totalement incompatible avec la technologie Raw, ça nécessiterai un post-traitement hors ce qui est est un avantage du système RED depuis le premier jour c’est le fameux RED Code (appelé aussi R3D). Le principe est de compressé directement les données brutes du capteur sans aucun traitement d’image. On reste donc sur un mode « crop » sur le capteur. 300 images par secondes c’est pas rien, on commence à avoir un truc très intéressant au niveau ralenti, ce n’est pas une Phantom Flex mais ça commence à faire la blague.

J’en ai profité pour tester FCPX, je reviendrai là dessus plus tard, mais au delà de la grosse râleriez mondiale on a quand même de bonnes raisons de s’inquiéter. Un des petits plus de FCPX est de pouvoir exporter directement vers Vimeo par exemple, il m’aura fallu recommencer 3x la manip, impossible de reprendre une opération qui a échoué donc recommencer tous les réglages sans oublier qu’il m’a rajouté 2 min de noir à la fin sans savoir pourquoi et qu’il est impossible de mettre la main sur le fichie d’export ?! Autre bug, un simple titrage dont les réglages de typo sautent entre 2 fermetures / ouverture de projet …

Sony HX9V, le compact étonnant en video 1080p50

Ca fait bien longtemps que j’ai pas été emballé par un nouveau jouet, le compact haut de gamme DSC-HX9V de Sony est vraiment étonnant, son mode video est incroyable. Imaginez un petit boitier a peine plus gros qu’un paquet de clopes, un zoom puissant 16x avec un grand angle qui démarre à 24mm, les modes sympas de chez Sony comme le Panoramique par balayage. Certes c’est un « petit » capteur  mais de belle qualité, c’est un Exmor R de 16,2 mégapixels.

Je ne vous ferais pas de vrai test encore une fois n’en déplaise à mes détracteurs, mais je vous livrerai encore et encore un petit retour d’utilisateur, du pur feeling 100% pur jus. Bien entendu je suis frustré de par le manque de réglages manuels, mais la qualité des photos et des vidéos sont très bonnes.

En photo, les Jpeg produits sont de très bonne qualité mais le traitement est quand même un peu violent pour moi, beaucoup de moutonnements, des effets de lissage assez désagréables, certes ce n’est pas un reflex expert mais j’ai tendance à préférer une image plus neutre et avoir la possibilité de la traiter via un logiciel comme LightRoom ou Aperture par exemple. Mais je ne représente pas le coeur de cible.

La partie vidéo est assez impressionnante l’image est d’une qualité rare pour un appareil de cet encombrement. J’émets des limites sur l’optique en fond de zoom qui me semble un poil mou. Du 1080p50 dans un petit boitier c’est quand même assez inouï et après avoir vu ces images sur un joli plasma de 50″ j’avoue je suis sous le charme. Gros bémol sur l’autonomie, j’ai du enregistrer un peu moins qu’une vingtaine de minutes de video et la batterie m’a lâché.

Vous trouverez une galerie des photos prises cet après midi sur mon compte flickr

Pour plus de stabilité j’ai équipé le petit HX9V avec une poignée Zacuto « Point & Shoot Pro » petit bout de plastique horriblement cher mais fort pratique pour utiliser ce genre de mini photocam.

Le montage a été fait via Premiere Pro CS5 qui est le seul logiciel en ma pocession qui ait bien voulu supporter ces fichiers AVCHD 1080p50 Aucun Post-Traitement n’a été appliqué sur les images, vous pourrez constater que comme souvent la surexposition est assez moche … mais je pinaille là !

Une après midi à Lyon dans le nouveau quartier du confluent, bel endroit pour faire une petite balade photo & video, j’avais envie de « partir léger », je ne pensais pas rentrer avec des images d’une telle qualité en vidéo.

En attendant de pouvoir tester d’autres petites bestioles de ce type j’ai vraiment apprécié le HX9V,

Premières images de l’Epic M via OffHollywood

Si vous suivez mon petit blog vous le savez sans doute déjà la société OffHollywood est la première a avoir été livrée en EPIC « M » … Ils viennent de lancer leur blog et affichent une première vidéo tournée avec la fameuse nouvelle machine à image de chez RED. Cette société novatrice accompagne les projet sur toute la chaine technique de la fabrication des films ce qui est aussi ce que j’essaye de faire avec les Machineurs à moindre échelle pour le moment. En bon « partageurs » ils ont aussi mis à disposition des rushs R3D 5K sur un site en téléchargement, les images issue de cette nouvelle caméra sont très séduisantes. J’attend avec impatience le moment ou je pourrais jouer avec l’Epic pour vous proposer un petit test. Plus de réponses sur le sujet au NAB.

2011 une Bonne année, pleine d’images …

Salut à toutes et tous, je tenais à vous remercier et à vous souhaiter le meilleur pour cette nouvelle année qui commence. J’espère que nous pourrons partager encore plus autour de notre passion commune pour ces nouveaux outils dédiés à la capture d’images.

J’ai réalisé un petit montage des images que j’ai pu glaner ces derniers temps pendant les fêtes de fin d’année entouré me mes proches.

Tournées avec le GH2 bien entendu et le fameux mode cinéma 24p avec le non moins fameux objectif Voigtländer Nokton 25mm f:0,95. Autant vous dire tout de suite que c’est un régal, très belle optique, la bague de mise au point est sur démultipliée et elle apporte un véritable confort et une précision impressionnante mais nécessaire. En effet à pleine ouverture on est pas super fier pour faire le point. Le petit zoom numérique quand on presse la molette et qui permet de faire un point précis est le bienvenu.

J’ai refait des essais avec le mode « crop »  ça peut dépanner, mais je le trouve trop bruité vraiment, mais je suis peut être super exigeant 😉