Articles

A-Cam 3D, Iconoskop se lance dans une camera 3D

Les suédois de chez Ikonoskop se lancent dans une camera 3D, je vous ai déjà parlé de cette marque sympathique qui avait lancé il y a quelques années la plus petite camera 16mm, la A-Cam Super 16. Ils ont ensuite lancé la A-Cam numérique alias A-Cam D2, qui a la bonne idée de faire de la HD 1080p avec un capteur super 16 de 10,6x6mm et une monture au choix en C, PL 16mm ou encore Leica M. La bonne idée de ce concept est aussi basé sur le fait que cette camera enregistre en RAW avec le codec DNG de chez Adobe. Il s’agit de séquence d’images fixes, ce qui risque de changer car, je rappelle à cette occasion qu’Adobe travaille depuis quelques temps sur un codec DNG pour le cinéma numérique codec appelé Cinema DNG.

Peut d’informations sur ce projet pour le moment, on peut voir une photo du prototype qui présente un montage « side by side ». Aucune info sur la gestion de l’entraxe ni de la convergence.

Encore une preuve que l’effet Avatar n’est pas près de s’estomper, en 2010 Disney sortira 8 long métrages en relief. Et c’est environ 30 films 3D qui sortirons sur 2010.

Le nouveau court métrage des frères Rifkiss tourné avec la RED des Machineurs

Les Photos du tournage sont ici : http://www.flickr.com/photos/mrgroove/sets/72157623275939846/

Un sacré challenge que ce film, un plan séquence de 10 minutes, tourné en RED One, c’est du sport ! Le steadycamer a mouillé sa chemise mais ça vallait le coup. Patrick De Ranter est un expert du stead et il fallait bien ça pour ce long plan séquence de 10 minutes. Nicolas Manson chef opérateur et ami a du éclairer une zonne immense et il l’a fait avec talent, figuration, timing, chorégraphie, une leçon de cinéma ! le visionnage des premières images nous laisse envisager un film de qualité. L’étallonage et toute la postprod se fera chez les machineurs très prochainement et je pense qu’on entendra parler de ces « 10 dernieres minutes ».

Un peu de propagande / Les Machineurs, encodage DCP JPEG2000

Un peu d’auto promotion ne peut pas faire de mal et vu que vous etes nombreux à venir sur ces pages j’en profite pour faire un peu de pub pour ma société et certains services méconus.

Les Machineurs proposent depuis fin 2008 de l’encodage DCP (Digital Cinéma Package) grâce à cette technique nous permettons aux producteurs, distributeurs et tous ceux qui sont intéresés par l’exploitation de leurs films en salle une offre accessible et de grande qualité.

Parce que nous croyons que le numérique est un vecteur de démocratisation d’accès à la salle pour les productions indépendantes nous proposons ces travaux de laboratoire numérique à des prix très intéressants.

N’hésitez pas à nous contacter.Encodage DCP - Jpeg2000 chez les Machineursplus d’infos sur notre site internet.

Lyon sous la neige, le film …

[vimeo http://vimeo.com/8650853 w=500&h=400]

hier les photos aujourd’hui le film. Petite ballade sous la neige avec le GH1.



GH1 et photos sous la neige

Comment je le kiffe mon GH1 Rouge, vous n’imaginez même pas. Cette après midi ballade sous la neige. Il fait tout blanc à Lyon comme un peu partout en france. La lumière sous la neige est particulière, très diffuse. Je me suis amusé à faire des photos au ratio 4/3 ce que je détestait par dessus tout. Ce format proche du carré ne veut rien dire le rapport des cadres d’images photo est majoritairement 3/2. Bref, j’ai à ma disposition un K7 pentax, un Canon 7D, ben non, aujourd’hui il faisait froit et je voulais sortir léger, alors j’ai pris le GH1 rouge (ça va plus vite) et le 20mm f:1,7 … planqué dans la poche de mon anorak bien au chaud, je ne le sortait que quelques secondes sous les flocons pour prendre les images. J’adore ce jouet, c’est mon préféré. Ce n’est certainement pas le meilleur face à mes 2 autres boitiers plus orientés expert. Mais en rentrant, j’ai pu développer mes raw sous la beta de LightRoom 3 … super logiciel, tant pis pour apple et pour apperture qui me gonflent à s’endormir comme ils le font. Le résultat en image en dessous. le film sous peu, et oui, parce que j’ai aussi filmé 😉

Prohom Live @ Marché gare / Lyon Dec 2009 – « Ca oublie d’aimer » premier titre

[vimeo http://vimeo.com/8505285 w=500&h=400]

Comme je vous l’avait évoqué dans un post précédent, voici le premier titre live issu du concert de Prohom et de ses invités (Laisy Daisy, Aston Vila, Fake Odity etc.) filmé au marché gare à Lyon en décembre 2009.

j’ai choisi ce titre car je l’aime beaucoup, c’est le premier tube de mister Prohom, et surtout car il était très dificile à filmer. La lumière était totalement géniale mais complètement infilmable. Le GF1 est un peu à la traine, du à l’impossibilité de réglages manuels à 100% et de son codec AVCHD Lite.Les gros écarts de lumière, allant de la pénombre au flash violent. Les focales utilisées pour ce tournage sont le GF1 avait un 20mm f:1,7 Pancake Panasonic. Et pour le reste un petit 14/45 panasonic, 85 PC Nikkor, 50 mm f:1,2 Canon, 28mm f:2,8 Minolta …
Prises de vues
4 Panasonic Lumix GH1
1 Panasonic Lumix GF1

Prise de Son : 4 pistes Zoom H4N (sortie de console de msieu LaFraise + ambiance)

Prises de vues
Arnaud Hauteroche
Loïc Paillard
Hérik Meyer
Emmanuel Pampuri

Réalisation & Montage
Emmanuel Pampuri

Tourné en 720p50 (sauf pour le GF1 en 720p25)
Synchronisé avec PluralEyes
Montage sur Final Cut pro 7 en ProRes HQ 720p50
Traitement Colorimétrique dans Color
Compression dans Compressor

La synchronisation magique de PluralEyes

Je vous ai parlé dans un post précédent d’un projet de captation de concert réalisé pour mon ami Philippe Prohom

Le montage n’a pas vraiment commencé, je me prendrais le temps entre Noël et le jour de l’an. Par contre j’ai fais la première exéprience « PluralEyes » je l’avais tesé vite fait avec 2 cameras sur des interviews mais jamais sur du concert.

Le principe de base de PluralEyes, est de proposer une solution de synchronisation automatique quand on tourne en multicamera sans asservissement de timecode. Ce qui est le cas la pluspart du temps quand on tourne avec des petites cameras mais aussi avec des grosses car le fil à la patte nous encombre et sans lui c’est le glissement assuré.

Moi qui ait passé des heures et des heures de ma vie à rechercher des synchros à l’oreille j’avoue que je suis bluffé. On a une vingtaine de clips sur ce projet, j’ai changé de focale souvent avec mon GH1 puisque j’ai joué avec des 3 ou 4 optiques et ça coupe l’enregistrement à chaque fois. PluralEyes a mis le temps, pratiquement une heure, mais le résultat est vraiment excellent ! bravo a eux. Une heure ce n’est rien il m’aurai fallu une demi journée voir plus pour tout synchroniser à l’ancienne.

Le logiciel fonctionne par le biais de l’analyse de la forme d’onde audio et crée une séquence ou chacun des clips est positionné au bon endroit. 5 cameras, 5 pistes pour mon expérience. Chaque coupure est matérialisée par un noir. C’est vraiment impressionnant.

Pour apprendre à vous servir ce ce super outil je vous renvoie chez les copains de YAKYAKYAK

Hérik Meyer nous fait un petit film au GH1 de Lyon sous la neige

[vimeo http://vimeo.com/8258459 w=500&h=400]

Hérik fait partie du « G Maniaks Fan Squad » … Pocesseur d’un GH1 depuis longtemps nous nous sommes rencontré via le net pour découvrir ensuite que nous avions des amis en comun. Technicien polyvalent et et artiste talentueux, il fait partie de cette génération de Talents qui préfigurent d’une nouvelle ère. Il a digéré la technique et n’a pas peur de s’aventurer sur les terrains de la prise de vue à la post-production. Son univers est très sympathique et la qualité de ces films excellente. Depuis quelques jours il neige un peu partout en france. L’occasion pour Hérik de nous faire partager quelques prises de vues sympathiques de notre jolie ville sous les flocons.

Je vous invite a aller voir sa page VIMEO

En attendant on a commencé à parler de l’utilisation du GH1 dans des conditions un peu limites comme le froid et la neige en particulier ce matin sur FaceBook. Du coup l’idée est venue de donner quelques conseils.

à ma connaissance il n’existe pas de house de protection pour le GH1 mais on peut utiliser des modèles assez standards pour les autres réflex. Ou encore un sac étanche comme ça
http://www.camerasunderwater.co.uk/ewa_marine/slr/housings.html#ua

Les conseils basiques sont :

Conserver les batteries au chaud dans une poche près du corp car elles se vident plus vite en basse température.
protèger son appareil entre chaque prise de vue et glissez le aussi au chaud sous votre manteau.

Hérik précise qu’en plus des précautions habituelles liées au tournages dans le grand froid :

« Moi je rajouterai qu’il faut surtout laisser l’appareil remonter doucement en température dans sa sacoche lorsque que l’on passe du froid au chaud sinon attention à la condensation. »

Prohom Live 4 GH1 + 1 GF1 … Work In Progress

Ce soir j’ai tourné avec 3 autres « G Maniacs Guys » un concert de Philippe Prohom.
Arnaud, Hérik, Loïc sont venus me prêter main forte pour une première captation « multi GH1 » une première pour moi. Il est 00H44, je suis en train de sauvegarder mes cartes mémoire. Je suis assez excité par les premières images qu’on a pu tourner ce soir. Chacun est venu avec son matériel, Arnaud et Loïc avec leurs « vieux » Canon FD, dont un 85mm f:1,4 et un 50 mm F:1,2, Hérik lui a des Minolta du même genre et ma pomme avec un Pentax 50 mm f:1,4 et un PC Nikkor 85mm f:2,8 à bascule et décentrement.

Le petit GF1 etait positionné sur pied en fixe face à la scène équipé du superbe PanCake 20mm F:1,7. On a tout tourné en 720p je verrais comme ça les différences entre les 2 codecs à la même résolution.

Nous avons enregistré 4 pistes sur le Zoom H4n, une sortie de console stéréo et une prise ambiance avec les micros.
Le concert était une petite merveille puisque Prohom avait invité Fake Odity, Buridane, Billie, Aston Villa, Laisy Daisy … un joli moment.
Première impression, tourner avec le GH1 pendant plus de 2h c’est quasiment aussi fatigant que de tourner avec une grosse camera. Par contre ce qu’on a vu dans nos viseurs etait souvent carement magique. j’ai hate de monter.
Si ça fonctionne et que le résultat est à la hauteur de mes espérances, ya de grandes chances qu’on continue sur d’autres artistes.
La suite en image dès que j’aurais quelques petits bouts de montage à présenter.
Je rajouterai de l’info au fur et a mesure de l’evolution de l’expérience.

Premier edit :
Les images du GF1 sont moins définies que celles du GH1 et surtout plus bruitées dans certaines zones d’ombre.
Je pensais que ça allait être plus « mélangeable » … Zut

Pour ceux qui avaient loupé, le dernier clip que j’ai réalisé pour Prohom .. un bon petit délire, tourné à l’époque en 1/2 journée avec une Panasonic HVX200.

[vimeo http://vimeo.com/941298 w=500&h=400]

« Flux » quelques explications

Bonjour, j’ai eu beaucoup de retours sur mon film « Flux » et je voulais expliquer quelques petites choses.

« Flux » est un film de commande, j’appelle ça un « court métrage communicant ».
C’est YN productions, Gérard Pélisson qui est venu me chercher pour réaliser ce film. Au début ce devait être un simple film de communication institutionnelle. J’ai proposé au Sytral qui est l’organisme qui gère les TCL (Transports en Commun Lyonnais) un tout autre film. Je suis tombé sur un service de communication et un président intelligent qui ont validé mon idée basée sur le fait de raconter une histoire, une sorte de mini film choral focalisé sur les usagers et non sur les infrastructures techniques. Je dois les remercier et remercier aussi mon producteur qui ont su me faire confiance et me donner carte blanche.

Le choix de tourner léger c’est imposé par des problématiques de logistique, pour réduire les temps de trajets, nous avons
monté une équipe qui ne se déplaçait qu’avec les transports en commun. Régie minimum embarquée dans un sac à dos, pied ultra légers type « GorillaPod » pour se fixer sur les rambardes et les poignées dans les métros. Maquilleuse équipée d’une simple trousse de maquillage et qui faisait aussi la comédienne, tout le monde (sauf moi) faisait partie du film et des figurants. Tourner avec le GH1 m’a aussi permis de faire des économies non négligeable et j’ai pu ainsi avoir tous mes figurants / comédiens et disposer du temps necessaire pour faire mon film. Au final les plans Hélicoptère ne sont pas indispensables au film mais j’ai aimé les faire pour le 2eme film car le Stytral m’a commandé une version institutionnelle quand même qui présente le réseau TCL et ses évolutions futures.

Les photos du tournage sont ici

http://www.hauteroche.com/flux/

Pour ceux qui ont loupé la présentation du film voici plusieurs adresses pour le voir

Sur vimeo (excellente qualité en mode 720p mais un peu lourd pour les vieux ordis et les connections trops lentes)

ici : http://vimeo.com/7602370

Sur YouTube, la qualité est moins bonne mais la plateforme de diffusion s’adapte plus facilement.

ici :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=La_7HNRADIE]