Articles

, , , , , , , ,

NAB 2015, mes conclusions et la suite du programme …

Après un salon très très intense cette année je m’en vais vous livrer quelques conclusions.

Je tiens à féliciter les amis de www.newsshooter.com et www.cinema5d.com qui ont assuré grave la couverture du salon, quand on voit les équipes de Dan Chung (ils sont 13 là ou on est parti à 2) c’est énorme ! Bravo les gars ! Je dois remercier ma partenaire de choc et de charme, Eve Dufaud à qui j’ai fait subir une semaine intense. Parce que oui on a l’air de montrer qu’on se la coule douce, on est dans un cadre assez cool mais on a dormi entre 2 et 3h maximum par nuit pour vous concenter toutes ces petites vidéos.

Les annonces qui m’ont le plus intéressé cette année côté caméra c’est surtout la C300 MkII de chez Canon meme si elle affiche un tarif un poil prétentieux, ce sera une franche réussite, on peut leur faire confiance et les premières images sont vraiment très belles.

La URSA Mini semble confirmer que Blackmagic a enfin décidé d’écouter les utilisateur et de se pencher sérieusement sur l’ergonomie de ses caméras, les spécifications et le prix vont forcément faire douter beaucoup de monde, moi le premier, je suis vraiment très très tenté.

La DVX200 Panasonic semble un concept très intéressant, il faudra néanmoins attendre IBC pour avoir les spécifications définitives, je reste sur ma faim côté codec notamment et l’ouverture glissante du zoom est  un poil décevante.

Côté accessoires gros coup de coeur sur le Letus Helix Jr qui est sans aucun doute le stabilisateur le plus malin qui ait été créé depuis le Movi. J’en ai ramené un dans mes valises pour le tester plus en détails et je vous ferais un vrai compte rendu d’utilisation prochainement.

Le Mimic de chez Freefly system est aussi une vraie bonne idée, j’adore le concept et on peut compter sur eux pour que le produit soit au top.

Panasonic a aussi annoncé le nouveau firmware pour le GH4 qui propose enfin une véritable option anamorphique ! on attend toujours le V-Log mais ce sera pour plus tard …

C’était la foire du drone à Vegas, ça m’a gonflé, yen avait partout ils étaient tous plus mieux les uns que les autres, mais force est de constater que le DJI Phantom 3 est un joli jouet, toujours plus performant et toujours aussi peu cher un drone avec une caméra 4K intégrée à environ 1200€ ça calme !

Un des trucs que j’ai loupé c’est le système incroyable de chez RedRock système d’assistance à la mise au point baptisé HALO ça déboite sa mémé.

Toutes les vidéos sont sur ma chaine Youtube et ce qui serait cool c’est que tu t’abonnes, toi le geek lumineux qui lit ses lignes. Clique donc ici

Dans quelques jours vous aurez donc des nouvelles du Letus Helix JRet je vous annonce enfin un compte rendu d’utilisation sur la fameuse Digital Bolex D16 dont nous allons tester prochainement les 2 version Monochrome et Couleur avec Eve.

Eve et Manu et la D16

, , , , ,

NAB 2015, journée 1 résumé et premières impressions.

Salut les geeks lumineux.

Nous nous sommes balladés hier Eve et moi dans les allées du convention center, vous dire que tout y est disproportionné ne changera rien mais il faut garder en tête que le NAB c’est 100x plus grand que le Satis par exemple, difficile donc de tout faire, on se doit d’être sélectif et ça se fait par le biais du web. Une fois un premier tri sur les différentes annonces des constructeur on décide de ce qu’on va traiter ou pas.

intro@2x

Cette année, bien entendu Blackmagic a encore des milliards de nouveauté, 17 a priori, toutes ne m’intéressent pas mais cette URSA Mini est la première caméra signée Blackmagic que je trouve excitante, le form factor ressemble à s’y méprendre à celui de la Sony FS7 et je suis heureux de constater que Blackmagic soit à l’écoute des critiques que peuvent leur faire les utilisateur, vieux motard … les caractéristiques sur la fiche technique sont alléchantes. On attendra les premiers tests réels avant de dire quoi que ce soit d’autre pour le moment 😉

La Micro Cinema Caméra semble aussi être très intéressante au niveau de ses spécifications, j’ai hate de pouvoir jouer avec en tout les cas.
Blackmagic Micro Cinema Camera drone

C’est chez Panasonic que j’ai eu envie d’aller en premier hier matin, cette DVX 200 est à mon avis une très belle idée pour qui a envie de basculer dans le 4K sans se farcir l’achat d’une panoplie d’objectifs. Une bonne vieille caméra monobloc avec un viseur, un LCD et un zoom fixe ça devrait plaire à pas mal d’entre vous. Après je dois avouer que les choix techniques me laissent un peu sur ma faim mais Panasonic m’a affirmé que rien n’était définitif de ce coté là.

En attendant une visite plus poussée chez Blackmagic je vous laisse déguster les 2 videos d’hier tournées chez Small HD qui présente son petit LCD / EVF Malin comme j’aime et un petit tour chez Film Power pour découvrir le Nebula 6000.

, , , ,

NAB 2015, Blackmagic rétrécie l’URSA

Extrait du communiqué officiel signé Grant Petty, le grand manitou de chez Blackmagic :

“Lorsque nous avons dévoilé la première Blackmagic Cinema Camera, nous l’avions conçue pour une utilisation au poing, comme pour les DLSR, mais il s’agissait tout de même d’une véritable caméra numérique avec une large plage dynamique. Bien entendu, nombreux étaient ceux qui voulaient pouvoir l’utiliser à l’épaule et sur trépied, et à ce niveau-là, elle n’était pas parfaite.

La caméra URSA a résolu ce problème, cependant, elle a été conçue pour les grosses équipes de tournage, car elle dispose notamment de nombreux écrans, des scopes, ainsi que de fréquences d’images élevées et performantes. Elle est donc plus grande et n’est pas aussi portable que la Blackmagic Cinema Camera.

La combinaison de ces deux caméras a donné naissance à la URSA Mini. Bien que cette caméra URSA numérique portative ne dispose pas de toutes les fonctionnalités de la URSA, elle en comporte un grand nombre et est équipée des mêmes capteurs et du même processeur d’image que la URSA. Son boîtier en alliage de magnésium en fait une caméra compacte et légère qui peut être transportée et utilisée au poing.

URSA Mini comprend le même choix de capteurs 4K et 4.6K que la URSA et elle est également compatible avec le Blackmagic URSA Viewfinder. Elle dispose de fréquences d’images pouvant atteindre 60i/s, d’un écran tactile lumineux Full HD de 5″ pliable et orientable. Tout comme la URSA, la URSA Mini est équipée de deux fentes d’enregistrement pour cartes CFast pour garantir un enregistrement en continu et dispose aussi du même choix de batteries… “

J’ai presque envie de pleurer tellement c’est beau, ils on du voir cette photo là : 

 

Et du coup ils sortent ça :

 

 

Je suis curieux et assez excité, ils réagissent dans le bon sens enfin cette URSA Mini à l’air d’une camera avec une ergonomie intéressante ! Merci Sony pour la poignée télescopique 😉

Plus d’infos very soon !