Articles

le Pampuri’s Blog, statistiques étonnantes

Pour ceux que ça intéressent, mon petit blog, non content d’être classé dans le top 50 des blog wordpress francophone quasi quotidiennement, a franchi les 100000 visiteurs récemment. Quand à mes petites vidéos, vimeo fait état de plus de 55000 visionnages complets, et plus de  352000 affichages / visionnages partiels sur des pages web dans 109 pays !

En créant ce blog, je ne m’attendais pas à ce que ça passionne autant de monde … Un mot, un seul : Merci à tous …

Nouveau Clip GINKGOA “Mais qu’est-ce qu’elle a ? “

Ginkgoa est un projet musical fort sympathique, nouveau titre étendard du moment de cette formation délicieuse. Un clip réalisé par Yvan Sougy produit par TRACTOfilm … une mélodie qui trainerai je l’espère longtemps coincée entre vos oreilles …

C’est frais, c’est rafraichissant, c’est bon, c’est sympa, c’est malin, espiègle, subtil, entêtant, bref j’aime beaucoup. A partager le plus largement possible …

Côté technique quelques mots, c’est du HDV (Beurk !) mélangé avec du vrai Super 8, le tout passé entre les mains expertes et le regard de maître Pillow AKA Pierre-Loïc Précausta, preuve en est faite que même avec une source pas excellente mais avec un excellent étalonneur on peut faire de la bonne image.

Cerino “A quoi ça sert” vient de passer les 10000 vues sur Youtube, merci !

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=nrPvnpi3uUE]

C’est non sans une certaine émotion que je vous annonce que le clip de Cerino vient de passer les 10000 vues sur youtube (+1500 sur Vimeo) …

Si vous aimez la chanson, le clip, le mec, moi, la péruque, le chef op, le canapé … faites tourner encore et encore.

Merci

Rumeurs en série, nouveau projet WebVideoMag 2.0

Salut à tous,  un projet qui me tiens a coeur ça s’appelle “Rumeurs en séries” je viens d’ouvrir un nouveau blog autour de ce projet.

C’est un WebVideoMag 2.0, l’idée à terme est de créé un contenu vidéo agrémenté de données complémentaires sous forme d’articles et d’un forum sur un site dédié. Le sujet, les séries TV. Phénomène de société transgénérationnel, la télévision de papa est passée de mode, et l’intéret porté au genre par les grands noms de l’industrie cinématographique nous prouve que c’est pas près de s’arrêter !

Le blog : http://www.rumeursenseries.wordpress.com

La particularité de ce projet se situe aussi dans la méthode de travail, c’est tourné avec un Panasonic Lumix GH1 !

,

Fred Oscar nouveau clip Shot On Red

Tourné dans un monte charge, avec juste une RED One accrochée à une potence … Une belle image signée Nicolas Manson … Un clip simple et efficace pour un artiste méritant. Je connais Fred Oscar depuis plus de 15 ans et j’ai toujours aimé sa musique … “Rose” est un bel extrait et on espère une fois de plus que son album “Fuckyoubaby” fera parler de lui. Je compte sur vous pour l’aider à diffuser son clip.

plus d’infos sur le myspace de Fred Oscar http://www.myspace.com/fredoscar

Le précédent album est disponible via Jamendo ici : http://www.jamendo.com/fr/artist/fred.oscar/

Production : TRACTOfilm

Cerino “A quoi ça sert” GH1+7D + RED One

Voilà c’est en ligne sur vimeo, un clip réalisé par Pierre Corbasson,

chef op : Thomas Walser

Montage et étalonnage : Pierre-Loïc Précausta

Production : ma pomme pour TRACTOfilm

Tournage & Post-Production : Les Machineurs

ça fait des mois que ça me démangeait, on l’a fait, tourner un clip avec les 3 outils que j’apprécie particulièrement, GH1, 7D, RED One, on sent que la RED sort du lot mais au final ça matche pas mal. Je vous laisse deviner quels sont les plans tournés avec les uns et les autres.

coup de chapeau à toute l’équipe.

“Flux” quelques explications

Bonjour, j’ai eu beaucoup de retours sur mon film “Flux” et je voulais expliquer quelques petites choses.

“Flux” est un film de commande, j’appelle ça un “court métrage communicant”.
C’est YN productions, Gérard Pélisson qui est venu me chercher pour réaliser ce film. Au début ce devait être un simple film de communication institutionnelle. J’ai proposé au Sytral qui est l’organisme qui gère les TCL (Transports en Commun Lyonnais) un tout autre film. Je suis tombé sur un service de communication et un président intelligent qui ont validé mon idée basée sur le fait de raconter une histoire, une sorte de mini film choral focalisé sur les usagers et non sur les infrastructures techniques. Je dois les remercier et remercier aussi mon producteur qui ont su me faire confiance et me donner carte blanche.

Le choix de tourner léger c’est imposé par des problématiques de logistique, pour réduire les temps de trajets, nous avons
monté une équipe qui ne se déplaçait qu’avec les transports en commun. Régie minimum embarquée dans un sac à dos, pied ultra légers type “GorillaPod” pour se fixer sur les rambardes et les poignées dans les métros. Maquilleuse équipée d’une simple trousse de maquillage et qui faisait aussi la comédienne, tout le monde (sauf moi) faisait partie du film et des figurants. Tourner avec le GH1 m’a aussi permis de faire des économies non négligeable et j’ai pu ainsi avoir tous mes figurants / comédiens et disposer du temps necessaire pour faire mon film. Au final les plans Hélicoptère ne sont pas indispensables au film mais j’ai aimé les faire pour le 2eme film car le Stytral m’a commandé une version institutionnelle quand même qui présente le réseau TCL et ses évolutions futures.

Les photos du tournage sont ici

http://www.hauteroche.com/flux/

Pour ceux qui ont loupé la présentation du film voici plusieurs adresses pour le voir

Sur vimeo (excellente qualité en mode 720p mais un peu lourd pour les vieux ordis et les connections trops lentes)

ici : http://vimeo.com/7602370

Sur YouTube, la qualité est moins bonne mais la plateforme de diffusion s’adapte plus facilement.

ici :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=La_7HNRADIE]

“FLUX”

Bonjour, voici donc mon dernier film, ce n’est pas un simple test comme vous avez pu en voir précédement. Flux est une petite fiction, que j’ai réalisé avec des comédiens, un scénario, ça raconte une histoire … 98% du film a été tourné avec le Panasonic Lumix GH1. Le reste les plans aériens sont faits avec une Cineflex.

Flux est un court métrage de fiction “communicant” j’ai eu la chance de travailler avec une institudion compréhensive qui m’a fait confiance pour ce film. Sorte de carte blanche avec quelques messages imposés par le client, j’ai apprécié réaliser se film.

Synopsis :Jeanne est étudiante, tous les matins elle prend le tramway pour aller à la fac. Tous les matins, elle espère en secret qu’Issa sera là dans le tram pour passer un peu de temps avec lui …

[vodpod id=Groupvideo.3914486&w=425&h=350&fv=]

more about “FLUX“, posted with vodpod

Pourquoi avoir tourné un film de commande avec un appareil photo comme le GH1 me direz vous ?

Tout simplement parce que j’aime les challenge, et parce qu’avec le budget qui m’a été confié j’ai préféré tourner avec comédiens et figurants plus longtemps que d’avoir une super camera qui coute cher. Grosso modo j’ai eu 5 jours avec 4 comédiens / figurants au minimum par jour. Si j’avais tourné avec une caméra broadcast, d’une part j’aurais pas pu avoir ce rendu cinéma sans rajouter un bazooka (Pro35) et j’aurais aussi eu du mal à suivre le rythme des déplacements qui ont été fait dans la plus grande légèrerté et 100% en transports en commun. Par ailleurs j’avais pris la précaution de faire valider la qualité de l’image par le client en lui présentant des exemples avant de tourner.

 

Avec :
Franck Adrien
Marie-Aude Barrez
Sophie Chamoux
Pauline Chambon
Pascal N’Diaye

Scénario,
Prises de Vues & Réalisation :
Emmanuel Pampuri

Assisté de :
Julien Cocquet & Raphaël Pénasa

Timelapse : Damien Steck

Moyens Techniques Hélico : JetServiceHelicoptere

Segway + SteadyCam : pascal grzywacz / Com’Hic

Musique : JMZ

Montage : Stéphane Lefort

Etalonnage : Pierre-Loïc Précausta

PostProduction : Les Machineurs

Production exécutive : Emmanuel Pampuri TRACTOfilm

Directeur de Production : Emmanuel Pinto

Production Déléguée : Gérard Pélisson Y.N. Productions

Merci à toute l’équipe …

DSLR Video / Les appareils photos font de la vidéo HD … gadget ou révolution en marche ?

Des mois se sont passés depuis la sortie des premiers réflex numériques a fonction video.

Nikon a dégainé en premier avec un D90 intéressant mais aux fonctionnalités vraiment embryonnaires. Aujourd’hui tout le monde s’y est mis Canon avec l’EOS 5D MkII et le 7D qui sort en octobre, mais aussi des challengers intéressants comme le Pentax K7 ou le Panasonic Lumix GH1. J’avais envie de causer de cette nouvelle tendance ici puisque la majorité des «communicants» sur le sujet s’expriment en anglais.

Voici donc un article qui n’engage que moi sur le sujet :

C’est Nikon qui a ouvert le bal en sortant le D90 premier reflex capable d’enregistrer de la vidéo. Engouement fulgurant sur le net, jusqu’à ce que Canon ne réplique avec l’évolution du 5D en Mark II. La première vidéo de ce boîtier nommée rêverie en a laissé plus d’un pantois d’admiration.

Alors que sa s’accélère et qu’on attend la réplique de RED avec la Scarlet notamment,  voici mon point de vue sur la question.

Après avoir fait quelques tests avec les 5DMkII et le D90, ma première réflexion s’est fait sur l’ergonomie, à part sur trépied, monopode, épaulière ou autre c’est tout simplement inutilisable. Ces appareils sont prévus pour être plaqués contre le visage l’oeil dans le viseur et non a bout de bras en regardant l’écran LCD.

Le souci vient du fait que ces boîtiers sont des appareils photos auxquels les constructeurs ont greffés des fonctionnalité vidéo. Ils ont du se laisser influencer par leurs services marketing, ne considérant pas l’impact que pourrait avoir ces nouvelles fonctionnalités sur les cinéastes peu fortunés qui depuis des années cherchent et trouvent des solutions pour recréer des effets de profondeur de champ cinématographiques sur des petits capteurs via des systèmes mini 35 et autres bricolages. Du coup ces modes vidéo sont intéressant mais leur utilisation en tournage s’avère vite être un cauchemar en dehors d’une accessoirisation coûteuse. C’est en allant chercher dans les catalogues des accessoiristes comme Zucuto ou encore REDROCK microqu’on peut trouver son bonheur, une loupe sur le LCD, une épaulière, une poignée, un follow focus, un matte box, et nous voilà avec un look de robocop avec un outil puissant mais aussi encombrant qu’une grosse camera. Certes il y a ces effets de profondeur de champ et une image d’une qualité étonnante.

Kit Zacuto «DSLR Precision shooter»

Kit RED ROK Mikro «DSLR Cinema Bundle»

Les premiers outsider sont Pentax avec le K7 qui sort un boîtier plutôt bien conçu mais souffrant du même handicap pour la visée et un choix de codec que je trouve aberrant, le vieux motion jpeg encapsulé en AVI, j’adore Pentax depuis mes débuts en photographie mais je suis déçu. On joue dans la même court que Nikon, c’est joli mais inexploitable ailleurs que sur le web.

Panasonic sort le Lumix GH1 au printemps dernier, descendant du G1 mais avec un capteur entièrement revu pour une utilisation hybride photo / video et une visée électronique qui est d’assez bonne qualité et qui permet de filmer au viseur contrairement aux autres. C’est pour l’instant l’outil que j’ai choisi, mis à part un codec bridé (17mb/sec sur le GH1 contre 40mb/sec sur le 5D et 7D) c’est le premier boitier à proposer 1080p25 et 720p50. Le 5D MkII impose un 30p et le 7D semble prometteur en proposant enfin le choix des fréquences et des résolutions.

Côté codec justement Panasonic à choisi le format AVCHD qui est assez bien géré par les logiciels de postproduction notamment Final Cut Pro depuis la version 6. L’AVCHD et un codec moderne inutilisable certes en natif mais c’est un codec de plus en plus utilisé en tournage. Il nécessite un transcodage logiciel dans un autre codec mais la manipulation est 100% automatisée sous final cut via la fonction «lister et transférer». Le pendant haut de gamme de l’AVCHD chez Panasonic l’AVCintra est tout simplement pour moi le meilleur codec disponible sur un camescope broadcast sur le marché a l’instant ou j’écris ces lignes.

Canon n’a pas fait le même choix, même si on est toujours sur une base de Mp4/H.264 il est encapsulé dans un container QuickTime qui est plus compliqué à gérer (c’est pas dramatique mais quand même ça rend le workflow plus lourd.) La force de Canon sur le 5DMkII et le 7D est d’avoir optimisé le débit du codec à 40mb/sec ce qui donne une image offrant non seulement une meilleure qualité mais surtout une plus grande latitude de correction en étalonnage par exemple.

L’autre problématique est au niveau des fréquences d’image, le 5D n’autorise que les 30 i/s idem pour le Pentax, le Nikon D90 fait lui du 24 i/s … c’est l’autre point positif pour le GH1 qui utilise des fréquence 25p ou 50p plus adaptées à nos besoins européens. La version US est quand à elle en 30 ou 60 images progressives.

Au final pour résumer, le maître du jeu est le Canon avec son gros capteur et surtout depuis la mise à jour du firmware qui a eu lieu le mois juillet dernier. La sortie du 7D avec son capteur de taille APS impose sans doute un nouvel étalon, relégant le Nikon D300s aux oubliettes au vu de des fonctionnalités vidéo dépassées (rien de mieux que le D90)

Kit Scarlet en vesion «photo»

Red propose dans son concept «DSMC» Digital Still & Motion Camera un système modulaire ou l’on pourra tout choisir et concevoir l’outil de ses rèves en fonction de ses besoins mais aussi de son budget. Monture optique, taille de capteur, visée, poignée, alimentation électrique, enregistreur, interface de connexion etc.

Pour finir et donc en attendant la sortie de la Scarlett de chez RED, j’ai jeté mon dévolu sur le Lumix, certes il n’est pas exempt de défauts (sa limitation débit sur le codec) effets de «rolling shtter» et son capteur plus petit mais il est très agréable à utiliser et très bien placé au niveau tarif.

Son viseur laisse présager une bascule prochaine vers ce qui a été longtemps décrié par les puristes ; la visée électronique. Son avantage est qu’on voit ce qu’on aura comme résultat directement alors qu’une visée claire est certes plus agréable, mais elle nécessite une gymnastique cérébrale et une grosse habitude de travail pour imaginer ce qu’on aura au final sur l’écran en visionnant le fichier.

Au niveau des accessoires il faut aussi parler des bagues NOVOFLEX, le fabricant allemand a sorti des versions pour toutes les marques; Canon, Nikkor, Pentax, Olympus, Leica etc.

(edit)

J’ai oublié de parler d’un point important, seul le GH1 propose un autofocus efficace et assez performant.

Tous les réflex ont leur autofocus qui fonctionne sur un reflex classique le système est uniquement opérationnel quand le miroir est baissé …

Panasonic a bossé sur son AF comme personne. L’autofocus par détection de contraste chez Canon / Nikon / Pentax est totalement inutilisable !

C’est un des vrais plus du system G

http://www.novoflex.com/de/produkte/objektiv-adapter/fuer-microfourthirds/

Quelques essais que j’ai pu faire avec le GH1 :