Articles

,

Sony F3 présentation au Micro Salon AFC

Hello les Geeks,

Anna Doublet de chez Sony France nous présente la nouvelle caméra Sony PMW F3. Petite séquence tournée lors du micro salon AFC.

Pour rappel la F3 est une caméra de la gamme XDCAM EX, elle est équipée d’un mono capteur CMOS de taille Super 35mm et d’une monture PL en standard. Cette F3 enregistre sur support carte SxS en XDCam EX 35mb/s en 4:2:0 mais elle est aussi dotée de sortie 4:2:2 10 bits en HD SDI et sera aussi capable de sortir du 4:4:4 prochainement.

J’ai d’abord été assez dubitatif sur l’annonce de cette caméra qui me semblait positionnée bien trop chère mais l’annonce ce sa future upgrade et de cette sortie 4:4:4 lui donne un intérêt indéniable. Par ailleurs les images que j’ai pu voir du film “Bonhomme” de l’excellent Thomas Ozoux tourné avec un modèle de pré-série m’ont vraiment séduit sur grand écran.

Thomas la définie comme la “PD150 du cinéma numérique” il a vraiment apprécié sa compacité et son faible poid pour une qualité d’image vraiment sympathique. Je pense qu’équipée du fameux enregistreur Cinedeck, ça peut faire un duo gagnant ! Et une alternative intéressante pour qui n’a pas besoin de plus de définition que du 1080.

,

Tournez en XDCam EX sur cartes SD avec Sonnet

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Sonnet, c’est un fabricant de stockage tout à fait remarquable, que j’utilise au quotidien depuis plus de 3 ans. Ils ont notamment sorti du stockage haute performance en Raid 5 / Raid 6 il y plus de 2 ans en utilisant les contrôleurs ATO SAS dans leur gamme “fusion”, hautes capacité, hautes performances, mais prix abordable.

Ils viennent de sortir un petit adaptateur qui permet d’utiliser des cardes SD HC dans les cameras utilisant le SxS

la SD-SXS-E34 permet pour 47€ TTC d’utiliser ces petites cartes nettement plus abordables que les cartes SxS. Je reviendrai vers vous pour vous dire ce qu’il en est après des tests de fiabilité mais j’ai grande confiance en ce constructeur 100% des stations des machineurs sont équipés par Sonnet par l’intermédiaire d’ATREID

Alors oui certains vont dire que c’est pas nouveau, en effet j’ai moi même expérimenté des adaptateur “no name”, pas 100% concluant.

,

ARRI ALEXA … SxS & ProRes 4444 !

C’est la nouvelle qui est passée au travers du filet (du mien en tout les cas), et c’est sans doute ce qui fera grand bruit au cours du SuperMeet de Las Vegas la semaine prochaine.

La fameuse Alexa, qui est en quelque sorte la réponse du berger à la bergère de ARRI à RED pourra au choix enregistrer de la HD en Quicktime ProRes 4:2:2 ou 4:4:4:4 sur cartes SxS Sony soit sur un codec Raw via un enregistreur SSD de chez Codex (excellent système mais ultra cher)

. Soit sur l’enregistreur de son choix via les sorties dual HDSDI, en 2k ou via une down-convertion en 1080.

La D21 avait un workflow assez complexe qui entrainait les producteur à saboter les capactiés du bestiau par un choix un peu limite. La plupart des D21 etaient pluggées sur des magnéto HDCam ou P2 ce qui pouvait se justifier sur du téléfilms mais quand même !? Une camera de ce poid et avec ces capacités qui fini sur un scope HD, bof … Avec ce nouveau système d’enregistreur SxS intégré et le support natif de Final Cut Pro (elle gère directement le XML au format FCP !) ARRI va se réconcilier avec pas mal de monde. 45k€ c’est le prix pour rentrer dans le monde de l’ALEXA.

Sinon, ils annoncent un nouveau capteur révolutionnaire de 3,5k posé à 800 iso (tiens ça me rappelle un truc ?) avec une latitude de 13,5 stops !

Autre info qui pourait en intéresser plus d’un, ARRI semble décidé à jouer l’ouverture et à suivre RED dans sa démarche pour faire en sorte que le cinéma dans sa version numérique soit un peu moins snob que n’a pu l’être son aileul argentique. Ils annonce un système de monture interchangeable permettant de choisir des optiques PL, PV, mais aussi Nikkor ou Canon ! (Exchangeable Lens Mount ELM). Autre avancée qu’il faut souligner, la D21 a souvent été critiquée pour son poid (surtout par nos amis steadycamers) Alexa a fait un régime, elle pêse moins de 6kg !

Là ou c’est un peu moins drôle c’est quand Arri copie red sur des points assez criticables ainsi sur leur site on peut lire “Every thing is about to change” et ils ont mis en ligne un système de réservation (souscription ?).

ARRI a présenté son prototype a l’IDIFF et au Micro Salon AFC dernièrement mais c’est en grande pompe qu’elle sera présentée au NAB dans quelques jours.

Merci à twitter qui est sans aucun doute l’un des meilleurs outils qui soit pour rester “aware” dans ce petite monde des “blogtechs” les infons viennent de chez Gizmodo, preuve que la grande maison ARRI a envie de rajeunir son image.

,

La sécurité et les tournages “tapeless”

C’est bien joli toutes ces cartes mémoires et autres disques durs. mais on fait quoi de nos rushs, et sur le terrai comment je gère mes cartes ? Tout le monde a du se poser cette question.

Voici un petit document créé pour l’occasion. Je n’ai pas la prétention d’avoir la solution ultime. Chacun adaptera à sa sauce, mais je vous en suplie éviter de partir du principe que les disque durs sont sécurisant !!!

securisation des media sur les tournages tapeless

PDF à télécharger : gestion des supports tapeless securisation au tournage

Chez les Machineurs on utilise environ 50 mécaniques de disques dur en permanence, dans nos serveurs ou en disques autonome, et on en grille environ 5 ou 6 par an !!!

Après avoir testé plusieurs solutions on peut partir tranquille avec

Soution 1 avec un ordinateur portable (Solution terrain)

1 Mac portable et 2 disque auto-alimentés de type LaCie Rugged 2,5″ en FW800 ou 2 videurs de cartes

  • Faire une image disque de la carte avec l’utilitaire de disque (Mac Os X)
  • retirer la carte source
  • vérifier le contenu de l’image disque avec un logiciel approprié (Final Cut Pro, P2flow de MXF4Mac par exemple ou les proxy Qtime avec la RED etc.)
  • Dupliquer l’image disque sur le 2eme disque dur
  • Penser à séparer physiquement les 2 disques lors des transports dans 2 Sacs de 2 personnes différentes.
  • Pour gagner en compacité et dans le cas ou on a les moyens on peut utiliser des videurs de cartes.

Ici les NEXTO DI NVS 2500

La manipulation est la même ou presque, il convient de copier la carte source sur un premier videur de carte puis de dupliquer l’opération à l’identique. La plupart du temps ça fonctionne aussi avec des videurs plus simple destinés aux photographes, mais on ne peut pas «relire» et vérifier ses images.

Chaque constructeur propose aussi on système propriétaire mais la sécurité est souvent oubliée. Un disque dur n’est jamais fiable !!!

Une fois rentré à la “maison” il est important de ne pas utiliser ces disques pour monter. Ma préconisation est d’utiliser un autre disque de travail si possible sécurisé en Raid 5 ou 6. Pour terminer j’archive tout sur bande LTO en 2 exemplaires. Dites vous qu’un disque n’est pas plus fiable quand il ne tourne pas ! Le LTO c’est le standard de l’industrie, toutes les données vitales de nos banques, de nos administrations, des assureurs sont sauvegardées sur LTO. Ce qui n’en fait pas un support 100% fiable pour autant mais au mois on mets plus de chance de son côté.

Ok tout le monde n’a pas la possibilité d’acheter ce type de matériel, dans ce cas un graveur Blue Ray ou encore des DVD c’est ce qui sera le plus accessible.

NEXTO NVS 2500 backup SxS / P2 / RED etc sur le terrain

C’est pas une nouvelle toute fraiche mais c’est un outil fort intéressant.

La société Nexto conçoit et fabrique des videurs de carte mémoire depuis fort longtemps et ils sont très appréciés par les photographes. L’idée est de faire de même pour la vidéo avec un videur de carte dédié aux support tel que le SxS de Sony, le P2 de Panasonic, mais encore les cartes compact Flash de la RED.

Avec la RED j’avais déjà expérimenté les videurs de cartes mais jusqu’a présent nous n’avions pas la possibilité de relire les média. En effet les données sont bien copiées sur le disque mais impossible de vérifier autre chose que le poid des fichiers ce qui reste très flippant. Ce système est intéressant, quand on veut partir léger avec peut de cartes il suffit de prendre 2 videurs de cartes et on sécurise ainsi les données sur 2 disques différents. C’est moins lourd a gérer qu’un ordinateur portable.

La ou le produit est innovant c’est que le NVS 2500 permet de relire les fichiers vidéo des codects suivants :

 

  • Panasonic – AVC-Intra 100/50, DVCPRO HD, DVCPRO 50, DVCPRO
  • Sony – XDCAM EX (HQ/SP)
  • JVC – XDCAM EX (MP4 format), Quicktime Format
  • Convergent Design – XDCAM HD formats (MXF des Nano flash et Flash XDR)
  • RED – R3D – à venir
  • AVCHD – Sony/Canon/Panasonic