Articles

, , ,

Panasonic AU-EVA1 la mini Varicam ?

ça fait longtemps que j’attendais ce moment, et meme si Panasonic n’a pas choisi d’inclure cette EVA1 officiellement dans la gamme Varicam, elle est de toute façon dans cette cible.

Si il y a un domaine qui échappe totalement au geek lumineux que nous sommes ce sont les stratégies des marques concernant la création de leur gammes et il est clair que dans ce domaine les 2 constructeurs qui ont pris les plus gros risques ces dernières années sont Panasonic et Sony.
Les électroniciens comme on les appelle dans le jargon des journaliste photo sont dans une dynamique qui est géniale pour nous en nous proposant des outils toujours plus performants et de plus en plus abordables, bouleversant la donne et n’hésitant pas à mettre l’innovation au coeur de leurs stratégies. (Si Panasonic et Sony sont appelés les électroniciens c’est parce que Canon et Nikon sont eux des “opticiens” historiquement parlant) Néanmoins quand Panasonic sort un GH5 capable d’enregistrer de la video 4K dans un codec 4:2:2 10 bits ils se posent forcément la question au préalable des dangers de la canalisation des caméras plus chères. Panasonic comme Sony ont pris des risques de ce côté là. Sony avec ses Alpha, Pana avec les GH … Sony a lancé il y a quelques années la gamme FS d’abord timidement avec les FS100 et FS700 puis sont arrivés les FS7 et FS5 et c’est un succès. Nombreux sont ceux qui veulent du grand capteur mais sont allergiques aux petits boitiers photo hybrides. Les FS5 et FS7 ont donc fait le bonheur de bon nombres d’indépendants, de sociétés de production et on en voit meme chez les loueurs. Il manquait une baby Varicam à Panasonic pour rentrer dans cette danse là et c’est chose faite.
Le concept est simple si le GH5 pose des soucis d’ergonomie ou de crédibilité à certains si les Varicam S35 ou LT sont trop chères pour les petits budgets il y avait une place à prendre entre les 2 mondes. C’est clair que certains clients n’ont pas encore compris qu’il n’y a pas que la taille qui compte et qu’on a souvent besoin de montrer à ceux ci ou passe leur argent. (Regardez ma grosse caméra comme elle est belle !)
Meme si c’est en train d’évoluer, il m’est arrivé souvent de me retrouver face à un client qui me faisait remarquer que ma caméra était toute petite. Bref, on reste plus crédible quand on en a une grosse. La EVA1 n’est pas forcément grosse mais elle a plus un look de caméra que d’appareil photo est c’est un atout non négligeable.Coté look, pas grand chose à dire si ce n’est ce liseré rouge qui n’est pas sans rappeler la mode des GTI dans les années 80 comme l’a déjà fair remarquer Philip Bloom.
Techniquement parlant la Panasonic a l’air d’avoir assuré quand on regarde la fiche dévoilée par le constructeur, c’est plutôt alléchant. 4:2:2 10 bits 4K60p 240fps en 2K capable meme de faire du bon vieux 720p, moi je dit bravo. Support d’enregistrement SD pas trop cher, on en trouve partout ça aussi c’est bien vu. Pas de viseur, ça c’est moins cool, et monture EF là c’est pour moi un peu dommage. Certes ils ont du se poser plein de questions conserver le Micro 4/3 ou pas, repartir dans la direction de l’AF101 en utilisant un capteur et une monture M43 ou pas ? Le choix d’un capteur S35 ok c’est plus malin pour se différencier du GH5 ça c’est évident. Mais pour le choix de la monture c’est délicat la monture PL limite les choix et oriente vers des solutions trop onéreuses, impossible d’utiliser la monture Sony E c’est le rival faut pas déconner ! La monture EF semble donc évident car le parc optique en EF est immense. Néanmoins pour moi c’est une petite erreur, c’est se priver de bon nombre de possibilité d’associations camera / optiques car le tirage est trop important sur la monture EF. JVC a réussi à faire cohabiter un capteur S35 et une monture M43, pourquoi ne pas avoir suivi cette voix et proposer aussi un système de bagues adaptatrice pour aller vers les autre montures populaires comme le Canon EF justement mais pourquoi pas Nikon, Leica, Pentax etc ?
Panasonic ne mise pas du tout sur la base des utilisateurs GH qui auraient envie de monter en gamme et de ce payer cette EVA1 en conservant leurs optiques, c’est dommage. Ce qui est drôle du reste c’est que sur toutes les images livrées par les services de presse de Panasonic, la EVA1 est montrée avec une optique SIGMA et non du Canon (faut re pas déconner encore une fois)

Dans son positionnement Panasonic n’a semble t’il pas souhaité faire de cette EVA1 une Varicam Mini pourtant c’est fortement possible qu’elle soit baptisée comme ça par les utilisateurs. Le simple fait de l’utilisation de leur technologie de double câblage qui permet d’avoir 2 sensibilités natives comme sur les Varicam LT et S35 affiche une partie de l’ADN commun ou en tout les cas du meme géniteur … Pour le moment ces 2 sensibilités ne sont pas affichées, pour rappel sur les Varicam on est à 800 et 5000, si on pouvait avoir par exemple un 800/3200 a minima ce serait topissime.

Le capteur semble avoir 5,7k ce qui est une bonne idée pour palier à la perte de résolution due à la débayerisation, c’est aussi une bonne idée pour le RAW ça permettra de cropper en post !

Panasonic annonce donc un outil qui sur le papier semble très prometteur puisqu’il vient titiller Sony sur son terrain FS5 / FS7 mais aussi RED avec la Scarlet W. J’ai hate à se sujet de voir comment le RAW sera géré, j’espère qu’ils confieront son enregistrement aux constructeurs habituels. Je note aussi la bonne idée du connecteur SDI 6G qui permettra de sortir toute la qualité sur un simple SDI, il y a fort à parier que ATOMOS, Videodevice ou Convergent Design seront les premiers à proposer de l’enregistrement RAW DNG sur ce petit jouet qui s’annonce très excitant.  La disponibilité est annoncée pour l’automne au pris approximatif de 8000€.

J’espère pouvoir faire partie de ceux qui pourrons faire joujou en premier avec cette caméra qui s’annonce dors et déjà comme un killer product comme le disent les ricains. J’aime le concept, le positionnement tarifaire a l’air juste, meme le nom, si Panasonic comprend enfin qu’on en a mare de ne pas pouvoir avec de lien affectif avec nos outils à cause de leurs noms barbares c’est un petit pas pour l’homme, un grand pas pour les geeks lumineux.

la fiche technique
Sensor Super-35 5.7K Dual Native ISO Beautiful Colorimetry (j’aime beaucoup cette donnée très technique)
Lens / Image Path EF Mount / Electronic Image Stabilization (EIS) / IR Cut In/Out
ND Filter Wheel (2/4/6 stops)
Processing
4K60p / 2k up to 240p 422 10-bit
Video Codec up to 400 Mbps for Robust Recording
V-log & V-gamut
SD Card Recording
5.7K Raw Output (future update)
Other
XLR Audio
HDMI & SDI 4K Video Outputs
1.2 kilogramm
6.69″ x 5.31″ x 5.23″ (LxHxW)

 

Je vous conseille la video (en anglais) de l’ami Nino Leitner ou il interview Nela Pertl et Luc Bara de Panasonic au sujet de la EVA1 justement a Cinegear

, ,

Panasonic Varicam LT : la “petite” soeur

J’ai eu la chance de tester la Varicam Super 35 quelques semaines avant sa sortie en décembre 2014. J’avais été séduit par la qualité de l’image, une texture assez unique et un rendu sur les peaux vraiment très joli.
L’annonce d’une nouvelle Varicam m’a forcément excité car il était évidant que panasonic allait chercher à démocratiser un peu son vaisseau amiral. C’est chose faite, la VARICAM LT est annoncée et serait disponible dès le
mois d’avril (fin mars pour les plus optimistes des early adopters) C’est en direct de Barcelone ou que j’ai découvert cette nouvelle caméra lors du lancement européen organisé par Panasonic.05_VaricamLT_onShoulderLa Varicam LT peut être équipée d’une poignée façon Sony FS7 mais ce n’est quand meme pas du tout sa concurrente directe puisque son tarif puisque boitier nu s’élève à 18000€.

Les différences fondamentales sont que la petite soeur se limitera à un codec interne 4:2:2 10 bits 4K DCI alors que la big one enregistre et traite un signal 4:4:4 12 bits. Le Codec AVC-Intra est toujours au rendez vous et il est aussi décliné en version LT pour des fichiers plus légers car plus compressés mais surtout mieux compressés. Panasonic assure que la compression se fait sur la sortie du capteur avant la débayerisation ce qui est assez inédit.
Le boitier est plus compact, plus modulaire et plus léger. Elle est plus destinée à un opérateur travaillant seul mais conserve le meme panneau de contrôle que son ainée qui pourra être rattaché à loisir un peu partout sur la camera. C’est une des fonctionnalité qui fait aussi le charme de la Varicam S35 et qui fait qu’elle est très appréciée des assistants.

Le choix des codecs en double enregistrement est aussi plus restreint que sur la grande soeur. Ici un seul slot P2 Express mais on conserve le 2eme slot en Micro P2/ SD pour enregistrer éventuellement des proxy en AVC-Intra Long Gop à 6mb/s.

Nouveauté intéressante un crop mode 1/1 (1 pixel sur le capteur pour 1 pixel enregistré) pour tourner en 2k ou en HD est présent et c’est aussi la fonctionnalité qui permettra l’enregistrement en slow motion jusqu’a 240 fps
Disponible en standard en monture Canon EF, une version PL est aussi disponible en option et il semble assez simple de passer d’une monture à l’autre. A noter aussi la présence d’un filtre Infra Rouge amovible ce qui permettra des chose originales.

02_VaricamLT_SlantPL

Le sublimissime viseur Oled de la grande soeur, est aussi disponible mais il est proposé en option, heureusement car si sa suprématie qualitative est quasiment indéniable son tarif de 6000€ pourra en rebutter plus d’un. Heureusement vous pourrez vous contenter d’un Zacuto Gratical, d’un Small HD ou d’un Alphatron.

Bien entendu c’est le meme capteur qui est utilisé et la technologie du double câblage sur ce capteur offrant 2 sensibilités nominales à 800 ou 5000 ISO est toujours présente. La dynamique est assez exceptionnelle on peut mesurer plus de 14 diaphs, voir meme 15 mais Panasonic reste prudent pour ne pas froisser les ayatollahs de la fiche technique. La “Color Science” reste la même, ce qui garanti un rendu de très haute qualité, vraiment je conseille à tous les amoureux de l’Alexa de s’intéresser à cette famille de caméras qui propose un truc vraiment très sympa.

Caractéristiques techniques :

Weight 2.7kg/5.95lb (body only)
Lens Mount EF mount (PL mount option)
Media Slot Express P2 Card Slot x 1

SD Card Slot x1 for Proxy Meta Data

Connectors 3G-SDI OUT x3

(SDI OUT 1/SDI OUT2/VF-SDI)

Genlock IN

TC IN/OUT

LAN

USB HOST (for Network Connect)

USB DEVICE (miniB)

XLR 5 pin Hirose x2

Lens/Grip Connector 12 pin

12 V DC-IN 4 pin

Head Phone x1 3.5 mm Stereo Mini Jack

Rec Format 4K/UHD AVC-Intra 4K422: up to 30p

AVC-Intra 4K-LT: 30p to 60p

2K AVC-Intra 2K444: up to 30p

AVC-Intra 2K422: up to 60p, up to 120p (cropped)

AVC-Intra 2K-LT: 120p to 240p (cropped)

HD AVC-Intra444: up to 30p

AVC-Intra422: up to 60p, up to 120p (cropped)

AVC-Intra100: 50i/59.94i

AVC-IntraLT: 120p to 240p (cropped)

ProRes 4444: up to 30p

ProRes 422HQ: up to 60p

Proxy AVC-Proxy G6: up to 60p

J’ai eu la chance de faire quelques images avec la caméra dans cet hotel incroyable à Barcelone avec la merveilleuse violoniste Eve-Marie Bodet. Malgré le coté très improvisé de ce tournage, j’avoue être charmé par cette caméra qui n’est finalement pas si light que ça, mais qui a vraiment des caractéristiques très alléchantes. Son codec est noble, son ergonomie est vraiment bonne, on retrouve vite ses habitudes de caméra ENG et j’ai pris un pied monumental avec le Zoom Anarmorphique Angénieux 56/152 A2S. Les images sont actuellement en cours de traitement, c’est très très joli. Encore une foi, la texture est superbe et les peaux magnifiques.

J’aurais espéré une AF200 en monture M43 qui rentre en concurrence frontale avec le duo des FS5/ FS7 de chez Sony mais Pana en a décidé autrement. Comme à leur habitude, ils déclinent leur gamme progressivement du haut vers le bas avec cette nouvelle caméra qui est très alléchante mais un peu loin de mes capacités financières pour le moment. Néanmoins je pense qu’elle trouvera vite son public et je ne manquerai pas de l’utiliser en la louant de temps en temps. La descendante de l’AF 101 doit être programmée, j’espère en apprendre plus sur ce sujet pour le NAB 2016.

P2810880 P2810889 P2820015 P2820019 P2820022

 

J’ai eu la chance de pouvoir jouer avec quelques minutes. Dans le cadre d’un tournage de clip pour Eve-Marie Bodet

Voici donc les premiers plans tournés avec la VARICAM LT en 4K Anamorphique avec un Zoom Angénieux 56/152 les abonnés Vimeo pourront télécharger le fichier 4K ProRes 422HQ pour faire des essais d’étalonnage et juger ainsi de la qualité de ces images prises à 5000ISO !

Tomasz Wolski du site Cifrowy a lui aussi fait une video sur place ainsi que les copains de cinema5d

 

, , ,

ma premiere nuit avec la Sony PXW-FS5

DSC06949

avec le prototype de Mini Prime Veydra 25mm

DSC06956

Ryan, CEO et fondateur de la maison VEYDRA qui a conçu les fameux mini prime bientot disponibles pour la monture Sony E

Il y a des moment dans la vie d’un homme ou on est plus fier que d’autres, forcément quand Sony Europe m’appelle pour me demander si je veux passer la nuit avec un prototype de FS-5, je vais pas dire non !

Même si on a eu, Sylvain et moi des toutes petites nuits depuis le début du salon IBC, il faut dire que c’était vraiment tentant.

Alors, pour commencer n’insistez pas vous ne verrez pas d’images produites par ce joli bébé de 800g.

La raison est simple, nous avions dans les pattes un prototype, parfaitement fonctionnel mais au logiciel encore en version beta de chez beta !DSC06998

J’ai eu la chance de croiser Ryan le boss de Veydra, cette nouvelle société qui a lancé il y a quelques mois une série d’objectifs baptisé “Mini Primes” dédié au Micro 4/3, et bien figurez vous que la monture est interchangeable et que les focales supérieures au 24mm couvrent parfaitement le capteur S35 de la FS5. Je reviendrai en détail sur ces objectifs prochainement mais j’ai été très agréablement surpris pas la qualité de fabrication mécanique, la qualité optique semble être au rendez vous avec un soupçon de je ne sais quoi de supplément d’âme un peu vintage, les optiques ont été conçues dans l’idée de laisser passer quelques aberrations si charmantes comme sur les vieux cailloux qu’on aime tant.

Je suis totalement séduit par l’ergonomie de cette caméra, c’est un peu une fusion de l’ADN d’une Canon C100/C300 avec un soupçon de je ne sais quoi de EX3 et bien entendu une grosse inspiration de FS7. La FS5 est toute rikiki et ceux qui me lisent depuis toutes ces années savent combien j’aime les petites caméras légères aux grand coeur. On est bien en présence d’un objet ayant été conçu avec cet ADN. Le form factor est sans aucun doute dans la lignée de la FS7, mais en 2x plus compact, la poignée supérieure est vraiment bien foutue pour porter l’engin autant que pour filmer à bout de bras, le petit zoom électrique 18/105 bien que pas très lumineux est quand meme à ouverture constante f:4 Il et à la fois compact et parfaitement complémentaire avec la caméra. Il permet d’avoir un presque X10 donc on est pas loin de l’idée d’une caméra “Run&Gun” à grand capteur … la croisée des chemins en quelque sorte. Le grand capteur Super 35 et le zoom électrique de belle amplitude, voilà qui va plaire à pas mal de monde. Le petit écran LCD qui peut s’accrocher partout est vraiment bien pratique. Le viseur est un peu petit au niveau du grossissement mais il fait la job comme disent les cousins québécois. Le système de ND variable électronique est ma fois fort malin et il va rendre bien des services. Quand à la poignée rotative, c’est un pur régal d’autant qu’il est aussi possible de la déporter comme sur la FS7 via un petit bricolage que j’espère nous pourrons voir arriver de chez Shape justement, et les gars si vous me lisez y’a un petit truc qui manque à cette jolie demoiselle, un bras avec un petit déport, ce serait génial !

Le feeling global est donc plutôt excellent, non je n’abuse pas de superlatif, je suis vraiment séduit, c’est pour moi un outil qui pourrait être parfait, seule la limitation 4:2:0 8 bits me gonfle un peu, j’aurai vraiment préféré que Sony ne soit pas aussi protectionniste sur sa gamme, je pense que si on a besoin de la FS7 c’est pas uniquement le codec qui va faire la différence, alors oui les râleurs vont dire sur de la carte SD il faut éviter de prendre trop de risques, hum, désolé mais du XAVC 4:2:2 10 bits ça doit loger sans forcer avec les dernières cartes ! Donc voilà, reste plus qu’a tester la qualité d’image, mais on peut leur faire confiance là dessus ça fait quand meme bien longtemps qu’on a pas vu la maison sony nous sortir un truc moyen coté qualité d’image.
DSC06966

, ,

Sony NEX-FS100

Salut les geeks lumineux, désolé je vous délaisse un peu en ce moment mais je manque cruellement de temps pour vous raconter mes aventures technologiques mais elles sont denses en ce moment.
J’ai eu la chance de poser mes doigt potelés sur la petite soeur de la Sony PMW-F3 qui est délicieusement nommée NEX-FS100 … Je précise au passage qu’il serait grand temps d’arrêter de nous gaver la tête avec ses noms barbares, quand j’entend parler de l’Alexa ou de l’Epic, ou plus encore de la Pénélope, j’y associe beaucoup d’émotion alors si les constructeurs de cameras pouvaient avoir un peu plus d’imagination et de cohérence surtout dans la dénomination de leurs appareils ça serait bien sympa et ça aurait au moins le mérite de nous faire rêver.
J’en ai profité donc pour faire quelques images “behind the scene” sur le dernier jour de tournage du long métrage “En pays cannibale” puisque j’ai pris pars à cette aventure sympathique.
Ma premiere impression est plutôt mitigée, les images sont superbes, le capteur est très bon puisque c’est celui de la F3 mais l’optique qui est la meme que sur la NEX-VG10 me laisse un peu dubitatif, comme je l’avais dit à l’époque, c’est pas digne du tout de la caméra et l’ouverture glissante est vraiment trop glissante ! Quand à la prise en main et l’ergonomie, on frise le grand n’importe quoi, certes il y a la poignée orientable que j’apprécie énormément, héritée des EX1 et EX3, mais le reste ? Comment dire ?
L’idée d’un boitier cubique qu’on puisse accessoiriser a loisir et customiser est plutôt intéressante mais la logique qui a poussé les ingénieurs de chez Sony a faire certains choix me désespère ?! Vont-ils se décider a questionner les utilisateurs un jour ?
Le corps de la camera est une boite toute carrée, c’est déjà discutable mais bon, pourquoi pas. Mais il ya des boutons et des prises partout sans vraiment nous expliquer pourquoi !? Les prises XLR par exemple, une sur le coté une autre sur l’arrière du boitier, pourquoi ?! Si c’est pour faciliter le branchement du micro qui sera fixé sur la camera pour les ambiances c’est devant qu’il fallait la mettre la prise comme au temps des bonnes vieilles cameras d’épaule. Et en proposer 2 derrière avec la possibilité de choisir … Non ?
Quand a la qualité perçue c’est nettement moins rassurant que la concurrente chez Panasonic, l’AF101 m’avait semblé plus costaud. A voir a l’usage mais la finition ne me laisse aucune sensation de robustesse. le viseur / écran LCD est de bonne qualité, l’image est piquée et assez lumineuse. La fixation de la loupe de visée ne supportera sans doute pas les multiples accrochages / décrochages très longtemps par contre les plastiques font un peu cheap. Comme pour l’AF101 je regrette mille fois le positionnement de ce “viseur”. Même si le fait qu’il soit orientable est plutôt bien vu on a besoin d’un viseur qui soit sur le coté du boitier et non sur l’arrière. Quand a la multiplicité des boutons repartis tout autour du boitier c’est un peu too much, yen a partout, devat derriere, dessus, encore heureux qu’il n’y en ait pas dessous ! Il se passe quoi c’est quoi le concept ? on prend un boite et on pose des gommettes dessus tout autour comme à la maternelle ? C’est quand même dommage de ne pas mettre un peu plus de logique dans ces choix. Au final tout le potentiel de cette camera est un peu gâché, c’est bien dommage car encore une fois la qualité de l’image est vraiment au rendez-vous.
Les points super positifs vous l’aurez compris, c’est la qualité du capteur et un traitement de haut niveau. Certes l’enregistrement avchd ne satisfera pas tout le monde mais il est quand même d’une qualité intéressante et suffisante dans de nombreux cas. Toutes nos oeuvres ne finissant pas sur des écrans de 20 mètres de base en DCP 😉 Et encore je pense sincèrement que la qualité technique de l’image d’un film et la valeur esthétique relative de celui ci ne ce juge pas a la qualité de son codec.
Le prochain Astérix en 3D est par exemple tourné en Alexa et ils ont choisi le codec Apple ProRes 4:4:4:4 et si certains vont se poser la question de savoir pourquoi ils n’ont pas choisi le ARRI Raw, sachez que c’est pour des raisons de maturité, de coût (stockage) et de praticité.
Revenons a notre bestiole, une fois encore je précise que je donne mon point de vue qu’il est subjectif et qu’il n’engage que moi. A noter la particularité intéressante d’enregistrer en 1080p50 ce qui est assez sympa pour faire des ralentis à 50%  et risque à terme de devenir un vrai standard.
Cette camera représente une alternative intéressante a un photocam mais l’ergonomie camescope que l’on aimerait pouvoir retrouver sur ce genre d’appareil n’est vraiment pas au rendez-vous et c’est bien dommage.
La qualité du zoom trans-standard proposé en kit ne me convient pas et je pense que le capteur mérite mieux. La compensation électronique des défauts de l’optique est une tendance qui m’agace !
Néanmoins, les adaptateurs permettant de transformer cette monture “E” en ce qu’on veut reste un véritable atout comme pour le micro 4/3. Vous allez pouvoir adapter ce que vous voulez car encore une fois le tirage optique est super court.
Mon conseil : achetez des vieux cailloux nikon, pentax, canon,  minolta, leica  ou autre et faites vous plaisir !!! A vous les beaux flous et autres flairs sexy !
Bien entendu on peut aussi monter un adaptateur PL et la transformer en jolie petite bête a filmer du clip, de la pub et autre court Metrage de fiction.