Articles

, , ,

4K60p à la Villette pour l’exposition Hello Demain

C’est dans le cadre de l’exposition Hello Demain que vous pourrez voir le film que j’ai réalisé pour Orange Labs à la Villette. Ce film est un petit clip de 3min qui a pour but de montrer ce que pourrait être la télévision de demain. Je n’ai pas pu faire ce que je voulais les conditions étaient très spéciales car ce n’est pas facile de tourner à Roland Garros en plein match. Impossible de placer la camera ou je voulais, ce qui est très frustrant mais les images sont belles et j’en suis fier.

“Orange investit la Cité des sciences et de l’industrie et le Parc de la Villette du jeudi 23 au dimanche 26 juin 2011 pour une exposition exceptionnelle et gratuite. hellodemain vous donne les clés pour comprendre le monde numérique au quotidien et dans ses perspectives futures”

Ce film sur lequel je vous ai fait un petit reporting a été tourné avec une Epic en 5K de nombreux plans ont été tournés en 120 fps. Au final il a été finalisé en 3840×2160 (résolution appelée Quad HD) et sera diffusée dans cette même définition sur le plus grand plasma du monde, le fameux 152″ Panasonic.

Si vous n’avez pas eu l’occasion d’aller voir le rendu de cet écran qui est incroyable (3,8m de diagonale !!!) ça vaut vraiment le coup !

Je ne sais pas si vous avez lu l’article de Vincent Laforet au sujet de l’Epic (in English), je rejoins son point de vue, chacune des images de cette camera est équivalente à une image photo issue d’un réflex numérique de bonne qualité les images produites en 5k 2:40 ont une résolution de 5120×2160 et 5120×2700 en 1:85 ce qui est supérieur à 12MP, même si les capteurs actuels des réflex dépassent cette résolution c’est un pas incroyable qui vient d’être franchi. Dites vous bien que dans cette résolution on enregistre à 120 fps !

 

Arnaud-Epic-Rolang-Garos

Je dois tirer un coup de chapeau à toute mon équipe et vu qu’il n’y aura pas le temps pour faire un vrai générique, le voici :

Directeur de la Photographie : Matthieu Misiraca | Assisté de : Arnaud Gabriel | Direction de postproduction et Montage : Jean-Marc Laroque | Etalonnage : Thibaut Pétillon | Réalisation : Emmanuel Pampuri | Assisté de : Pierre Corbasson | Equipe TRACTOfilm : Production Executive :  Emmanuel Pampuri | Direction de production : Julien Cocquet Assisté de : Lola Prat | Administration de Production : Alice Masera | Moyens Techniques : Les Machineurs & PhotoCinéRent | Post-Production : Les Machineurs | Remerciements : The RED Team : Ted Schilovitz Alan Piper, Jim Janard | The Atreïd Master : Jean-Philippe Mariani | DVS | Panasonic | Les Orange guys :  Manuel Lesaichère | Christophe Daguet | Joël Houssais …

Je vous ai mis quelques images issues de l’étalonnage dans leur résolution d’origine mais compressées en jpeg pour qu’elle puissent etre digestes via le net.

, ,

R3D Epic 5k conclusions sur ce premier tournage

20110528-121646.jpg

Le tournage se termine aujourd’hui et c’est un vrai bonheur, ils ont vraiment bien travaillé chez RED et ça valait le coup d’attendre.
La bonne surprise sur laquelle je voulais revenir c’est la fiabilité du stockage. Ces petits modules SSD 1,8″ appelés “Redmag” sont bien plus efficaces que les cartes compact flash ou encore le disque dur de la One. Aucun problème aucune image perdues. Les 120fps en 5120×2160 ont bien tenu été supportées sans aucun souci. A celles et ceux qui s’inquiètent de la quantité de rushs que l’on a a gérer, dites vous qu’en comparaison avec ce qui se pratique chez la concurrence ce n’est rien. On a beaucoup plus de choix de réglages sur le débit que sur la Red One, et la camera nous guide sur ce qu’elle peut supporter ou non.
La qualité de l’écran est très agréable, la luminosité et le contraste sont très bons ainsi que l’angle de vue. Le coté tactile n’est pas trop gadget même si parfois la réactivité est un peu capricieuse. Il supporte bien les attaques de doigts pas tjr super propres et l’image reste regardable malgré le pilotage par doigts graisseux post ” frites a la cantine”.
Même si tout n’est pas encore 100% fonctionnel, cette camera est bien née et nous laisse présager de belles prises de vues a venir.
J’aime les choix faits par la marque rouge et même si l’Alexa est une très belle camera je préfère l’Epic par ce qu’elle représente une vision plus moderne. Je reproche a Arri de vouloir singer l’image argentique. A quoi bon en 2011 vouloir absolument reproduire en Numerique ce que nous offrait la pellicule ? J’aime la pellicule et je sais que cette image qui a fait office de mètre étalon pendant plus d’un siècle, qu’elle fait partie de notre inconscient collectif. Le positionnement de l’Epic fait que Red affiche plus sa volonté d’assumer cette image différente.
En tout les cas je me suis régalé et je pense que c’est le début d’une belle histoire d’amour entre l’Epic et moi. Si tout se passe bien nous devrions avoir 3 Epic chez les Machineurs. Je vous tiendrai au courant, bien entendu 😉

20110528-121720.jpg

Items portfolio