Articles

, , , ,

DJI Osmo, une camera du futur ?

P1020205Je vous l’avait dit dans mon précédent article pour moi la OSMO de chez DJI représente un produit assez visionnaire. D’une part j’aime particulièrement les petites bestioles qu’on peut avoir presque tout le temps sur soi mais ya vraiment un truc, une nouvelle façon de filmer qui découle d’un tel produit. C’est clair que le concept de camera stabilisée sur un gimbal 3 axes n’est pas nouveau mais il y a quelque chose de très séduisant dans ce concept.

L’Osmo sera donc utilisable avec les 3 cameras X3 X5 et X5 R, je vous renvoie à la page officielle du constructeur pour voir les différences mais c’est clair que la X5 aura forcément ma préférence ce qui ne retire rien à l’intérêt de la X3 si ce n’est qu’on est sur un “petit” capteur. Ce qui a pour avantage de proposer une profondeur de champ plus sécurisante au niveau de la mise au point mais ce qui est un avantage pour certain peut être un inconvénient pour d’autres, à savoir que les amateurs de bokeh risquent d’être un peu frustrés.

De mon coté je pense que le petit capteur de la X3 s’en tire pas mal du tout, la dynamique n’est pas mauvaise, ca encaisse plutôt bien et contre toute attente en basse lumiere c’est loin d’être mauvais. J’attire votre attention là dessus, je trouve qu’il y a trop de gens obsédés par le bruit, mais les images lisses moi ça me fait vomir, on avait du grain en photo et au cinema, ça nous allait très bien c’est quoi cette manie de vouloir des images sans vie ? sans bruit ? Oui ya du bruit dans une image quand elle est sous exposée, et quand les capteur sont trop boostés mais est-ce que c’est si moche et si insupportable ? Moi je ne trouve pas … l’image du OSMO X3 est plutôt intéressante, la compression est un peu forte certes mais ca fait largement la blague et c’est vraiment loin d’été moche ! Je trouve un certain charme à cette image et en tout les cas elle me convient parfaitement.

DJI OSMO Emmanuel Pampuri Eve Marie BodetComme tout outil ca nécessite un peu d’entrainement mais la prise en main est vraiment déconcertante et on peut très facilement faire des jolies bêtises avec. Certes la latence due à la liaison wifi avec le smartphone est parfois un peu gênante lors des mouvement très rapides mais ca reste largement utilisable. On m’a dit que l’autonomie était moyenne, oui c’est pas génial mais encore une fois c’est loin d’être mauvais et je me rend compte qu’il y a de plus en plus de gens qui passent leur temps à critiquer, moi je trouve ça largement utilisable, c’est vite rechargé, et de toute façon si on veut en faire un usage intensif il faut acheter d’autres batteries.

Le bruit de la ventilation est un peu gênant mais si vous écoutez bien je suis passé pendant la prise proche du joli micro Neuman et au final ça fait aussi la blague. Pour moi cette Osmo c’est une peut un truc visionnaire, je pense que le futur de nos cameras va ressembler à ça …

Pour ceux qui ne suivraient pas je rajoute en plus al video que j’ai tourné avec l’OSMO, la talentueuse Eve-Marie Bodet Violoniste et compositrice m’a fait l’honneur de se prêter au jeu de ce tournage. Un plan séquence de 2minutes tourné entièrement avec l’Osmo et la X3. Aucune stabilisation en postprod, j’ai tourné en 4K et le fichier est téléchargeable sur vimeo pour ceux qui ont un compte. Cette video est en quelque sorte le teaser d’un grand projet que nous avons Eve-Marie et moi qui s’appelle “Travelling musiques” et dont nous vous parlerons plus en détail prochainement.

 

, , ,

Sony Alpha 7S, grosse avancée en Video

Sony Alpha 7S reportageça fait quelques mois que nous sommes tous au courant que Sony va lancer l’Alpha 7S, présenté en avant première au NAB 2014, cette camera hybride sans miroir nous a tous fait saliver. J’ai réussi à avoir un exemplaire de ce précieux joujou en avant première car alors qu’il est déjà en vente aux USA et en Asie il ne l’est pas en Europe … va comprendre Charles ?

Bref pour revenir a ce photocam, voici en gros ces spécificités sur le site du constructeur
Doté du meme boitier que le A7 et le A7R mais capteur différent puisque 12mp et donc très hautes sensibilités puisqu’on peut le pousser jusqu’a 409600 ISO, les autres avancées sont l’ajout du codec XAVC-S 50 mb/sec , et l’arrivée du S-Log2 … On notera au passage la possibilité d’enregistrer jusqu’a 120 images par secondes en 720p et bien entendu l’enregistrement 4K via un enregistreur externe. Au NAB il était présenté avec le Atomos Shogun qui sera capable de faire du 4K en ProRes et qui va sortir avant la fin de l’année. 
Atomos-Shogun-NAB-2014
J’ai déjà parlé du A7 et du A7R et j’ai moi même craqué pour un A7 Normal qui m’éclate bien en photo, pour la simple raison que c’est ultra compact et que c’est doté d’un capteur full frame 24×36 qui a un très joli rendu. J’avais été un poil déçu a cause de moiré et d’alliasing assez marqué en vidéo H264 sur les 2 modèles précédents A7 et A7R et l’arrivée du XAVC-S m’a semblé être une bonne nouvelle. 50mb/s c’est mieux que 24 car si vous ne le savez pas le XAVC-S est un dérivé du H264 qui enregistre en GOP et tjr en 8bits 4:2:0 donc c’est un peu mieux mais pas la panacée non plus.
Voici la première video de la série “Camera Seduction” que j’inaugure ici avec Emma Chaïbedra superbe comédienne talentueuse.

Pour ceux qui sont intéressés, je vous laisse découvrir ma petite vidéo compte rendu sur cette jolie caméra. A noter au passage que mon intégration dans l’équipe de Loca-Images va me permettre d’aller plus loin et de faire plus de tests en video via la création de ce label LOCA TV.
http://vimeo.com/101579567

LOCA TV #1 – Review Sony Alpha 7S par Emmanuel Pampuri from Emmanuel Pampuri on Vimeo.

Pour aller un peu plus loin j’ai des gros doute sur la pertinence d’avoir rajouter ce fameux S-Log2 qui fait des miracles sur la F5 et la F55 est à mon avis castré par le 4:2:0 8 bits et je trouve qu’il y a des petites choses très étrange sur les carnations, il y a comme des traces jaunes ?! Après une petite séance d’étalonnage  avec mon ami Thibaut Petillon nous avons relevé des choses étranges, je ne suis pas absolument persuadé de la chose et j’ai besoin de faire d’autres tests pour confirmer mais il semble que les peaux soient un poil dénaturées quand elles sont légèrement sous exposées (ça le fait aussi en photo jpeg) Je suis un peu pointilleux et il y a de fortes chances que ce soit mon modele de test qui soit touché, je ferais de nouveaux essais dès que possible .
En tout les cas pour moi le bilan est sacrément bon, on avance encore d’un pas vers le photocam parfait, il faudrait juste que Sony soit un peu moins timide et nous lâche un enregistreur un poil plus costaud et revois quelques petits détails d’ergonomie pour que je sois pleinement satisfait. En attendant je suis en admiratif des progrès fait par la marque dans ce domaine, c’est un grand pas qui a été franchi. Les copains Philip Bloom et Andrew Reid sont unanimes pour dire que le A7S est une petite bombe et qu’il est encore meilleurs en video quand on l’utilise en mode APC-C ce qui semble assez logique puisque il y a moins de pixels à traiter par le processing.

 

, ,

Ma “Review” du Panasonic Lumix GH4

ça fait un bon mois que je me ballade avec le GH4 autour du cou, une bien belle caméra qui m’a vraiment séduit, je vous laisse découvrir ça en video … par là =>

N’hésitez pas à commenter, ou a poser des questions …

, ,

Black Magic Pocket Cinema Caméra, le paradoxe !

Quand Blackmagic Design a annoncé sa première caméra en avril 2012 tout le monde  a cru que c’était une blague ou presque, malgré quelques début difficiles il semblerait qu’il faille désormais compter sur Blackmagic pour continuer à secouer le marché des caméras.

Lancée fin juillet 2013 cette caméra est enfin disponible chez les revendeurs c’est pas trop tôt me direz vous, il semble que Blackmagic ne soit pas encore super au point sur la partie de l’industrialisation de ces produits car la 4K production caméra, autre modèle annoncé en avril dernier au NAB est toujours elle dans la file d’attente. Moins de 2 ans après la première annonce au NAB 2012 Blackmagic a donc 4 caméras à son catalogue. La Black Magic  Cinéma Caméra en version Canon EF ou Micro 4/3 (monture passive) la Pocket Cinéma Caméra et la Production 4K Caméra.

La BMPCC, c’est comme ça qu’on l’appelle est donc une caméra minuscule a la qualité d’image assez incroyable. Son concept est donc une caméra aux dimensions proches d’un appareil photo compact  dotée d’ambitions professionnelles en terme de dynamique du capteur et des codecs utilisés. Imaginez donc avoir une caméra HD 1080p doté d’un capteur encaissant 13 diaphs de latitude et d’un enregistrement de grande qualité.

Pour le choix de la monture Blackmagic semble avoir compris qu’il ne suffisait pas d’être compatible avec les optiques Canon EF pour récupérer des clients. Le choix de la monture Micro 4/3 dont Olympus et Panasonic sont les créateur est un choix judicieux car il permet grâce à la faible distance entre la monture et le capteur (17mm) de monter à peu près toutes les optiques existantes ou presque. Blackmagic design a choisi un capteur plus petit que la moyenne, et positionne ainsi cette Pocket caméra comme une caméra Super 16. C’est un des soucis de cette caméra, comme pour la première édition la corrélation entre la monture et le capteur est un peu étrange car à moins de posséder des optiques dédiée Super 16 ça peut être vraiment problématique. Il faut prendre en considération un coefficient multiplicateur de X3 ainsi si vous montez un 50 mm ça transformera l’angle de prise de vue en un équivalent 150mm. C’est assez handicapant, car pour pouvoir trouver des optiques inférieures à 10mm et avoir ainsi des vrais grands angles ça va pas être simple. Le consortium Micro 4/3 a déjà intéressé plusieurs fabricants d’optiques, que ce soit Carl Zeiss, Leica, Panasonic, Olympus Zuiko, Sigma, Voigtlander etc. Le parc existant est assez vaste mais les grand angles existent notamment le zoom 7/14mm f:4 de Panasonic déforme beaucoup sur les bords.

BMPCC04

La bonne nouvelle vient de chez Metabones avec son “SpeedBooster” qui s’est intéressé au cas de la BMPCC et propose désormais un adaptateur pour convertir la focale d’origine de vos optiques au format du capteur sans perdre de luminosité voir même en en gagnant !

On pourra donc via des adaptateurs mettre des optiques des anciennes camera argentiques Super 16 mais elles sont de plus en plus rares à trouver et leur valeur sur le marché d’occasion a été multiplié par dix.

Pour ce qui est du « form factor » de la caméra il est assez paradoxal, proposer une pocket camera ambitieuse c’est bien mais si on prend on considération que pour pouvoir l’utiliser il va falloir l’accessoiriser généreusement ça la rend tout de suite moins « pocket »

La caméra est dotée d’un écran qui est assez grand et qui propose une bonne qualité d’image mais elle est dépourvue de viseur, ce qui imposera le rajout d’un viseur du genre  Zacuto ou Cineroïd ce qui pose déjà un problème de logique, ces accessoires et c’est le cas de tout ce qui sera nécessaire à bien faire fonctionner cette caméra, ont un prix de vente supérieure à la caméra elle même, c’est quelque part pas très logique.

BMPCC03

L’ergonomie logicielle est en tout point similaire à la grande soeur dotée du capteur 2,5k, les menus sont identiques sauf que l’écran n’est pas tactile, il faudra vous contenter d’un classique trèfle à 4 direction et un bouton central de validation.  On notera au passage que certaines fonction d’accès direct notamment à la sensibilité aurait été souhaitable plutôt que de de devoir rentrer dans les menus, idem pour la gestion du shutter. l’autofocus est pour le moment totalement inefficace, compensé par la présence d’une fonction d’assistance à la mise au point qui surligne les endroit de l’image ou la mise au point est bonne (peaking) et un zébra paramétrable pour gérer son exposition. La cellule est pour le moment totalement inexploitable, elle se cale toujours sur les hautes lumières et il n’existe aucun système de bargraph. Autre point négatif, il n’y a aucune fonction de magnification pour pouvoir vérifier son point comme c’est le cas sur la majorité des caméras actuelles. Ce zoom dans l’image est bien pratique pourtant, espérant que Blackmagic corrigera ces petites erreurs par le biais d’une prochaine mise à jour logicielle.

Cette caméra peut désormais enregistrer Quicktime en Apple ProRes 4:2:2 HQ sur une carte SD ou du Cinema DNG RAW, attention celle ci doit être très performante car le débit supporté est assez musclé. Après avoir testé plusieurs cartes et seule la SanDisk Extreme Pro 95mb/s fonctionne correctement et ne fait pas de pertes d’images. Pour aller taquiner la qualité supérieure des ténors du marché Blackmagic Design comme sur le modèle 2,5k propose d’enregistrer en ProRes HQ en « mode Cinéma », c’est tout simplement ce qu’on appelle un « log » l’image est donc très neutre, totalement désaturée et très peu contrastée ce qui permettra d’avoir plus de latitude de correction à l’étalonnage de ce côté c’est une vraie réussite. Le constructeur annonce une mise à jour prochaine du logiciel interne qui permettra d’utiliser une version compressé du Cinema DNG, format RAW universel et open source lancé par ADOBE et choisi par d’autres constructeurs comme AATON ou Digital Bolex. Attention cependant il faut préciser que le poid des images est très élevé, une carte de SDXC de 64 go enregistrera un peu moins de 40 min de HD 1080p25 alors qu’en RAW on devrait être à 15 min environ . Pourquoi n’ont ils pas mis le ProRes 4:2:2 de base voir meme le ProRes LT ça aurait été tout à fait adapté et beaucoup plus cohérent. Les autres grief sont corrigible via une mise à jour logicielle, cette histoire de shutter non accessible, pas de vu-metres audio, et toujours pas la possibilité de formater ses cartes dans la caméra ni d’effacer les clips ?!

Cette caméra est pour moi assez paradoxale, d’un côté on a une image d’une qualité assez incroyable, un codec très musclé par rapport à ce qui se fait sur les DSLR mais une ergonomie et des petits défauts de jeunesse qui la rendent difficile à utiliser. Sacrifier l’ergonomie sur l’hotel de la qualité d’image n’est pas forcément la meilleure direction à prendre, cette caméra est au final pas si pocket que ça et son utilisation la plus évidente serait plutôt sur un pied en studio. Il n’empèche qu’a moins de 800€ HT c’est assez incroyable, l’image enregistrée est finalement assez proche de ce qu’on peut obtenir sur une Canon C300 ou une Sony F3 et au prix de quelques contorsions la jeune génération qui n’a pas comme mêtre étalon la caméra d’épaule et son confort y trouvera certainement son compte.

je vous invite à aller voir les images tournées à  New York par l’ami Thomas Garret qui nous avait fait sa review.

 

 

, , ,

La Pocket Cinema Caméra décortiquée par Thomas Garret

J’ai rencontré Thomas Garret par le biais de la grande toile, Directeur Photo talentueux installé à New York nous avons sympathisé et comme j’ai aimé le faire quelques fois voici donc un article qui a 2 objectifs, 1 vous faire connaître un talent, 2 vous parler d’une caméra qui est un peu au centre des attentions du moment.

Vu que Blackmagic m’a totalement oublié, peut être parce que je n’ai pas dit assez de bien de la BM Cinéma Caméra sur mon blog et les réseaux sociaux, je me suis dit que confier cette “review” à un ami qui est en plus assez fan de la monture Micro 4/3 était une bonne idée …

voici le petit film qu’il a tourné à New York avec la BMPC

 

Laissons la plume à mister Thomas

 

P9240002

 

Enfin je reçois ma black magic pocket cinema camera !

Avec ses promesses de mini alexa dans le boitier a peine plus gros qu’un smartphone et avec une superbe monture m43 active, tien t elle ses promesses ?

Mon test de déterminer les capacités de cette camera en

condition de tournage réelles.

Bref dans la vrai vie et pas juste en studio.

promettant une qualité incroyable grâce a l utilisation du codec Apple Prores puis lors d une prochaine update directement du RAW

L enregistrement s effectue sur carte SD en full HD en 10bit avec cadence d image 23.99 24 25 30

et aussi d une fonction timelapse.

PA070057

Prise en main

Aussi longue qu’un iphone 5 un peu plus haute et a peu près deux fois plus épaisse ( sans compter le grip )

la camera et plutôt compacte, elle mérite plutôt bien son appellation “pocket”  surtout associe a des optiques pancake.

Niveau poids elle pese quand même ses 355grammes sans optiques.

La qualité de fabrication est bonne avec un chassis en métal et en plastique au touche veloute.

Le grip est bien proportionne ce qui assure une bonne prise en main.

J ai cependant note un très léger bleeding du rétroeclairage du lcd sur les différents modèles que j ai pu avoir en main…

rien de grave a l’usage mais bon..

 

On regrettera l emplacement SD dans le compartiment batterie et pas sur le cote de la camera.

les connectiques positionne sur le cote gauche sont relativement complètes avec :

une prise Lanc

une prise casque

 

une prise micro

du mini hdmi et

une prise d alimentation externe 12v

 

le dos de la camera est constitue d un grand écran 3.5 pouces ( a quand sur les dslr…) et de 9 boutons dont une classique croix directionnelle avec un bouton OK et de quatres boutons de fonctions :

un bouton power,

un bouton menu,

un bouton iris qui enclenche le réglage de l exposition automatique par la camera

un bouton focus qui permet soit de déclencher l autofocus ou d active le focus peaking.

_DSC5956 _DSC5957

 

N’étant pas un grand fan de peaking je n attendais pas grand chose de cette fonction, qui j ai toujours été pour moi plus un gadget créant la plupart du temps plus de confusion que de précision.

Eh bien j ai été très agréablement surpris  par l implémentation que black magic a réussi a en faire

Elle est tout bonnement excellente et apporte un reel plus lors de l utilisation d optiques manuelles.

 

 

sur le dessus le bouton enregistrement un bouton play et deux boutons suivant et précédent

 

ou est le bouton isos ?

 

Si black magic part d une bonne intention : minimiser les boutons pour simplifier l utilisation, un peu façon apple.

Dans les faits quelques points très énervants ressortent qui pour la plupart heureusement pourront et j espère seront corriges par une mise a jour du firmware.

le plus ennuyant étant le réglages des isos fourre au fond d un menu…il faut au moins 5 étapes pour changer ce paramètre

 

les menus

_DSC5945 _DSC5944 _DSC5943 _DSC5942

 

niveau autonomie compter 1h sur la batterie interne il faudra en acheter un paquet mais elles ne sont pas cher

la question du “petit” capteur et des optiques c’est sur qu’avec un rapport de crop de X2.8 par rapport a du Full Frame 35mm

la question des optiques se pose surtout pour les grands angles.

_A070069

j ai a ma disposition niveau optiques :

 

 

quelques classiques modernes et bénéficiant de l AF

panasonic 14mm f2.5

panasonic 7-14mm f4.0

panasonic 14-140mm OIS f4.5-5.6

 

des optiques en monture C

computar 12.5mm f1.3

navitar 25mm f0.95

 

et mes optiques nikon nettement plus lourdes..

peleng 8mm f3.5

rokinon 14mm f2.8

nikkor    28mm f2.8

nikkor    35mm f2.0

nikkor    55mm f1.2

nikkor    105mm f2.5

_DSC5935

et aussi un monstrueux zoom canon 9.5-143 f1.8en monture B4 qui malheureusement vignette au grand angle

_DSC5937

ca vignette….

 

pour ce test je me suis principalement servi des deux optiques en c mount du pancake 14mm et dans une moindre mesure des deux zooms pana.

 

il est vrai qu il manque une optique lumineuse autour de 6mm ou 7mm afin d avoir un vrai grand angle compact..

_A070061

si certains zoom panasonic propose un stabilisateur optique a quand un stabilisateur sur le capteur !!

En tournage :

 

La camera et compacte et très simple d utilisation.

relativement bien équilibre et très compacte elle est très pratique en trimbaler.

Par contre l absence de filtre ND ou de sensibilité plus basse que 200iso est pénalisante en plein jour.

surtout lors de l utilisation de veilles optiques super16 ou c mount pour lesquelles trouver un filtre nd a la bonne taille reste assez complique.

Le manque de viseur électronique ou d accessoire optique adapte, fait cruellement défaut en plein soleil même si l écran on réflectif reste a peu près visible.

de même il n y a pas de procède de nettoyage du capteur intègre ce qui pourra poser un problème ou du moins demandera un entretien plus pousse.

enfin du fait du rapport de crop de 2.8 il aurait été encore plus utile d avoir un capteur stabilise .

 

 

qualité d image

 

Passons au plus intéressant.

Cette camera est elle a la hauteur de tout le buzz qu elle a cree ?

après les petites frustrations d ergonomie je commence a shoote et je note tout de suite meme sur l écran de la camera une image très douce.

en regardant les rushs sur mon ordinateur la c est le choc !

les images sont superbes !

le rendu du mouvement, des couleurs, le grain…

même agrandi en 4K sur mon écran 50pouces les images tiennent bon

 

PA070036

Pour moi après être passe a regret du film s16mm et 35mmc  la video notamment a la hvx200 sur laquelle on greffait un kit mini 35mm pour donner un rendu plus “film” puis au Dslr cette avec une faible profondeur de champ mais avec toujours ce rendu video.

ou encore a la RED et sa précision clinique.

C est enfin comme shooter en super16mm avec les avantages du numérique.

 

et si beaucoup on décrie la camera en basse lumière

je ne sais pas comment sont calibres les isos mais il me semble que le 800iso natif de la bmpcc est plus proche d un 1600isos sur les dslr

a 800iso le bruit est très raisonnable et ressemble plus a du grain

meme a 1600iso le bruit est présent mais toujours très granuleux.

on est très loin des patchs colores bleus apparaissant sur les dslr

merci le prores

 

a  l inverse j ai l impression que même en abaissant la sensibilité a 200isos on reste plus autour de ce que serait un 400isos

du coup en plein jour avec un soleil bien présent les filtres ND seront nécessaires…

il va falloir que je trouve des filtres pour mes optiques c mount….

 

 

et que dire même en Prores

des possibilité de rattrapage notamment pour une scene sous exposée ou manquant de lumière

alors qu a l écran l image parfait très sombre en remontant l expo en post on  découvre que tout est bien la details couleurs !!

incroyable !!

 

Pour conclure 

Meme si j apprécie vraiment un appareil hybride appareil photo / camera video comme la série de GH de pana ou les 5D, d800 et consort

je dois dire que je suis complètement tombe sous le charme de cette camera.

avec son rendu cinéma, son enregistrement en prores natif et sa monture m43 a 1000$ c est vraiment un excellent choix

 

au niveau des défaut on notera

l absence de filtre nd physique ou même numérique ( iso 50 ?)

l’absence de nettoyage de capteur

l’absence de viseur ou même d un accessoire de type zacuto viewfinder.

 

reste l attitude un peu a la limite de l amateurisme de blackmagic qui annonce en grande pompe un produit en mai pour une dispo en juillet

et fournit un produit au compte goute encore début octobre….

vivement les mises a jour firmware et la V2 en 4k avec viseur, stabilisateur et nd intègre 😉 ( on peut rêver  …)

Thomas Garret

 

,

CANON EOS C300, appréciations et commentaires …

Comme promis voici la vidéo réalisée la semaine dernière. Pour vous parler de la C300 jai invité Sébastien Devaud, Directeur Photo mais aussi réalisateur Sébastien nest plus à présenter, il a notamment rédigé un ouvrage de référence qui porte le nom poétique de “Tourner en vidéo HD avec les réflex Canon” aux éditions Eyrolles

Sébastien a réalisé et photographier de nombreuses émissions pour la TV en particulier pour Canal + et M6. Cest un pionnier qui a été tout de suite passionné par lavènement des Phococams, mais vous le connaissez certainement tout. Je vous invite à aller visiter sa page VIMEO

On avait envie de faire autrement pour parler de la C300, envie aussi de faire un truc ensemble, histoire de croiser nos points de vues sur la C300. Certes cest encore un peu maladroit et il manque un peu dimages ou on voit la caméra, mais lidée est simple, se poser, et discuter du produit en se faisant filmer par lui. Nous nous sommes donc posés à Commune Image lieu de travail collaboratif des métiers de l’image qui héberge une quarantaine de sociétés notamment Les Machineurs la société que je dirige (pour ceux qui suivent pas 😉 ).

Coup de chapeau à mon partenaire a Thibaut Pétillon qui est le grand Machineur étalonneur et que nous avons sollicité afin quil nous donne son point de vue sur le fameux Canon Log.

Voici donc la Vidéo

 

PS : Un grand merci a Sophie et Arthur pour leur aide dans ce projet.

,

Canon EOS C300, bientôt en review …

Salut bonjour à toutes et tous, tout d’abord milles excuses de ne pas vous causer plus régulièrement mais il semblerait que les graines que j’ai semé ces dernières années sont en train de pousser toutes en même temps …

Dans quelques temps 1 ou 2 jours tout au plus vous aurez l’immense plaisir et une joie non dissimulée de voir un truc incroyable … ou pitoyable, au choix …

Sébastien Devaud en guest sur le Pampuri’s Blog pour vous livrer nos impressions à tous les 2 sur la fameuse Canon EOS C300 … On entend tout et son contraire sur cette caméra, on a joué un peu avec et on va vous livrer nos impressions, face caméra

A très vite pour la suite …

Items portfolio