Articles

Final Cut Pro X … premières impressions

A peine quelques heures après le téléchargement de FCPX je voulais déjà faire quelques commentaire. Final Cut Pro X est bien né, mais il est quand même incomplet. Ceux qui pensaient pouvoir switcher directement de FCP7 vont avoir de drôles de surprises, pour l’instant dans une utilisation professionnelle : abstenez vous !

Cette évolution n’en est pas une, c’est un produit en rupture totale. Même si vous avez fait un peu mumuse avec iMovie dans sa dernière mouture vous serez sans aucun doute largué à l’ouverture de la nouvelle version.

Je n’ai pas encore tout parcouru mais je voulais tester les capacités de traitement « natif » des différents codecs et voir comment ça se passait avec les codecs si compliqués qui nécessitaient des importations avec transformation en ProRes dans la précédente mouture comme le H264 .mov issu des Canon EOS ou encore l’AVCHD.

Premièrement, l’AVCHD est géré comme une camera on monte la carte, l’image disque directement dans le logiciel (a noter la grosse intégration de l’image disque) alors que les .mov des Canon sont à importer directement comme fichiers c’est un peu dommage. Ne vous amusez donc pas à essayer d’importer les .MTS directement le lien avec les metadonnées doit être encore essentiel (Première y arrive pourtant), marche pô. Côté R3D pour le moment je n’ai rien réussi à en faire en natif. Par contre nos photocams préférés sont plutôt bien lotis. J’ai testé, 5D MKII, 7D, 60 côté Canon et GH2 / GH2 /GF2 + AF101 côté Panasonic pas de problèmes. Pas de problèmes non plus avec le 1080p50 de la nouvelle Sony FS100. Par contre en ce moment je fait mumuse avec le microscopique HV9X de chez Sony qui est bougrement étonnant mais FCPX ne réagis pas super bien pour le moment sur le 1080p50 AVCHD de ce petit compact.

A noter qu’à la suite de l’installation vous pourrez directement via la mise à jour de logiciels (comme pour motion) installer en tout environ 2go de contenus supplémentaire et des mises à jours des codecs pour QuickTime :

Cette mise à jour comprend les codecs vidéo suivants utilisés par les applications liées à QuickTime :

  • Apple Intermediate Codec
  • Apple ProRes
  • AVC-Intra
  • DVCPRO HD
  • HDV
  • XDCAM HD / EX / HD422
  • MPEG IMX
  • Uncompressed 4:2:2

Cette mise à jour est recommandée pour tous les utilisateurs de Final Cut Pro X, Motion 5 et Compressor 4.

La deuxieme mise à jour rajoute du contenu

Cette mise à jour intègre le contenu ci-dessous à utiliser dans Final Cut Pro X :

  • Effets sonores : plus de 1300 effets sonores libres de droits installés dans le navigateur audio de Final Cut Pro X.
  • Préréglages d’effets audio : préréglages d’effets supplémentaires pour le module externe Space Designer.

Cette mise à jour est recommandée pour tous les utilisateurs de Final Cut Pro X.

idem pour Motion :

Cette mise à jour intègre le contenu ci-dessous à utiliser dans Motion 5 :

  • Modèles Motion : une gamme de modèles conçus par des professionnels et personnalisables.
  • Contenu de bibliothèque Motion : graphiques vectoriels animés, arrières-plans, données relatives aux modèles, projets Motion d’exemple et images statiques libres de droits d’auteur.
  • Contenu mulimédia Motion d’exemple : plans et images à utiliser avec les exemples et les tutoriels de l’Aide Motion.

Cette mise à jour est recommandée pour tous les utilisateurs de Motion 5.

Je suis bluffé par l’interface je pense que ça va glisser tout seul, il faut ré-apprendre, accepter de repartir de non pas de zéro mais faire un pas en arrière, se dire que le changement ça a du bon. En tout les cas c’est réactif, fluide, intuitif et parfois déroutant. Petit message personnel : FCPX c’est un peu comme le web 2.0 faudra attendre avant qu’on retrouve tous nos petits, certaines choses sont agaçantes certes mais laissons leur le temps d’évoluer. Malheureusement je rejoint ceux qui pensent qu’une boite qui annonce 60 Milliard de $ de cash n’ai pas souhaité utile de garder quelques traces de l’ADN de FCP pour qu’on conserve au moins la rétro-compatibilité et les bases qu’on apprécie. Exit les sorties sur bande, les numérisations idem.

Les grands absents sont sans aucun doute l’OMF et la gestion du Hardware dédié aux entrées sorties. Cependant la plateforme est forcement ouverte sur les développements tiers puisque FXFactory est déjà compatible. Automaticduck propose déjà un système pour récupérer vos projets dans ProTools .

En guise de première conclusion après seulement quelques minutes d’utilisation je dirais que pour ceux qui bossent au quotidien n’espérez pas switcher directement ce serait une grossière erreur. Pour tous ceux qui sont dans le 100% Tapeless sur des petites prods autonomes par contre ya pas grand chose à perdre. De mon côté j’espère avoir un peu de temps pour creuser plus profond, je suis très intrigué en ce qui concerne les fonctionnalités de synchronisation par l’audio, si ya ça devrait y avoir un monde montage multicamera, les fonctionnalités de synchronisation par le son façon plural eyes doivent bien servir à qq chose non ?

Par contre aucun hardware de tierce partie n’est actuellement supporté. Quand on lit le manuel des drivers beta de chez AJA on est mort de rire. ça gronde, les pros sont déçus, j’espere juste que la réaction sera a la hauteur et que d’ici quelques mois les options qui nous manquent seront rajoutés.

Je vous conseille de vous documenter chez les YAKs ils sont à fond et les nouveaux articles pleuvent en ce moment sur ce sujet brulant. Je ne manquerai pas de vous communiquer mon feedback au fur et à mesure …