Articles

, , ,

Panasonic GH3, retour d’utilisation sur un documentaire …

Comme vous l’avez peut être compris je suis un peu en pause de blog ces temps ci. Mon emploi du temps professionnel me laisse peu de temps pour écrire ce que je voudrais. Ceux qui s’intéressent à mon travail, et collaborent avec les Machineurs ou encore TRACTOfilm savent que ça fuze un peu dans tout les sens et donc je manque de temps pour vous causer de caméras ici.

Non pas que je dénigre ce que je fais ici sur mon blog, mais il faut vraiment  que je reste concentré car la période est chronophage.

gregoryvasseur

Je laisse parfois la parole ou plutôt le clavier à des gens qui me sollicitent. J’ai échangé avec Gregory Vasseur de chez Madeleine productions qui m’a fait un retour d’utilisation sur son dernier tournage de documentaire en companie du GH3. Grégory a utilisé le GH3 pour un film réalisé pour la fondation Abbé Pierre. Suite au visionage de ce film j’ai demandé à Grégory de me faire un petit compte rendu sur l’utilisation du GH3 dans ce cadre. Le film autant par sa forme que par le message qu’il fait passer, vaut aussi un petit coup de pouce et je compte sur vous pour l’encourager comme il le mérite.

Voici le compte rendu de Grégory :

Le GH3 est parfaitement adapté à une utilisation documentaire, à condition de tourner en fonction des limites du boitier : 

– Eviter au maximum les panoramiques (très légères saccades même au 1/50e, mouvements encore imparfaits), – Choisir des optiques fixes (Voigtländer, SRL Magic, Canon FD, Nikkor…) pour optimiser le rendu “cinéma” de l’image.

– Prendre le temps de composer l’image un minimum (le GH3 n’est pas fait pour le reportage d’info!). 

– Ne pas trop compter sur le viseur qui est vraiment très mauvais. 

– Ignorer les variations de luminosité subite de l’écran qui surviennent de manière aléatoire mais qui n’affectent pas l’image enregistrée. 

Hormis ces petites contraintes (auxquelles on s’adapte évidemment), le boitier est étonnant :

– L’intra 72mbs n’est pas encore prêt pour une utilisation courante (attendre un potentiel hack), pour le moment l’image est vraiment trop bruité.

– Le AVCHD est proche de celui du GH2 (il se peut même qu’il soit identique?). 

– Le .mov en 50mbs est donc le choix le plus pertinent à mon sens pour le moment : les couleurs sont douces et on peut pousser à 1600 ISO sans trop affecter l’image. Au-delà, le résultat n’est pas exploitable si on tient à garder une qualité de diffusion optimale (à moins d’utiliser une solution pour réduire le bruit en post-prod). 

Le .mov du GH3 corrige tous les petits défauts du GH2 : finies les bouillies de pixels dans les zones d’ombres du GH2! Fini l’omniprésence du bruit en basse lumière! Fini le vrai-faux 25P encapsulé dans du 1080i! Fini le boîtier en plastique ultra léger qui ne permet jamais de stabiliser un plan correctement quand on tient l’appareil en mains! 

Ce qui distingue le GH3 du GH2 c’est surtout la possibilité d’avoir un retour son. Avec le GH2 il était impossible de s’aventurer seul (sans preneur de son) sur un sujet documentaire. C’est désormais possible… à condition de relier l’appareil à de très bons micros. 

En définitive, le GH3 permet de faire du ‘broadcast’ et des images superbes pour un budget incroyablement peu élevé. C’est même sans aucun doute la solution la plus économique qui soit. Un GH3 + un bon micro HF (capsule SANKEN – Lavalier) + 3 optiques fixes (Noktor 12mm f/1.6, Nokton 25mm f/0.95, Canon FD 50mm f/1.4) + un bon trépied = 4000 euros environ. 

C’est bel et bien un boîtier professionnel. 

Voilà je valide à 100% toutes ces conclusions, et même si je peux confirmer que je suis un peu déçu que le cap franchi avec le GH3 ne soit pas plus convaincant c’est quand même un boitier qui permet de faire des choses exceptionnelles comte tenue de son prix

, ,

GH3 firmware 1.0 nouvelle video dans le parking

Quand j’ai reçu ce firmware 1.0 il y a quelques jours j’ai poussé un petit cri de satisfaction (non ça n’a rien de sexuel) … Ayé le Panasonic GH3 est prêt à être lâché dans la nature … les premières livraisons ne devraient plus tarder …

Comme trop souvent je manque de temps, je me suis pris quelques minutes, pour tourner dans mon parking … la Citroën DS5 garée à côté d’une vieille Renault 6 des années bisextiles et qui n’a pas du bouger du parking depuis l’année de sa construction en 1974 … la lumière blafarde et l’ambiance particulière m’ont donné envie de faire quelques images avec mon nouveau jouet préféré équipé du superbe Leica Sumilux f:1,5 de 25mm petit bijou qui travaille en parfaite harmonie avec la série G … tout comme avant hier j’ai pris mon pied, le boitier est vraiment agréable … par contre je suis tjr aussi intérogatif sur la technologie OLED, l’écran etant un peu trop contraste à mon gout j’ai réussi à le régler un peu mais le viseur ?! rien n’est prévu ? Le picture profile que je me suis fait me parait encore bien dense, dommage qu’on ne puisse pas descendre plus au niveau du contraste … Bref je continue à découvrir ce GH3 et de jours en jours je suis de plus en plus excité … dommage qu’il fasse mauvais ce week end à paris …

, ,

Tom Fire “Mina de Niteroi” clip tourné en RED Epic

Hello à tous, un petit billet pour vous conter l’aventure de ce clip, petit retour que je partage donc.

J’ai voulu tester le tournage Hyper léger avec l’Epic sur un tournage de clip pour Tom Fire début septembre, ce fut un régal. Tourné, monté et étalonné en une semaine dans le cadre des labos du festival Off-Courts, je me suis dit “banzaï” tu as l’Epic amuse toi avec et fais toi plaisir. Au final c’est pas forcément plus contraignant d’un Photocam, un peu plus cher certes mais on peut envisager de tourner tout seul.

Avec la complicité de Thomas Walser, ami directeur photo et de Sophie Chamoux, qui fut mon binôme pour la réalisation de ce clip ainsi que de Thibaut Pétillon étalonneur chez les Machineurs, j’ai donc tenté de tourner simplement. Et j’y ai pris beaucoup de plaisir, la petite Charlotte (c’est comme ça qu’on a batisé l’Epic des Machineurs) a été super efficace, elle n’a pas posé le moindre problème. L’idée même de partir avec un petit pied et un Zoom sur ce petit bijou de technologie était jusque là assez innimaginable. Tourner en 5K jusqu’à 120 images / secondes, et postproduire tout ça à la campagne pour finir en HD et sur le net finalement c’est pas si débile comme démarche. Bon OK la moitié du clip est constitué de photos faites avec mon GH2 et un petit ToyLens. On a fait un peu plus de 2000 photos et on a bien rigolé. J’ai apprécié la simplicité d’utilisation de l’Epic, sa capacité à rester toute petite sur un pied léger et de tourner de façon instinctive comme j’ai pu le faire avec de nombreuses caméras dites de “reportage” tout ça avec cette qualité d’image incroyable. Pour ce film seul le Zoom 18/50 T3 a été utilisé, aucune lumière suplémentaire à part un petit réflecteur à un moment sur la plage pour déboucher un contre-jour. Pour rester “léger” et compte tenu de la finalité du projet nous avons tout développé en Quicktime Apple ProRes 4:2:2 et nous ne sommes pas retourné sur les fichiers R3D. Il faut noter que meme sur des machines très puissantes et très récentes le transcodage des fichiers 5k vers le ProRes prend environ 15x le temps réel, je vous conseille donc vivement, la REDROCKET. L’étalonnage aussi a été fait sur les ProRes et Thibaut était surpris de par le fait qu’on avait quand meme pas mal de latitude sur ces fichiers dégradés.

Le clip se veut fun, simple j’espère qu’il vous plaira. En attendant n’hésitez pas à acheter l’Album “The Revenge” c’est bon dans les Zoreilles

Canon Video hd / Technicolor ready & nouveau plugin pour FCP

http://www.technicolor.com/en/hi/cinema/filmmaking/digital-printer-lights/cinestyle

Ce qui avait été annoncé au NAB a savoir un “Picture Profile” développé par Technicolor pour les utilisateurs des fonctionnalité Video hd des boitiers canon est désormais disponible en téléchargement libre. Ce profil est donc destiné a vous faciliter la vie en Post-production avec une image plus facile a travailler a l’étalonnage notamment.

20110430-090349.jpg

Par ailleurs en attendant la nouvelle version de Final Cut Pro X,  le plugin E1 de chez Canon permettant d’utiliser la fonction “lister et transférer” de final cut pro (a partir de la version 6.0.6) est mis à jour en version 1.2 depuis le 25 avril. Petit rappel ce plugin permet de transformer les fichiers .mov H264 des boitiers Canon EOS Video en Quicktime ProRes jusqu’à la qualité 4:4:4. Canon affirme que le le transfert est désormais plus rapide.

Il est compatible avec les fichiers issus des boitiers suivants :

  • EOS-1D Mark IV
  • EOS 5D Mark II with new firmware (v2.0.3 or later) (*2)
  • EOS 5D Mark II with old firmware (v1.2.4 or earlier). Thumbnail (.THM) files are also necessary.
  • EOS 7D (*2)
  • EOS 60D

*1 Standard-Definition movies are not supported. For details, please see the instruction manual.
*2 It is necessary to import both the movie files and the thumbnail (.THM) files at the same time to display the shooting information.
The supported models remain unchanged from v1.1.

 

 

,

Nikon D7000, prise en main …

Tout d’abord sachez que c’est avec un plaisir immense que j’ai reçu il y a peu un coup de téléphone de chez Nikon qui m’a proposé de tester le petit nouveau. Quelques jours après une première prise de contact sympathique, me voici livré du D7000.

La prise en main de ce nouveau boitier est très agréable, il se dégage une impression de robustesse et le grip est excellent. On sent qu’on a un outil costaud entre les mains. Côté commandes c’est le même constat, le positionnement des boutons est plutôt bien pensé et leur utilisation semble assez aisé. Le viseur est agréable et l’affichage de la grille et des colimateurs AF en surimpression lui donne un petit côté “pro”. Si on fait un petit tour du propriétaire on se rend vite compte que le traditionnel port Compact Flash à laissé sa place à 2 slots SDXC, ce qui risque de déplaire a ceux qui sont doté de nombreuses cartes CF. De mon côté je dois tirer mon chapeau nottament à la bonne idée d’avoir ajouté la fonctionnalité de l’enregistrement double façon raid 1 (miroir) sur les 2 cartes, ce qui permet de rajouter de la sécurité mais aussi de livrer plus rapidement un client pressé. On peut aussi par exemple enregistrer les Raw sur une carte les les Jpeg de l’autre, bravo !

Côté logiciel, on a déjà constaté que Nikon évoluait dans le bon sens en proposant une interface intuitive tout en permettant d’aller très loin dans les possibilités de personnalisation c’est toujours aussi complet et l’utilisateur averti sera comblé.

J’ai donc reçu le D7000 en version Kit avec le 18/105 et un 50mm f:1,4. Je dois dire que la monture en plastique sur le zoom 18/105 risque de laisser un goût amer à tous les aficionados de la marque jaune, c’est peut etre aussi costaud même s’il est permis d’en douter mais ça fait pas très sérieux et au vu tu prix que l’on paye … bof ! Quand eu 50mm f:1,4 c’est un petit bijou !

On note que Nikon change sa gamme puisque le D7000 remplace le D90 mais lorgne un peu sur le marché expert assuré avec le D300s, auras t’il un successeur ou faut il compter avec ce D7000 comme un boitier censé combler les clients du D90 et du D300 ?

Je ne m’attarderai pas trop sur la partie photo qui est excellente et qui a été commenté maintes fois dans la presse et sur internet. Je vais donc me focaliser sur la partie vidéo. J’attend ce D7000 comme un véritable messie, autant Nikon avait innové en tirant les premiers avec le D90 en offrant le premier réflex video sur le marché en octobre 2008, autant nombreux sont ceux qui comme moi ont été déçus par ces fonctionnalité qui laisse un gout d’inachevé.

Le mode LiveView permet de basculer à partir de n’importe quel mode photo en video. C’est plutôt malin mais on aurait préféré conserver un mode vidéo avec des réglages spécifiques à part. Autre bémol, pas de 1080p25 ?! mais que ce passe t’il en ce moment dans la tête de ceux qui concoivent ces produits ? Vous ne vous êtes pas encore rendu compte que des professionnels s’étaient pris de passion pour vos boitier pour l’utiliser dans la production pour la télévision ? En europe on doit liver du 25 i/s !!!

Le 24p c’est super pour le cinéma, mais ce n’est pas la volonté de tous de finir en salle ! Après Panasonic et l’abération du GH2 qui ne sort que du 1080p24 ou du 1080i50 on continue sur la même lancée … je pige pas, et ça me mets en rogne !

Passé le coup de gueule, la partie vidéo du D7000 est sans aucun doute ce que nikon a fait de mieux depuis le début ! Au lancement du D90 à l’époque, ils avaient fait le choix d’un codec Motion Jpeg d’un autre temps et d’une résolution en demi teinte (720p24 only !). Aujourd’hui le D7000 répond enfin à nos attentes avec un codec plus moderne. Nikon a fait le même choix technique que Canon, un QuickTime H.264 mais pas au même débit. Le player Qtime X de ma machine affiche un débit de 25 mb/s. La qualité du traitement du signal est plutôt de bonne qualité, on peut pousser jusqu’a 1600 iso sans trop de souci, le bruit n’est pas trop génant, mais on reste sur sa faim si on fait la comparaison avec le mode Photo. En photo c’est absolument incroyable, ce capteur Sony Exmor, qui je dois le rappeler est le même que dans le Alpha 55 Sony et le K5 de Pentax jumelé au savoir faire et à la puissance de traitement du processeur Nikon fait des prouesses en photo, en vidéo on est pas encore au top mais c’est déjà bien et la progression devait être saluée. L’autre chose que je dois saluer c’est que l’AF est utilisable en mode vidéo, là ou Nikon propose aussi un autofocus super efficace en photo ils ont réussi à faire quelques chose de très corect en vidéo. Côté son pas de grandes possibilité de réglages et toujours pas de prise casque (aucun Photocam actuellement sur le marché ne possède cette fonctionnalité, on se demande pourquoi ? Côté réglages audio donc, on a le droit à 3 niveaux de sensibilité ou un gain automatique, et une prise micro pour enregistrer en stéréo.

Côté écran c’est du bon mais pourquoi ne pas proposer de l’orientable comme le font de plus en plus de constructeurs ? C’est quand même bien pratique.

Encore un truc qui agace, les réglages d’expositions ne sont pas modifiables pendant qu’on tourne, et la molette de diaph reste muette quand on est en live view, un comble, il faut quiter le liveView pour faire varier son diaph quand on est en manuel ! j’espère que ce sera corrigé prochainement dans une mise à jour du firmware.

Ma conclusion est que comme le K5 de Pentax la partie photo est plutôt très bonne, côté vidéo c’est moins pire que le K5 bien entendu mais on est pas encore au top de ce qu’on attendrait d’une marque comme Nikon. Le 7D de chez Canon est sorti il y a un an et la mise à jour du 5D mkII ont mis la barre un peu haut sans doute ? Je ne pensais pas que ce serait si dur pour la concurence de répondre à Canon avec un produit au moins à la hauteur de ce qui existe déjà chez les rouges. Vous l’aurez compris donc c’est une petite déception, non pas que ce ne soit pas bon, les progrès sont notables mais je m’attendais à une vraie petite claque et ya encore du chemin à faire. Reste plus qu’à attendre la relève du D700 et voir ce que la marque jaune va nous pondre en full frame.

J’ai fait quelques images avec le D7000, mille excuse c’est pas terrible mais il est tout malade le mec 40 de fièvre, et de dois rendre le boitier à Nikon. Vous pourrez constater que c’est plutôt bien jusqu’à 1600 iso mais ce petit pèle-mêle n’est pas super pourtant yavait des trucs à faire à Lyon avec la fête des lumières cette semaine.

,

Canon annonce le 60D + MAJ plugin FCP

Ayé c’est tombé cette nuit, le EOS 60D vient de sortir comblant le vide dans la gamme entre le 550d et le 7D. Ainsi la quasi totalité de la gamme hormis le magnifique 1DS MkIII fait de la vidéo en Full HD.

Caractéristiques

  • Capteur CMOS APS-C 18 millions de pixels
  • Fonctions créatives avancées
  • LCD 3:2 orientable de 7,7 cm
  • Vidéos Full HD
  • DIGIC 4
  • ISO 100-6 400, extensible à 12 800
  • Mode rafale (5,3 ips) jusqu’à 58 vues JPEG
  • 9 capteurs AF de type croisé

Et ce qui nous intéresse plus un viseur orientable.

L’EOS 60D sera commercialisé 1199 € (boîtier nu), dès la mi-septembre. 3 kits seront aussi proposés :

  • EOS 60D + 18-55 mm F3,5-5,6 IS : 1299 €
  • EOS 60D + 18-135 mm IS : 1499 €
  • EOS 60D + 17-85 mm IS USM : 1499 €

plus d’infos sur la page de canon france http://www.canon.fr/For_Home/Product_Finder/Cameras/Digital_SLR/EOS_60D/

L’autre annonce du jour qui nous intéresse c’est la mise à jour du plugin E1 qui permet à Final Cut de gérer directement l’ingest des fichiers vidéo Quicktime H264 des EOS dans la suite logicielle Apple. Annoncé pour le mois prochain la nouvelle version dervrait apporter la conservation des metatada des données EXIF. Le support du 60D bien entendu mais aussi le support de tous les “coeurs” de votre mac multicore. Canon annonce des temps de transfert divisés par 2 ! Pour conclure l’utilisateur pourra enfin insérer un timecode à l’importation de ses rushs (youpi!)

Avid NAB 2010 … La réponse du berger à la bergère !

Ayé AVID s’est réveillé !

Après des nouvelles versions en nette progression ces dernières années c’est l’heure pour eux de récupérer les parts de maché laissée disponible par le silence d’apple sur le maché pro … C’est donc l’heure de l’ouverture pour AVID …
Avid Media Composer 5 supporte désormais le hardware de tierce partie et ça commence avec Matrox et le MXO mini (monitoring only) d’ici à ce qu’on puisse faire ce dont tout le monde rève à savoir une station AVID à sa sauce en choisissant AJA/ BlackMagic ou autre, ainsi que le stockage !

Je dois saluer l’ouverture et la réaction certes tardive de la marque violette …

A présent que va t’il rester à Final Cut dans l’état actuel des choses ? Le positionnement tarifaire ? Et si le 2eme effet kisscool c’était ça ?

La grosse nouvelle c’est le support natif des codecs Quicktime comme le ProRes .
Le support natif du RED Code, le glisser déposé dans la timeline, le support des codecs QT H264 des EOS Canon …

Apple a tord de s’endormir sur ses lauriers, après avoir mis 10 ans pour devenir leader il ne faut pas s’endormir. La preuve, cette ouverture chez l’éditeur que j’aimais tant critiquer ces dernières années. Fallait pas laisser la porte ouverte, maintenant ils ont mis un pied dedans pour la bloquer … too late !

Voici les infos issues de leur site internet :
Directly access and edit RED files through AMA, without transcoding (images are scaled to HD frame size)
Work natively with QuickTime video formats, including Apple ProRes and H.264
Edit video and audio by dragging and dropping elements in the timeline
Keep high-end finishing projects in-house and gain great color precision with HD-RGB support (including dual-link I/O support with Nitris DX systems)
Monitor video externally with support for the Matrox MXO2 Mini
Mix and match frame sizes and aspect ratios — in addition to formats, frame rates, and resolutions — in the same timeline
Take a break during long renders and have your system email you when the job’s done
Import AVCHD files directly from cameras and other devices
Capture to and edit XDCAM HD and DVC PRO HD formats from baseband without additional hardware
Access low-res XDCAM proxies for offline work, with full-quality audio
Import text-based ancillary data and embed it in the video signal with the new “Data Track” and SMPTE 436M support using Nitris DX- and Mojo DX-based systems
View stereo audio tracks as single channels in the timeline for easier handling
Create high-quality sounds and mixes with support for RTAS audio processing plug-ins
Natively access and edit 4:2:2 MPEG-2 media from the new Canon cameras using AMA
Work Directly with RED Using the Newly Improved AMA
With Media Composer 5, AMA (Avid Media Access) has been completely reengineered, so you can work natively with more file-based media formats now and in the future. With the new and improved AMA, you can speed up RED workflows by directly accessing RED files (.R3D) in Media Composer without having to prepare them through MetaFuze (all footage is scaled to HD frame size). Plus, you have access to its full metadata and color management data too.

Edit QuickTime Formats Natively
Get native access to all popular QuickTime formats, with full access to clip metadata. Thanks to AMA, you can natively access and edit any movie that can be played in Apple’s QuickTime Player (including Apple ProRes and .mov files captured by Canon 5D and 7D cameras) right in Media Composer — no transcoding, rewrapping, or logging and transferring required.

Drag and Drop Video and Audio to Edit
Get comfortable — with Media Composer 5, you can truly edit the way you like. In addition to the standard way of editing, you can also now directly manipulate elements in the timeline to edit video and audio. Drag and drop clips anywhere you want on the timeline to rearrange sequences. And grab a clip’s in or out point and drag to trim a scene, dialog, or music.

Get Full-Quality HD-RGB Processing
Keep those finishing jobs in house, and deliver the highest quality color and effects work, with support for full-quality 4:4:4 HD-RGB color space processing in Media Composer. With the higher resolution detail, you can perform color correction, keying, and effects work with greater precision and ease. And if you have a Nitris DX-based system, you can digitize, process, monitor, and output (output in Symphony systems only) projects in HD-RGB, using the two HD SDI connections to handle the high-bandwidth resolutions.

Monitor Video Externally through Matrox MXO2 Mini
If you don’t have a Nitris DX- or Mojo DX-based system, Media Composer 5 opens the door to third-party workflows, enabling you to monitor video externally using the Matrox MXO2 Mini interface, which is available for Mac and Windows systems. When paired with Media Composer software, MXO2 Mini becomes a dedicated, high-quality monitor-only solution for file-based or workgroup production, so you can view your video work in real time without any major expense..

Pour cloturer ils viennent de racheter Euphonix ! Si c’est pas un pied de nez ?!

En attendant la version iPad de iMovie … no comment !

Canon Eos video / final cut pro plugin … Ça y est !

Je vous renvoie chez les copains du yak. Canon ne chome pas en ce moment. Le firmware du 5d mk2, la sortie du 550d et maintenant la sortie du plug in rendant compatible tout ce petit monde avec mon logiciel préféré. Manque plus qu’une nouvelle camera au nab compatible avec la gamme optique Eos et un grand capteur et ils auront pris suffisament d’avance pour aggacer sérieusement la concurence !

DSLR Video / Les appareils photos font de la vidéo HD … gadget ou révolution en marche ?

Des mois se sont passés depuis la sortie des premiers réflex numériques a fonction video.

Nikon a dégainé en premier avec un D90 intéressant mais aux fonctionnalités vraiment embryonnaires. Aujourd’hui tout le monde s’y est mis Canon avec l’EOS 5D MkII et le 7D qui sort en octobre, mais aussi des challengers intéressants comme le Pentax K7 ou le Panasonic Lumix GH1. J’avais envie de causer de cette nouvelle tendance ici puisque la majorité des «communicants» sur le sujet s’expriment en anglais.

Voici donc un article qui n’engage que moi sur le sujet :

C’est Nikon qui a ouvert le bal en sortant le D90 premier reflex capable d’enregistrer de la vidéo. Engouement fulgurant sur le net, jusqu’à ce que Canon ne réplique avec l’évolution du 5D en Mark II. La première vidéo de ce boîtier nommée rêverie en a laissé plus d’un pantois d’admiration.

Alors que sa s’accélère et qu’on attend la réplique de RED avec la Scarlet notamment,  voici mon point de vue sur la question.

Après avoir fait quelques tests avec les 5DMkII et le D90, ma première réflexion s’est fait sur l’ergonomie, à part sur trépied, monopode, épaulière ou autre c’est tout simplement inutilisable. Ces appareils sont prévus pour être plaqués contre le visage l’oeil dans le viseur et non a bout de bras en regardant l’écran LCD.

Le souci vient du fait que ces boîtiers sont des appareils photos auxquels les constructeurs ont greffés des fonctionnalité vidéo. Ils ont du se laisser influencer par leurs services marketing, ne considérant pas l’impact que pourrait avoir ces nouvelles fonctionnalités sur les cinéastes peu fortunés qui depuis des années cherchent et trouvent des solutions pour recréer des effets de profondeur de champ cinématographiques sur des petits capteurs via des systèmes mini 35 et autres bricolages. Du coup ces modes vidéo sont intéressant mais leur utilisation en tournage s’avère vite être un cauchemar en dehors d’une accessoirisation coûteuse. C’est en allant chercher dans les catalogues des accessoiristes comme Zucuto ou encore REDROCK microqu’on peut trouver son bonheur, une loupe sur le LCD, une épaulière, une poignée, un follow focus, un matte box, et nous voilà avec un look de robocop avec un outil puissant mais aussi encombrant qu’une grosse camera. Certes il y a ces effets de profondeur de champ et une image d’une qualité étonnante.

Kit Zacuto «DSLR Precision shooter»

Kit RED ROK Mikro «DSLR Cinema Bundle»

Les premiers outsider sont Pentax avec le K7 qui sort un boîtier plutôt bien conçu mais souffrant du même handicap pour la visée et un choix de codec que je trouve aberrant, le vieux motion jpeg encapsulé en AVI, j’adore Pentax depuis mes débuts en photographie mais je suis déçu. On joue dans la même court que Nikon, c’est joli mais inexploitable ailleurs que sur le web.

Panasonic sort le Lumix GH1 au printemps dernier, descendant du G1 mais avec un capteur entièrement revu pour une utilisation hybride photo / video et une visée électronique qui est d’assez bonne qualité et qui permet de filmer au viseur contrairement aux autres. C’est pour l’instant l’outil que j’ai choisi, mis à part un codec bridé (17mb/sec sur le GH1 contre 40mb/sec sur le 5D et 7D) c’est le premier boitier à proposer 1080p25 et 720p50. Le 5D MkII impose un 30p et le 7D semble prometteur en proposant enfin le choix des fréquences et des résolutions.

Côté codec justement Panasonic à choisi le format AVCHD qui est assez bien géré par les logiciels de postproduction notamment Final Cut Pro depuis la version 6. L’AVCHD et un codec moderne inutilisable certes en natif mais c’est un codec de plus en plus utilisé en tournage. Il nécessite un transcodage logiciel dans un autre codec mais la manipulation est 100% automatisée sous final cut via la fonction «lister et transférer». Le pendant haut de gamme de l’AVCHD chez Panasonic l’AVCintra est tout simplement pour moi le meilleur codec disponible sur un camescope broadcast sur le marché a l’instant ou j’écris ces lignes.

Canon n’a pas fait le même choix, même si on est toujours sur une base de Mp4/H.264 il est encapsulé dans un container QuickTime qui est plus compliqué à gérer (c’est pas dramatique mais quand même ça rend le workflow plus lourd.) La force de Canon sur le 5DMkII et le 7D est d’avoir optimisé le débit du codec à 40mb/sec ce qui donne une image offrant non seulement une meilleure qualité mais surtout une plus grande latitude de correction en étalonnage par exemple.

L’autre problématique est au niveau des fréquences d’image, le 5D n’autorise que les 30 i/s idem pour le Pentax, le Nikon D90 fait lui du 24 i/s … c’est l’autre point positif pour le GH1 qui utilise des fréquence 25p ou 50p plus adaptées à nos besoins européens. La version US est quand à elle en 30 ou 60 images progressives.

Au final pour résumer, le maître du jeu est le Canon avec son gros capteur et surtout depuis la mise à jour du firmware qui a eu lieu le mois juillet dernier. La sortie du 7D avec son capteur de taille APS impose sans doute un nouvel étalon, relégant le Nikon D300s aux oubliettes au vu de des fonctionnalités vidéo dépassées (rien de mieux que le D90)

Kit Scarlet en vesion «photo»

Red propose dans son concept «DSMC» Digital Still & Motion Camera un système modulaire ou l’on pourra tout choisir et concevoir l’outil de ses rèves en fonction de ses besoins mais aussi de son budget. Monture optique, taille de capteur, visée, poignée, alimentation électrique, enregistreur, interface de connexion etc.

Pour finir et donc en attendant la sortie de la Scarlett de chez RED, j’ai jeté mon dévolu sur le Lumix, certes il n’est pas exempt de défauts (sa limitation débit sur le codec) effets de «rolling shtter» et son capteur plus petit mais il est très agréable à utiliser et très bien placé au niveau tarif.

Son viseur laisse présager une bascule prochaine vers ce qui a été longtemps décrié par les puristes ; la visée électronique. Son avantage est qu’on voit ce qu’on aura comme résultat directement alors qu’une visée claire est certes plus agréable, mais elle nécessite une gymnastique cérébrale et une grosse habitude de travail pour imaginer ce qu’on aura au final sur l’écran en visionnant le fichier.

Au niveau des accessoires il faut aussi parler des bagues NOVOFLEX, le fabricant allemand a sorti des versions pour toutes les marques; Canon, Nikkor, Pentax, Olympus, Leica etc.

(edit)

J’ai oublié de parler d’un point important, seul le GH1 propose un autofocus efficace et assez performant.

Tous les réflex ont leur autofocus qui fonctionne sur un reflex classique le système est uniquement opérationnel quand le miroir est baissé …

Panasonic a bossé sur son AF comme personne. L’autofocus par détection de contraste chez Canon / Nikon / Pentax est totalement inutilisable !

C’est un des vrais plus du system G

http://www.novoflex.com/de/produkte/objektiv-adapter/fuer-microfourthirds/

Quelques essais que j’ai pu faire avec le GH1 :