Articles

,

ADOBE Premiere Pro CC et le Multicamera …

BonaScreenCapture

J’ai repoussé l’échéance le plus longtemps possible, grand amateur de Final Cut Pro il a fallu que je fasse des choix. Autant Final Cut Pro X me satisfait pour un usage “alone in my world” autant dans un environement collaboratif ou j’ai à travailler avec d’autres, nottament un ingénieur du son qui va mixer mon film et un coloriste qui va étalonner, là il n’y a pas photo comme dirait l’autre FCPX n’est pas suffisamment bien paré à rentrer dans un workflow impliquant d’autres métiers … Je ne parle meme pas de l’idée de travailler à plusieurs sur un San comme nous le faisons chez les Machineurs via le superbe Metasan que nous a installé Atreïd par exemple.

Bref me voilà revenu à mes premiers amours grâce à la complicité de Paramax Films je reprend les manettes de la réalisation de concerts. Pour ceux qui ne savent pas c’est mon métier de base, celui qui m’a fait bouffer pendant plus de 15 ans. Vu que c’est un exercice assez addictif pour lequel j’ai parait il certaines facilité, j’ai pris la décision de refaire des concerts et pas juste de temps en temps, car j’aime ça et ça me manquait terriblement ! Bref mettons de côté l’aspect affectif et revenons à nos petites affaires technologique. C’est un nouveau challenge pour moi je me suis tellement habitué à l’ergonomie de Final Cut Pro 7 pour le multicaméras que j’ai eu du mal à me dire qu’il fallait que j’apprenne autre chose. J’ai bien été tenté de retourner a mon outil de prédilection mais j’ai été très vite refroidi. Sur mon live de Richard Bona, je me retrouve avec 5 pistes video tournés en XDcam HD 4:2:2 50mb (PDW700 SONY) 1 piste en XDcam HD 35mb (EX3 Sony) et mon prémix réalisé en direct via un mélangeur ATEM Blackmagic sur un recorder AJA KiPro Quad en Apple ProRes 4:2:2 HQ. Pourquoi le KiproQuad me direz vous ? Ben tout simplement parce que j’avais l’opportunité de le tester mais j’aurais pu prendre autre chose et pourquoi pas un HyperDeck de chez Blackmagic mais figurez vous que je ne sais pas pourquoi peut être une question d’habitude, je préfère les enregistreur AJA car je connais leur fiabilité. Non pas que les Blackmagic ne sont pas fiable mais il y a des petites choses qui m’agacent notamment le fait de devoir formater les disques sur le mac.

Mélangeur Atem Blackmagic 1ME

Bref, 3 sortes de codecs différents ce qui sur Final Cut Pro 7 nécessitait de tout transformer dans un même codec puisque le multicam de FCP7 ne sais pas “brasser” plusieurs codecs. C’est sans doute une des grosses force de Premiere Pro CC, cette capacité de gober tous les codecs de façon native ou presque. Je dis presque car j’ai actuellement pas réussi à lui faire manger du MXF Sony SR Lite 400mb …

Côté hardware j’ai voulu mettre à l’épreuve mon vieil iMac 27″ de fin 2011 (core i7 16go de RAM GPU ATI 2go de Vram) le tout branché en Thunderbolt sur un Pegasus R6. Ben figurez vous que ça marche ! mon projet multicam dure 1h20 et j’ai eu de belles performances, sauf en activant les 27 pises audio là c’était plus ou moins réactif, j’ai donc remplacé ces pistes par un prémix stéréo … J’ai voulu pousser le bouchon un peu plus loin et tester sur une config “vacances” mon MacbookPro Rétina 15″ et un petit disque LaCie LittleBigDisk Thunderbolt 1to … et ben idem, ça fonctionne c’est fluide et agréable … j’aurais aimé pouvoir tester aussi le stockage de chez G-Tech mais je ne l’ai pas encore reçu.

BonaTimelinePPCC

Concernant L’ergonomie logicielle, j’avoue avoir été un peu dérouté par la méthode de synchro mais heureusement que j’avais un assistant compétent pour ça merci à toi Geoffrey. Pour le switch à proprement parler, sauf erreur de ma part, la programmation du clavier est encore un peu à la ramasse par rapport à ce qu’on pouvait faire sur FCP7. La possibilité de sélectionner les touches numériques pour les programmer avec une fonction “cut to camera number xx” ou “Change camera angle to camera xx” je n’ai pas trouvé … Je ne monte pas en simili direct je suis là pour affiner mon switch que j’ai fait en direct et donc j’ai besoin de précision et aussi de rapidité d’exécution. Le logiciel a été ultra stable, sauf un petit bug qui je pense sera corrigé rapidement. Le passage de mon projet entre mon iMac et mon MacBook Pro a posé souci, le passage de “Mercury engine” d’une architecture Open CL à Cuda … ça c’est mal passé … impossible de réouvrir le projet, j’ai du aller fouiller dans mes fichiers autosave pour trouver un projet antérieur qui fonctionnait. Bref, j’espère qu’Adobe va corriger le tir car je n’imagine même pas ce que ça pourrait donner si j’avais du porter mon projet de OS X.8 à Windows ?!

En gros, j’ai un peu cherché mes petits au début, j’avoue que je suis vieux, un peu grincheux et que mes petites habitudes notamment les raccourcis claviers revenaient spontanément, je sais que j’aurais pu les changer, mais quitte a ré-apprendre un truc  autant aller jusqu’au bout.

Bref, j’ai appris un nouvel outil pour une utilisation très spécifique, je suis assez satisfait du résultat, le programme sera diffusé sur Mezzo à la rentrée …

La migration vers Adobe Creative Cloud est donc bien amorcée …

 

,

FCPX, de la pomme, du pommier et du doute

Mon Ami Vincent AKA Vince 26 que vous connaissez surement me sollicite par Email depuis quelques jours au sujet de FCPX en particulier.

Il a posté ça : ” Quant à FCPX, t’es sur que t’as pas inséré un espace à la fin (alt+W). L’interface est pour l’instant ainsi faite que ce black se voit à peine.
Quand à l’export Viméo… J’espère qu’il corrigeront d’autres trucs avant ça 😉 Et j’ai hâte de lire ton point de vu sur ce FCPX. De mon coté, ce n’est pas l’utilisation que j’en ai eu qui m’inquiète ; au contraire, j’ai pris beaucoup de plaisir à y découvrir pleins d’astuces, de fonctions encore non exploités ; c’est plus de voir des gens comme Atreid avoir de gros doute sur l’avenir de FCPX qui m’inquiète. Et toi ?”

Salut Vince,
c’est un sujet délicat, je t’avoue que je ne sais pas quoi en penser. Mais il y a beaucoup de boulettes de faites et c’est les gros networks américains qui utilisent l’éco-système Final Cut Pro qui sont les plus inquiets. Imagine, CNN, MTV sont parmi les poids lourds qui ont fait la bascule sur du FCP. Pour l’instant chez eux le mot d’ordre est de ne pas bouger. Même TF1 Production qui dispose à plus petite échelle de 150 machines (oui je sais 150 machines c’est pas vraiment petit 😉 ) qui sont fonctionnelles mais qui ne pourront pas faire migrer du moins pour le moment. Imagine juste 150 FCP reliés sur des Xsan tournant sur des Xserve et équipés de FCServeur …. tout ce qui faisait que FCP pouvait être utilisé en environnement ultra pro est abandonné par Apple …

Comme toi et comme des milliers d’autres utilisateur (des millions ?) je suis dans le doute. Ce que je sais c’est que les fonctionnalités de FCP X sont intéressantes. Dave C. un des grands pontes de ce secteur chez Apple au niveau Européen aurait dit le sourire aux lèvres lors d’un meeting destiné aux intégrateurs et revendeurs pros que pour lui FCPX n’était pas prévu pour venir remplacer FCP7 avant 12 à 16 mois … dans ce cas là pourquoi avoir abandonné la commercialisation de la version précédente ?

Trop de signes nous montrent que les préoccupations du pommier sont ailleurs. Une des conneries qui fait frémir tout le monde moi le premier c’est ce moteur 100% RVB. Sans parler qu’a toutes les questions pertinentes que se posent tous les utilisateurs inquiets les réponses sont souvent orientés vers des plugins et des solutions dites de “tierce parties”

Mon inquiétude va plus loin, est ce que cette société qui a longtemps pour moi été pour moi une marque à défendre n’est elle pas devenue pire que son ennemi de toujours : microsoft ? … Aujourd’hui la politique ultra protectrice d’Apple et son côté big brother me gonfle ! N’oubliez pas la base messieurs, n’oubliez pas ceux qui vous soutiennent depuis de début, ceux qui étaient encore là a acheter des Mac Quadra en 1996 alors que tout le monde vous donnaient pour presque morts. N’oubliez pas les Fans, ceux qui sont prêts à rentrer en croisade contre ceux qui défendent le côté obscur !
Toute cette communauté créative, musiciens, graphistes, cinéastes, tout ceux qui ont choisi apple pour ces incroyables outils et son esprit communautaire, ne nous laissez pas tomber.

Souvenez vous de la publicité de Ridley Scott pour le Mac de 1984. Ou est passée votre âme ou est passée ce doux esprit rebelle ?

Ne peut on pas engrenger du pognon et continuer à rester fidèle à ces principes originaux ?

J’ai écrit cet article avec un macbook pro 17″ qui reste selon moi une formidable machine qui me permet de travailler et de produire du contenu. J’ai aussi un vieil iMac à la maison, 1 iPhone, 2 iPads, ma société est équipée de Mac à 99% … Mon inquiétude ne date pas d’aujourd’hui mais que faire ? Acheter un Pécé sous Windows 7 est-ce que c’est ça l’alternative ? Pour l’instant je suis faible, des “2 Steve” je préfère Jobs que Balmer mais pour combien de temps encore ?

, ,

Final Cut Pro X, après avoir révolutionné le montage non linéaire, Apple révolutionne sa révolution ;-)


Oui il est un peu pompier, mon titre mais c’est un tour de force auquel je viens d’assister.
Je me rappelle de 1999 a l’époque on n’avait le droit qu’a Avid Media Composer, LightWorks, Video Sphère, Edit et tout un tas de softs plus ou moins aboutis et plus ou moins intéressant.
Je me souvient de cette époque ou un des cadres d’une grande entreprise depuis disparue m’avait dit ces mots : Final cut ? Mais ça marchera jamais ce truc … La boite s’appelait Perfect … RIP …

Depuis c’est le succès que l’on connais avec plus de 2 millions d’utilisateurs enregistrés, et l’euphorique période ou début à laissé la place à une période de doute. C’est dur depuis un an pour beaucoup de monde, certains résistent d’autres ont succombé au charme de la concurrence, les performances d’Avid MC 5 ou Première Pro CS 5 ont convaincu certains de mes camarades de changer de camp. Las de ne voir rien arriver de satisfaisant sous le pommier. De mon côté même si le doute m’habitait, je préférais garder confiance, miser sur le fait qu’on abandonne pas sur le bord de la route 2 millions d’utilisateurs officiellement enregistré (ce qui veut dire qu’on est au moins 3x plus en content ceux qui ne veulent pas acheter leur licence !) Je me disais aussi qu’apple ne pouvait pas décevoir cette communauté et que s’ils prenaient autant de temps c’est que ça en valait la peine.
Le premier Final Cut Pro en 1999 a été un évènement majeur dans ma carrière car c’était l’aboutissement d’une quête, celle de l’autonomie technique qui me permettait de consacrer plus de temps à la création.
C’est cette petite révolution qui est aussi en train de ce passer avec les DSLR et toute ces petites caméras qui nous plaisent temps. C’est la même chose en terme de “philosophie”.

La soirée de ce soir était attendue, certains grinçaient des dents et c’étaient déjà fait une raison, d’autre piétinaient, trépignaient d’impatience. Je suis resté enthousiaste et confiant. Confiant dans la tradition de cette société qui a pour habitude de faire avancer les chose et de tout miser sur l’innovation. Présenter ça le soir du supermeet déjà, il fallait avoir une belle paire de coucougnettes car a la moindre faiblesse le public aurait sorti les tomates pourries (j’en avait emmené plein). Bref il fallait qu’ils aient vraiment confiance en ce qu’ils allaient annoncer, et je peux vous dire que j’ai pas été déçu. Même si je suis lucide et que ce n’est qu’une démonstration. On sait très bien que la réalité est souvent tout autre chose, j’ai été tout simplement ébloui.
Je faisait la comparaison avec l’iPhone, apple réinvente le téléphone et transforme nos habitudes, donne le la à tout une horde de constructeurs qui ne font de décliner le concept. Je vais me faire critiquer mais tant pis, après avoir démocratisé le montage virtuel et bouffé de grosses parts de marché, Apple réinvente le montage, oui le montage, non pas simplement l’outil de montage mais la façon de monter et l’avènement de ce nouvel outil aura forcément des conséquences sur nos métiers et j’irais même plus loin c’est ce genre d’outil qui crée des mutations professionnelles.
Au final toutes les interfaces de montage non linéaire sont quasiment identique et les fonctionnalité aussi.
Après nous avoir conforté sur le fait que toute la technologie mise en oeuvre dans Mac Os X Snow Leopard sera belle et bien utilisée (64 bits, core audio, core video, core animation, grand central etc.) c’est l’interface et les fonctionnalités de montage pur qui sont bouleversés. C’est con à dire mais j’en ai eu une petite émotion, je l’assume totalement le boulot qui a été fait est tout simplement énorme.

Alors oui on a plein de questions en tête après avoir vu une telle démo : du genre c’est bien joli tout ça mais comment on sort ? ou encore Motion, ça devient quoi ? Color is dead … realy ? et mes compressions ?

Plutôt que de rentrer dans les détails technique et vu que mon ami Jean Philippe nous a concocter un petit article sur tout ce qu’il a vu et entendu ce soir à ce niveau là je vous envoie sur l’excellent article qu’il a rédigé www.atreid.com

Merci encore à tous ceux qui se sont levé et qui nous sont suivi avec les Yaks / FCP BE et FCP MTL.
Plus qu’un long discours et meme si j’en ai raconté pas mal, je vous invite à regarder la vidéo que j’ai enregistré l’intégralité ou presque de la présentation sera disponible dans quelques heures.
Je vais découper ça en 2 parties et profiter de la rapidité de l’internet américain pour vous uploader tout ça

La première partie dure 24 minutes c’est la présentation des fonctionnalité du logiciel, la 2eme a peut près pareil, elle arrivera par la suite. Vous excuserez la médiocrité de la chose mais c’est pas facile de twitter d’une main et de filmer de l’autre tout ça avec un simple monopode coincé avec la canne de ma valise à roulette.
En direct live de Las Vegas, je vous salue les geeks …

La video sera normalement lisible vers midi heure française. La deuxieme … plus tard 😉

 

désolé il en manque un bout, merci de me faire penser de dire à Panasonic que la saleté de limitation à 30min d’enregistrement est une chianlit redoutable !