Articles

Canon EOS M dans le petit monde des C.O.I, interrogations et réaction

L’EOS M est le premier boitier sans miroir de la marque rouge. Les C.O.I (Compact à objectifs interchangeables) sont apparus il y a quelques années déjà avec les premiers Olympus Pen et autres Panasonic GF. Sony a ensuite lancé sa gamme NEX et Nikon fut le dernier à rentrer dans la course avec les V1 et J1.

On a chacun ses marques préférées Canon est une des marques qui me titille le plus le nerf optique du geek que je suis. Autant certains produits m’emballent autant celui-ci ne me fait pas du tout envie. Contrairement au 650D qui m’a l’air proche de l’aboutissement d’une gamme avec des réflexions pertinentes je suis assez peu enthousiaste sur cet EOS M. Je mets de gros bémols à ce que j’écris là car je n’ai pas pu poser mes doigts ni mon zoeil dessus ! c’est pas faute d’avoir été invité mais y’a eu une incompatibilité d’agenda ce coup ci.

Je vous laisserai aller vous documenter sur la fiche technique et sur le point de vue des copains qui ont déjà pondu des comptes rendus en ligne genre chez Focus Numérique ou encore Lense

Par opposition quand Sony sort un NEX 7 dopé aux stéroïdes de l’innovation, ça me gêne de voir que Canon est dans la logique de prendre le train en marche et de suivre les autres. Certes c’est le premier boîtier d’une nouvelle gamme qui s’annonce intéressante, mais je suis déçu par cette annonce. On est typiquement dans la même démarche on garde le format du capteur APS-C on rabote de tous les côtés et on garde une compatibilité via un adaptateur pour les ceux-ce comme moi qui ont déjà des jolis cailloux série L. Sauf que si sur le papier le concept est alléchant, il reste de nombreuses questions sans réponse :

  • Ou est le viseur, ou la possibilité d’en brancher un ?
  • C’est quoi le souci pour mettre un flash embarqué, si la volonté n’est pas d’aller vers une cible “expert” a quoi bon proposer ce genre d’appendice qui va saouler les utilisateurs lambda. Le marketing qui raconte qu’on peut faire des arrières plans flous ça suffit a faire vendre ?
  • Une chtite molette pour régler notre exposition c’est possible ?

Je suis déçu, Canon est pour moi une marque qui se doit d’innover, qui dois élever le débat, proposer des astuces qui nous titille nous motive pour acheter, nous donner envie. Certes je suis peut être pas dans la cible, mais c’est qui la cible qui va mettre 900€ dans un tel produit ? Il est ou le Wifi pour envoyer ses photos sur Facebook ou Twitter si c’est un appareil grand public ? Il est ou le GPS ?

Je me suis embarqué dans l’aventure du micro 4/3 car il y avait une vraie ambition de changer les choses d’ouvrir la voie d’une vrai réflexion sur la photo et la vidéo numérique. J’attendais Canon sur ce chemin là et j’ai en réponse un produit qui m’embarrasse plus qu’il ne me fait envie. Sony avec ces NEX a produit des boitiers excellents et innovants, c’est ridiculement petit mais on garde un viseur électronique de qualité sur le NEX 7. J’ai un souci avec les objectifs NEX dont la qualité vraiment limite est compensée par par un traitement ultra musclé. Je n’aime pas la démarche mais il faut avouer que c’est efficace. En attendant je ne lâcherai pas mon petit GX1 qui a l’avantage de m’offrir la possibilité d’utiliser de vrais objectifs (genre Leica 25mm Sumilux f:1,4) dans un encombrement ultra réduit et un viseur greffon qui fonctionne plutôt très bien (Ce même viseur qu’on peut brancher sur un LX7 fraichement sorti)

Au final on assiste à 3 démarches différentes : Sony et Canon semblent préserver l’idée du capteur APS-C avec une compatibilité avec le parc optique via une bague, Nikon est à l’ouest (position personnelle qui n’engage que moi car ils en vendent parait il) avec un produit au capteur beaucoup trop petit, une gamme pas assez expert et rien de “rétro-compatible”. Panasonic et Olympus ont lancé le Micro 4/3 il y a 4 ans déjà et au final c’est la démarche qui me convient le mieux. La gamme optique est devenue assez excitante au fil du temps et on a le choix de poser ses vieux objectifs dessus (Pentax K pour ma part via une bague Novoflex). Sans oublier l’agressivité de Samsung qui va pas tarder à arriver à une synthèse intéressante. Le NEX 7 est un boitier d’exception mais si on veut de la belle optique on arrive à des objets disproportionnés voir disgracieux.

 

, , , , ,

Panasonic GF2, the “Girlfriend Camera”

Longtemps que j’ai envie de rédiger un petit topo sur le petit dernier de la famille “G” de chez Panasonic / Lumix. J’ai été très intrigué par ce petit boitier tout joli et que certains sites anglophones ont déjà baptisé la “Girlfriend Camera”. C’est typiquement ce que j’ai eu envie de faire, l’offrir à ma douce, mais bon ça l’intéresse pas 😉

L’ami Richard m’a donc prêté ce mini boitier et la première chose que j’ai eu envie de faire c’est de la vidéo. Sincèrement j’ai été déçu mais c’est parce que j’ai désormais porté mon dévolu sur des outils plus performants et aussi plus cher. Grosso modo, je peux dire que le manque de contrôles manuels m’a un peu laissé sur ma faim de ce côté là mais la qualité est au rendez vous. Je pense que le GF2 a hérité du même capteur que le GH1, ça se sent dans le rendu d’image, dans les qualités comme dans les défauts.

Je me suis beaucoup plus amusé en photo, c’est aussi lié à l’humeur du jour et ce n’est absolument pas objectif, mais ce petit boitier que j’ai trimabalé toute la journée autour de mon cou m’a plu par sa légèreté, son interface simple et assez ludique.

Là ou j’ai pris mon pied c’est en l’équipant d’un gros zoom comme le 100/300 panasonic qui est un petit bijou aussi. Le paradoxe de ce boitier à peine plus gros qu’un “bouchon” pour le gros zoom offre un outil assez incroyable si on l’équipe du viseur optionnel c’est un véritalble outil de paparazi !

Voici quelques photos prises cet aprem avec le GF2 et aussi avec le GH2. Figurez vous que le GF2 est très mignon, très pratique, très léger, très sympa mais mon GH2 c’est vraiment le grand amour. On ne peut pas comparer ce qui n’est pas comparable mais l’ergonomie du GH2, la qualité de son viseur, sa prise en main, sa signature d’image, son capteur, sa résolution etc … Côté interface le GF2 est un peu plus ludique que le reste de la gamme avec des icones de couleurs et son écran tactile meme s’il n’apporte pas le confort de celui d’un iPhone offre des fonctions très intéressantes comme celle de choisir l’endroit ou on veut faire le point. L’autofocus est moins rapide que le GH2 mais reste très efficace pour un système à détection de contraste. Avec le 14mm f:2,5 et le 20mm f:1,7 ça peut vraiment faire la blague pour qui n’a pas envie de se trimballer avec un sac spécial pour son matériel photo. Petite touche d’aggacement, la prise remote présente sur le GF1 a disparu, la batterie est encore un modèle différent, le chargeur est compatible avec celui du GH2 mais les batteries sont plus plattes, (mignaturisation oblige).

Ce petit GF2 est une belle machine pour ceux qui n’ont rien et qui n’ont pas envie de s’encombrer avec le GH2, c’est la qualité d’un réflex d’entrée de game dans un boitier minus. Un petit look à la leica … J’ai par ailleurs fait mumuse avec la fonction super rafale du GH2 à 40i/s en Jpeg 4K et je vais voir ce que ça donne dans une séquence video 😉

[EDIT] Petite précision, les photos sont traitées dans lightroom d’après les fichiers RAW, je ne fais quasiment jamais de traitement du bruit (c’est volontaire) et sur la photo noir et blanc, j’en ai même rajouté.

Panasonic, le GH2 plus “piqué” que l’AF101 ?

A vérifier, mais il semblerai que les filtres utilisés pour casser les effets de moirage de l’AF100 / AF101 desserviraient la définition enregistrée par la caméra. C’est en tout les cas ce que rapporterai le site des allemands de chez Slachcam.de

Le petit GH2 s’en sortirait mieux que sa grande cousine … Même si la définition ne fait pas tout j’ai aussi eu cette sensation, sans doute faudra t’il que ça communique plus entre les équipes grand public et le broadcast chez Pani …

Si le GH2 était enfin débridé et pouvait enregistrer en 1080 25p au même débit 24mb/s se serait tout simplement le bonheur.

Micro 4/3 des nouvelles intéressantes …

Depuis son lancement la monture micro 4/3 invention partagée par Olympus et Panasonic se fait sa petite place au milieu des autre initiatives moins “communautaires” des concurents comme Sony mais aussi on peut l’imaginer pour les prochaines games mirorless annoncées des gros constructeurs que sont Canon et Nikon.

Après Fuji et Sigma c’est Zeiss qui nous fait la bonne surprise d’annoncer une série d’optiques spécifiques dédiées à cette monture et à la vidéo en particulier. Après avoir sorti la gamme CP2 que j’ai pu tripoter a Osaka c’est une bien bonne nouvelle de voir ce grand nom de l’optique parier sur cette monture. Il est intéressant de noter que cette marque très associée à Sony se permette en quelque sorte une petite “infidélité” …  Schneider Kreuznach a lui aussi rejoint le consortium.

Sigma commence aussi à faire des petites annonces et nous aurons je pense assez rapidment des nouvelles de leurs optiques 4/3 déclinées pour la monture “E” de Sony et le Micro 4/3. Leur gamme 4/3 va ainsi prochainement être déclinée.

Nombreux sont ceux qui rêvent d’un zoom servo pour cette monture et pour l’AF101 en particulier, la logique voudrait qu’elle soient signée Fujinon mais ce n’est qu’une supposition. On attend des nouvelles de cet opticien …

,

Repaire.net : interview de “Tester13” le hacker du firmware du GH1 / GF1 traduite en français.

Je dois saluer l’initiative, les copains du repaire ont publiés il y a quelques jours la traduction d’une interview parue à l’origine sur le site mirorlessrumors

Je vous invite à aller lire tout ça c’est assez intéressant et pertinent. Je rejoint du reste le point de vue de ce Vitaly Kiselev sur le fait que ces grands industriels soient au final trop peu à l’écoute des utilisateurs que nous sommes. Je mettrais juste un bémol à ce sujet, les utilisateurs éclairés et exigeants que nous sommes ne représentent pas forcément la plus grosse partie des ventes de ces appareils. ça se passe ici :

http://www.repaire.net/news_tests_tutos/news/interview_du_hacker_du_gh1_201008232323/