Articles

,

Action Commerciale en 4K sur le RED Ray à Sundance !

C’est encore une chouette nouvelle pour Action commerciale, le TRACTOfilm signé Pascal Jaubert après avoir été sélectionné dans 21 festivals de  Meudon à Los Angeles et avoir obtenu 7 récompenses c’est une nouvelle dont je suis pas peu fier qui vient de tomber sur les téléscripteurs …

Petit rappel : Action Commerciale a été tourné et post-produit entièrement en 4K, à l’époque (tournage fin 2010) on l’a fait pour se faire plaisir, confronter un peu le savoir faire des Machineurs en étant a peu près persuadé que ça ne servirait à rien.

Il y a quelques semaine RED fabricant de caméras sur lequel j’ai misé dès le début du commencement de l’histoire a sélectionné le film qui porte le doux nom de “Licence to clean” en anglais pour son “Shot On Red film festival” c’était son 2eme passage à Los Angeles puisqu’il avait été sélectionné aussi au COLCOA l’an dernier.  Même s’il n’a pas eu de prix, le public et les équipe de RED ont vraiment apprécié le film.

Il y a quelques jours RED annonçait la livraison prochaine de son RED Ray, lecteur 4K promis depuis fort longtemps qui a la particularité d’être assez abordable (1450$) et surtout intégrant une technologie déclinée du fameux Red Code le codec fabuleux créé par le grand Graeme Nattress qui est pour moi le grand maître du codec en ce bas monde. Plus qu’un simple appareil de diffusion ce RED Ray se positionne de manière plus maline puis que RED va donc proposer un écosystème complet alant de la camera 4 ou 5K et bientôt 6K grâce au capteur “Dragon” un codec de diffusion 4K et un partenariat avec la société ODEMAX … Si vous m’avez lu jusque là vous voyez certainement ou je veux en venir, oui chers geeks lumineux notre petit court métrage frenchy fera parti du contenu de démonstration du RED Ray et sera proposé sur le système ODEMAX et les premières démonstrations organisées par RED au festival SUNDANCE. Pour ceux qui ne savent pas le système ODEMAX va permettre de proposer du contenu 4K via une distribution dématerialisée aux exploitants, producteurs, cinéphiles, leur système est basé sur ce lecteur et sur le codec RED. C’est une petite révolution car c’est aussi un gentil pied de nez au consortium DCI, inutile de vous dire que les Machineurs on déjà mis un pied dans ce système car si le DCI est une norme efficace qui a fait ses preuves depuis 10 ans que ça existe (oui le fameux DCP a été normalisé il y a 10 ans déjà) Avoir une alternative est à mon sens une chance pour le cinéma indépendant et les festivals qui n’ont pas la chance de pouvoir utiliser un projecteur DLP Cinema et un serveur DCP.

L’été 2007 j’ai sollicité le CNC pour une aide aux investissements pour ma petite boite, à l’époque je misait tout sur la technologie RED, et on m’a gentiment répondu que la RED One était je cite ” à peine meilleure qu’une HDV Sony Z1″ … en gros c’était pour la CST une belle merde et que malgré le fait que personne à part Steven Soderbergh n’avait encore tourné avec cette camera, eux pouvaient dire si c’était bien ou pas et si ça valait le coup de se positionner pour investir dans un workflow RED … C’était il y a 5 ans et aujourd’hui quand je vois que cette camera a le soutien des grand noms du cinema que sont Ridley Scott, David Fincher ou encore James Cameron … je me mare, hahaha, à peine mieux qu’une Z1 !!! RED est une société innovante et c’est ce qui m’a plu, en 2005 quand Jim Jannard et sa bande ont annoncé qu’ils allaient créer une camera 4K alors que tout le monde se gargarisait sur une HD qui était pourtant anecdotique, personne n’y croyait, certains on meme pensé que c’était un canular !

Tout ça pour vous dire que je suis fier d’avoir fait ce pari technologique, fier d’avoir produit ce film et de l’avoir fait en 4K, fier qu’il parte dans les valise de ce constructeur de Camera auquel personne ou presque ne croyait, voilà pour toute l’équipe du film c’est une belle récompense de voir que vos efforts, votre engagement, votre talent  soit récompensés de la sorte, merci à vous. Merci particulièrement à Pascaline Saillant de m’avoir confié ce joli bébé, merci à Pascal Jaubert de m’avoir fait confiance et d’avoir su créer une synergie unique et rare entre un producteur et un réalisateur … Merci aussi à la Région PACA et Chantal Fisher d’avoir soutenu ce film … et pour finir BIG UP to Jim, Ted, Graeme, Alan, Bryan, et tout ceux qui chez RED ont eu envie de mettre Action commerciale dans leur valises 4K pour le montrer à Sundance. Il n’est pas en compétition certes mais sa seule présence est symbolique.

 

 

, , ,

4K60p à la Villette pour l’exposition Hello Demain

C’est dans le cadre de l’exposition Hello Demain que vous pourrez voir le film que j’ai réalisé pour Orange Labs à la Villette. Ce film est un petit clip de 3min qui a pour but de montrer ce que pourrait être la télévision de demain. Je n’ai pas pu faire ce que je voulais les conditions étaient très spéciales car ce n’est pas facile de tourner à Roland Garros en plein match. Impossible de placer la camera ou je voulais, ce qui est très frustrant mais les images sont belles et j’en suis fier.

“Orange investit la Cité des sciences et de l’industrie et le Parc de la Villette du jeudi 23 au dimanche 26 juin 2011 pour une exposition exceptionnelle et gratuite. hellodemain vous donne les clés pour comprendre le monde numérique au quotidien et dans ses perspectives futures”

Ce film sur lequel je vous ai fait un petit reporting a été tourné avec une Epic en 5K de nombreux plans ont été tournés en 120 fps. Au final il a été finalisé en 3840×2160 (résolution appelée Quad HD) et sera diffusée dans cette même définition sur le plus grand plasma du monde, le fameux 152″ Panasonic.

Si vous n’avez pas eu l’occasion d’aller voir le rendu de cet écran qui est incroyable (3,8m de diagonale !!!) ça vaut vraiment le coup !

Je ne sais pas si vous avez lu l’article de Vincent Laforet au sujet de l’Epic (in English), je rejoins son point de vue, chacune des images de cette camera est équivalente à une image photo issue d’un réflex numérique de bonne qualité les images produites en 5k 2:40 ont une résolution de 5120×2160 et 5120×2700 en 1:85 ce qui est supérieur à 12MP, même si les capteurs actuels des réflex dépassent cette résolution c’est un pas incroyable qui vient d’être franchi. Dites vous bien que dans cette résolution on enregistre à 120 fps !

 

Arnaud-Epic-Rolang-Garos

Je dois tirer un coup de chapeau à toute mon équipe et vu qu’il n’y aura pas le temps pour faire un vrai générique, le voici :

Directeur de la Photographie : Matthieu Misiraca | Assisté de : Arnaud Gabriel | Direction de postproduction et Montage : Jean-Marc Laroque | Etalonnage : Thibaut Pétillon | Réalisation : Emmanuel Pampuri | Assisté de : Pierre Corbasson | Equipe TRACTOfilm : Production Executive :  Emmanuel Pampuri | Direction de production : Julien Cocquet Assisté de : Lola Prat | Administration de Production : Alice Masera | Moyens Techniques : Les Machineurs & PhotoCinéRent | Post-Production : Les Machineurs | Remerciements : The RED Team : Ted Schilovitz Alan Piper, Jim Janard | The Atreïd Master : Jean-Philippe Mariani | DVS | Panasonic | Les Orange guys :  Manuel Lesaichère | Christophe Daguet | Joël Houssais …

Je vous ai mis quelques images issues de l’étalonnage dans leur résolution d’origine mais compressées en jpeg pour qu’elle puissent etre digestes via le net.

, ,

“En pays cannibale” Long Métrage en cours de tournage.

ça faisait longtemps que j’attendait ça, un projet de film, un truc ou tu n’hésite pas ou quand tu lis le scénario tu te dis que tu dois y aller et quand tu rencontre le réal, et le petit monde qui part dans cette aventure tu te dis que t’as un rôle à jouer … Je pensais que c’étais juste technique et me voilà coproducteur d’un film qui me fait saliver.

En pays canibale c’est un film de Alexandre Villeret et Aymeric de Heurtaumont

réalisé par Alexandre Villeret

produit par Aymeric de Heurtaumont / TAKAMATE Films

Synopsis : Max vit de trafics de drogue… Sa vie ne se résume pas à grand chose, si ce n’est la pente vaseuse sur laquelle il glisse chaque jour de plus en plus.
Entre deux speeds, il trouve tout de même que sa vie est pleine de rebondissements dangereux, de rencontres visqueuses, autant de moments qui font monter son taux d’adrénaline.
Il décide donc de filmer ses pérégrinations sur 48 Heures en embarquant Lenny, un cameraman en quête de reconnaissance et d’un jeune ingé son, Yoann encore naïf.
Mais ce qui partait initialement comme un caprice mégalomaniaque révèlera peu à peu la vraie nature de Max, beaucoup plus fragile et sensible qu’il n’y paraît.

Avec :

  • Axel Philippon dans le rôle de Max
  • David Saracino dans le rôle de Leny
  • Ivan Cori dans le rôle de Yoann
  • Jo Prestia dans le rôle de Angelo
  • Danny Verrissimo dans le rôle de Nathalie
  • Sophie Chamoux dans le rôle de Marie
  • L’image est signée par Jean Baptiste Rière
  • La musique de Stéphane Zidi

Le film est tourné en RED One MX il sera en noir et blanc et tout le workflow est géré par les Machineurs. Le film a été tourné en partie avec des focales fixes Zeiss CP2 mais au final ils ont beaucoup utilisé le zoom Angenieux Optimo DP 30/80 T:2,8.

Je suis passé sur le tournage l’autre jour et je me suis retrouvé à faire de la figuration … vous l’aurez compris ce projet m’enthousiasme au plus haut point, aussi je vous invite à partager et à m’aider à faire du buzz autour de ce film indépendant.

En attendant voici une petite vidéo tournée le 27eme jour du tournage de “En pays cannibale” vous pouvez suivre cette aventure sur facebook

http://vimeo.com/23408179

 

“Making Of | 13 minutes 44”

Olivier Heraud

Olivier Heraud nous a concocté cet hivers le “behind the scene” du film 13 minutes 44 de Mathias et Colas Rifkiss Produit par Plus de Prod et 2001 production.
Un making of peut être un film à part entière. Olivier a eu Carte blanche, il ne connaissait personne sur le tournage et c’était son premier boulot avec TRACTOfilm, premier contact avec le Canon 7D … Vu que c’est un chouette bonhomme plein de talent je vous invite à regarder ce film, ceux qui ont vu 13 min 44 le savoureront encore plus … les autres auront certainement envie de le voir après ça.

Nouveau Clip GINKGOA “Mais qu’est-ce qu’elle a ? “

Ginkgoa est un projet musical fort sympathique, nouveau titre étendard du moment de cette formation délicieuse. Un clip réalisé par Yvan Sougy produit par TRACTOfilm … une mélodie qui trainerai je l’espère longtemps coincée entre vos oreilles …

C’est frais, c’est rafraichissant, c’est bon, c’est sympa, c’est malin, espiègle, subtil, entêtant, bref j’aime beaucoup. A partager le plus largement possible …

Côté technique quelques mots, c’est du HDV (Beurk !) mélangé avec du vrai Super 8, le tout passé entre les mains expertes et le regard de maître Pillow AKA Pierre-Loïc Précausta, preuve en est faite que même avec une source pas excellente mais avec un excellent étalonneur on peut faire de la bonne image.

A-Cam 3D, Iconoskop se lance dans une camera 3D

Les suédois de chez Ikonoskop se lancent dans une camera 3D, je vous ai déjà parlé de cette marque sympathique qui avait lancé il y a quelques années la plus petite camera 16mm, la A-Cam Super 16. Ils ont ensuite lancé la A-Cam numérique alias A-Cam D2, qui a la bonne idée de faire de la HD 1080p avec un capteur super 16 de 10,6x6mm et une monture au choix en C, PL 16mm ou encore Leica M. La bonne idée de ce concept est aussi basé sur le fait que cette camera enregistre en RAW avec le codec DNG de chez Adobe. Il s’agit de séquence d’images fixes, ce qui risque de changer car, je rappelle à cette occasion qu’Adobe travaille depuis quelques temps sur un codec DNG pour le cinéma numérique codec appelé Cinema DNG.

Peut d’informations sur ce projet pour le moment, on peut voir une photo du prototype qui présente un montage “side by side”. Aucune info sur la gestion de l’entraxe ni de la convergence.

Encore une preuve que l’effet Avatar n’est pas près de s’estomper, en 2010 Disney sortira 8 long métrages en relief. Et c’est environ 30 films 3D qui sortirons sur 2010.

Un peu de propagande / Les Machineurs, encodage DCP JPEG2000

Un peu d’auto promotion ne peut pas faire de mal et vu que vous etes nombreux à venir sur ces pages j’en profite pour faire un peu de pub pour ma société et certains services méconus.

Les Machineurs proposent depuis fin 2008 de l’encodage DCP (Digital Cinéma Package) grâce à cette technique nous permettons aux producteurs, distributeurs et tous ceux qui sont intéresés par l’exploitation de leurs films en salle une offre accessible et de grande qualité.

Parce que nous croyons que le numérique est un vecteur de démocratisation d’accès à la salle pour les productions indépendantes nous proposons ces travaux de laboratoire numérique à des prix très intéressants.

N’hésitez pas à nous contacter.Encodage DCP - Jpeg2000 chez les Machineursplus d’infos sur notre site internet.

“Flux” quelques explications

Bonjour, j’ai eu beaucoup de retours sur mon film “Flux” et je voulais expliquer quelques petites choses.

“Flux” est un film de commande, j’appelle ça un “court métrage communicant”.
C’est YN productions, Gérard Pélisson qui est venu me chercher pour réaliser ce film. Au début ce devait être un simple film de communication institutionnelle. J’ai proposé au Sytral qui est l’organisme qui gère les TCL (Transports en Commun Lyonnais) un tout autre film. Je suis tombé sur un service de communication et un président intelligent qui ont validé mon idée basée sur le fait de raconter une histoire, une sorte de mini film choral focalisé sur les usagers et non sur les infrastructures techniques. Je dois les remercier et remercier aussi mon producteur qui ont su me faire confiance et me donner carte blanche.

Le choix de tourner léger c’est imposé par des problématiques de logistique, pour réduire les temps de trajets, nous avons
monté une équipe qui ne se déplaçait qu’avec les transports en commun. Régie minimum embarquée dans un sac à dos, pied ultra légers type “GorillaPod” pour se fixer sur les rambardes et les poignées dans les métros. Maquilleuse équipée d’une simple trousse de maquillage et qui faisait aussi la comédienne, tout le monde (sauf moi) faisait partie du film et des figurants. Tourner avec le GH1 m’a aussi permis de faire des économies non négligeable et j’ai pu ainsi avoir tous mes figurants / comédiens et disposer du temps necessaire pour faire mon film. Au final les plans Hélicoptère ne sont pas indispensables au film mais j’ai aimé les faire pour le 2eme film car le Stytral m’a commandé une version institutionnelle quand même qui présente le réseau TCL et ses évolutions futures.

Les photos du tournage sont ici

http://www.hauteroche.com/flux/

Pour ceux qui ont loupé la présentation du film voici plusieurs adresses pour le voir

Sur vimeo (excellente qualité en mode 720p mais un peu lourd pour les vieux ordis et les connections trops lentes)

ici : http://vimeo.com/7602370

Sur YouTube, la qualité est moins bonne mais la plateforme de diffusion s’adapte plus facilement.

ici :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=La_7HNRADIE]

“FLUX”

Bonjour, voici donc mon dernier film, ce n’est pas un simple test comme vous avez pu en voir précédement. Flux est une petite fiction, que j’ai réalisé avec des comédiens, un scénario, ça raconte une histoire … 98% du film a été tourné avec le Panasonic Lumix GH1. Le reste les plans aériens sont faits avec une Cineflex.

Flux est un court métrage de fiction “communicant” j’ai eu la chance de travailler avec une institudion compréhensive qui m’a fait confiance pour ce film. Sorte de carte blanche avec quelques messages imposés par le client, j’ai apprécié réaliser se film.

Synopsis :Jeanne est étudiante, tous les matins elle prend le tramway pour aller à la fac. Tous les matins, elle espère en secret qu’Issa sera là dans le tram pour passer un peu de temps avec lui …

[vodpod id=Groupvideo.3914486&w=425&h=350&fv=]

more about “FLUX“, posted with vodpod

Pourquoi avoir tourné un film de commande avec un appareil photo comme le GH1 me direz vous ?

Tout simplement parce que j’aime les challenge, et parce qu’avec le budget qui m’a été confié j’ai préféré tourner avec comédiens et figurants plus longtemps que d’avoir une super camera qui coute cher. Grosso modo j’ai eu 5 jours avec 4 comédiens / figurants au minimum par jour. Si j’avais tourné avec une caméra broadcast, d’une part j’aurais pas pu avoir ce rendu cinéma sans rajouter un bazooka (Pro35) et j’aurais aussi eu du mal à suivre le rythme des déplacements qui ont été fait dans la plus grande légèrerté et 100% en transports en commun. Par ailleurs j’avais pris la précaution de faire valider la qualité de l’image par le client en lui présentant des exemples avant de tourner.

 

Avec :
Franck Adrien
Marie-Aude Barrez
Sophie Chamoux
Pauline Chambon
Pascal N’Diaye

Scénario,
Prises de Vues & Réalisation :
Emmanuel Pampuri

Assisté de :
Julien Cocquet & Raphaël Pénasa

Timelapse : Damien Steck

Moyens Techniques Hélico : JetServiceHelicoptere

Segway + SteadyCam : pascal grzywacz / Com’Hic

Musique : JMZ

Montage : Stéphane Lefort

Etalonnage : Pierre-Loïc Précausta

PostProduction : Les Machineurs

Production exécutive : Emmanuel Pampuri TRACTOfilm

Directeur de Production : Emmanuel Pinto

Production Déléguée : Gérard Pélisson Y.N. Productions

Merci à toute l’équipe …