Articles

Au-revoir et Merci, Steve Jobs …

J’étais dans un taxi ce matin vers 6h00 quand j’ai appris la nouvelle, je n’imaginais pas une seule seconde que cette disparition pourtant annoncée allait autant me toucher.

1984, j’avais alors 15 ans, à Montpellier, au fin fond d’une boutique de photocopieurs Xerox trônait un drôle de truc carré, beige mais souriant, je pense avec un peu de recul que mon cheminement professionnel n’aurait pas été le même si je n’avais pas croisé le Macintosh.

Même si c’est futile à l’échelle des maux de notre monde, Steve Jobs l’a changé. Je pense que plusieurs générations de créatifs dont j’ai la prétention de faire partie n’auraient pas existé sans ce bonhomme. Nous aurions fait autre chose, différemment, il aurait sans doute subsisté un monde séparé en deux, les informaticiens, et les créatifs de l’autre. Merci d’avoir prouvé a ce monde que les nouvelles technologies pouvaient être belles. Merci de m’avoir donné cette envie de toucher à différents métiers de la création, merci de m’avoir fait comprendre qu’un technicien pouvait être aussi un artiste.

Mes hommages monsieur Steve Jobs, au nom de cette génération de créatifs, d’artisans du numérique, je te salue  … Punaise, tu vas nous manquer …