Articles

Panasonic GH4 premières impressions

Autoportrait-GH4

Pour le moment le premier contact est excellent. Déjà pour qui a eu le GH3 en main c’est tout simplement le meme boitier avec un petit bouton en plus sur le barillet principal qui permet de le bloquer dans un mode PSAM ce qui est ma foi fort pratique ça évite que ça bouge tout seul entre 2 transport dans un sac et de se retrouver en mode scène « photo d’anniversaire » au moment ou on dégaine son boitier pour faire la photo du siècle pensant que tout est réglé comme la dernière fois ou on l’a rangé.ous ne le savez peut être pas mais j’ai la chance d’avoir un exemplaire de pré-série du précieux Panasonic Lumix GH4 depuis quelques jours. Il tourne pour le moment avec un firmware en version Beta 0.4 mais j’ai quand meme eu l’immense privilège de vous montrer les premières images video issues du boitier.

J’ai commencé a faire quelques images histoire de voir ce que ça donnait au niveau du piqué et surtout de la dynamique car c’est une des promesses qui m’ont le plus enthousiasmé à l’annonce de la fiche technique.

En vrac et dans le désordre j’ai apprécié la latitude qui restait pour moi assez moyenne avec le GH3, l’augmentation de la définition est certes un énorme plus mais je n’ai pas encore accès a toutes les fonctions 4K qui ne sont pas toutes activées dans cette version beta. On est pour le moment limité à l’Ultra HD en 3840×2160 en 25p alors que la version finale devrait proposer aussi du 4096×2160 jusqu’au 30p.

IMG_6205

J’ai aimé la possibilité de régler la courbe des hautes lumières et des ombres comme on peut le faire sur le GX7, la présence des modes Cinelike D est un vrai plus. La possibilité de gérer un master pedestal, et d’avoir le choix d’un mode étendu gérant l’échelle de gris de 0 à 255 ou de 16 à 235 montre que Panasonic a décidé de pousser le bouchon beaucoup plus loin que sur les précédents modèles ce qui m’enchante.

IMG_6204

La qualité du viseur est très très bonne, on retrouve enfin un piqué suffisant pour faire le point et la présence de peaking est très utile, un grossissement réglable est accessible et c’est ma foi très très pratique. Je n’ai pas encore été jouer avec les basses lumières, j’attend que Panasonic m’envoie un nouveau firmware pour aller plus loin car cette version est encore très limitante.

 

Côté photo j’ai noté un truc très agréable l’obturateur annoncé comme nouveau fait un joli petit bruit discret et le mode rafale est tout simplement bluffant. La possibilité d’avoir accès a l’obturation électronique est toujours un plus énorme pour qui veut être parfaitement silencieux notamment pour les photos de spectacles et les photos de plateau.

En tout les cas ma sensation est vraiment très bonne, je suis très excité par ce nouveau boitier qui arrive vraiment à maturité. Depuis l’arrivée de la RED One, et après la sortie du GH1 je me suis mis à rêver d’un boitier hybride ultra compact, abordable et très performant avec une qualité d’image remarquable suffisamment qualitative pour attaquer le grand écran, que l’on puisse trimbaler partout. Je crois qu’il es né, je vous le confirmerai après des tests plus approfondis mais il me semble qu’il s’appelle GH4 ! IMG_6208 GH4Front

REDUCATION en france !

C’est officiel depuis quelques temps mais j’avais pas encore relayé l’information sur mon blog … Le programme REDucation débarque en France. RED est une société qui est parti de nulle part et qui a su en 6 années s’imposer face aux constructeurs de caméras. Le programme REDucation après avoir tourné à New York, Tokyo ou Los Angeles se devait de venir en France. Seulement, voilà on a nos particularités et notamment celle de ne pas forcément tout bien causer la langue de Shakespeare. Faisant parti des premiers fous furieux qui ont cru à cette marque et à leurs outils (premier tournage en octobre 2007 avec la RED One) et ayant établi un lien sympathique avec quelques personnes haut placées chez eux, je me suis dit que je me devais de mettre mon grain de sel et proposer des solutions pour que REDucation vienne à Paris et que la formation se fasse en français. Après plusieurs mois de travail c’est officiel, ils déboulent dans un gros studio avec plein de caméras, d’optiques, de roulante DIT et un énorme projecteur 4K qui permettra à tout le monde de voir les images produites pendant la formation en 4K !

 

PRESENTATION DU “FRENCH REDUCATION 2013”

Il s’agit d’une cession de formation dispensée par des professionnels actifs, pour des professionnels actifs et tous ceux qui désirent travailler dans le domaine du Cinéma Numérique et la Post-Production Haute

2 JOURS DE FORMATION “REDUCATION”

Les course sont dispensés par Ted Schilowitz et Emmanuel Pampuri, accompagnes d’une équipe expérimentée habituée aux productions et post-productions professionelles RED.

Du Samedi 21 Septembre au Dimache 22 Septembre

Horaires : 9h-18h

La formation REDucation se déroule sur deux jours de formation ciblés sur la prise en main de l’ensemble de caméras RED Digital Cinema (EPIC, SCARLET, et RED ONE). Apprenez, filmez et visionnez vos images en 4K sur grand écran chaque jour.

Le stage REDucation est un atelier de deux jours et demi qui couvre :

  • Le montage et la vérification de caméras EPIC et SCARLET – La mise en situation d’un essai caméra équivalent à celui que vous trouverez chez un loueur impliquant le choix des objectifs et les test des équipements.
  • Une exploration complète des options et menus de la caméra.
  • La gestion de l’exposition : Filmer avec une RED en basse lumière, avec des contrastes élevés ou en lumière du jour extérieure.
  • L’expérience d’un plateau de tournage RED : DIT, rushes, Dailies, enregistreurs externes et data management.
  • Deux exercices de prise de vue pour optimiser le temps de manipulation de la caméra et des accessoires
  • Ingénierie RED : La matrice de Bayer, résolution, choix des codecs, la technologie wavelet et la colorimétrie.
  • Workflow : Post production, Etalonnage, archivage, édition etc..
  • Projection de films 4K issus de l’événement “RED and Students”, et de courts-métrages issus du “SHOT ON RED Film Festival”.

 

INSCRIVEZ-VOUS MAINTENANT

A PROPOS DE REDUCATION:  Grâce à REDucation, RED Digital Cinema fait un pas de plus vers l’évolution constante de nos efforts en terme de pédagogie. Le but est de proposer une formation de terrain en immersion totale des systèmes des caméra REDONE / EPIC / Scarlet, aussi bien pour l’utilisation en tournage qu’en post-production.

 

Pour les intermittents a éligibles à une prise en charge par l’AFDAS contacter directement  a l’adresse réduction ( at ) machineurs (dot) com

shotonred-Logo

Dimension 3 / Le Big shot … Retrouvez moi sur le stand Adobe

Retrouvez moi sur le stand Adobe au salon Dimension 3 / Le big shot pour causer des nouveaux produits Adobe Créative Cloud.
Mardi 18 et mercredi 19 de 14h a 16h.

Et ne manquez pas la conférence de Michael Coleman
Senior Product Manager for Adobe Anywhere et Créative Cloud le mardi 18 Juin de 17h30 a 19h30

NAB 2013, Fred Rolland de chez ADOBE nous parle de l’évolution de Premiere Pro, After Effects …

Fred Rolland nous parle des nouveautés de la suite ADOBE CS, elle n’aurait plus de numéros et serait 100% dématérialisée fini les boites, les CD ou DVD d’installation, tout dans le cloud ! On peut dors et déjà dire qu’ADOBE enfonce le clou pour faciliter la vie à ceux qui cherchent un remplaçant plus logique à FCP7 que ne peut l’être Final Cut Pro X. Première Pro évolue donc dans le bon sens notamment avec l’adoption du codec ProRes en Natif qui va le rendre plus véloce sur mac et moult nouveautés que vous pourrez trouver. La grosse annonce c’est l’intégration du moteur 3D de Cinéma 4D dans After Effect qui est assez bluffante, une raison de plus pour que ma petite entreprise, bascule sur ADOBE CS (Scoop). Nombreuses sont les sociétés qui sont toujours sous FCP7 n’ayant pas eu envie de suivre la voie de FCPX ni celle d’Avid. La suite ADOBE se peaufine et deviens vraiment une alternative efficace à 100% … Je parle rarement de Post-Prod ici laissant ce rôle à mes amis de YAKYAKYAK mais cette annonce me plaisait bien et je voulais vous faire partager cette entrevue à la cool avec un mec bien, grand professionnel qui fera j’en suis sur avancer les choses dans le bon sens pour ADOBE.

 

Panasonic GH3, retour d’utilisation sur un documentaire …

Comme vous l’avez peut être compris je suis un peu en pause de blog ces temps ci. Mon emploi du temps professionnel me laisse peu de temps pour écrire ce que je voudrais. Ceux qui s’intéressent à mon travail, et collaborent avec les Machineurs ou encore TRACTOfilm savent que ça fuze un peu dans tout les sens et donc je manque de temps pour vous causer de caméras ici.

Non pas que je dénigre ce que je fais ici sur mon blog, mais il faut vraiment  que je reste concentré car la période est chronophage.

gregoryvasseur

Je laisse parfois la parole ou plutôt le clavier à des gens qui me sollicitent. J’ai échangé avec Gregory Vasseur de chez Madeleine productions qui m’a fait un retour d’utilisation sur son dernier tournage de documentaire en companie du GH3. Grégory a utilisé le GH3 pour un film réalisé pour la fondation Abbé Pierre. Suite au visionage de ce film j’ai demandé à Grégory de me faire un petit compte rendu sur l’utilisation du GH3 dans ce cadre. Le film autant par sa forme que par le message qu’il fait passer, vaut aussi un petit coup de pouce et je compte sur vous pour l’encourager comme il le mérite.

Voici le compte rendu de Grégory :

Le GH3 est parfaitement adapté à une utilisation documentaire, à condition de tourner en fonction des limites du boitier : 

- Eviter au maximum les panoramiques (très légères saccades même au 1/50e, mouvements encore imparfaits), – Choisir des optiques fixes (Voigtländer, SRL Magic, Canon FD, Nikkor…) pour optimiser le rendu « cinéma » de l’image.

- Prendre le temps de composer l’image un minimum (le GH3 n’est pas fait pour le reportage d’info!). 

- Ne pas trop compter sur le viseur qui est vraiment très mauvais. 

- Ignorer les variations de luminosité subite de l’écran qui surviennent de manière aléatoire mais qui n’affectent pas l’image enregistrée. 

Hormis ces petites contraintes (auxquelles on s’adapte évidemment), le boitier est étonnant :

- L’intra 72mbs n’est pas encore prêt pour une utilisation courante (attendre un potentiel hack), pour le moment l’image est vraiment trop bruité.

- Le AVCHD est proche de celui du GH2 (il se peut même qu’il soit identique?). 

- Le .mov en 50mbs est donc le choix le plus pertinent à mon sens pour le moment : les couleurs sont douces et on peut pousser à 1600 ISO sans trop affecter l’image. Au-delà, le résultat n’est pas exploitable si on tient à garder une qualité de diffusion optimale (à moins d’utiliser une solution pour réduire le bruit en post-prod). 

Le .mov du GH3 corrige tous les petits défauts du GH2 : finies les bouillies de pixels dans les zones d’ombres du GH2! Fini l’omniprésence du bruit en basse lumière! Fini le vrai-faux 25P encapsulé dans du 1080i! Fini le boîtier en plastique ultra léger qui ne permet jamais de stabiliser un plan correctement quand on tient l’appareil en mains! 

Ce qui distingue le GH3 du GH2 c’est surtout la possibilité d’avoir un retour son. Avec le GH2 il était impossible de s’aventurer seul (sans preneur de son) sur un sujet documentaire. C’est désormais possible… à condition de relier l’appareil à de très bons micros. 

En définitive, le GH3 permet de faire du ‘broadcast’ et des images superbes pour un budget incroyablement peu élevé. C’est même sans aucun doute la solution la plus économique qui soit. Un GH3 + un bon micro HF (capsule SANKEN – Lavalier) + 3 optiques fixes (Noktor 12mm f/1.6, Nokton 25mm f/0.95, Canon FD 50mm f/1.4) + un bon trépied = 4000 euros environ. 

C’est bel et bien un boîtier professionnel. 

Voilà je valide à 100% toutes ces conclusions, et même si je peux confirmer que je suis un peu déçu que le cap franchi avec le GH3 ne soit pas plus convaincant c’est quand même un boitier qui permet de faire des choses exceptionnelles comte tenue de son prix

Les nouveaux camescopes de poing Panasonic arrivent AG-HPX-250 | AG-AC160 | AG-AC130

Annoncées au NAB en avril dernier la nouvelle gamme de camescopes de poing Panasonic sort le bout de son nez.  J’avais été séduit au NAB lors de la présentation de ces produits qui vont prendre la relève. La HPX171 avait besoin d’un meilleur capteur full HD et d’une évolution AVC-Intra c’est désormais chose faite. L’ergonomie « autour de l’optique » avec les 3 bagues de réglage, zoom, focus et iris était un des arguments qui m’avait plu.

Présentation vidéo par Guilhem Krier Product Manager Panasonic Professional AV Europe

Pour rappel ces 3 camescopes sont basés sur le même corp avec des spécificités différentes

Descriptif de la AG-AC160 (version AVCHD la plus évoluée)

– Caméscope de poing AVCCAM au format AVCHD et DV
– Capteur 1/3 » 3MOS Full HD 1920×1080
– Technologie U.L.T (Ultra Luminance Technology) pour une meilleure sensibilité
– Nouveau bloc optique 22x (28-616mm), ouverture 1.6, 3 bagues (zoom/iris/focus)
– Enregistrement sur carte SD (2 slots)
– Formats vidéo SD/HD : 1080/50i, 1080/25p, 720/25p; 720/50p, 576/50i, 576/25p
– Mode Varicam de 2 à 60 i/s en 1080p
– Commutable 50/60 Hz
– Viseur et LCD haute définition
– Sorties HD/SD SDI, Firewire et HDMI
– 2 entrées audio XLR
– Garantie 3 ans, réparation sous 5 jours sur site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La HPX-250 est la déclinaison broadcast de cette petite caméra de poing, elle rajoute l’enregistreur P2 AVC Intra et le Genlock (cool pour la 3D) et le timecode.

A noter que c’est le capteur déjà présent sur la HPX-371 qui équipe ces camescopes.

La AC-130 aura le HDSDI en moins et pas non plus de fonctions Varicam.

Epic M … waou !

Ayé elle est arrivée, je voulais juste le crier a la face du monde oui j’aime l’EPIC M !!! J’en parlerai plus longuement et je connais déjà un peu la bête … mais … Je suis content comme un gosse de 8 ans qui vient d’avoir un merveilleux train électrique à noël … Merci à toi mon ami Jean Philippe sans qui toute cette aventure ne serait pas possible …

RED Epic Shooting Day #1

 

ça y est après moult tergiversations et autres frayeurs grâce au concours pourri des équipe de FEDEX, que je ne remercie pas et qui ont réussi à me détruire les nerfs et mettre 48h pour me livrer la petite merveille ; nous voici opérationnels pour faire les essais cet après midi chez PhotoCinéRent qui nous a fourni les accessoires et notamment les optiques.

La camera est incroyable, de compacité, la qualité perçue, les finitions le choix des matériaux laisse une sensation de matériel robuste, finement ajusté et un aspect réellement professionnel. La multitude de contrôles possibles via les molettes de la poignée latérale, la Redmote ou l’écran tactile est plutôt agréable et on pourra a loisir passer de l’un à

l’autre en fonction du feeling et de ou on se trouve par rapport à la camera. L’écran n’est pas trop dégueu après quelques heures de manipulation et l’image produite est de bonne

qualité lisible et lumineuse.

L’ergonomie logicielle est très efficace, c’est simple, intuitif et beaucoup plus logique que la RED One. Le soft n’est pas encore 100% opérationnel et on sent qu’on a encore du chemin à faire pour avoir un truc qui devrait faire référence. L’écran tactile n’est pas un gadget et j’ai surpris plusieurs fois Matthieu à laisser tomber les molettes pour ne plus piloter la camera que du bout des doigts.

J’essayerai de vous faire un feedback régulier de cette première aventure avec cette caméra qui me plait énormément vous l’aurez compris. Il n’existe pas d’outil ultime, mais je crois que ça va devenir mon gros jouet préféré.

Demain premier jour de tournage réel, on espère avoir beau temps 100 % extérieurs …

 

Dimension 3 ça commence Aujourd’hui

Pour celles et ceux qui s’intéressent à la 3D sachez que les Machineurs sont à Dimension 3 … On nous a fait une petite place tout au fond du hall près de l’entrée de la salle de projection.

Si vous voulez voir le RIG 3D « Total Control 2″ de chez Microfilms monté avec 2 RED One et des Zoom Optimo DP Angénieux n’hésitez pas à nous rejoindre plus d’infos ici : http://www.dimension3-expo.com/index.php

Welcome | Bienvenue …

Le nouveau Pampuri’s blog est dorénavant actif. Merci à Fred alias LeFred.com de m’avoir filé un gros coup de main sur ce transfert qui j’espère s’est démoulé sans accros.

Logiquement tout est là il faudra sans doute que vous vous « ré-inscriviez » rien n’est encore définitif mais je voulais que la migration soit effective pour le NAB qui se rapproche à grand pas. Tout n’est pas encore 100% fonctionnel mais ça arrivera progressivement, n’hésitez pas à me faire vos remarques et suggestions…

Merci encore a tous de votre fidélité, j’arrête pas de ne pas en revenir !

Je suis actuellement à Hong Kong pour le FilmArt, qui est un énorme évènement en Asie pour la production internationale. J’ai mis quelques photos en ligne sur mon flickr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petit film qui sert à rien, tranche de vie façon Pampuri filmé à l’autre bout du monde.

[EDIT] La transition a entrainé une panne de 24h, tout a fonctionné jusqu’au moment ou ça devait fonctionner et là ça ne fonctionnait plus … comment ça je suis pas clair ? c’est le décalage HORREUR ;-)