Articles

Canon Eos video / final cut pro plugin … Ça y est !

Je vous renvoie chez les copains du yak. Canon ne chome pas en ce moment. Le firmware du 5d mk2, la sortie du 550d et maintenant la sortie du plug in rendant compatible tout ce petit monde avec mon logiciel préféré. Manque plus qu’une nouvelle camera au nab compatible avec la gamme optique Eos et un grand capteur et ils auront pris suffisament d’avance pour aggacer sérieusement la concurence !

Article sur yakyakyak.fr, du devenir d’apple sur le marché des pros et de Final Cut Studio en particulier

Ce matin mes amis du YAK ont publié un article se voulant rassurant face au bruit de couloirs qui enfle au sujet du licenciement de 40 personnes chez Apple dans l’équipe de developpement de Final Cut Studio.

J’avais envie de donner mon point de vue sur la chose, certe, c’est pas ultra “corporate”, ça ne servira peut être pas à grand chose mais j’avais envie de vous expliquer ma façon de voir les  choses.

Méfions nous des rumeurs c’est clair … Mais il faudrait aussi qu’apple n’oublie pas ces pros. Certes le marché professionel n’est plus qu’une niche mais c’est aussi de l’image. Toutes les grandes compagnies dans ce secteur ont une division professionnelles. Sony, Panasonic, Microsoft etc.

C’est dans ce secteur et avec les professionnel qu’on fabrique le “sérieux” de l’image d’une société. Pas en vendant des produits grand public. Par ailleurs les pros qui apprécient leurs outils de travail sont des ambassadeurs pour la marque. Il jouent pour la plupart un rôle d’évangélisation et sont eux même grand consomateurs des produits grand public de cette même marque.

Alors msieu Steve, petit message perso, essaye de ne pas nous prendre pour des lapins de six semaines la prochaine fois que tu sors une révision de notre application fétiche, continue d’innover, fais nous rêver. Les mises à jours Final Cut Studio et Apperture sont tout simplement des “os à ronger” vraiment border line pour les attentes des pro. Depuis quand se contente t’on de corriger des bugs et de nous vendre ça comme une nouvelle version ? Depuis quand Apple fait il des mises à jours pour rattraper le niveau de la concurence ? depuis cette année, et c’est vraiment pas bon.

Je n’envisage pas l’avenir sans pommes, alors s’il vous plaît surprenez nous !

(edit) Je reste malgré tout confiant et je ne pense pas qu’apple en ayant mis 10 ans pour devenir leader sur ce marché ait une quelconque volonté de nous laisser sur le carreau.

YAKYAKYAK … nouvel article sur le futur plugin FinalCutPro / CANON

Tout ce que vous avez voulu savoir sur ce “chaînon manquant” qui pénalise pour le moment, les utilisateurs des Canon EOS en Video HD pour la postproduction. Je vous parle de ce projet depuis quelques mois déjà et on commence a avoir des précisions.

ça se passe par ici :

http://yakyakyak.fr/?p=3307

Merci Erwan 😉

La synchronisation magique de PluralEyes

Je vous ai parlé dans un post précédent d’un projet de captation de concert réalisé pour mon ami Philippe Prohom

Le montage n’a pas vraiment commencé, je me prendrais le temps entre Noël et le jour de l’an. Par contre j’ai fais la première exéprience “PluralEyes” je l’avais tesé vite fait avec 2 cameras sur des interviews mais jamais sur du concert.

Le principe de base de PluralEyes, est de proposer une solution de synchronisation automatique quand on tourne en multicamera sans asservissement de timecode. Ce qui est le cas la pluspart du temps quand on tourne avec des petites cameras mais aussi avec des grosses car le fil à la patte nous encombre et sans lui c’est le glissement assuré.

Moi qui ait passé des heures et des heures de ma vie à rechercher des synchros à l’oreille j’avoue que je suis bluffé. On a une vingtaine de clips sur ce projet, j’ai changé de focale souvent avec mon GH1 puisque j’ai joué avec des 3 ou 4 optiques et ça coupe l’enregistrement à chaque fois. PluralEyes a mis le temps, pratiquement une heure, mais le résultat est vraiment excellent ! bravo a eux. Une heure ce n’est rien il m’aurai fallu une demi journée voir plus pour tout synchroniser à l’ancienne.

Le logiciel fonctionne par le biais de l’analyse de la forme d’onde audio et crée une séquence ou chacun des clips est positionné au bon endroit. 5 cameras, 5 pistes pour mon expérience. Chaque coupure est matérialisée par un noir. C’est vraiment impressionnant.

Pour apprendre à vous servir ce ce super outil je vous renvoie chez les copains de YAKYAKYAK

“Flux” quelques explications

Bonjour, j’ai eu beaucoup de retours sur mon film “Flux” et je voulais expliquer quelques petites choses.

“Flux” est un film de commande, j’appelle ça un “court métrage communicant”.
C’est YN productions, Gérard Pélisson qui est venu me chercher pour réaliser ce film. Au début ce devait être un simple film de communication institutionnelle. J’ai proposé au Sytral qui est l’organisme qui gère les TCL (Transports en Commun Lyonnais) un tout autre film. Je suis tombé sur un service de communication et un président intelligent qui ont validé mon idée basée sur le fait de raconter une histoire, une sorte de mini film choral focalisé sur les usagers et non sur les infrastructures techniques. Je dois les remercier et remercier aussi mon producteur qui ont su me faire confiance et me donner carte blanche.

Le choix de tourner léger c’est imposé par des problématiques de logistique, pour réduire les temps de trajets, nous avons
monté une équipe qui ne se déplaçait qu’avec les transports en commun. Régie minimum embarquée dans un sac à dos, pied ultra légers type “GorillaPod” pour se fixer sur les rambardes et les poignées dans les métros. Maquilleuse équipée d’une simple trousse de maquillage et qui faisait aussi la comédienne, tout le monde (sauf moi) faisait partie du film et des figurants. Tourner avec le GH1 m’a aussi permis de faire des économies non négligeable et j’ai pu ainsi avoir tous mes figurants / comédiens et disposer du temps necessaire pour faire mon film. Au final les plans Hélicoptère ne sont pas indispensables au film mais j’ai aimé les faire pour le 2eme film car le Stytral m’a commandé une version institutionnelle quand même qui présente le réseau TCL et ses évolutions futures.

Les photos du tournage sont ici

http://www.hauteroche.com/flux/

Pour ceux qui ont loupé la présentation du film voici plusieurs adresses pour le voir

Sur vimeo (excellente qualité en mode 720p mais un peu lourd pour les vieux ordis et les connections trops lentes)

ici : http://vimeo.com/7602370

Sur YouTube, la qualité est moins bonne mais la plateforme de diffusion s’adapte plus facilement.

ici :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=La_7HNRADIE]

Pourquoi je préfère le GH1 ?

Parce que !

Le GH1 est mon chouchou depuis le début. Pourquoi ?

J’ai eu la chance de tester tout ce qui se fait sur le marché … J’ai préféré le GH1 parce que j’ai déjà d’autres caméras plus volumineuses et que je cherchais une mini camera performante … Gérant d’une société qui propose du matériel de tournage à la location comme la petite P2, la déjà ancienne HVX200 panasonic ou encore la superbe RED One, j’avais au début tout misé sur le 5D mkII … mais voilà, comme je l’ai déjà dit c’est un boitier impossible à utiliser tel quel. Sans un pied, impossible de cadrer correctement à bout de bras avec le LCD … il existe des loupes qui se greffent sur le Viseur, mais c’est quand même pas donné et pas forcément pratique. L’autre étape qui m’a refroidi c’est la postprod. Etant très exigeant, vu que chez les Machineurs on vend aussi de l’étalonnage, je ne pouvait envisager de rester dans le codec de base des Canon. Hors, pour pouvoir exploiter correctement les fichiers il faut les transcoder dans un codec plus souple à utiliser et surtout moins destructif en postprod. La phase d’import et de transformation de code doit se faire par une conversion dans Compressor ou par MpegStreamClip par exemple. C’est fastidieux !

Le GH1 propose une ergonomie qui n’est pas parfaite mais qui le rend utilisable directement à la sortie de la boite l’oeil rivé dans le superbe viseur électronique. Ou par le biais du LCD orientable. C’est un plus non négligeable. Autre chose importante le GH1 est le seul appareil qui a un Autofocus efficace en vidéo par détection de contraste. On peut dans le cas ou on utilise un steadycam par exemple quasiment faire confiance a l’autofocus. Un des critères qui on fait que je me suis intéressé à cet appareil c’est son ouverture sur le monde exérieur, au niveau des optiques. Ayant toute une panoplie d’optiques Nikon et Pentax, à l’aide de superbes bagues Novoflex j’ai pu adapter des jolis cailloux et profiter ainsi de mon 50mm f:1,4 qui offre de très jolis flous à pleine ouverture.

GH1 sur le tournage de "flux"

Pour revenir sur la postproduction, le codec AVCHD est entièrement géré dans mon logiciel préféré, Final Cut Pro. La fonction “lister et transférer” permet de dérusher de façon précise, de donner des noms de clips, de n’importer que les parties intéressantes en utilisant des point d’entrée et de sortie, mais aussi de rajouter des métadonnées pour l’indexation. Et comble du luxe, le tout s’effectue en tache de fond !

Alors oui, le codec du GH1 est un poil moins bon que celui des Canon … mais je trouve que le jeu n’en vaut pas la chandelle. Je préfère sacrifier un peu de la qualité d’image sur l’hotel de l’ergonomie.

Le 7D est arrivé dans ma besace je vais pouvoir le tester plus en profondeur … mais je pense que la route est longue pour arriver à me combler comme le fait le GH1.

Certains vont sans doute critiquer le fait que le GH1 ne fait pas assez “pro” et ils ont raison. Cela n’enlève rien à la qualité de ces images mais il est clair que si Panasonic décide de sortir une version plus “pro” avec quelques améliorations j’en serais ravi.En vrac, si tu m’écoute msieu l’ingénieur en chef, responsable du développement de chez Panasonic, pense à nous faire :

  1. Un boitier plus costaud, avec un vrai revêtement pourquoi pas tropicalisé et avec un meilleur grip
  2. Une sortie HDMI active a la prise de vue !
  3. Un gain manuel pour le son avec une prise un peu plus standard et un vu-metre
  4. Un débit plus élevé sur L’AVCHD (au moins 24mb comme sur les caméscopes)
  5. Un zoom trans-standard avec une ouverture constante à F:2,8 du genre 12/40 mm

GLUE TOOLS : Le H264 des CANON EOS mieux intégré à Final Cut

C’est Final Cut Montreal qui relaye l’info, je salue au passage nos cousins Québécois.

La société GlueTools annonce un plug in pour Final Cut pro qui permettra d’importer les fichiers issus des DSLR Video Canon EOS aussi facilement que ce qu’on peut faire avec l’AVCHD du Panasonic GH1 par exemple.

GlueTools on connait bien leur plugs permettant l’intégration du DPX dans Final Cut, mais aussi la possibilité de travailler avec les fichiers issus de la ARRI D21 ou de la Phantom HD.

Grâce à la fonction “Lister et transférer” nous pourrons sous peu gérer l’importation et la transformation de codec en Apple ProRes (par exemple) ce qui permettra de moins se faire ch… avec les étapes d’importations laborieuses avec Compressor. Les données EXIF sont aussi importée et on peut rajouter des métadata ainsi qu’un timecode nous précise Matéo.

En attendant le prochain firmware du 5D MKII et surtout son passage à 25 i/s c’est un bien belle perspective qui s’annonce pour ceux qui comme moi sont fatigué de ce worflow pénible.