Articles

,

DEALER, premier long métrage de Jean Luc HERBULOT en direct VOD le 1er octobre

dealer-photo-dealer-2-945509-largeJe ne parlerai pas de caméra ici, le 1er Octobre : BOOMDealer le long métrage de l’ami JL Herbulot avec super Dan Bronchinson dans ta face !

Tu pourras voir le film dans ton canapé, dans ton lit, dans ta cuisine, au taf, aux chiottes meme si tu veux … Les distributeurs frileux n’ont pas permis une sortie en salle, qu’importe, il sera directement en “Digital” (le nom m’amuse) notamment sur VIMEO et puis sur une autre plateforme tenue secrète  … Dans 70 pays en meme temps, (RE-BOOM !)

dealer-photo-dealer-3-945510

Pour résumer l’aventure c’est l’histoire d’une bande de potes plein de talents et d’énergie qui décident de faire un film avec comme unique moteur, la passion ! Ils n’avaient pas grand chose dans les poches mais il l’ont fait et c’est du bon ! Un parcours semé d’embuches, il aura fallu un sacré courage et une sacrée paire de coucougnettes à l’ami Dan pour produire un projet pareil ! Big up les copains c’est une grosse leçon de courage votre affaire !

Remember il y a quelques temps j’écrivait ceci pour le travail incroyable accompli par cette équipe de doux dingues :

Spéciale dédicace a Jean Luc Herbulot et Dan Bronchinson pour le film “Dealer” bravo a toute l’équipe du film, techniciens, comédiens, Fatima Adoum Emmanuel Bonami Bruno Henry Isabelle Noérie et tous ceux que je ne connais pas directement … Une belle réussite, un film qui tient le pavé, un rythme a couper le souffle des dialogues croustillants, une réalisation d’un niveau incroyable surtout quand on connaît le parcours, Quel chemin les gars, quelle leçon de courage ! 
Ça fait des années que j’attend ça, le cinéma ultra indépendant est trop souvent synonyme de drame larmoyant casse bonbons trop intello … 
Vous signez la un film de genre poignant, trash mais bourré d’humour ça donne la patate grave, ça vous revigore le ciboulot, ça donne envie de continuer le combat !

Merci pour ça les copains, grâce a votre détermination et votre talent vous démontrez une nouvelle fois que c’est possible ! Qu’il ne faut rien lâcher !!!
Gardez le cap les gars et retenez ce nom pour ceux qui ne le connaissent pas Jean Luc Herbulot, j’ai foi en toi mec et ton nom brillera bientôt parmi les grand reals de rayonnement international ! gros Big Up a Dan, c’est une leçon de vie amigo !

http://cinema.jeuxactu.com/news-cinema-streaming-dealer-film-2015-26447.htm?utm_source=api&utm_medium=news_26447&utm_campaign=Twitter

http://www.ecranlarge.com/films/news/945512-dealer-arrive-et-compte-bien-mettre-le-feu-aux-poudres

,

Action Commerciale en 4K sur le RED Ray à Sundance !

C’est encore une chouette nouvelle pour Action commerciale, le TRACTOfilm signé Pascal Jaubert après avoir été sélectionné dans 21 festivals de  Meudon à Los Angeles et avoir obtenu 7 récompenses c’est une nouvelle dont je suis pas peu fier qui vient de tomber sur les téléscripteurs …

Petit rappel : Action Commerciale a été tourné et post-produit entièrement en 4K, à l’époque (tournage fin 2010) on l’a fait pour se faire plaisir, confronter un peu le savoir faire des Machineurs en étant a peu près persuadé que ça ne servirait à rien.

Il y a quelques semaine RED fabricant de caméras sur lequel j’ai misé dès le début du commencement de l’histoire a sélectionné le film qui porte le doux nom de “Licence to clean” en anglais pour son “Shot On Red film festival” c’était son 2eme passage à Los Angeles puisqu’il avait été sélectionné aussi au COLCOA l’an dernier.  Même s’il n’a pas eu de prix, le public et les équipe de RED ont vraiment apprécié le film.

Il y a quelques jours RED annonçait la livraison prochaine de son RED Ray, lecteur 4K promis depuis fort longtemps qui a la particularité d’être assez abordable (1450$) et surtout intégrant une technologie déclinée du fameux Red Code le codec fabuleux créé par le grand Graeme Nattress qui est pour moi le grand maître du codec en ce bas monde. Plus qu’un simple appareil de diffusion ce RED Ray se positionne de manière plus maline puis que RED va donc proposer un écosystème complet alant de la camera 4 ou 5K et bientôt 6K grâce au capteur “Dragon” un codec de diffusion 4K et un partenariat avec la société ODEMAX … Si vous m’avez lu jusque là vous voyez certainement ou je veux en venir, oui chers geeks lumineux notre petit court métrage frenchy fera parti du contenu de démonstration du RED Ray et sera proposé sur le système ODEMAX et les premières démonstrations organisées par RED au festival SUNDANCE. Pour ceux qui ne savent pas le système ODEMAX va permettre de proposer du contenu 4K via une distribution dématerialisée aux exploitants, producteurs, cinéphiles, leur système est basé sur ce lecteur et sur le codec RED. C’est une petite révolution car c’est aussi un gentil pied de nez au consortium DCI, inutile de vous dire que les Machineurs on déjà mis un pied dans ce système car si le DCI est une norme efficace qui a fait ses preuves depuis 10 ans que ça existe (oui le fameux DCP a été normalisé il y a 10 ans déjà) Avoir une alternative est à mon sens une chance pour le cinéma indépendant et les festivals qui n’ont pas la chance de pouvoir utiliser un projecteur DLP Cinema et un serveur DCP.

L’été 2007 j’ai sollicité le CNC pour une aide aux investissements pour ma petite boite, à l’époque je misait tout sur la technologie RED, et on m’a gentiment répondu que la RED One était je cite ” à peine meilleure qu’une HDV Sony Z1″ … en gros c’était pour la CST une belle merde et que malgré le fait que personne à part Steven Soderbergh n’avait encore tourné avec cette camera, eux pouvaient dire si c’était bien ou pas et si ça valait le coup de se positionner pour investir dans un workflow RED … C’était il y a 5 ans et aujourd’hui quand je vois que cette camera a le soutien des grand noms du cinema que sont Ridley Scott, David Fincher ou encore James Cameron … je me mare, hahaha, à peine mieux qu’une Z1 !!! RED est une société innovante et c’est ce qui m’a plu, en 2005 quand Jim Jannard et sa bande ont annoncé qu’ils allaient créer une camera 4K alors que tout le monde se gargarisait sur une HD qui était pourtant anecdotique, personne n’y croyait, certains on meme pensé que c’était un canular !

Tout ça pour vous dire que je suis fier d’avoir fait ce pari technologique, fier d’avoir produit ce film et de l’avoir fait en 4K, fier qu’il parte dans les valise de ce constructeur de Camera auquel personne ou presque ne croyait, voilà pour toute l’équipe du film c’est une belle récompense de voir que vos efforts, votre engagement, votre talent  soit récompensés de la sorte, merci à vous. Merci particulièrement à Pascaline Saillant de m’avoir confié ce joli bébé, merci à Pascal Jaubert de m’avoir fait confiance et d’avoir su créer une synergie unique et rare entre un producteur et un réalisateur … Merci aussi à la Région PACA et Chantal Fisher d’avoir soutenu ce film … et pour finir BIG UP to Jim, Ted, Graeme, Alan, Bryan, et tout ceux qui chez RED ont eu envie de mettre Action commerciale dans leur valises 4K pour le montrer à Sundance. Il n’est pas en compétition certes mais sa seule présence est symbolique.

 

 

Ce soir dans le Pampuri’s Show ….

Ce soir dans le Pampuri’s Show en direct à 18h sur WEB-OFF télévision éphémère du festival Off Courts Trouville nous parlerons de :
La Canon C300 sympathiquement mise à disposition par Canon France
Jack Tom Alias Thomas Jacquet viendra nous parler de la série TV qu’il a photographié cet été en RED One MX il sera accompagné de son assistante préférée Myriam Robin.
Un petit retour sur la FS-700 mise à disposition par Sony Professional Europe on vous montrera d’autres super ralentis.
Un petit topo sur le maquillage avec les filles de Makeup Forever qui nous présenteront un Body Painting … et encore le Jeu Concours de Atreid Solutions Video … J’espère pouvoir vous parler et vous montrer des image de la Blackmagic Cinema Camera mais son SSD vient de me lacher ! J’ai perdu toutes mes images de test … oui ça peut tomber en rade un SSD !
En attendant vous pouvez trouver les replay de l’émission d’hier ici :

http://www.dailymotion.com/video/xtc1qc_pampuri-s-show-n-4_fun

,

Nikon D800 premiers contacts, New York mars 2012

D800 Diner Shot, Un régal en photo ce D800

Après quelques jours passés à New York un D800 flambant neuf entre les mains voici mes impressions. Nous étions une bonne soixantaine à New York sur 3 jours pour tester la nouvelle bête de course de chez Nikon. Il faut dire qu’on l’aura attendu le D800, nombreux sont ceux qui en ont rêvés et qui auraient espéré un réponse de Nikon sur la partie video au Canon 5D MKII. C’est désormais chose faite, il est là, il existe et j’ai joué avec. 2 jours la main rivée ou presque sur le boitier mais au final c’était trop peu pour le tester vraiment. Je me suis un peu fait avoir et je manque d’outils performants emmené sur place lors de ce voyage c’est fait cruellement ressentir pour pouvoir vous donner des conclusions définitives. Je suis parti “trop léger” avec un petit macbook air 11″ qui ne me permet pas de visualiser l’image vidéo du D800 de manière suffisamment précise pour tirer des conclusions, il vous aura donc fallu attendre un peu ce compte rendu … Notre programme était chargé, un peu trop peut être car l’organisation a oublié qu’il nous fallait du temps pour faire nos tests, il ne s’agit pas uniquement de se promener et de faire des images il faut aussi pouvoir les décortiquer; les travailler, les triturer dirais-je …

Les décors et les situations se sont enchainés au pas de course et même si tout était parfaitement organisé, un poil plus de temps m’aurait permis d’aller un peu plus loin et d’être plus efficace dans la prise en main de ce boitier. Sur les 2 jours (le premier jour on a voyagé et j’ai récupéré le boitier le soir) nous avons fait de l’hélico, du bateau, nous avons assisté à un spectacle du Blue Man Group, un entrainement de boxe, un lieu incroyable avec des grapheurs à Brooklin, sans oublier les repas super classe et les différents transferts / ballades en bus dans la grosse pomme. La ville de New York est très photogénique et je me suis régalé, j’y ai pris un grand plaisir à prendre des photos et des vidéos. Pour commencer parlons un peu de l’objet, il est classe, il fait cossu, le revêtement est très agréable et la sensation est très bonne. Les boutons et autres commandes sont biens positionnées et l’ergonomie est assez efficace. Une belle bête en somme ! Concernant l’ergonomie logicielle par contre je suis déçu, les mecs qui ont conçu l’arborescence de ces menus ne doivent pas souvent utiliser ce boitier. Ca n’a jamais été le point fort de Nikon mais là, on frise le n’importe quoi … Petit exemple, la possibilité de choisir la taille utile du capteur (le fameux drop factor) en vidéo en mode “FX” ou “DX” soit Full Frame et APS-C n’est pas accessible quand le mode live view est enclenché, il faut revenir au mode photo et rentrer dans un dédale de menus … beurk ! Le plaisir de cette fonctionnalité ultra maligne est gâché …

Quel dommage ! En photo on peut programmer un bouton de fonction mais c’est inactif en video. On peut se rassurer une simple modification du firmware pourrait remettre les choses en place, a noter que sur le D4 nous avons 3 tailles de drop et 2 seulement sur le D800. A priori les personnes de chez Nikon Japon présentes sur place on pris note de nos remarques et font remonter l’information pour d’éventuelles modifications de firmware ultérieures.

Côté ergonomie toujours j’avoue que j’ai de plus en plus de mal avec ces DSLR qui ne proposent pas de visée vraiment efficace en video, et de ce côté là ya pas d’amélioration, pas de LCD orientable et la visée réflex reste bien entendu aveugle quand on est en video. L’écran est bon certes mais ça reste inconfortable autant que sur un 5D ou autre Photocam dépourvu de viseur électronique. Malgré sa bonne définition et son contraste c’est impensable de faire le point de façon précise d’autant qu’aucune assistance n’est prévue, un mode “peaking” serait le bienvenu ainsi que d’autres assistances à la prise de vue.

L’auto focus est lent mais il fonctionne c’est déjà un bon point. J’ai suggéré un viseur amovible en plus, le top du top ce serait un système ou le viseur optique serait remplaçable par un module électronique pour la video … Mais un petit viseur qui se grefferait sur la griffe porte accessoire serait déjà un vrai plus. L’image produite en video est très intéressante, même si la compression est assez limitante. En utilisation avec un enregistreur externe il est clair que ça va etre très bon mais un truc est vraiment agaçant, pour empêcher je ne sais quoi, la sortie HDMI n’arête pas de basculer d’un mode 1080i 59,94 a un mode 720 voir 480 … Quand on veut avoir la sortie pour l’enregistrement impossible d’enregistrer en H.264 sur la carte en simultané, et la simple présence d’une carte SD ou CF fait modifier la sortie HDMI en 720p. La bêtise   c’est que quand on veut utiliser un viseur comme l’EVF Zacuto ou un Cineroïd par exemple ben on a un truc qui est impraticable … encore une fois c’est un petit détail qui vient gâcher la fête.

Je me suis rabattu sur une loupe de visée pour avoir un minimum de précision mais je ne suis pas fan non plus. Le grossissement du Z Finder par exemple est trop important on voit les pixels et ça manque malgré tout de précision pour faire le point correctement au vu de la taille du capteur et de ses 36 Millions de pixels ! Pourtant je pratique quand même les photocams depuis quelques années maintenant … ou alors je vieilli ?

Côté aliasing j’ai pas vu de choses trop moches, mais il y a pas mal de moiré (regardez les images des grattes ciels sur la video) et le rolling shutter reste présent mais on sais désormais qu’on doit faire avec ces défauts …  Pour revenir à la compression, 24mb/s c’est pas assez messieurs les ingénieurs. Même si c’est plutôt bien géré et que ça reste de bonne qualité, pourquoi imposer une telle limitation ? Le D800 enregistre en H.264 encapsulé dans du QuickTime, pourquoi s’imposer une telle limitation à l’heure ou les cartes mémoire supportent des débits importants ..? L’AVC HD est limitant côté débits mais pour du QuikTime ya moyen de faire autre chose. Canon propose du 40mb/s et on est déjà critique avec ce 4:2:0 8 bits … L’exigence des faiseurs d’image animée est aussi importante que celle des photographes, le NEF 14 bits est une tuerie … pourquoi ne pas aller vers une meilleure qualité en video ? Que d’autres marques qui ont des logiques de gamme soient obligés de sortir des produits “moins bons qualitativement parlant” pour ne pas cannibaliser les ventes des caméras les plus chères je peux comprendre, mais Nikon ne fait pas de cameras video … ou alors ils vont annoncer une camera 4K ? Je pige pas … J’ai noté des artefacts et autre macroblocs assez gênants dans les noirs et dans les aplats en général. Alors oui il y a la sortie HDMI Clean, mais meme si c’est important de la proposer il faut envisager le fait que la plupart d’entre nous, n’allons pas utiliser d’enregistreur pour des questions de praticité … Quand on sait que le GH2 hacké enregistre du H.264 en intra image jusqu’à 178mb/s on se demande pourquoi les constructeurs ne nous laissent pas le choix. j’ai voulu essayer autant la photo que la video, j’avoue que les 36 MP m’intriguaient, l’augmentation spectaculaire de la résolution a souvent été synonyme de problématique dans les hautes sensibilités. Sur ce point là Nikon s’en sort très bien, c’est pas exempt de défaut, ça bruite mais c’est pas vilain, loin de là, le grain est même plutôt sexy.En photo c’est mieux géré qu’en vidéo, mais dans un cas comme dans l’autre j’ai trouvé le bruit très sympa, assez cinématographique.

NYC_BlueManGroup#1

Vous allez dire que je critique beaucoup, certes, mais c’est pour faire avancer le schmilblick, car meme si ce boitier présente quelques erreurs de jeunesse, je suis ravi que Nikon ait enfin proposé un véritable challenger au 5D. Malheureusement si le maître étalon à battre a été le MKII pour développer ce produit, le 5D MKIII est de sortie et propose des arguments intéressants notamment au niveau du codec. Sinon côté photo c’est une petite bombe, les 36MP ne sont pas pénalisants pour la photo en terme de sensibilité on a des choses très intéressante jusqu’à 6400 iso voir plus par contre le seul bémol c’est le stockage et la postprod. Mais on ne peut pas faire de reproche à ce niveau là, c’est un choix de faire du 36mp comme c’est un choix de faire du 4K ou du 5K pour les tournages cinéma numérique … En tout les cas je trouve les fichiers NEF (le RAW Nikon) incroyablement bons en terme de dynamique c’est assez terrible, un vrai plaisir !

En conclusion, oui je râle car ce boitier aurait pu être génial et super innovant et qu’il se contente d’apporter une réponse à ceux qui ont une panoplie d’optiques Nikon et qui n’ont pas été tenté de passer chez les rouges, je pense que pour eux ça va être un vrai soulagement … La volonté de Nikon d’aller chatouiller les cinéastes en herbe est bien affirmée et je suis ravi de savoir qu’ils rentrent dans la course mais je suis un poil déçu c’est vrai. Néanmoins l’image produite par ce D800 est vraiment bonne, elle est très cinématographique, il se passe un truc intéressant dans la texture de l’image un côté plus organique peut etre ? J’ai vraiment apprécié les images produites meme si l’ergonomie reste à affiner. Encore une fois et pour conclure ce n’est que mon point de vue, et ça ne regarde que moi et peut être que je place la barre trop haut …? A force d’utiliser ces outils j’ai envie qu’ils progressent, j’ai toujours autant de plaisir à faire des images qu’elles soient faites avec un GH2 ou une RED Epic, c’est pas l’outil qui est le plus important, mais ce qu’on en fait. Néanmoins on doit en choisir un et les critères de choix ne sont pas pour tout le monde les mêmes. J’ai la chance de pouvoir m’amuser avec tout ce qui existe ou presque mais j’ai aussi fait des choix perso ou professionnels en fonction de critères qui ne seront pas les mêmes que toi qui lit ces lignes. Le D800 est un beau boitier, méritant et je suis déçu parce que je m’attendait à un truc de dingue, et il est simplement bon.

Ce film n’a aucune prétention, c’est simplement une balade, un résumé de nos activités pendant ces 2 jours à NYC. J’ai confié à Thibaut et Axelle le soin de s’amuser avec les images pour étalonner et donner un look …

Merci aussi à Marie du 5ptz & meventusa ainsi qu’a Cocoa Sarai la talentueuse chanteuse …

Emmanuel Pampuri et les Machineurs … pour ceux qui n’ont pas compris …

ça fait plusieurs fois que je me dit que je communique mal sur le “d’ou je viens, qui je suis et dans quelle étagère ?”
Plusieurs fois aussi que je me retrouve nez à nez avec un client qui me reconnait et qui me dit que le lien entre mon blog et les Machineurs n’est pas évident.

Alors oui, un peu d’auto promo ne fera pas de mal, je suis le gérant et le fondateur des Machineurs. Quand j’étais plus jeune je voulais faire de la scène, Emmanuel Pampuri et les Machineurs ça sonne un peu comme un groupe de rock non ?

Au delà de la plaisanterie, je vous invite à aller voir notre site internet  et à aller cliquer sur j’aime sur notre page Facebook

Les Machineurs

Faites également la promotion de votre Page

Les Machineurs c’est donc une société qui propose un service innovant dans le petit monde du cinéma numérique et de la télévision et du web, l’idée est de proposer des “workflows” clé en main, allant de la prise de vue à la diffusion, “from Lens to DCP” diraient nos amis anglo saxons.

Parce qu’aujourd’hui si on anticipe pas et qu’on ne pense pas sa chaîne de production dans son ensemble on peut avoir de gros soucis. Pour moi la post-production commence derrière le capteur de la caméra, et chaque caméra nécessite quasiment un workflow différent, en tout les cas il faut respecter, et bichonner les images qu’elle produit sur toute la chaîne pour préserver la qualité jusqu’à l’encodage final du DCP.

Ainsi nous proposons des Caméras RED Epic parce que c’est nos préférées, mais nous ne sommes pas racistes, on aime aussi les Canon, les Panasonic, les Sony, les ARRI etc.

Nous proposons des services de laboratoire numérique, la gestion et la sécurisation des rushs, nous avons des technicien qui gèrent les media sur les tournages, en passant par le montage l’étalonnage, les effets spéciaux, les titrages et bien entendu le mastering DCP.

Les Machineurs sont des enfants du numérique, nous sommes tous tombés dedans quand on était petits … Une vraie bande de geeks comme on dit …

Les choix techniques et les méthodes de travail que nous avons mis en place parfois par dépit il y a plus de 10 ans, alors qu’on ne pouvaient pas faire comme les grands labos et les boites qui nous faisaient rêver sont aujourd’hui devenu la norme. Nous avons misé sur le tapeless le 100% logiciel depuis fort longtemps et c’est aujourd’hui cette appréhension particulière, la veille technologique de tous les instant et notre envie de faire “autrement” qui font notre force.

 

,

Epic M … waou !

Ayé elle est arrivée, je voulais juste le crier a la face du monde oui j’aime l’EPIC M !!! J’en parlerai plus longuement et je connais déjà un peu la bête … mais … Je suis content comme un gosse de 8 ans qui vient d’avoir un merveilleux train électrique à noël … Merci à toi mon ami Jean Philippe sans qui toute cette aventure ne serait pas possible …

, , ,

Olivier Héraud’s Demo Reel EP02 (Mission: Apollo)

Avec TRACTOfilm on produit parfois des petites choses sans autre but que de se faire plaisir et en espérant que ça en touche quelques uns.

Olivier Héraud, artiste talentueux qui sévit souvent au sein de ma chtite boite de prod avait déjà réalisé sa “bande démo” il y a quelques mois. On a décidé de transformer ça en mini série à périodicité aléatoire.

voici le précédent épisode

et le nouveau :

N’oubliez pas d’aller cliquer sur “j’aime sur la page facebook de TRACTOfilm”

, ,

“En pays cannibale” Long Métrage en cours de tournage.

ça faisait longtemps que j’attendait ça, un projet de film, un truc ou tu n’hésite pas ou quand tu lis le scénario tu te dis que tu dois y aller et quand tu rencontre le réal, et le petit monde qui part dans cette aventure tu te dis que t’as un rôle à jouer … Je pensais que c’étais juste technique et me voilà coproducteur d’un film qui me fait saliver.

En pays canibale c’est un film de Alexandre Villeret et Aymeric de Heurtaumont

réalisé par Alexandre Villeret

produit par Aymeric de Heurtaumont / TAKAMATE Films

Synopsis : Max vit de trafics de drogue… Sa vie ne se résume pas à grand chose, si ce n’est la pente vaseuse sur laquelle il glisse chaque jour de plus en plus.
Entre deux speeds, il trouve tout de même que sa vie est pleine de rebondissements dangereux, de rencontres visqueuses, autant de moments qui font monter son taux d’adrénaline.
Il décide donc de filmer ses pérégrinations sur 48 Heures en embarquant Lenny, un cameraman en quête de reconnaissance et d’un jeune ingé son, Yoann encore naïf.
Mais ce qui partait initialement comme un caprice mégalomaniaque révèlera peu à peu la vraie nature de Max, beaucoup plus fragile et sensible qu’il n’y paraît.

Avec :

  • Axel Philippon dans le rôle de Max
  • David Saracino dans le rôle de Leny
  • Ivan Cori dans le rôle de Yoann
  • Jo Prestia dans le rôle de Angelo
  • Danny Verrissimo dans le rôle de Nathalie
  • Sophie Chamoux dans le rôle de Marie
  • L’image est signée par Jean Baptiste Rière
  • La musique de Stéphane Zidi

Le film est tourné en RED One MX il sera en noir et blanc et tout le workflow est géré par les Machineurs. Le film a été tourné en partie avec des focales fixes Zeiss CP2 mais au final ils ont beaucoup utilisé le zoom Angenieux Optimo DP 30/80 T:2,8.

Je suis passé sur le tournage l’autre jour et je me suis retrouvé à faire de la figuration … vous l’aurez compris ce projet m’enthousiasme au plus haut point, aussi je vous invite à partager et à m’aider à faire du buzz autour de ce film indépendant.

En attendant voici une petite vidéo tournée le 27eme jour du tournage de “En pays cannibale” vous pouvez suivre cette aventure sur facebook

http://vimeo.com/23408179

 

Un nouveau TRACTOfilm signé Olivier Héraud.

Il y a un an un jeune homme timide est venu vers moi pour me demander un stage …
Au bout de quelques minutes j’ai su qu’on ferait un bout de chemin professionnel ensemble.
Olivier travaille avec moi au sein de TRACTOfilm ma petite boite de prod et c’est un Machineurs qui machine depuis un an maintenant. Cet homme là a un vrai talent, je suis fier de l’avoir déniché et il m’épate de jour en jours. Il a une patte, un style, c’est un climax à lui tout seul et ses films sont des pépites.
De l’écriture à la prise de vue, du montage à la réalisation, de la comédie à l’étalonnage, c’est un artiste complet et je lui tire ici mon chapeau, bon “machinoversaire” Olive.

,

AG AF100, la camera capteur 4/3 Panasonic … des photos de la bête

Pour ceux qui ont loupé les épisodes précédents, Panasonic a annoncé au NAB 2010 une camera “Prosumer” équipée d’un capteur d’appareil photo et de leur monture micro 4/3

Résumé des épisodes précédents ici : http://pampuri.net/2010/06/26/panasonic-ag-af101-le-premier-camescope-de-point-a-grand-capteur/

et ici : http://pampuri.net/2010/04/12/nab-2010-panasonic-annonce-le-premier-camescope-micro-43/

AG-AF100 + monture HotRod Camera PL et optique Zeiss Ultra Prime

On apprend aussi quelques précisions sur les spécificités techniques qui sont désormais confirmées par le constructeur.

  • L’enregistrement se fera en 1080 ou 720
  • Elle gèrera les vitesse variables et le 24p !
  • Elle sera équipée d’une sortie HDSDI qui nous permettra de lui connecter un enregistreur externe de meilleure qualité que le recoder AVCHD sur carte SD intégré comme le HPG20 de Pansonic en P2 / AVC Intra 100mb (10bits), le Kipro de AJA qui enregistre directement en Apple ProRes 4:2:2 HQ (10bits)
  • Entrées professionnelles XLR pour le son avec tous les réglages nécessaires.

Voilà donc une évolution avec une ergonomie “Camescope” de mon chouchou le GH1 avec un menu qui s’annonce délicieux ! Un bien beau pedigree, un produit qui va se vendre comme des petits pains, si le positionnement tarifaire est malin et je leur fait confiance à ce niveau là.

Je pense vous entendrez parler souvent de l’AF 100 sur ce blog.

Vous dire que j’en rêve et que je suis pas le seul ne servira à rien, mais si môssieur Panasonic pouvait se dépêcher de satisfaire mon désir, je lui en serait éternellement reconaissant.

AG-AF100 sans optique

AG-AF100 avec Zoom Micro 4/3 stabilisé 14/140 f:4 / 5,8

AG-AF100 avec plein de jolis cailloux autour