Articles

, , , , ,

RED Epic W et son capteur Helium 8K pour un nouvel épisode de “Caméra seduction”

et oui ça fait bien longtemps que je n’ai pas écrit ici … il faut dire qu’entre mes vrais métiers de prod, de réal, de directeur photo, ma chaine youtube, les articles pour Focus Numérique, les interventions, les salons, ça me laisse peu de temps pour passer en mode “rédacteur”

Comme moi vous avez certainement été surpris par l’annonce de RED le mois dernier concernant la EPIC W équipée du meme capteur HELIUM 8K que la Weapon.

J’ai eu la chance de jouer un peu avec ce super joujou et j’ai été totalement séduit, je n’ai pas eu le temps de faire de vrais tests mais je voulais vous confier mon retour d’utilisation. J’ai pris un pieds immense avec cet outil. Vous savez cette sensation qu’on peut avoir de temps en temps quand on a l’impression que tout est désormais possible, que le monde s’ouvre à vous et que vous êtes un roi 😉img_2792img_2794
J’ai dans un premier temps fait quelques retakes pour les copains Arnaud Tabarly et Julien De Volte pour leur long métrage Super Z histoire de voir ce que la bête avait dans le ventre et j’ai vraiment été conquis.img_2839

J’ai ensuite contacté Pia Lustenberger, amie comédienne de grand talent pour lui proposer de jouer avec moi au petit jeu de la “caméra seduction” histoire de tester la camera sur un projet plus personnel. L

e principe est simple c’est une camera subjective qui se positionne à la place du regard d’un homme sur la femme qu’il aime, plutôt dans une phase de séduction ou de début d’histoire d’amour … Le résultat est étonnant, c’est la premiere fois ou j’ose jouer aussi la comédie et ainsi donner la réplique donne une toute autre intensité à ce jeu là …
Je reviendrai prochainement sur cette jolie bestiole pour vous donner plus de détails mais l’idée de capturer des images de 35,4 MP 24 fois par seconde est vraiment ultra excitant.
Pour ce petit film j’ai joué avec les optiques Sigma Cinéma, le 18/35 T:2 et le 50mm T:1.5 un Petit Biflex de chez Aladdin Lights et une épaulière Shape.
Postproduction simplifiée, monté dans FCPX, j’ai aussi essayé dans Premiere Pro CC 2017 ça marche nickel, un petit coup de grade dans Film Convert et un export 4K pour YouTube.

Voici le résultat de mon premier tournage :

pour ceux qui préfèrent Vimeo et qui veulent télécharger la source :

, ,

Digital Bolex D16 Monochrome / Camera Seduction with Caroline Raynaud

caroline raynaudtout est dans le titre ou presque, j’avais initié cette série de petits films l’an dernier avec le Sony A7S premier du nom et la délicieuse Emma Chaïbedra. Quand j’ai eu la D16 monochrome entre les mains j’ai eu envie de faire un mini portrait de Caroline Raynaud, une amie comédienne talentueuse et absolument sublime qui s’est prêté au jeu.

La camera a ses défauts principalement au niveau ergonomique mais le rendu est superbe, la texture magnifique, j’ai juste repassé un coup de film concert par dessus …

The actress : Caroline Raynaud carolineraynaud.book.fr
The Cameras : Digital Bolex D16 monochrome & Color
The lenses : Angenieux 17/68mm + Kich primes
The Color : Film Convert

Music by : Boris Kulenovic
Guitar : Julien Raulet
Mix by : Loran QUI

Shot / Edited & Directed By : Emmanuel Pampuri

Réalisation de concerts

J’ai rencontré un producteur sympa, jeune et dynamique lors d’un voyage à Hong Kong, il m’a demandé si j’avais envie de réaliser quelques concerts de Jazz … j’ai dit oui, et c’est en les faisant que je me suis rendu compte combien ça m’avait manqué.

Depuis mes derniers gros concerts sur Jazz à Vienne je n’avais pas fait grand chose il faut dire. Trop accaparé à piloter mon tracteur Machineurs et celui de TRACTOfilm … Et ben ça fait du bien de revenir dans cet univers, de sentir l’énergie de la scène, et de mettre son “métier” au service de ces artistes … Du Jazz encore du Jazz, c’était bon, ça c’est passé début Juillet au Timisoara Jazz Festival et j’ai pris un pied phénoménal. Merci à toi msieu Paramax, merci Amos … On y retourne quand tu veux 😉

Richard Bona, Kurt Elling, David Murray & Macy Gray

En attendant ceux qui n’ont pas Mezzo TV pour voir ces joli concerts peuvent aller jeter un oeil et une oreille à ces extraits disponibles sur YouTube.

,

Action Commerciale en 4K sur le RED Ray à Sundance !

C’est encore une chouette nouvelle pour Action commerciale, le TRACTOfilm signé Pascal Jaubert après avoir été sélectionné dans 21 festivals de  Meudon à Los Angeles et avoir obtenu 7 récompenses c’est une nouvelle dont je suis pas peu fier qui vient de tomber sur les téléscripteurs …

Petit rappel : Action Commerciale a été tourné et post-produit entièrement en 4K, à l’époque (tournage fin 2010) on l’a fait pour se faire plaisir, confronter un peu le savoir faire des Machineurs en étant a peu près persuadé que ça ne servirait à rien.

Il y a quelques semaine RED fabricant de caméras sur lequel j’ai misé dès le début du commencement de l’histoire a sélectionné le film qui porte le doux nom de “Licence to clean” en anglais pour son “Shot On Red film festival” c’était son 2eme passage à Los Angeles puisqu’il avait été sélectionné aussi au COLCOA l’an dernier.  Même s’il n’a pas eu de prix, le public et les équipe de RED ont vraiment apprécié le film.

Il y a quelques jours RED annonçait la livraison prochaine de son RED Ray, lecteur 4K promis depuis fort longtemps qui a la particularité d’être assez abordable (1450$) et surtout intégrant une technologie déclinée du fameux Red Code le codec fabuleux créé par le grand Graeme Nattress qui est pour moi le grand maître du codec en ce bas monde. Plus qu’un simple appareil de diffusion ce RED Ray se positionne de manière plus maline puis que RED va donc proposer un écosystème complet alant de la camera 4 ou 5K et bientôt 6K grâce au capteur “Dragon” un codec de diffusion 4K et un partenariat avec la société ODEMAX … Si vous m’avez lu jusque là vous voyez certainement ou je veux en venir, oui chers geeks lumineux notre petit court métrage frenchy fera parti du contenu de démonstration du RED Ray et sera proposé sur le système ODEMAX et les premières démonstrations organisées par RED au festival SUNDANCE. Pour ceux qui ne savent pas le système ODEMAX va permettre de proposer du contenu 4K via une distribution dématerialisée aux exploitants, producteurs, cinéphiles, leur système est basé sur ce lecteur et sur le codec RED. C’est une petite révolution car c’est aussi un gentil pied de nez au consortium DCI, inutile de vous dire que les Machineurs on déjà mis un pied dans ce système car si le DCI est une norme efficace qui a fait ses preuves depuis 10 ans que ça existe (oui le fameux DCP a été normalisé il y a 10 ans déjà) Avoir une alternative est à mon sens une chance pour le cinéma indépendant et les festivals qui n’ont pas la chance de pouvoir utiliser un projecteur DLP Cinema et un serveur DCP.

L’été 2007 j’ai sollicité le CNC pour une aide aux investissements pour ma petite boite, à l’époque je misait tout sur la technologie RED, et on m’a gentiment répondu que la RED One était je cite ” à peine meilleure qu’une HDV Sony Z1″ … en gros c’était pour la CST une belle merde et que malgré le fait que personne à part Steven Soderbergh n’avait encore tourné avec cette camera, eux pouvaient dire si c’était bien ou pas et si ça valait le coup de se positionner pour investir dans un workflow RED … C’était il y a 5 ans et aujourd’hui quand je vois que cette camera a le soutien des grand noms du cinema que sont Ridley Scott, David Fincher ou encore James Cameron … je me mare, hahaha, à peine mieux qu’une Z1 !!! RED est une société innovante et c’est ce qui m’a plu, en 2005 quand Jim Jannard et sa bande ont annoncé qu’ils allaient créer une camera 4K alors que tout le monde se gargarisait sur une HD qui était pourtant anecdotique, personne n’y croyait, certains on meme pensé que c’était un canular !

Tout ça pour vous dire que je suis fier d’avoir fait ce pari technologique, fier d’avoir produit ce film et de l’avoir fait en 4K, fier qu’il parte dans les valise de ce constructeur de Camera auquel personne ou presque ne croyait, voilà pour toute l’équipe du film c’est une belle récompense de voir que vos efforts, votre engagement, votre talent  soit récompensés de la sorte, merci à vous. Merci particulièrement à Pascaline Saillant de m’avoir confié ce joli bébé, merci à Pascal Jaubert de m’avoir fait confiance et d’avoir su créer une synergie unique et rare entre un producteur et un réalisateur … Merci aussi à la Région PACA et Chantal Fisher d’avoir soutenu ce film … et pour finir BIG UP to Jim, Ted, Graeme, Alan, Bryan, et tout ceux qui chez RED ont eu envie de mettre Action commerciale dans leur valises 4K pour le montrer à Sundance. Il n’est pas en compétition certes mais sa seule présence est symbolique.

 

 

, , ,

4K60p à la Villette pour l’exposition Hello Demain

C’est dans le cadre de l’exposition Hello Demain que vous pourrez voir le film que j’ai réalisé pour Orange Labs à la Villette. Ce film est un petit clip de 3min qui a pour but de montrer ce que pourrait être la télévision de demain. Je n’ai pas pu faire ce que je voulais les conditions étaient très spéciales car ce n’est pas facile de tourner à Roland Garros en plein match. Impossible de placer la camera ou je voulais, ce qui est très frustrant mais les images sont belles et j’en suis fier.

“Orange investit la Cité des sciences et de l’industrie et le Parc de la Villette du jeudi 23 au dimanche 26 juin 2011 pour une exposition exceptionnelle et gratuite. hellodemain vous donne les clés pour comprendre le monde numérique au quotidien et dans ses perspectives futures”

Ce film sur lequel je vous ai fait un petit reporting a été tourné avec une Epic en 5K de nombreux plans ont été tournés en 120 fps. Au final il a été finalisé en 3840×2160 (résolution appelée Quad HD) et sera diffusée dans cette même définition sur le plus grand plasma du monde, le fameux 152″ Panasonic.

Si vous n’avez pas eu l’occasion d’aller voir le rendu de cet écran qui est incroyable (3,8m de diagonale !!!) ça vaut vraiment le coup !

Je ne sais pas si vous avez lu l’article de Vincent Laforet au sujet de l’Epic (in English), je rejoins son point de vue, chacune des images de cette camera est équivalente à une image photo issue d’un réflex numérique de bonne qualité les images produites en 5k 2:40 ont une résolution de 5120×2160 et 5120×2700 en 1:85 ce qui est supérieur à 12MP, même si les capteurs actuels des réflex dépassent cette résolution c’est un pas incroyable qui vient d’être franchi. Dites vous bien que dans cette résolution on enregistre à 120 fps !

 

Arnaud-Epic-Rolang-Garos

Je dois tirer un coup de chapeau à toute mon équipe et vu qu’il n’y aura pas le temps pour faire un vrai générique, le voici :

Directeur de la Photographie : Matthieu Misiraca | Assisté de : Arnaud Gabriel | Direction de postproduction et Montage : Jean-Marc Laroque | Etalonnage : Thibaut Pétillon | Réalisation : Emmanuel Pampuri | Assisté de : Pierre Corbasson | Equipe TRACTOfilm : Production Executive :  Emmanuel Pampuri | Direction de production : Julien Cocquet Assisté de : Lola Prat | Administration de Production : Alice Masera | Moyens Techniques : Les Machineurs & PhotoCinéRent | Post-Production : Les Machineurs | Remerciements : The RED Team : Ted Schilovitz Alan Piper, Jim Janard | The Atreïd Master : Jean-Philippe Mariani | DVS | Panasonic | Les Orange guys :  Manuel Lesaichère | Christophe Daguet | Joël Houssais …

Je vous ai mis quelques images issues de l’étalonnage dans leur résolution d’origine mais compressées en jpeg pour qu’elle puissent etre digestes via le net.

Prohom Live @ Marché gare / Lyon Dec 2009 – “Ca oublie d’aimer” premier titre

Comme je vous l’avait évoqué dans un post précédent, voici le premier titre live issu du concert de Prohom et de ses invités (Laisy Daisy, Aston Vila, Fake Odity etc.) filmé au marché gare à Lyon en décembre 2009.

j’ai choisi ce titre car je l’aime beaucoup, c’est le premier tube de mister Prohom, et surtout car il était très dificile à filmer. La lumière était totalement géniale mais complètement infilmable. Le GF1 est un peu à la traine, du à l’impossibilité de réglages manuels à 100% et de son codec AVCHD Lite.Les gros écarts de lumière, allant de la pénombre au flash violent. Les focales utilisées pour ce tournage sont le GF1 avait un 20mm f:1,7 Pancake Panasonic. Et pour le reste un petit 14/45 panasonic, 85 PC Nikkor, 50 mm f:1,2 Canon, 28mm f:2,8 Minolta …
Prises de vues
4 Panasonic Lumix GH1
1 Panasonic Lumix GF1

Prise de Son : 4 pistes Zoom H4N (sortie de console de msieu LaFraise + ambiance)

Prises de vues
Arnaud Hauteroche
Loïc Paillard
Hérik Meyer
Emmanuel Pampuri

Réalisation & Montage
Emmanuel Pampuri

Tourné en 720p50 (sauf pour le GF1 en 720p25)
Synchronisé avec PluralEyes
Montage sur Final Cut pro 7 en ProRes HQ 720p50
Traitement Colorimétrique dans Color
Compression dans Compressor

“Flux” quelques explications

Bonjour, j’ai eu beaucoup de retours sur mon film “Flux” et je voulais expliquer quelques petites choses.

“Flux” est un film de commande, j’appelle ça un “court métrage communicant”.
C’est YN productions, Gérard Pélisson qui est venu me chercher pour réaliser ce film. Au début ce devait être un simple film de communication institutionnelle. J’ai proposé au Sytral qui est l’organisme qui gère les TCL (Transports en Commun Lyonnais) un tout autre film. Je suis tombé sur un service de communication et un président intelligent qui ont validé mon idée basée sur le fait de raconter une histoire, une sorte de mini film choral focalisé sur les usagers et non sur les infrastructures techniques. Je dois les remercier et remercier aussi mon producteur qui ont su me faire confiance et me donner carte blanche.

Le choix de tourner léger c’est imposé par des problématiques de logistique, pour réduire les temps de trajets, nous avons
monté une équipe qui ne se déplaçait qu’avec les transports en commun. Régie minimum embarquée dans un sac à dos, pied ultra légers type “GorillaPod” pour se fixer sur les rambardes et les poignées dans les métros. Maquilleuse équipée d’une simple trousse de maquillage et qui faisait aussi la comédienne, tout le monde (sauf moi) faisait partie du film et des figurants. Tourner avec le GH1 m’a aussi permis de faire des économies non négligeable et j’ai pu ainsi avoir tous mes figurants / comédiens et disposer du temps necessaire pour faire mon film. Au final les plans Hélicoptère ne sont pas indispensables au film mais j’ai aimé les faire pour le 2eme film car le Stytral m’a commandé une version institutionnelle quand même qui présente le réseau TCL et ses évolutions futures.

Les photos du tournage sont ici

http://www.hauteroche.com/flux/

Pour ceux qui ont loupé la présentation du film voici plusieurs adresses pour le voir

Sur vimeo (excellente qualité en mode 720p mais un peu lourd pour les vieux ordis et les connections trops lentes)

ici : http://vimeo.com/7602370

Sur YouTube, la qualité est moins bonne mais la plateforme de diffusion s’adapte plus facilement.

ici :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=La_7HNRADIE]

SATIS 2009, c’est parti

Mini conférence stand Panasonic Salon de la Photo 2009

Mini conférence stand Panasonic Salon de la Photo 2009

Le salon de la photo est fini …

Siel Satis 2009

Siel Satis 2009

C’est aujourd’hui que commence le SATIS. Au programme présentation Officielle mondiale des nouveaux camesopes Sony, si on est pratiquement sur de la sortie d’une révision de l’EX1, il plane encore des rumeurs sur une épaulière EX5 ? capteur 2/3″ et enregistrement sur carte SxS avec le codec XDcam HD 4:2:2 50mb/s.

Wait & see …

Pour ceux qui veulent venir me rencontrer j’officierai dans le village Apple  Solution Expert avec ATREÏD.

DSLR Video / Les appareils photos font de la vidéo HD … gadget ou révolution en marche ?

Des mois se sont passés depuis la sortie des premiers réflex numériques a fonction video.

Nikon a dégainé en premier avec un D90 intéressant mais aux fonctionnalités vraiment embryonnaires. Aujourd’hui tout le monde s’y est mis Canon avec l’EOS 5D MkII et le 7D qui sort en octobre, mais aussi des challengers intéressants comme le Pentax K7 ou le Panasonic Lumix GH1. J’avais envie de causer de cette nouvelle tendance ici puisque la majorité des «communicants» sur le sujet s’expriment en anglais.

Voici donc un article qui n’engage que moi sur le sujet :

C’est Nikon qui a ouvert le bal en sortant le D90 premier reflex capable d’enregistrer de la vidéo. Engouement fulgurant sur le net, jusqu’à ce que Canon ne réplique avec l’évolution du 5D en Mark II. La première vidéo de ce boîtier nommée rêverie en a laissé plus d’un pantois d’admiration.

Alors que sa s’accélère et qu’on attend la réplique de RED avec la Scarlet notamment,  voici mon point de vue sur la question.

Après avoir fait quelques tests avec les 5DMkII et le D90, ma première réflexion s’est fait sur l’ergonomie, à part sur trépied, monopode, épaulière ou autre c’est tout simplement inutilisable. Ces appareils sont prévus pour être plaqués contre le visage l’oeil dans le viseur et non a bout de bras en regardant l’écran LCD.

Le souci vient du fait que ces boîtiers sont des appareils photos auxquels les constructeurs ont greffés des fonctionnalité vidéo. Ils ont du se laisser influencer par leurs services marketing, ne considérant pas l’impact que pourrait avoir ces nouvelles fonctionnalités sur les cinéastes peu fortunés qui depuis des années cherchent et trouvent des solutions pour recréer des effets de profondeur de champ cinématographiques sur des petits capteurs via des systèmes mini 35 et autres bricolages. Du coup ces modes vidéo sont intéressant mais leur utilisation en tournage s’avère vite être un cauchemar en dehors d’une accessoirisation coûteuse. C’est en allant chercher dans les catalogues des accessoiristes comme Zucuto ou encore REDROCK microqu’on peut trouver son bonheur, une loupe sur le LCD, une épaulière, une poignée, un follow focus, un matte box, et nous voilà avec un look de robocop avec un outil puissant mais aussi encombrant qu’une grosse camera. Certes il y a ces effets de profondeur de champ et une image d’une qualité étonnante.

Kit Zacuto «DSLR Precision shooter»

Kit RED ROK Mikro «DSLR Cinema Bundle»

Les premiers outsider sont Pentax avec le K7 qui sort un boîtier plutôt bien conçu mais souffrant du même handicap pour la visée et un choix de codec que je trouve aberrant, le vieux motion jpeg encapsulé en AVI, j’adore Pentax depuis mes débuts en photographie mais je suis déçu. On joue dans la même court que Nikon, c’est joli mais inexploitable ailleurs que sur le web.

Panasonic sort le Lumix GH1 au printemps dernier, descendant du G1 mais avec un capteur entièrement revu pour une utilisation hybride photo / video et une visée électronique qui est d’assez bonne qualité et qui permet de filmer au viseur contrairement aux autres. C’est pour l’instant l’outil que j’ai choisi, mis à part un codec bridé (17mb/sec sur le GH1 contre 40mb/sec sur le 5D et 7D) c’est le premier boitier à proposer 1080p25 et 720p50. Le 5D MkII impose un 30p et le 7D semble prometteur en proposant enfin le choix des fréquences et des résolutions.

Côté codec justement Panasonic à choisi le format AVCHD qui est assez bien géré par les logiciels de postproduction notamment Final Cut Pro depuis la version 6. L’AVCHD et un codec moderne inutilisable certes en natif mais c’est un codec de plus en plus utilisé en tournage. Il nécessite un transcodage logiciel dans un autre codec mais la manipulation est 100% automatisée sous final cut via la fonction «lister et transférer». Le pendant haut de gamme de l’AVCHD chez Panasonic l’AVCintra est tout simplement pour moi le meilleur codec disponible sur un camescope broadcast sur le marché a l’instant ou j’écris ces lignes.

Canon n’a pas fait le même choix, même si on est toujours sur une base de Mp4/H.264 il est encapsulé dans un container QuickTime qui est plus compliqué à gérer (c’est pas dramatique mais quand même ça rend le workflow plus lourd.) La force de Canon sur le 5DMkII et le 7D est d’avoir optimisé le débit du codec à 40mb/sec ce qui donne une image offrant non seulement une meilleure qualité mais surtout une plus grande latitude de correction en étalonnage par exemple.

L’autre problématique est au niveau des fréquences d’image, le 5D n’autorise que les 30 i/s idem pour le Pentax, le Nikon D90 fait lui du 24 i/s … c’est l’autre point positif pour le GH1 qui utilise des fréquence 25p ou 50p plus adaptées à nos besoins européens. La version US est quand à elle en 30 ou 60 images progressives.

Au final pour résumer, le maître du jeu est le Canon avec son gros capteur et surtout depuis la mise à jour du firmware qui a eu lieu le mois juillet dernier. La sortie du 7D avec son capteur de taille APS impose sans doute un nouvel étalon, relégant le Nikon D300s aux oubliettes au vu de des fonctionnalités vidéo dépassées (rien de mieux que le D90)

Kit Scarlet en vesion «photo»

Red propose dans son concept «DSMC» Digital Still & Motion Camera un système modulaire ou l’on pourra tout choisir et concevoir l’outil de ses rèves en fonction de ses besoins mais aussi de son budget. Monture optique, taille de capteur, visée, poignée, alimentation électrique, enregistreur, interface de connexion etc.

Pour finir et donc en attendant la sortie de la Scarlett de chez RED, j’ai jeté mon dévolu sur le Lumix, certes il n’est pas exempt de défauts (sa limitation débit sur le codec) effets de «rolling shtter» et son capteur plus petit mais il est très agréable à utiliser et très bien placé au niveau tarif.

Son viseur laisse présager une bascule prochaine vers ce qui a été longtemps décrié par les puristes ; la visée électronique. Son avantage est qu’on voit ce qu’on aura comme résultat directement alors qu’une visée claire est certes plus agréable, mais elle nécessite une gymnastique cérébrale et une grosse habitude de travail pour imaginer ce qu’on aura au final sur l’écran en visionnant le fichier.

Au niveau des accessoires il faut aussi parler des bagues NOVOFLEX, le fabricant allemand a sorti des versions pour toutes les marques; Canon, Nikkor, Pentax, Olympus, Leica etc.

(edit)

J’ai oublié de parler d’un point important, seul le GH1 propose un autofocus efficace et assez performant.

Tous les réflex ont leur autofocus qui fonctionne sur un reflex classique le système est uniquement opérationnel quand le miroir est baissé …

Panasonic a bossé sur son AF comme personne. L’autofocus par détection de contraste chez Canon / Nikon / Pentax est totalement inutilisable !

C’est un des vrais plus du system G

http://www.novoflex.com/de/produkte/objektiv-adapter/fuer-microfourthirds/

Quelques essais que j’ai pu faire avec le GH1 :


Items portfolio