Articles

, , ,

Panasonic AU-EVA1 la mini Varicam ?

ça fait longtemps que j’attendais ce moment, et meme si Panasonic n’a pas choisi d’inclure cette EVA1 officiellement dans la gamme Varicam, elle est de toute façon dans cette cible.

Si il y a un domaine qui échappe totalement au geek lumineux que nous sommes ce sont les stratégies des marques concernant la création de leur gammes et il est clair que dans ce domaine les 2 constructeurs qui ont pris les plus gros risques ces dernières années sont Panasonic et Sony.
Les électroniciens comme on les appelle dans le jargon des journaliste photo sont dans une dynamique qui est géniale pour nous en nous proposant des outils toujours plus performants et de plus en plus abordables, bouleversant la donne et n’hésitant pas à mettre l’innovation au coeur de leurs stratégies. (Si Panasonic et Sony sont appelés les électroniciens c’est parce que Canon et Nikon sont eux des “opticiens” historiquement parlant) Néanmoins quand Panasonic sort un GH5 capable d’enregistrer de la video 4K dans un codec 4:2:2 10 bits ils se posent forcément la question au préalable des dangers de la canalisation des caméras plus chères. Panasonic comme Sony ont pris des risques de ce côté là. Sony avec ses Alpha, Pana avec les GH … Sony a lancé il y a quelques années la gamme FS d’abord timidement avec les FS100 et FS700 puis sont arrivés les FS7 et FS5 et c’est un succès. Nombreux sont ceux qui veulent du grand capteur mais sont allergiques aux petits boitiers photo hybrides. Les FS5 et FS7 ont donc fait le bonheur de bon nombres d’indépendants, de sociétés de production et on en voit meme chez les loueurs. Il manquait une baby Varicam à Panasonic pour rentrer dans cette danse là et c’est chose faite.
Le concept est simple si le GH5 pose des soucis d’ergonomie ou de crédibilité à certains si les Varicam S35 ou LT sont trop chères pour les petits budgets il y avait une place à prendre entre les 2 mondes. C’est clair que certains clients n’ont pas encore compris qu’il n’y a pas que la taille qui compte et qu’on a souvent besoin de montrer à ceux ci ou passe leur argent. (Regardez ma grosse caméra comme elle est belle !)
Meme si c’est en train d’évoluer, il m’est arrivé souvent de me retrouver face à un client qui me faisait remarquer que ma caméra était toute petite. Bref, on reste plus crédible quand on en a une grosse. La EVA1 n’est pas forcément grosse mais elle a plus un look de caméra que d’appareil photo est c’est un atout non négligeable.Coté look, pas grand chose à dire si ce n’est ce liseré rouge qui n’est pas sans rappeler la mode des GTI dans les années 80 comme l’a déjà fair remarquer Philip Bloom.
Techniquement parlant la Panasonic a l’air d’avoir assuré quand on regarde la fiche dévoilée par le constructeur, c’est plutôt alléchant. 4:2:2 10 bits 4K60p 240fps en 2K capable meme de faire du bon vieux 720p, moi je dit bravo. Support d’enregistrement SD pas trop cher, on en trouve partout ça aussi c’est bien vu. Pas de viseur, ça c’est moins cool, et monture EF là c’est pour moi un peu dommage. Certes ils ont du se poser plein de questions conserver le Micro 4/3 ou pas, repartir dans la direction de l’AF101 en utilisant un capteur et une monture M43 ou pas ? Le choix d’un capteur S35 ok c’est plus malin pour se différencier du GH5 ça c’est évident. Mais pour le choix de la monture c’est délicat la monture PL limite les choix et oriente vers des solutions trop onéreuses, impossible d’utiliser la monture Sony E c’est le rival faut pas déconner ! La monture EF semble donc évident car le parc optique en EF est immense. Néanmoins pour moi c’est une petite erreur, c’est se priver de bon nombre de possibilité d’associations camera / optiques car le tirage est trop important sur la monture EF. JVC a réussi à faire cohabiter un capteur S35 et une monture M43, pourquoi ne pas avoir suivi cette voix et proposer aussi un système de bagues adaptatrice pour aller vers les autre montures populaires comme le Canon EF justement mais pourquoi pas Nikon, Leica, Pentax etc ?
Panasonic ne mise pas du tout sur la base des utilisateurs GH qui auraient envie de monter en gamme et de ce payer cette EVA1 en conservant leurs optiques, c’est dommage. Ce qui est drôle du reste c’est que sur toutes les images livrées par les services de presse de Panasonic, la EVA1 est montrée avec une optique SIGMA et non du Canon (faut re pas déconner encore une fois)

Dans son positionnement Panasonic n’a semble t’il pas souhaité faire de cette EVA1 une Varicam Mini pourtant c’est fortement possible qu’elle soit baptisée comme ça par les utilisateurs. Le simple fait de l’utilisation de leur technologie de double câblage qui permet d’avoir 2 sensibilités natives comme sur les Varicam LT et S35 affiche une partie de l’ADN commun ou en tout les cas du meme géniteur … Pour le moment ces 2 sensibilités ne sont pas affichées, pour rappel sur les Varicam on est à 800 et 5000, si on pouvait avoir par exemple un 800/3200 a minima ce serait topissime.

Le capteur semble avoir 5,7k ce qui est une bonne idée pour palier à la perte de résolution due à la débayerisation, c’est aussi une bonne idée pour le RAW ça permettra de cropper en post !

Panasonic annonce donc un outil qui sur le papier semble très prometteur puisqu’il vient titiller Sony sur son terrain FS5 / FS7 mais aussi RED avec la Scarlet W. J’ai hate à se sujet de voir comment le RAW sera géré, j’espère qu’ils confieront son enregistrement aux constructeurs habituels. Je note aussi la bonne idée du connecteur SDI 6G qui permettra de sortir toute la qualité sur un simple SDI, il y a fort à parier que ATOMOS, Videodevice ou Convergent Design seront les premiers à proposer de l’enregistrement RAW DNG sur ce petit jouet qui s’annonce très excitant.  La disponibilité est annoncée pour l’automne au pris approximatif de 8000€.

J’espère pouvoir faire partie de ceux qui pourrons faire joujou en premier avec cette caméra qui s’annonce dors et déjà comme un killer product comme le disent les ricains. J’aime le concept, le positionnement tarifaire a l’air juste, meme le nom, si Panasonic comprend enfin qu’on en a mare de ne pas pouvoir avec de lien affectif avec nos outils à cause de leurs noms barbares c’est un petit pas pour l’homme, un grand pas pour les geeks lumineux.

la fiche technique
Sensor Super-35 5.7K Dual Native ISO Beautiful Colorimetry (j’aime beaucoup cette donnée très technique)
Lens / Image Path EF Mount / Electronic Image Stabilization (EIS) / IR Cut In/Out
ND Filter Wheel (2/4/6 stops)
Processing
4K60p / 2k up to 240p 422 10-bit
Video Codec up to 400 Mbps for Robust Recording
V-log & V-gamut
SD Card Recording
5.7K Raw Output (future update)
Other
XLR Audio
HDMI & SDI 4K Video Outputs
1.2 kilogramm
6.69″ x 5.31″ x 5.23″ (LxHxW)

 

Je vous conseille la video (en anglais) de l’ami Nino Leitner ou il interview Nela Pertl et Luc Bara de Panasonic au sujet de la EVA1 justement a Cinegear

,

Canon, Nouveauté pré IBC : EOS C700, toujours meilleur ! toujours plus cher ? + XC15

EOS C700 FSL UP 08

Canon annonce ce matin 2 nouvelles caméras, la très haut de gamme C700 déclinée en 2 version et la XC15 qui succède à la XC10 dont je ne vous ai pas trop parlé parce que je n’etait pas super fan. Bien que le concept de la XC10 était très séduisant il y avait quelques aberrations qui ne m’avaient pas plu notamment l’ouverture glissante sur le zoom qui semble malheureusement conservée f:2,8 à f:5,6 c’est pas digne d’un produit estampillé de la marque rouge. L’autre faille c’est le choix de carte mémoire C-Fast qui restent super cher ce qui n’est pas très cohérent au vu du prix de la camera. Dommage, son form factor et le reste de sa fiche technique était pourtant très alléchant avec un codec sympa une belle dynamique et le Canon Log. La XC15 ajoute quelques petites choses mais surtout un boitier de conexion son doté de prises XLR.XC15 FSL

Du côté de la C700 Canon a compris que pour marquer RED, SONY, PANASONIC et ARRI à la culotte il fallait faire un peu plus que la C500 notamment au niveau de la forme du boitier.

Voici les caractéristiques principales de la bête :

  • Enregistrement vidéo 4K (4096 x 2160) jusqu’à 810 Mbps
  • Enregistrement interne 10/12-bits XF-AVC ou ProRes
  • Enregistrement 4K jusqu’à 59,94P/50P en interne ou 100P/120P avec l’enregistreur CODEX optionnel
  •  Jusqu’à 15 IL de dynamique
  • AF CMOS à double pixel (EOS C700 uniquement) ou à obturateur de type Global Shutter

On peut compter sur Canon pour la partie capteur / processing c’est très séduisant. On voit que Codex est devenu l’enregistreur chouchou (et fort cher) de 3 des 5 principaux constructeurs de cameras cinema numériques. Arri / Panasonic et maintenant Canon. La fiche technique parle d’utilisation du ProRes, on ne sait pas si celui ci sera limité à la HD comme c’est le cas chez Sony et Panasonic par exemple ? La fiche technique annonce 15 diaphs de dynamique c’est prometteur ! Nottons enfin la presence du système AF Double Pixels, technologie à qui je tire mon coup de chapeau car elle fait des merveilles notamment dans le suivi des sujets en déplacement. Le global shutter est bienvenu, forcément, la sensibilité doit être exceptionnelle. A noter que Canon a pensé à proposer un adaptateur B4 ce qui peut etre intéressant pour des utilisations en captation. Le viseur a l’air aussi très bien conçu …

Néanmoins j’aimerai que Canon prenne aussi le chemin de l’hybride et avec l’annonce du 5D Mk IV c’est clair que c’est pas pour demain ! Après nous avoir fait saliver et provoqué une révolution qui a boulversé totalement le marché et les methodes de productions avec le 5D MkII, après avoir utilisé à outrance le mot “convergence” pour nous expliquer qu’un appareil photo pouvait être aussi une excellente camera video voir de faire du cinema. Voici que depuis ils font machine arrière et proposent des cameras d’un coté et des APN de l’autre. Elle est ou l’innovation disruptive, la création de l’outil que tout le monde va s’arracher ? Il est ou le viseur hybride, le formfactor ergonomique innovant ? Certes le 5D MK IV doit être une excellente machine à photographier et la video 4k malgré son crop factor aberrant doit etre de très bonne qualité mais c’est pas ça que j’attend, pas d’un boitier à plus de 4000 euros ! Heureusement il y a Sony et Panasonic qui eux ont pris possession de la place laissée vacante par Canon et Nikon qui sur le terrain de la video est toujours aussi peu enthousiasmant … Réveillez vous les gars !

La XC15 sera disponible en décembre au prix conseillé de 2719.99€

L’EOS C700 (EF/PL) sera disponible en décembre 2016 au prix de 32 569,99€ (34 759,99€ en version GS PL).XC15 MA400 BCKXC15 MA400 FRT

Plus d’infos pendant le Salon IBC ou je sera à partir du 9 septembre.

Communiqué de presse :

Canon lance l’EOS C700 (EF/PL) et l’EOS C700 GS PL : les nouvelles cameras EOS Cinéma 4K de haut de gamme.

EOS C700 / C700 PL / C700 GS PL

Courbevoie, le 1er septembre 2016 – Canon dévoile aujourd’hui deux nouvelles

caméras 4K haut de gamme du système EOS Cinéma : les EOS C700 (EF/PL) et

C700 GS PL. Elles offrent un grand potentiel en termes de dynamique et de

niveau de qualité d’image. Ces deux modèles permettent en effet

l’enregistrement interne de vidéo 4K, avec des cadences d’acquisition élevées

atteignant 59,94P/50P et même 200p/240p en 2K (mode recadrage sur le

capteur), ou 100P/120P en 4K avec l’enregistreur compatible CODEX1 RAW (en

option). Conçues dans la logique du système EOS Cinéma, elles sont modulaires

afin de s’adapter à tous les impératifs de tournage et bénéficient pour la

première fois de la compatibilité avec le format Apple ProRes. Spécialement

développée pour l’enregistrement de scènes d’action et de sujets aux

mouvements rapides, l’EOS C700 GS PL est également la première caméra EOS

Cinéma dotée d’un obturateur électronique global (Global Shutter).

Qualité et polyvalence

Pour répondre aux attentes spécifiques des réalisateurs de cinéma et de

production télévisuelle, les deux caméras sont extrêmement polyvalence et

adaptables. Elles sont dotées d’un capteur Canon CMOS Super 35 mm de type

4,5 K2 (4,2 K pour l’EOS C700 GS PL) pour l’enregistrement 4K DCI ou 4K UHD

jusqu’au taux incroyable de 810 Mbps. Ce capteur est associé à trois processeurs

DIGIC DV5 garantissant des images incroyablement détaillées, pour des vidéos

spectaculaires, caractérisées par un faible bruit et des possibilités de profondeur

de champ très réduite. La plage ISO étendue jusqu’à 102.400 ISO et les filtres

neutres (ND) intégrés pour un contrôle de la luminosité jusqu’à 10 indices, offrent

une flexibilité inédite, même dans les conditions d’éclairage les plus délicates.

L’AF CMOS à double pixel de l’EOS C700 EF est incroyablement efficace en

matière de recherche et de suivi du sujet, permettant à l’opérateur de se

concentrer sur le cadrage. La performance de l’autofocus facilite le travail des

reporters et réalisateurs sur le terrain. Les opérateurs qui travaillent sur des

tournages de fictions apprécieront, quant à eux, la fonction d’assistance à la

mise au point Double Pixel, pour un contrôle et une précision accrue du point.

Grâce à sa compatibilité avec les Canon Log 3, Log 2 et Log Gamma, l’EOS

C700 (EF/PL) est en mesure d’enregistrer avec une dynamique incroyable

pouvant atteindre 15 stops (15 IL) (14 avec l’EOS C700 GS PL), les séquences ainsi

enregistrées pouvant être ensuite converties et équilibrées en post-production

dans un flux de traitement HDR.

Intégration dans un flux de production professionnel

L’EOS C700 (EF/PL) propose une grande variété d’options d’espace couleurs

comprenant les espaces Canon Cinema Gamut, BT.2020, et DCI-P3, ainsi que la

compatibilité avec ACES 1.0 workflow. Elle supporte en outre le monitoring HDR

avec SMPTE ST.2084. Pour une intégration efficace et fiable dans un flux HDR,

toutes les versions de l’EOS C700 peuvent être connectées directement au

nouveau moniteur de référence à haute luminosité Canon DP-V2420, compatible

avec le nouveau standard ITU-R BT.2100 de sortie HDR.

L’EOS C700 est par ailleurs capable d’enregistrer des fichiers 4K à débit élevé en

interne sur deux cartes CFast 2.0™, et de reconnaître les formats XF-AVC et

ProRes, tout en enregistrant simultanément des fichiers RAW 4K sur un enregistreur

externe. Équipé d’un connecteur Ethernet (RJ45), l’EOS C700 permet aux

cameramen de télévision de délivrer des séquences en Full HD via Internet et

peut également être connecté à un réseau Wi-Fi par l’intermédiaire d’un

transmetteur de fichiers sans fil WFT-E6B/WFT-E8 (en option).

Une caméra configurable

Les EOS C700 et C700 GS ont été conçues pour s’adapter parfaitement à tous les

impératifs de tournage grâce à une importante gamme d’accessoires. C’est le

cas du viseur OLED de 0,7 pouces (1,8 cm), l’EVF-V70, qui offre une résolution Full

HD (1920 x 1080) et un large espace colorimétrique. La télécommande

optionnelle OU-700 peut être utilisée pour contrôler la caméra dans une

configuration associant plusieurs unités. Un support d’épaule dédié, le SU-15, et le

nouveau grip d’épaule SG-1, seront également prochainement disponibles.

Pour une totale liberté de création, les objectifs anamorphiques sont

compatibles, de même qu’une très importante quantité d’optiques Canon EF et

PL. Il faut ajouter à cela la possibilité d’utiliser les objectifs Canon Broadcast

compatibles avec les adaptateurs de monture B4 disponibles en option (en

mode Full HD). L’EOS C700 à monture EF avec verrouillage Cinéma et l’EOS C700

PL avec compatibilité Cook/i peuvent même éventuellement faire l’objet d’un

échange de monture par le SAV Canon.

 EOS C700 Ctrl panel FRT EOS C700 BSR 06 EOS C700 B4 adapter EOS C700 BSL 09 EOS C700 BSL 06

,

Abonnez vous à ma chaine YouTube

Salut bande de Geeks Lumineux,
tout est dans le titre ou presque, vous etes 25000 à être abonnés à ce blog, un peu moins de 2000 sur ma chaine Youtube … Pour continuer à faire ce que je fais, et meme si je suis lucide sur le fait que je ne deviendrai jamais Norman ou Cryprien, si vous voulez me suivre dans mes aventures technologiques et artistiques n’hésitez pas à me suivre aussi sur les réseaux sociaux et sur cette fameuse chaine YouTube

Sinon je suis aussi sur :

Facebook /  Twitter / Instagram / Flickr / Vimeo

Vous me retrouverez en septembre en direct depuis Off-Courts et ensuite pour la couverture du salon IBC à Amsterdam

Bandeau-banniere2

, ,

Dernieres videos du NAB 2016

tout est dans le titre ou presque voici les derniers reportages réalisés au NAB 2016 pour celles et ceux qui ne seraient pas encore abonnés à ma chaine YouTube

Qinematiq est certainement l’innovation qui m’a le plus marqué pour cette édition 2016 du NAB, j’ai forcément pas tout vu étant donnée l’étendue du salon mais j’avoue que leur truc m’a vraiment emballé.

les copains de chez Aladdin Lights ont créé un système de panneau LED très malin car pliable

C’est désormais une tradition: Petit tour du stand Panasonic avec Luc Bara.

Idem chez Canon avec Vincent Heligon

 

 

, ,

Panasonic Varicam LT : la “petite” soeur

J’ai eu la chance de tester la Varicam Super 35 quelques semaines avant sa sortie en décembre 2014. J’avais été séduit par la qualité de l’image, une texture assez unique et un rendu sur les peaux vraiment très joli.
L’annonce d’une nouvelle Varicam m’a forcément excité car il était évidant que panasonic allait chercher à démocratiser un peu son vaisseau amiral. C’est chose faite, la VARICAM LT est annoncée et serait disponible dès le
mois d’avril (fin mars pour les plus optimistes des early adopters) C’est en direct de Barcelone ou que j’ai découvert cette nouvelle caméra lors du lancement européen organisé par Panasonic.05_VaricamLT_onShoulderLa Varicam LT peut être équipée d’une poignée façon Sony FS7 mais ce n’est quand meme pas du tout sa concurrente directe puisque son tarif puisque boitier nu s’élève à 18000€.

Les différences fondamentales sont que la petite soeur se limitera à un codec interne 4:2:2 10 bits 4K DCI alors que la big one enregistre et traite un signal 4:4:4 12 bits. Le Codec AVC-Intra est toujours au rendez vous et il est aussi décliné en version LT pour des fichiers plus légers car plus compressés mais surtout mieux compressés. Panasonic assure que la compression se fait sur la sortie du capteur avant la débayerisation ce qui est assez inédit.
Le boitier est plus compact, plus modulaire et plus léger. Elle est plus destinée à un opérateur travaillant seul mais conserve le meme panneau de contrôle que son ainée qui pourra être rattaché à loisir un peu partout sur la camera. C’est une des fonctionnalité qui fait aussi le charme de la Varicam S35 et qui fait qu’elle est très appréciée des assistants.

Le choix des codecs en double enregistrement est aussi plus restreint que sur la grande soeur. Ici un seul slot P2 Express mais on conserve le 2eme slot en Micro P2/ SD pour enregistrer éventuellement des proxy en AVC-Intra Long Gop à 6mb/s.

Nouveauté intéressante un crop mode 1/1 (1 pixel sur le capteur pour 1 pixel enregistré) pour tourner en 2k ou en HD est présent et c’est aussi la fonctionnalité qui permettra l’enregistrement en slow motion jusqu’a 240 fps
Disponible en standard en monture Canon EF, une version PL est aussi disponible en option et il semble assez simple de passer d’une monture à l’autre. A noter aussi la présence d’un filtre Infra Rouge amovible ce qui permettra des chose originales.

02_VaricamLT_SlantPL

Le sublimissime viseur Oled de la grande soeur, est aussi disponible mais il est proposé en option, heureusement car si sa suprématie qualitative est quasiment indéniable son tarif de 6000€ pourra en rebutter plus d’un. Heureusement vous pourrez vous contenter d’un Zacuto Gratical, d’un Small HD ou d’un Alphatron.

Bien entendu c’est le meme capteur qui est utilisé et la technologie du double câblage sur ce capteur offrant 2 sensibilités nominales à 800 ou 5000 ISO est toujours présente. La dynamique est assez exceptionnelle on peut mesurer plus de 14 diaphs, voir meme 15 mais Panasonic reste prudent pour ne pas froisser les ayatollahs de la fiche technique. La “Color Science” reste la même, ce qui garanti un rendu de très haute qualité, vraiment je conseille à tous les amoureux de l’Alexa de s’intéresser à cette famille de caméras qui propose un truc vraiment très sympa.

Caractéristiques techniques :

Weight 2.7kg/5.95lb (body only)
Lens Mount EF mount (PL mount option)
Media Slot Express P2 Card Slot x 1

SD Card Slot x1 for Proxy Meta Data

Connectors 3G-SDI OUT x3

(SDI OUT 1/SDI OUT2/VF-SDI)

Genlock IN

TC IN/OUT

LAN

USB HOST (for Network Connect)

USB DEVICE (miniB)

XLR 5 pin Hirose x2

Lens/Grip Connector 12 pin

12 V DC-IN 4 pin

Head Phone x1 3.5 mm Stereo Mini Jack

Rec Format 4K/UHD AVC-Intra 4K422: up to 30p

AVC-Intra 4K-LT: 30p to 60p

2K AVC-Intra 2K444: up to 30p

AVC-Intra 2K422: up to 60p, up to 120p (cropped)

AVC-Intra 2K-LT: 120p to 240p (cropped)

HD AVC-Intra444: up to 30p

AVC-Intra422: up to 60p, up to 120p (cropped)

AVC-Intra100: 50i/59.94i

AVC-IntraLT: 120p to 240p (cropped)

ProRes 4444: up to 30p

ProRes 422HQ: up to 60p

Proxy AVC-Proxy G6: up to 60p

J’ai eu la chance de faire quelques images avec la caméra dans cet hotel incroyable à Barcelone avec la merveilleuse violoniste Eve-Marie Bodet. Malgré le coté très improvisé de ce tournage, j’avoue être charmé par cette caméra qui n’est finalement pas si light que ça, mais qui a vraiment des caractéristiques très alléchantes. Son codec est noble, son ergonomie est vraiment bonne, on retrouve vite ses habitudes de caméra ENG et j’ai pris un pied monumental avec le Zoom Anarmorphique Angénieux 56/152 A2S. Les images sont actuellement en cours de traitement, c’est très très joli. Encore une foi, la texture est superbe et les peaux magnifiques.

J’aurais espéré une AF200 en monture M43 qui rentre en concurrence frontale avec le duo des FS5/ FS7 de chez Sony mais Pana en a décidé autrement. Comme à leur habitude, ils déclinent leur gamme progressivement du haut vers le bas avec cette nouvelle caméra qui est très alléchante mais un peu loin de mes capacités financières pour le moment. Néanmoins je pense qu’elle trouvera vite son public et je ne manquerai pas de l’utiliser en la louant de temps en temps. La descendante de l’AF 101 doit être programmée, j’espère en apprendre plus sur ce sujet pour le NAB 2016.

P2810880 P2810889 P2820015 P2820019 P2820022

 

J’ai eu la chance de pouvoir jouer avec quelques minutes. Dans le cadre d’un tournage de clip pour Eve-Marie Bodet

Voici donc les premiers plans tournés avec la VARICAM LT en 4K Anamorphique avec un Zoom Angénieux 56/152 les abonnés Vimeo pourront télécharger le fichier 4K ProRes 422HQ pour faire des essais d’étalonnage et juger ainsi de la qualité de ces images prises à 5000ISO !

Tomasz Wolski du site Cifrowy a lui aussi fait une video sur place ainsi que les copains de cinema5d

 

, , ,

ma premiere nuit avec la Sony PXW-FS5

DSC06949

avec le prototype de Mini Prime Veydra 25mm

DSC06956

Ryan, CEO et fondateur de la maison VEYDRA qui a conçu les fameux mini prime bientot disponibles pour la monture Sony E

Il y a des moment dans la vie d’un homme ou on est plus fier que d’autres, forcément quand Sony Europe m’appelle pour me demander si je veux passer la nuit avec un prototype de FS-5, je vais pas dire non !

Même si on a eu, Sylvain et moi des toutes petites nuits depuis le début du salon IBC, il faut dire que c’était vraiment tentant.

Alors, pour commencer n’insistez pas vous ne verrez pas d’images produites par ce joli bébé de 800g.

La raison est simple, nous avions dans les pattes un prototype, parfaitement fonctionnel mais au logiciel encore en version beta de chez beta !DSC06998

J’ai eu la chance de croiser Ryan le boss de Veydra, cette nouvelle société qui a lancé il y a quelques mois une série d’objectifs baptisé “Mini Primes” dédié au Micro 4/3, et bien figurez vous que la monture est interchangeable et que les focales supérieures au 24mm couvrent parfaitement le capteur S35 de la FS5. Je reviendrai en détail sur ces objectifs prochainement mais j’ai été très agréablement surpris pas la qualité de fabrication mécanique, la qualité optique semble être au rendez vous avec un soupçon de je ne sais quoi de supplément d’âme un peu vintage, les optiques ont été conçues dans l’idée de laisser passer quelques aberrations si charmantes comme sur les vieux cailloux qu’on aime tant.

Je suis totalement séduit par l’ergonomie de cette caméra, c’est un peu une fusion de l’ADN d’une Canon C100/C300 avec un soupçon de je ne sais quoi de EX3 et bien entendu une grosse inspiration de FS7. La FS5 est toute rikiki et ceux qui me lisent depuis toutes ces années savent combien j’aime les petites caméras légères aux grand coeur. On est bien en présence d’un objet ayant été conçu avec cet ADN. Le form factor est sans aucun doute dans la lignée de la FS7, mais en 2x plus compact, la poignée supérieure est vraiment bien foutue pour porter l’engin autant que pour filmer à bout de bras, le petit zoom électrique 18/105 bien que pas très lumineux est quand meme à ouverture constante f:4 Il et à la fois compact et parfaitement complémentaire avec la caméra. Il permet d’avoir un presque X10 donc on est pas loin de l’idée d’une caméra “Run&Gun” à grand capteur … la croisée des chemins en quelque sorte. Le grand capteur Super 35 et le zoom électrique de belle amplitude, voilà qui va plaire à pas mal de monde. Le petit écran LCD qui peut s’accrocher partout est vraiment bien pratique. Le viseur est un peu petit au niveau du grossissement mais il fait la job comme disent les cousins québécois. Le système de ND variable électronique est ma fois fort malin et il va rendre bien des services. Quand à la poignée rotative, c’est un pur régal d’autant qu’il est aussi possible de la déporter comme sur la FS7 via un petit bricolage que j’espère nous pourrons voir arriver de chez Shape justement, et les gars si vous me lisez y’a un petit truc qui manque à cette jolie demoiselle, un bras avec un petit déport, ce serait génial !

Le feeling global est donc plutôt excellent, non je n’abuse pas de superlatif, je suis vraiment séduit, c’est pour moi un outil qui pourrait être parfait, seule la limitation 4:2:0 8 bits me gonfle un peu, j’aurai vraiment préféré que Sony ne soit pas aussi protectionniste sur sa gamme, je pense que si on a besoin de la FS7 c’est pas uniquement le codec qui va faire la différence, alors oui les râleurs vont dire sur de la carte SD il faut éviter de prendre trop de risques, hum, désolé mais du XAVC 4:2:2 10 bits ça doit loger sans forcer avec les dernières cartes ! Donc voilà, reste plus qu’a tester la qualité d’image, mais on peut leur faire confiance là dessus ça fait quand meme bien longtemps qu’on a pas vu la maison sony nous sortir un truc moyen coté qualité d’image.
DSC06966

, , ,

NAB 2015, le RED Weapon c’est quoi ?!

Ben c’est ça : un nouveau concept de camera plus petit, plus compact, plus léger et qui permet notamment de se passer de câbles entre les différents modules, ainsi les nouveaux écrans sont connectés directement via un connecteur intelligent qui passe par la fixation de celui ci au corps de la camera.  

On reste sur un capteur Dragon 6k jusqu’a 100fps dans cette résolution, mais un nouveau capteur est aussi annoncé pour le futur, une déclinaison 8k VistaVision est dans les tuyaux (capteur 24×36) Red propose des mises à jours  en pagaille en fonction de votre équipement actuel, Ce sont  des offres limitées dans le temps pour upgrader votre Epic. C’est très alléchant mais les tarifs s’envolent et on sent que l’esprit communautaire et la rébellion du début ont désormais fait place nette à un état d’esprit beaucoup plus mercantile, c’est la suite logique certes, ça reste une entreprise et pas une ONG … Le discours de la société qui me faisait jadis beaucoup d’effet me laisse un peu sur ma faim, peut être que je vieillis, ou que Ted me manque ?   

Les caractéristiques annoncées sont alléchantes, l’integration du ProRes est enfin là, depuis le temps qu’on réclame ça ! Un meilleur refroidissement, plus silencieux encore … Ca va couter encore un bras et demi voir il faudra peut être rajouter un poumon. Ceux qui ont acheté la première Epic M on déjà déboursé 40k$ 9k$ en plus pour le dragon et là la mise à jour vers le weapon n’est pas encore claire. Pour ceux qui voudrons acheter la nouvelle camera ce sera 34500$ pour la version basique et 49500$ pour la version carbon qui sera la seule a pouvoir être mise à jour avec le capteur VistaVision.

Bref, il est loin le temps de la Red One a 17500$ le temps ou RED proposait le 4k au prix du DVCam, c’est la raison pour laquelle je ne suis pas allé faire de reportage sur leur stand au NAB. Malgré tout j’apprecie toujours autant la phylosophie de ses caméras, le workflow qui en découle et les possibilités de leur écosystème.

,

ARRI Alexa Mini (Chérie j’ai rétréci l’Alexa)

2015 02-12 ALEXA Mini 0009Il est loin le temps ou on envisageait que l’Alexa soit une caméra destinée aux petites productions et remplace le Super 16, pour ceux qui n’étaient pas au courant c’est sur ce cahier des charges que ARRI avait lancé l’Alexa, pensant créer une autre camera plus haut de gamme pour succéder à la D21.

ARRI a su adapter son concept et séduire les productions, se diversifier se mettre à l’écoute des évolutions du marché et on peut dire que le résultat de ces efforts est payant. Bénéficiant d’une image forte, la marque historique ayant marqué le monde du cinéma, c’est un devenu un leader incontesté du cinéma numérique

L’Alexa est une belle caméra, elle m’a fait un peu bondir à ses débuts mais force est de constater que la marque allemande a bien su faire évoluer son produit. Entre l’enregistrement RAW embarqué, les nouveaux codecs, les hautes vitesses, l’anamorphique et cette ergonomie qui en fait la caméra préférée des assistants, je dois saluer cette grande maison pour cette réussite incontesté.line_09

Après avoir lancé une Amira très attractive pour des raisons que j’ai déjà évoqué ici, voici arriver l’Alexa Mini. L’arrivée des drones, et tous les systèmes de machinerie moderne sont parfois peu adapté à l’Alexa, cette déclinaison semble prometteuse et je pense aussi qu’elle devrait séduire un plus large public si le prix reste contenu et sur ce point les premiers échos ne vont pas dans le bon sens puisqu’elle est positionnée pour le moment à 32500€ (caméra nue) pour la version entrée de gamme en 16/9eme, ARRI reste donc sur un positionnement haut de game ce qui reste logique vu la qualité et la technologie embarquée.line_02

Elle peut être pilotée via une télécommande et un viseur est disponible pour en faire une caméra complète.  Un module WiFi est embarqué et des fonctionnalités de pilotage via les smartphones et autres tablettes iOS ou Android est au programme. Il n’est pas rare de voir des RED Epic embarquées sur les Drones uniquement a cause de leur compacité et de leur formfactor, ARRI propose ici une réponse intelligente pour qui voudra conserver la meme signature d’image quand on préfère celle de l’Alexa. L’adoption des montures interchangeable inaugurée sur l’Amira permettra a l’utilisateur de switcher entre PL / CANON EF ou B4 est aussi un atout pour les productions indépendantes qui n’ont pas forcément les moyens de tourner tout le temps avec des ZEISS Masterprime. A noter que c’est un capteur 4/3 qui est présent ce qui permettra l’utilisation d’objectifs anamorphique ce qui est cohérent avec la période.

Codex - 4 ALEXA Minis on Codex Mini Recorder

L’enregistreur CODEX dédié permettra d’enregistrer jusqu’à 8 sources HD-SDI en ARRI RAW ou en ProRes jusqu’à 120 images / seconde

Disponibilité annoncée : AVRIL

Tarif non finalisé mais les premiers échos parlent de 30 à 40k$

 

, ,

2 nouvelles Varicam chez Panasonic

 

Panasonic-VariCam-35Panasonic nous a présenté sous cloche une maquette de ce que préfigurait le futur de la Varicam en 4K. Une marque dans la marque comme cette grande maison a l’habitude de faire, Lumix pour les appareils photo, Viera pour les téléviseur et Varicam pour les caméras dédiées aux ralentis et surtout au cinema.

Ce matin est tombé un communiqué de presse faisant état des nouveautés de cette future bombe, et figurez vous qu’il n’y aurait pas une mais 2 caméras une au capteur 4k Super 35 et l’autre en 2/3 de pouce mais en HD avec un TRI-CMOS  …

voici les spécifications pour la Varicam 35

  • 4096 x 2160 Super 35mm CMOS sensor
  • 14+ Stops of Dynamic Range
  • PL Mount
  • Internal 4K up to 120fps
  • Records 4K & UHD in AVC-ULTRA 4K
  • Records 2K & HD in AVC-Intra 100/200
  • Capable of 4K RAW
  • 1.5 to 6 Mbps Proxies
  • Two expressP2 card slots (Record 130 minutes of 4K/24p with these cards)
  • Two microP2 card slots (for HD and 2K)
  • Four 3G-HD-SDI Outputs for 4K QUAD
  • Two 3G-HD-SDI Outputs for RAW
  • HD-SDI out for monitoring (down-converting from 4K)
  • Two XLR inputs can record four channels of 24-bit, 48KHz audio
  • Removable Control Panel
  • OLED Viewfinder with Optical Zoom
  • 120 i/s en 4K

Et celles pour la 2/3″ baptisée Varicam HS

  • Three 1920 x 1080 2/3″ CMOS Sensors (Red, Green, Blue)
  • 14 Stops of Dynamic Range
  • AVC-Intra Class 100 at 1080/24p/30p/60p with VFR (up to 240p)
  • AVC-Intra Class 200 up to 1080/30p/60i
  • 12-bit AVC-Intra Class 4:4:4 up to 1080/30p
  • 1.5 to 6 Mbps Proxies
  • Log, FilmRec, VideoRec and Dynamic Range Stretch (DRS) image contrast management controls
  • Two expressP2 card slots (32 minutes of 1080p 240fps)
  • Two microP2 card slots (Record HD/2K at more typical production frame rates)
  • RGB 4:4:4
  • One 3G-HD-SDI supports 1080/60p
  • HD-SDI out for monitoring
  • Two XLR inputs can record four channels of 24-bit, 48KHz audio
  • 240 i/s en HD

Varicam4K-PanasonicIls ont conservé l’architecture modulaire qui avait été présenté avec une tête caméra différente pour la S35 et la 2/3 et une partie “enregistreur” qui sera commune aux 2. La possibilité d’enregistrer le RAW en externe est au programme comme ça a été annoncé.

Varicams-4K-HDLes 2 devraient être présentées au NAB mais le lancement officiel sera pour IBC et je pense que les premières livraisons sont à prévoir pour la fin de l’année 2014.

Je suis très impatient de voir ce que ça va donner, j’ai été un des grand amoureux de la Varicam originelle qui avait une signature d’image unique. Bravo à eux !

Petite vidéo de rappel des annonces de IBC ou on parle déjà de la camera Varicam 35

, , , , , , , , , , ,

Le point sur les “bagues” Metabones Speedbooster / NOVOFLEX / DEO TEC etc (edit)

Salut les geeks lumineux,

je me rend compte suite aux différents messages que j’ai pu recevoir ces derniers temps que nombreux étaient ceux qui étaient perdu dans ce petit monde des bagues et autre convertisseurs optiques.

L’avantage principal des boitiers hybrides dépourvus de miroir comme les Sony A7/A7R/NEX les Fuji X et autre Panasonic G / Olympus en Micro 4/3 c’est leur faible tirage optique qui permet d’adapter des bagues pour monter à peut près tout ce qu’on veut comme optique.

Ce qui n’est pas possible parfois de faire notamment avec les boitiers Nikon FX et DX, le tirage optique c’est la distance qui sépare le cul de l’objectif (pardonnez l’expression) du capteur ou au plan film. Les anglophones appellent ça “flange distance”

voici ce qu’on en dit chez Wikipediatirage optique - frange distance

Le souci avec les Nikon c’est que leur tirage optique est plus élevé que les autres boitiers avec 46,67mm contre par exemple 44 mm sur les Canon.

Sur un boitier Micro 4/3 c’est à peine 19,25 mm et là tout à coup vous voyez la lumière non ? Vous vous dites mais oui mais bien sur c’est pour ça qu’on ne trouve pas de bague pour mettre des optiques Canon sur les boitier Nikon. Par contre l’inverse est possible.

Voici un petit récapitulatif de ces tirages optiques en fonction des montures :

 

PENTAX 6X7 = 84,95mm

PENTAX 645 = 70,87mm

MAMYA 645 = 63,30mm

PANAVISION PV = 57,15mm

ARRI PL = 52mm

SONY B4 = 48mm

LEICA R = 47mm

NIKON F = 46,67mm

OLYMPUS OM = 46mm

PENTAX K = 45,46mm

M42 = 45,46mm

SONY / MINOLTA A = 44,50mm

MINOLTA SR = 43,50mm

CANON EF = 44mm

CANON FD = 42mm

OLYMPUS 4/3 = 38,67mm

CONTAX / YASHIKA RF = 34,85mm

CONTAX G = 29mm

LEICA M = 27,80mm

SAMSUNG NX = 25,50mm

Micro 4/3 = 19,25mm

SONY E mount = 18mm

CANON EF-M = 18mm

FUJIFILM X = 17,7mm

C Mount = 17,52mm

NIKON 1 = 17mm

PENTAX Q = 9,2mm

 

Plus votre boitier se trouve en bas de la liste plus vous avez de possibilité. En gros, tout ce qui se trouve au dessus dans la liste de votre monture sera en théorie compatible mais attention, il faut aussi compter sur ce que les anglophones appellent le “crop factor” ainsi, il faut avoir en tête que si l’on prend comme base la référence qui est le 24×36 (que l’on appelle a tord full frame ou plein format mais ça ne veut rien dire) suivant que vous avez un boitier type APS-C (équivalent 35mm cinema à un poil prêt) ou un Micro 4/3 ou encore une camera type Blackmagic, pocket ou la 2,5k il y a des conversions qui ne sont pas très heureuses et ce n’est marqué nulle part dans les notices ou sur les boites de ces appareils. Derniere chose il faut que la bague existe, je ne pense pas par exemple qu’il y ait un quelconque intéret à essayer de monter un objectif Pentax 6×7 sur un boitier NIKON 1 par exemple …

Ainsi Blackmagic a pour spécialité de ne pas stipuler le fait que si on monte un 50mm Canon EF sur la BMCC en monture EF c’est comme si on avait monté un 125mm le coefficient multiplicateur est de 2,39x, il est de 2x pour le Micro 4/3 et 3x pour la Pocket Cinéma Caméra !

Ainsi si vous mettez un 50mm sur la BMPCC (BlackMagic Pocket Cinema Camera) vous vous retrouvez avec un 150mm ce qui va poser problème pour trouver des grand angles.

Revenons a nos anneaux il en existe 3 sortes, les purement mécaniques, les mécaniques et électroniques et les mécaniques + convertisseur optiques.

NOVOFLEX est un constructeur Allemand qui fait des bagues dans tous les sens mais sans conversion optiques. C’est notamment chez eux grâce à leur petit outil en ligne que vous saurez ce qu’il est possible de marier ou pas. Dans la colonne de gauche vous choisissez votre monture à droite l’optique que vous voulez adapter … c’est simple et efficace. Dans 95% des cas, si c’est pas sur le site NOVOFLEX c’est que le mariage optique / monture est contre nature et que ça ne fonctionnera pas. Ils sont plus cher que certaines bagues “No Name” que vous trouverez sur la baie mais c’est de la mécanique de précision et vous ne vous risquez pas de vous retrouver avec une optique coincée dans une bague mal ajustée qui peut en plus vous couper les doigts ! Autre chose il sont souvent doté d’une bague de diaph manuelle dé-crantée ce qui est assez appréciable en tournage video. Bref depuis le début de ce blog je préconise NOVOFLEX et je sais pourquoi 😉

novoflex-adaptateur-fuji-x-pro-1-nikon-f

Chez NOVOFLEX point de convertisseur optique, c’est la grande nouveauté depuis l’an dernier, METABONES et son SpeedBooster arrive comme une solution miracle. Ils font aussi des bagues de bonne facture, c’est bien fini et précis.

mb_spnfg-bmcc-bm1_01s

Mais ils apportent un truc à eux, c’est l’ajout d’une lentille au milieu de la bague qui permet de diminuer ou d’anéantir totalement ce fameux “crop factor” ainsi si vous avez un boitier de la famille SONY NEX ou FUJI X vous pourrez via un speedbooster monter des optique NIKON, CONTAX, LEICA et j’en passe en retrouvant leur focale d’origine et dans la plupart des cas en gagnant 1 diaph voir plus, c’est assez magique ! Les coefficients de conversion sont expliqué sur ce tableaux que vous trouverez sur leur site internet

 

BMCC Matrix S-1

 

A noter aussi que Metabones propose aussi des bagues avec des lentilles spéciales pour les capteurs de la 2,5k  (BMCC) et  la pocket (BMPCC) qui ont des drop factors différents.

Nouveau venu dans cette petite famille c’est MX Camera qui propose les bagues DEO TEC dédiées au SONY NEX ou ALPHA 7 qui proposent en plus le pilotage de l’autofocus des objectifs comme par exemple pour piloter ces optiques Contax G signée Carl Zeiss sur le SONY A7 et qui existent aussi pour les CANON EF.

contax-g-v2

Grâce à ces bagues on peut ressortir du placard les vieux objectifs du papy et il y a des pépites à petit prix sur le net et dans les brocantes photo. Attention les prix augmentent à un rythme fou, il reste des bonnes affaires à faire mais certains objectifs deviennent rares à dénicher.

Dernier avantage ces objectifs pour une utilisation video / cinema ont des bagues de mise au point avec une course beaucoup plus grande que leurs homologues modernes qui n’ont été prévus que pour être utilisés en autofocus.

https://vine.co/v/hYT1zWeXJrY

Mes préférés :

Série Contax / Yashica signé Zeiss, c’est fabuleux et ça coute pas trop trop cher ainsi qu’une mention spéciale pour la série G pour les NEX et Apha 7

LEICA R, plus grand monde n’en veut, mais c’est des optiques fabuleuses qui commencent à devenir difficiles à trouver en bon état.

Les Leica M sont souvent hors de prix

PENTAX K et M42 un Super Takumar à vis le 50mm f:1,4, c’est juste magique pour les flair ils ne sont pas traités contre ça !!!

CANON FD, optiques vraiment pas chères et pourtant il y a des pépites notamment un 85 f:1,2 qui n’a pas grand chose à envier a sa déclinaison EF

Les NIKON AI et AIS se négocient aussi à moindre frais et c’est juste superbe meme sur une RED Epic !

 

SpeedBooster-NOVOFLEX-DEOTEC metabones Speedbooster deotec

J’ai gardé le meilleur pour la fin la grosse problématique aujourd’hui c’est aussi le pilotage des optiques modernes et en particulier les CANON EF. A l’heure ou le M43 rencontre un certain succès suite à la sortie des GH3/GH4 et des nouveautés Blackmagic bon nombre de ceux qui se sont rués sur les boitiers CANON 5D MKII 7D et consorts se demandent comment utiliser leurs objectifs sur un GH4 par exemple. Vous trouverez pléthore de montures qui fonctionnent très bien d’un point de vue mécanique et si vous acceptez de vous assoir sur l’autofocus, il reste un problème de taille c’est celui du pilotage du diaph car contrairement à NIKON ou de nombreux autres fabricants CANON a supprimé le pilotage mécanique du diaph par le boitier, sur les optiques EF ça se fait de façon électronique. Hors pour le moment il semble que ce soit un peu compliqué à gérer. Metabones est sur le coup et on rêve tous d’un speedbooster CANON EF vers Micro 4/3 qui piloterai le diaph et pourquoi pas le point ?

Pour le moment la seule solution très fastidieuse est de conserver un boitier canon, en effet une fois que le diaph est fixé par le boitier quand vous démontez l’objectif il reste à sa position … j’ai vu faire ça par de nombreuses personnes, c’est chiant, mais ça marche !

En attendant 2 solutions existent elle sont un peu onéreuses mais totalement fonctionnelles :

MTF systems propose une bague avec une télécommande séparée qui fonctionne très bien, c’est un peu cher mais très efficace.

Front lensadaptor_0 EF to E - website_0

 

 

 

 

 

 

 

 

L’autre solution est proposée par Red Rock Micro  c’est un peu le meme principe, on pilote le diaph via un petit boitier mais là il est fixé sur la bague.

3-090-0001_med

 

Il existe une bague de chez Kipon qui a rajouté un diaph dans la bague, mais je ne suis pas super satifait du résultat, beaucoup de diffraction, ça fait des trucs bizarres dans l’image.

un dernier truc qui lui semble intéressant mais pas 100% satisfaisant car il ne propose pas de lentille de conversion comme les speedbooster c’est le système holymanta … le principe est simple on cherche souvent à utiliser son objectif à pleine ouverture (ce qui est assez simpliste comme approche mais c’est la mode) pour obtenir des arrières plans flous. Holymanta cumule une bague adaptatrice mécanique avec un filtre neutre à densité variable. C’est plutôt malin et assez efficace d’après l’ami Sylvain du Laboscope.

A noter que ces 2 solutions ne proposent pas de convertisseurs optique, il faudra donc faire avec le “crop factor” du Micro 4/3 qui est de X2 je le rappelle à part pour quelques bizarreries comme la Pocket de chez Blackmagic et le GH4 qui en mode 4K est plus proche de 2,2 …