Articles

,

Abonnez vous à ma chaine YouTube

Salut bande de Geeks Lumineux,
tout est dans le titre ou presque, vous etes 25000 à être abonnés à ce blog, un peu moins de 2000 sur ma chaine Youtube … Pour continuer à faire ce que je fais, et meme si je suis lucide sur le fait que je ne deviendrai jamais Norman ou Cryprien, si vous voulez me suivre dans mes aventures technologiques et artistiques n’hésitez pas à me suivre aussi sur les réseaux sociaux et sur cette fameuse chaine YouTube

Sinon je suis aussi sur :

Facebook /  Twitter / Instagram / Flickr / Vimeo

Vous me retrouverez en septembre en direct depuis Off-Courts et ensuite pour la couverture du salon IBC à Amsterdam

Bandeau-banniere2

, ,

NAB reportages, la suite …

Une édition en demi teinte pour moi, pas de renouvellement de la gamme Cinealta chez Sony, pas d’AF 200 chez Panasonic, RED avait déjà tout annoncé. ARRI continue d’améliorer l’existant, Blackmagic nous fait la meilleur surprise depuis longtemps à savoir de ne pas annoncer de nouvelle Caméra, je les en remercie …

Quelques grandes innovations semblent pourtant pointer le bout de leur nez du coté du 360° avec GoPro et grosse surprise Nokia … le constructeur Finlandais qui a été le leader de la télphonie mobile après avoir été un papetier arrive dans l’audiovisuel avec un truc assez cool pour le 306. Et la grosse surprise, ce truc incroyable de chez Lytro Cinema dont je vais essayer de vous causer plus en détail bientôt.

J’ai dégoté un truc super,  c’est mon coup de coeur du NAB, sorte de système d’assistance et d’automation de la mise au point, la société est autrichienne, ça s’appelle Qinematiq, c’est un vrai truc de dingo !  J’ai joué avec et ça fonctionne super bien ! Impressionné, je suis …

Voici les dernières vidéos, merci de m’aider si ça vous plait bien entendu, un petit coup de like sur YouTube, un petit abonnement à ma chaine sera le bienvenu 😉

 

, , , ,

Panasonic Varicam S35 4K : la réponse ?

Varicam4KS35J’ai été un  des grand fan de la Varicam originale, mais c’était il y a plus de 10 ans, depuis comme beaucoup, je me demandait quand est ce que Panasonic allait rentrer dans la course. Cette Varicam comme pas mal de monde au final j’en ai rêvé, j’ai pesté après Panasonic de n’être pas rentré plus tôt dans la danse des caméras Digital Cinéma grand capteur.

La varicam originale avait pour elle une texture d’image qui la rendait unique et elle a connu son succès a une époque ou le cinéma numérique se faisait uniquement avec des caméras 2/3 de pouce à cette époque la Sony 900R était la seule concurrente ou presque. Quand Panasonic a commencé à montrer timidement des maquettes d’une Varicam 35 comme beaucoup mon coeur c’est emballé, car oui je fais partie du club des adorateurs de la Varicam à K7 DVCProHD. Seulement voilà arriver quasiment en dernier dans la course des caméras D-Cinéma 4K grand capteur il fallait arriver avec un produit au top.

Varicam4KPampuri

J’ai eu la chance de passer quelques jours avec cette caméra pour la tester alors que son firmware n’était pas finalisé et je suis tout simplement bluffé ! C’est pas un petit jouet, c’est pas un DSLR, c’est pas une caméra d’entrée de gamme, elle a été conçue pour être une reine dès le départ et si certain commencent déjà à râler sur son prix (45k€ en version S35 avec recorder et viseur) ce n’est pas plus cher qu’une ARRI Alexa ou une RED Epic Dragon M. Est-ce que c’est mieux, je sais pas, on rentre dans le domaine du subjectif, j’aime l’Epic, j’aime la F55, j’aime l’Alexa mais une chose est sure j’adore déjà la Varicam S35 !

IMG_8641

Livrée démontée dans un pelicase ou voit bien tous les éléments démontés. La tête caméra, l’enregistreur, le viseur et l’épaulière à glissière fournie en standard

 

Ce qui me plait déjà dans cette caméra c’est que c’est une vraie caméra d’épaule avec une recherche aboutie au niveau ergonomique. Son système d’épaulière sur glissière est très bien pensé, le viseur articulé qui bascule à droite pour les gauchers, le panneau de contrôle qu’on peu mettre ou on veut côté opérateur ou côté assistant tout ça sont autant de points forts pour cette caméra. Le coup du double cablage sur le capteur qui permet d’avoir 2 sensibilité nominale disponible est un petit coup de génie, oui il fallait y penser. Qu’est ce que ça donne est ce qu’il ny a réellement pas de bruit à 5000 ISO. La réponse est non, ça bruite un peu mais c’est du très joli bruit, fin et dénué de bizareries chromatiques. C’est très filmique, je suis charmé. Pour le moment la caméra est encore bridée, certaines fonctionnalités seront dévérouillées dans les prochaines mise à jour du firmware notamment l’enregistrement 12 bit 4:4:4 AVC-ultra. Je n’ai pour le moment pu jouer qu’avec du 10bits 4:2:2 mais c’est déjà terrible.

Le principe du double circuit sur le capteur permet d’avoir une dynamique de 14 diaphs à 800 ISO comme à 5000 ISO -7 en dessous et + 7 au dessus. Ce qui est par ailleurs difficilement mesurable, on a fait un keylight

Comme beaucoup d’entre vous j’ai été étonné de voir que Panasonic se positionne si tardivement sur ce créneau des cameras Cinéma Numérique haut de gamme, je les attendait et je me disait que si il arrivaient si tard il devaient forcément arriver avec une proposition qui les positionnent un cran au dessus des autres compétiteurs. Mes premières sensations sont tout simplement énormes, cette histoire de capteur a double câblage va forcément agacer la concurrence et on devrait voir arriver des réponses bientôt. Il est clair que cette caméra est positionnée directement dans le haut u pannier, elle attaque de front les RED Epic Dragon, Sony F55 et autre ARRI Alexa … Il semble qu’elle soit à la hauteur et puisse réellement apporter son lot d’innovation et de particularités qui pourront séduire des chef opérateurs exigeants. Certes 45k€ prix public c’est cher mais c’est le prix de l’entrée de gamme chez ARRI, ça me semble assez cohérent au final, c’est pas un jouet en plastique mais un outil pro, destiné dans un premier temps aux loueurs. Bref, cet article est le premier, il y en aura au moins un autre. En attendant les résultat du Keylight je vous livre les premières images tournées à 5000 ISO avec les copains Thomas Jacquet, chef op talenteux et Myriam Robin assistante incroyable. Ces images sont brutes, sans aucun étalonnage.

Vous pourrez télécharger la source ici  et essayer de l’étalonner si ça vous intéresse. Le fichier est uniquement transcodé en Apple ProRes 4:2:2 HQ 10bits 4K attention ça pèse 20go !

Je vous donne rendez vous bientôt pour la suite de ces tests.

IMG_8648 IMG_8646 IMG_8645 IMG_8643

 

, , ,

Toutes les Videos du NAB 2014

Pampuri Shape Isee

Nous sommes donc bien arrivés au NAB avec Sylvain Berard du Laboscope qui m’accompagne cette année afin de vous alimenter en nouvelles fraiches depuis Las Vegas …

Je vous épargne pour le moment la visite des gros stands impraticables les premiers jours ICI au NAB 2014 c’est encore la folie furieuse, énormément de monde comme d’habitude.

il semblerait que ce soit plus facile de créer des caméras qu’avant, il suffit de mettre un capteur dans une boite avec plein de trucs autour.

Voici donc ma sélections de produits intéressants, plutôt des accessoires, que je trouve malin mais pas que …

La chaine à suivre sur vimeo c’est ici : https://vimeo.com/channels/718854

Sur Youtube c’est par là : https://www.youtube.com/playlist?list=PLy0vZRqr1419wxxi3PEPbgerJ65C0FnuD

, ,

Black Magic Pocket Cinema Caméra, le paradoxe !

Quand Blackmagic Design a annoncé sa première caméra en avril 2012 tout le monde  a cru que c’était une blague ou presque, malgré quelques début difficiles il semblerait qu’il faille désormais compter sur Blackmagic pour continuer à secouer le marché des caméras.

Lancée fin juillet 2013 cette caméra est enfin disponible chez les revendeurs c’est pas trop tôt me direz vous, il semble que Blackmagic ne soit pas encore super au point sur la partie de l’industrialisation de ces produits car la 4K production caméra, autre modèle annoncé en avril dernier au NAB est toujours elle dans la file d’attente. Moins de 2 ans après la première annonce au NAB 2012 Blackmagic a donc 4 caméras à son catalogue. La Black Magic  Cinéma Caméra en version Canon EF ou Micro 4/3 (monture passive) la Pocket Cinéma Caméra et la Production 4K Caméra.

La BMPCC, c’est comme ça qu’on l’appelle est donc une caméra minuscule a la qualité d’image assez incroyable. Son concept est donc une caméra aux dimensions proches d’un appareil photo compact  dotée d’ambitions professionnelles en terme de dynamique du capteur et des codecs utilisés. Imaginez donc avoir une caméra HD 1080p doté d’un capteur encaissant 13 diaphs de latitude et d’un enregistrement de grande qualité.

Pour le choix de la monture Blackmagic semble avoir compris qu’il ne suffisait pas d’être compatible avec les optiques Canon EF pour récupérer des clients. Le choix de la monture Micro 4/3 dont Olympus et Panasonic sont les créateur est un choix judicieux car il permet grâce à la faible distance entre la monture et le capteur (17mm) de monter à peu près toutes les optiques existantes ou presque. Blackmagic design a choisi un capteur plus petit que la moyenne, et positionne ainsi cette Pocket caméra comme une caméra Super 16. C’est un des soucis de cette caméra, comme pour la première édition la corrélation entre la monture et le capteur est un peu étrange car à moins de posséder des optiques dédiée Super 16 ça peut être vraiment problématique. Il faut prendre en considération un coefficient multiplicateur de X3 ainsi si vous montez un 50 mm ça transformera l’angle de prise de vue en un équivalent 150mm. C’est assez handicapant, car pour pouvoir trouver des optiques inférieures à 10mm et avoir ainsi des vrais grands angles ça va pas être simple. Le consortium Micro 4/3 a déjà intéressé plusieurs fabricants d’optiques, que ce soit Carl Zeiss, Leica, Panasonic, Olympus Zuiko, Sigma, Voigtlander etc. Le parc existant est assez vaste mais les grand angles existent notamment le zoom 7/14mm f:4 de Panasonic déforme beaucoup sur les bords.

BMPCC04

La bonne nouvelle vient de chez Metabones avec son “SpeedBooster” qui s’est intéressé au cas de la BMPCC et propose désormais un adaptateur pour convertir la focale d’origine de vos optiques au format du capteur sans perdre de luminosité voir même en en gagnant !

On pourra donc via des adaptateurs mettre des optiques des anciennes camera argentiques Super 16 mais elles sont de plus en plus rares à trouver et leur valeur sur le marché d’occasion a été multiplié par dix.

Pour ce qui est du « form factor » de la caméra il est assez paradoxal, proposer une pocket camera ambitieuse c’est bien mais si on prend on considération que pour pouvoir l’utiliser il va falloir l’accessoiriser généreusement ça la rend tout de suite moins « pocket »

La caméra est dotée d’un écran qui est assez grand et qui propose une bonne qualité d’image mais elle est dépourvue de viseur, ce qui imposera le rajout d’un viseur du genre  Zacuto ou Cineroïd ce qui pose déjà un problème de logique, ces accessoires et c’est le cas de tout ce qui sera nécessaire à bien faire fonctionner cette caméra, ont un prix de vente supérieure à la caméra elle même, c’est quelque part pas très logique.

BMPCC03

L’ergonomie logicielle est en tout point similaire à la grande soeur dotée du capteur 2,5k, les menus sont identiques sauf que l’écran n’est pas tactile, il faudra vous contenter d’un classique trèfle à 4 direction et un bouton central de validation.  On notera au passage que certaines fonction d’accès direct notamment à la sensibilité aurait été souhaitable plutôt que de de devoir rentrer dans les menus, idem pour la gestion du shutter. l’autofocus est pour le moment totalement inefficace, compensé par la présence d’une fonction d’assistance à la mise au point qui surligne les endroit de l’image ou la mise au point est bonne (peaking) et un zébra paramétrable pour gérer son exposition. La cellule est pour le moment totalement inexploitable, elle se cale toujours sur les hautes lumières et il n’existe aucun système de bargraph. Autre point négatif, il n’y a aucune fonction de magnification pour pouvoir vérifier son point comme c’est le cas sur la majorité des caméras actuelles. Ce zoom dans l’image est bien pratique pourtant, espérant que Blackmagic corrigera ces petites erreurs par le biais d’une prochaine mise à jour logicielle.

Cette caméra peut désormais enregistrer Quicktime en Apple ProRes 4:2:2 HQ sur une carte SD ou du Cinema DNG RAW, attention celle ci doit être très performante car le débit supporté est assez musclé. Après avoir testé plusieurs cartes et seule la SanDisk Extreme Pro 95mb/s fonctionne correctement et ne fait pas de pertes d’images. Pour aller taquiner la qualité supérieure des ténors du marché Blackmagic Design comme sur le modèle 2,5k propose d’enregistrer en ProRes HQ en « mode Cinéma », c’est tout simplement ce qu’on appelle un « log » l’image est donc très neutre, totalement désaturée et très peu contrastée ce qui permettra d’avoir plus de latitude de correction à l’étalonnage de ce côté c’est une vraie réussite. Le constructeur annonce une mise à jour prochaine du logiciel interne qui permettra d’utiliser une version compressé du Cinema DNG, format RAW universel et open source lancé par ADOBE et choisi par d’autres constructeurs comme AATON ou Digital Bolex. Attention cependant il faut préciser que le poid des images est très élevé, une carte de SDXC de 64 go enregistrera un peu moins de 40 min de HD 1080p25 alors qu’en RAW on devrait être à 15 min environ . Pourquoi n’ont ils pas mis le ProRes 4:2:2 de base voir meme le ProRes LT ça aurait été tout à fait adapté et beaucoup plus cohérent. Les autres grief sont corrigible via une mise à jour logicielle, cette histoire de shutter non accessible, pas de vu-metres audio, et toujours pas la possibilité de formater ses cartes dans la caméra ni d’effacer les clips ?!

Cette caméra est pour moi assez paradoxale, d’un côté on a une image d’une qualité assez incroyable, un codec très musclé par rapport à ce qui se fait sur les DSLR mais une ergonomie et des petits défauts de jeunesse qui la rendent difficile à utiliser. Sacrifier l’ergonomie sur l’hotel de la qualité d’image n’est pas forcément la meilleure direction à prendre, cette caméra est au final pas si pocket que ça et son utilisation la plus évidente serait plutôt sur un pied en studio. Il n’empèche qu’a moins de 800€ HT c’est assez incroyable, l’image enregistrée est finalement assez proche de ce qu’on peut obtenir sur une Canon C300 ou une Sony F3 et au prix de quelques contorsions la jeune génération qui n’a pas comme mêtre étalon la caméra d’épaule et son confort y trouvera certainement son compte.

je vous invite à aller voir les images tournées à  New York par l’ami Thomas Garret qui nous avait fait sa review.

 

 

, , ,

La Pocket Cinema Caméra décortiquée par Thomas Garret

J’ai rencontré Thomas Garret par le biais de la grande toile, Directeur Photo talentueux installé à New York nous avons sympathisé et comme j’ai aimé le faire quelques fois voici donc un article qui a 2 objectifs, 1 vous faire connaître un talent, 2 vous parler d’une caméra qui est un peu au centre des attentions du moment.

Vu que Blackmagic m’a totalement oublié, peut être parce que je n’ai pas dit assez de bien de la BM Cinéma Caméra sur mon blog et les réseaux sociaux, je me suis dit que confier cette “review” à un ami qui est en plus assez fan de la monture Micro 4/3 était une bonne idée …

voici le petit film qu’il a tourné à New York avec la BMPC

 

Laissons la plume à mister Thomas

 

P9240002

 

Enfin je reçois ma black magic pocket cinema camera !

Avec ses promesses de mini alexa dans le boitier a peine plus gros qu’un smartphone et avec une superbe monture m43 active, tien t elle ses promesses ?

Mon test de déterminer les capacités de cette camera en

condition de tournage réelles.

Bref dans la vrai vie et pas juste en studio.

promettant une qualité incroyable grâce a l utilisation du codec Apple Prores puis lors d une prochaine update directement du RAW

L enregistrement s effectue sur carte SD en full HD en 10bit avec cadence d image 23.99 24 25 30

et aussi d une fonction timelapse.

PA070057

Prise en main

Aussi longue qu’un iphone 5 un peu plus haute et a peu près deux fois plus épaisse ( sans compter le grip )

la camera et plutôt compacte, elle mérite plutôt bien son appellation “pocket”  surtout associe a des optiques pancake.

Niveau poids elle pese quand même ses 355grammes sans optiques.

La qualité de fabrication est bonne avec un chassis en métal et en plastique au touche veloute.

Le grip est bien proportionne ce qui assure une bonne prise en main.

J ai cependant note un très léger bleeding du rétroeclairage du lcd sur les différents modèles que j ai pu avoir en main…

rien de grave a l’usage mais bon..

 

On regrettera l emplacement SD dans le compartiment batterie et pas sur le cote de la camera.

les connectiques positionne sur le cote gauche sont relativement complètes avec :

une prise Lanc

une prise casque

 

une prise micro

du mini hdmi et

une prise d alimentation externe 12v

 

le dos de la camera est constitue d un grand écran 3.5 pouces ( a quand sur les dslr…) et de 9 boutons dont une classique croix directionnelle avec un bouton OK et de quatres boutons de fonctions :

un bouton power,

un bouton menu,

un bouton iris qui enclenche le réglage de l exposition automatique par la camera

un bouton focus qui permet soit de déclencher l autofocus ou d active le focus peaking.

_DSC5956 _DSC5957

 

N’étant pas un grand fan de peaking je n attendais pas grand chose de cette fonction, qui j ai toujours été pour moi plus un gadget créant la plupart du temps plus de confusion que de précision.

Eh bien j ai été très agréablement surpris  par l implémentation que black magic a réussi a en faire

Elle est tout bonnement excellente et apporte un reel plus lors de l utilisation d optiques manuelles.

 

 

sur le dessus le bouton enregistrement un bouton play et deux boutons suivant et précédent

 

ou est le bouton isos ?

 

Si black magic part d une bonne intention : minimiser les boutons pour simplifier l utilisation, un peu façon apple.

Dans les faits quelques points très énervants ressortent qui pour la plupart heureusement pourront et j espère seront corriges par une mise a jour du firmware.

le plus ennuyant étant le réglages des isos fourre au fond d un menu…il faut au moins 5 étapes pour changer ce paramètre

 

les menus

_DSC5945 _DSC5944 _DSC5943 _DSC5942

 

niveau autonomie compter 1h sur la batterie interne il faudra en acheter un paquet mais elles ne sont pas cher

la question du “petit” capteur et des optiques c’est sur qu’avec un rapport de crop de X2.8 par rapport a du Full Frame 35mm

la question des optiques se pose surtout pour les grands angles.

_A070069

j ai a ma disposition niveau optiques :

 

 

quelques classiques modernes et bénéficiant de l AF

panasonic 14mm f2.5

panasonic 7-14mm f4.0

panasonic 14-140mm OIS f4.5-5.6

 

des optiques en monture C

computar 12.5mm f1.3

navitar 25mm f0.95

 

et mes optiques nikon nettement plus lourdes..

peleng 8mm f3.5

rokinon 14mm f2.8

nikkor    28mm f2.8

nikkor    35mm f2.0

nikkor    55mm f1.2

nikkor    105mm f2.5

_DSC5935

et aussi un monstrueux zoom canon 9.5-143 f1.8en monture B4 qui malheureusement vignette au grand angle

_DSC5937

ca vignette….

 

pour ce test je me suis principalement servi des deux optiques en c mount du pancake 14mm et dans une moindre mesure des deux zooms pana.

 

il est vrai qu il manque une optique lumineuse autour de 6mm ou 7mm afin d avoir un vrai grand angle compact..

_A070061

si certains zoom panasonic propose un stabilisateur optique a quand un stabilisateur sur le capteur !!

En tournage :

 

La camera et compacte et très simple d utilisation.

relativement bien équilibre et très compacte elle est très pratique en trimbaler.

Par contre l absence de filtre ND ou de sensibilité plus basse que 200iso est pénalisante en plein jour.

surtout lors de l utilisation de veilles optiques super16 ou c mount pour lesquelles trouver un filtre nd a la bonne taille reste assez complique.

Le manque de viseur électronique ou d accessoire optique adapte, fait cruellement défaut en plein soleil même si l écran on réflectif reste a peu près visible.

de même il n y a pas de procède de nettoyage du capteur intègre ce qui pourra poser un problème ou du moins demandera un entretien plus pousse.

enfin du fait du rapport de crop de 2.8 il aurait été encore plus utile d avoir un capteur stabilise .

 

 

qualité d image

 

Passons au plus intéressant.

Cette camera est elle a la hauteur de tout le buzz qu elle a cree ?

après les petites frustrations d ergonomie je commence a shoote et je note tout de suite meme sur l écran de la camera une image très douce.

en regardant les rushs sur mon ordinateur la c est le choc !

les images sont superbes !

le rendu du mouvement, des couleurs, le grain…

même agrandi en 4K sur mon écran 50pouces les images tiennent bon

 

PA070036

Pour moi après être passe a regret du film s16mm et 35mmc  la video notamment a la hvx200 sur laquelle on greffait un kit mini 35mm pour donner un rendu plus “film” puis au Dslr cette avec une faible profondeur de champ mais avec toujours ce rendu video.

ou encore a la RED et sa précision clinique.

C est enfin comme shooter en super16mm avec les avantages du numérique.

 

et si beaucoup on décrie la camera en basse lumière

je ne sais pas comment sont calibres les isos mais il me semble que le 800iso natif de la bmpcc est plus proche d un 1600isos sur les dslr

a 800iso le bruit est très raisonnable et ressemble plus a du grain

meme a 1600iso le bruit est présent mais toujours très granuleux.

on est très loin des patchs colores bleus apparaissant sur les dslr

merci le prores

 

a  l inverse j ai l impression que même en abaissant la sensibilité a 200isos on reste plus autour de ce que serait un 400isos

du coup en plein jour avec un soleil bien présent les filtres ND seront nécessaires…

il va falloir que je trouve des filtres pour mes optiques c mount….

 

 

et que dire même en Prores

des possibilité de rattrapage notamment pour une scene sous exposée ou manquant de lumière

alors qu a l écran l image parfait très sombre en remontant l expo en post on  découvre que tout est bien la details couleurs !!

incroyable !!

 

Pour conclure 

Meme si j apprécie vraiment un appareil hybride appareil photo / camera video comme la série de GH de pana ou les 5D, d800 et consort

je dois dire que je suis complètement tombe sous le charme de cette camera.

avec son rendu cinéma, son enregistrement en prores natif et sa monture m43 a 1000$ c est vraiment un excellent choix

 

au niveau des défaut on notera

l absence de filtre nd physique ou même numérique ( iso 50 ?)

l’absence de nettoyage de capteur

l’absence de viseur ou même d un accessoire de type zacuto viewfinder.

 

reste l attitude un peu a la limite de l amateurisme de blackmagic qui annonce en grande pompe un produit en mai pour une dispo en juillet

et fournit un produit au compte goute encore début octobre….

vivement les mises a jour firmware et la V2 en 4k avec viseur, stabilisateur et nd intègre 😉 ( on peut rêver  …)

Thomas Garret

 

Les Caméras Blackmagic Design

Les geeks que vous êtes n’ont pas du louper la nouvelle du week end … Blackmagic sort enfin la version Micro 4/3 et en profite pour baiser les tarifs de cette camera 2,5k d’environ 30% ce qui la place désormais à moins de 2000€ même si les sites marchands de sont pas encore actualisés ça ne saurait tarder

blackmagiccinemacameramft.jpg
L’occasion pour moi de faire un petit point sur ces caméras.
Pour commencer quelques précisions la version 4k annoncée au NAB sera en retard, on parle d’après IBC dixit Le Big boss Grant Petty. La version Pocket est livrée au compte goûte et les premiers chanceux vont la recevoir d’ici quelques jours. Par contre comme je l’ai pressenti le RAW Cinema DNG compressé promis au NAB ne sera pas intégré dans la caméra. J’ai un gros doute sur ce sujet car il me semble que le simple fait de compresser du RAW soit un brevet déposé par RED. A voir donc dans l’avenir mais j’ai quand meme un gros doute car les personnes interrogées chez ADOBE m’ont dit que ce n’était pas prévu dans les développement du Cinema DNG mais que vu que c’était un projet plus ou moins open source, d’autres pouvaient s’y coller …

BlackMagic Pocket Cinema Camera
Cette gamme s’étoffe donc et voici ce que j’en pense. La version 4k est une “production camera” et non. Une “cinéma camera” d’après ce que j’ai compris il s’agit plus d’une camera orientée Broadcast que Cinéma. La dynamique est plus faible que la 2,5k et la colorimétrie serait aussi différente. Par ailleurs ces caméras 4k ne feront pas de RAW pour commencer mais uniquement du ProRes. Ceux qui se posent donc la question doivent prendre en considération cette information, la 2,5k a encore a mon sens un grand intérêt car pour le prix la qualité d’image qui en sort est assez bluffante. Je préconise par ailleurs la version M43 qui est pour moi une monture plus logique par rapport a la taille du capteur. vous pourrez plus facilement trouver des bafues adaptatrice pour monter vos optiques Nikon, Pentax, Leica, Minolta etc.
La pocket devrait avoir une image sympa et une dynamique très intéressante. J’avoue que je suis encore un peu dubitatif et que j’ai hâte d’essayer.

, , , ,

Retour d’utilisation de la Blackmagic Cinéma Caméra par Marc LINNHOFF

Tournage clip Broad Rush - Don't stop
Il m’arrive de temps à autre de donner la parole à d’autres, Marc a produit tourné, réalisé et postproduit un joli clip et je lui ai proposé de nous causer de la BMCC qu’il a entre les mains depuis quelques temps.

voici le clip :

 

voici ce que Marc Linnhoff en dit

Je réalise, tourne et monte mes films depuis quelques années avec parfois des pics de sur-motivation, l’arrivée du GH1 dans mes pattes a été un grand moment, je remercie au passage Emmanuel Pampuri pour son film “Flux” qui impulsa l’achat de mon premier boitier 🙂

Tournage clip Broad Rush - Don't stop

Avec l’annonce de la BMCC au NAB 2012 et celle de la Digital Bolex via Kickstarter peu de temps avant, j’ai vu l’avenir sous un jour nouveau! Enfin l’arrivée d’outils “abordables” qui ne compromettent pas la qualité de nos images..

Comme l’hiver en Alsace, le délai de livraison de ma BMCC s’est fait largement ressentir.. Ce fut l’occasion pour moi de me former sur Resolve et d’appréhender un nouveau workflow. J’ai reçu ma caméra, fais quelques tests puis me suis lancé dans l’écriture et la réalisation du clip “Don’t Stop” sur une musique de mon ami Broad Rush. Ce tournage fut l’occasion pour moi d’apprivoiser la bête..

Voici mes impressions et remarques sur son utilisation :

Tout d’abord, la BMCC : à nue son ergonomie n’est vraiment pas idéale, équipée d’un rig, d’une batterie externe et d’un moniteur ou d’un EVF, tout roule, ce ne sont pas les options de configuration qui manquent.. Il est donc indispensable d’équiper un minimum la caméra qui présente encore des inconvénients certains (jusqu’à une possible mise à jour du firmware…?) :  pas d’affichage de vus mètres audio, pas de possibilité de formater le disque ou d’effacer nos clips via la caméra elle-même.

Sans l’affichage d’oscilloscopes sur un moniteur externe, les zebras permettent de gérer l’exposition, sans quoi on est vite perdu sur de la prise de vue en extérieur. La BMCC n’étant pas munie de filtres intégrés, mon filtre ND variable (Genustech Eclipse)  m’a plus d’une fois sauvé la mise… 
Tournage clip Broad Rush - Don't stop

Le choix DNG / Prores avec la license Resolve en prime sont pour moi des atouts indéniables.

Pour le tournage du clip “Don’t Stop”, j’ai shooté le tout en RAW, environ 750GO.. Notre belle équipe a passé deux jours sur les lieux du tournage (Les anciens thermes de Soultzbach-les-Bains), disposant de tous les accessoires dont nous pouvions avoir besoin pour ce clip, du levier à la voiture sans permis décapotable. J’ai ramené le citron. Le script était dans ma tête, le découpage technique à moitié et le reste s’est fait sur le vif. La caméra était équipée de son Rig Bebob, on avait un petit lot d’optiques CP.2 (21, 35, 50), une Tokina 11-16, un 55mm Mikro Nikkor AI-S, un cineslider, un travelling, une Kino, quelques mandarines, fresnels, réflecteurs… Le temps était de la partie, il a fait moche, froid et il a plu pendant deux jours !!

Le clip ‘Don’t Stop’ a été ma première expérience de workflow avec des fichiers RAW, je le dis haut et fort : j’aime Resolve !! Il existe de nombreux tutos sur le net, des formations complètes en français, en anglais.. et évidemment des centres de formations pour ceux qui le peuvent. J’ai opté pour la série de tutos avec exercices à la clé, je dois reconnaître que ça m’a ouvert les yeux.

Connaître les possibilités qu’offre un logiciel d’étalonnage dans le traitements des DNG à une incidence sur nos prises de vue, notre lumière… L’annonce dans Resolve 10 de l’option d’étalonnage “Online” nous permettra d’aller plus loin, j’ai hâte de tester cet fonction.

 

Voici le workflow que j’ai appliqué à la post-prod du clip “Don’t Stop” :

1- J’ai importé mes rushs dans Resolve, augmenté légèrement le contraste et la saturation de l’ensemble de mes clips puis exporté mes Proxies

2- J’ai importé ces Proxies dans mon événement FCPX, dérushé, monté et exporté mon XML

3- De retour sur Resolve, j’ai importé le XML, étalonné le tout en exploitant la forte lattitude de mes DNGs puis exporté le clip en Prores 4444 2,5K 

4- J’ai finalisé dans After Effect avec un passage par Mocha Pro pour la première disparition du protagoniste, ajouté mes effets puis redimensionné dans ma composition 1920/816px (rapport 2:35)  et exporté mon Master

La Blackmagic Cinema Camera est un outil qui me pousse à aller plus loin dans l’écriture de mes films et dans le traitement de mes images, elle me stimule et couvre la plupart de mes besoins qui sont principalement du clip, de la fiction et du film corporate.

Après l’expérience “Don’t Stop”, je n’ai qu’une envie c’est de remettre ça et vite. S’il est vrai que les modèles de caméras se multiplient à grande vitesse en les rendant obsolètes de plus en plus tôt, la plus grande accessibilité à des outils comme la BMCC et la démocratisation de pratiques telles que l’étalonnage sous Resolve sont pour moi très bénéfiques.
Tournage clip Broad Rush - Don't stop

L’annonce des nouvelles moutures Blackmagic Production et Pocket Camera a frappée fort. Je vois bien la BMCC associée à plusieurs pockets camera pour du multi-cam efficace et discret, pour ce qui est de la Blackmagic Production Camera, je jubile à l’idée de l’avoir entre les mains..

Marc Linnhoff

 

Marc synthétise là tout ce que je pense de cette caméra, elle produit une image d’une qualité incroyable mais elle a été conçue avec les pieds. Autant on peut saluer Blackmagic pour avoir réussi à démocratiser le RAW en video mais aussi pour tout le travail depuis la première carte Decklink il ya 10 ans, autant l’ergonomie est vraiment peu encourageante.

Mais quand on rentre les images dans un système d’étalonnage musclé comme Resolve, en effet, c’est un régal !

la dynamique, la résolution sont d’une qualité exceptionnelle compte tenu du prix, tous ces éléments en font un produit incroyable pour peu qu’on accepte ses handicaps. La colorimétrie est très bonne aussi. Bref, en attendant la D16 de Digital Bolex qui a l’air d’être un poil mieux conçue sur le papier, il semblerai que cette BMCC et ces futures déclinaisons M43, 4K (Production caméra) et 1080p (Pocket) vont se vendre comme des petits pains. Si ADOBE sort réellement un Cinéma DNG à compression Lossless c’est gagné ! Car ce qui est incohérent dans la chaîne qui découle de ces caméras c’est le prix du stockage nécessaire à chaque projet quand on tourne en RAW. Avec des débit allant de 8,5 à 10,5 go/ min suivant le framerate ça complexifie la donne.

Aujourd’hui RED règne en maître absolu dans cette guerre des codecs car c’est les seuls à faire un RAW compressé d’un rapport poid de fichier / qualité d’image incomparable. A la question ” qu’attendent donc les autres ?” la réponse est sans doute du côté d’un brevet déposé par RED sur le fait de compresser le RAW. L’alternative Cineform semble tomber aux oubliettes, c’est bien dommage car ce codec est très bon mais depuis le rachat par GoPro on ne sait pas trop ce que ça va devenir …

Wet & see

 

// DON’T STOP//

Production et réalisation : Marc Linnhoff – marclinnhoff.com

Musique de BROAD RUSH, téléchargez la version complète : hook-up.fr/broad-rush-dont-stop/

Photos de tournage par P-mod : flickriver.com/photos/p-mod/sets/72157633312056426/

Avec : Joffrey Schmidt – Clarisse Hagenmuller – Denis Jelly – Nina Schouler – Pierre Riff

Cadre et post-prod : Marc Linnhoff

Lumière : Ludovic Haas – Dom Pichard / P-mod

Maquillage et coiffure : Anne-K Lejeal – Elsa Parmentier

Un grand merci à Yoko Tsuji, Jacques Roth, Tsaki, Arnaud Masson, Jessi & Michel.

Lieux du tournage : les Anciens Thermes de Soultzbach-les-Bains https://sites.google.com/site/lesanciensthermes/

, , , , , ,

NAB 2013, premières annonces, RED, Blackmagic etc.

Salut à tous

 

bon ben voilà on rentre dans le gras du sujet, le NAB ouvre ces portes ce matin ici à Las Vegas et les premières annonces tombent sans cesse depuis hier soir.

Je mettrais à jour cet article donc n’hésitez pas à revenir dessus et à recharger la page.

Côté Blackmagic, si vous me suivez sur twitter, ce que je vous invite à faire, deux nouvelles Blackmagic Cinéma Caméras sont annoncées.

Une version 4K meme boitier que l’actuelle en monture Canon enregistrement RAW, ProRes ou DNxHD. environ 4000$

Une Pocket Cinema Camera, petit boitier qui ressemble à un Sony NEX5 avec une monture Micro 4/3 active, enregistrement RAW Cinema DNG ou DNxHD ou ProRes en résolution 1080p

prix environ 995$. Mais ce n’est pas un appareil photo pour autant.

 

RED qui a été très discret annonce pas mal de nouveautés à commencer par le lancement officiel de la mise à jour du capteur RED Dragon pour les EPIC M et X. Une nouvelle RED Rocket X plus performante, plus rapide …

REDRocketXRed MotorUn nouveau système “Red Lens motor

REDSyncMasterLe fameux transmetteur de synchro HF appelé RED SyncMaster il permet de synchroniser plusieurs caméras sans fil et de les connecter à une caméra équipé d’un module Meizler.

 REDMotionMount

La monture RED Motion Rajoute un ND 8 electronique et un global shutter je vais aller voir ça de plus près !

Enfin Red Annonce aussi un “Proxy module” capable d’enregistrer des fichiers compressés en Apple ProRes, DNxHD ou H.264 sur des RED Minimag je ne suis pas super fan de ce concept car ça fait une carte en plus à décharger mais bon yen a qui aiment

Je suis un peu déçu par les annonces de Panasonic je m’attendais vraiment à voir arriver une Varicam 4K ?! aulieu de ça on a une nouvelle Varicam HD qui est annoncée, certes plus performante avec le codec AVC ULTRA et ils ont énormément misé sur la latitude si j’en crois les communiqués, mais ça semble rester du 2/3 de pouces ?! Pourquoi pas, mais va falloir m’expliquer la stratégie ou alors ya un truc non encore annoncé qui va tomber prochainement.

MOVI

Sinon voilà j’ai pris le MŌVI entre les mains quelques secondes, regardez comme j’ai l’air heureux ! J’ai rendez vous avec Vincent Laforet pour une interview mercredi pour vous en dire plus sur cet objet qui fait frétiller tous les faiseurs d’image …

, ,

NAB 2013, prévisions et espoirs …

las-vegas-NAB-2013-logo.jpg

Comme tous les ans depuis 2007 je serais présent au NAB 2013 grâce à mon partenaire de toujours Jean Philippe Mariani, fondateur de la société ATREID. Cette année comme l’an dernier je serais accompagné de l’ami Loïc Paillard et nous allons parcourir les allées du convention center de Las Vegas pour vous conter ce qui se trame dans ce qui reste le plus gros salon dédié aux professionnels de l’audiovisuel et du cinéma au monde.

Comme à mon habitude je vais me risquer à quelques prédiction, dont je vous ferais part ici en vrac, dans le désordre et sans aucun intérêt. Cette année a part Atreid, je n’ai aucun sponsor, Panasonic ne peux pas. Canon et Blackmagic ne répondent pas, Nikon m’a répondu non … Je vais éviter de trop penser à tout ça mais parfois ça fait un peu chier de ne pas forcément être soutenu, tout ce contenu qui parle de leurs produits, alors oui c’est cool les petits voyages de temps, un petit bandeau c’est bien aussi mais quand même … oui je râle je ne demande pas de me faire payer pour ce que je fais mais 2 billets d’avion une semaine d’hôtel à Las Vegas et tout le tralala c’est pas donné tout ça … bref …

A moins d’une bonne nouvelle de derniere minute, on y va donc a la roots avec la passion comme seule motivation ! Départ de Paris le 4 avril.

Je vous invite aussi à me suivre sur TWITTER via @emmanuelpampuri.

Et sur Facebook via ma page publique : https://www.facebook.com/www.pampuri.net allez Likez donc !

Je vous invite aussi à réagir à me dire dans les commentaires ce qui vous fait envie pour ce NAB 2013 ?!

 

L’an dernier c’était l’année du 4K, cette année les constructeurs et éditeurs de logiciels devraient enfoncer le clou comme on le dit. Et la dénomination Ultra HD incluant les déclinaisons 4K et 8K pour la télévision devrait être à l’honneur.

RED-Ray.png

RED devrait livrer le RED Ray, ce fameux player capable de jouer du 4K pour 1500$ et avec un débit hallucinant de 25mb/s ?! Je suis curieux de voir ou ils en sont côté projecteur, ce fameux projecteur laser présenté en version alpha l’an dernier s’annoncait très prometteur.

Les premières EPIC dotées du capteur “Dragon” le fameux 6K doté d’une latitude exceptionnelle devrait aussi être beaucoup plus concret et j’espère qu’il sera “livrable” … verras t’on d’autre surprises ? J’espère le retour d’une baby RED fidèle au concept original de la Scarlet le coup du 3K à 3000$ se serait le moment de rentrer en concurence frontale avec Blackmagic.

L’an dernier j’avais eu une petite entrevue avec TED de chez RED, filmé en red à 2 cameras, le luxe 😉

 

Varicam-4K.jpg

Panasonic, autre marque chère à mes yeux, il n’y a qu’eux qui ne soient pas officiellement rentrés dans la danse du cinéma numérique la HPX 3700 reste une caméra HD Broadcast a laquelle on a greffé des courbes de gamma ciné …C’est certes une très belle caméra mais elle aurait besoin d’être remplacée.Espérons que la VARICAM 4K, présentée sous forme de mockup sous cloche l’an dernier ne sera pas qu’un effet d’annonce. L’an dernier

Guilhem KRIER de Panasonic France nous présentait succinctement le projet VARICAM 4K

En tout les cas ce l’on la chronologie annoncée , 2013 serait l’année de l’AVC-Ultra, ce codec dont Panasonic parle depuis 3 ans voir plus devrait être opérationnel. Multi résolution, destiné à des déclinaisons autant grand public que très pro dans une version 4K 4:4:4 12bits il y a de grandes chances pour qu’il soit au cœur du débat et opérationnel dans de nombreux appareils.
Panasonic-AVC-ULTRA.gif

Je rêve aussi d’une mise a jour de importante pour l’AF101 en version 4K pourquoi pas mais tjr en micro 4/3 car j’adore ce format. A moins que ce soit un GHx encore plus “pro” toujours est il que si on en croit les rumeurs un nouveau boîtier devrait sortir. Je pense plus a un GX2 vu que le GH3 est sorti il y a très peu de temps. Inch’ Allah comme dirait l’autre …

 

Chez Sony on se demande ce qui va bien pouvoir se passer suite aux annonces des F5 et F55 qui commencent a être livrées. Je pense que le XAVC qui est en quelque sorte la réponse du berger a la bergère de Sony au codec AVC-Ultra de Panasonic. Multi résolution, gop ou pas gop, du 4:2:0 au 4:4:4 12 bits … La guerre des codecs ne semble pas prête de s’arrêter et il est clair que des déclinaison plus grand public sont a prévoir chez Sony.

Sony-XAVC.png
Peux t’on s’attendre à une mise a jour de la gamme FS 100 ou 700 en version 4K XAVC ?

Canon livre depuis quelques semaines les EOS C500 et 1DC mais je ne pense pas qu’ils s’arrêteront là. J’espère une grosse surprise aussi côté Codec chez eux et je ne serais pas surpris si un RAW compressé façon RED Code ne soit présenté des lundi à Las Vegas. Une C300 mkII peut être envisagée mais je n’y crois pas trop … et on devrait avoir des nouvelles des écrans 4K aussi.

Petite vidéo de l’an dernier ou Stéphane Dery nous présentait la C500 et le 1DC

J’irais aussi prendre le pouls chez Angenieux qui devraient faire une grosse annonce, les spécialistes parlent de zooms anamorphiques.

blackmagiccinemacameramft.jpg

Côté Blackmagic la BMCC Micro 4/3 devrait être une réalité et on peut sans doute espérer une V2 ou un produit peut-être positionné un poil plus haut dans la gamme avec un plus grand capteur ? Une BLackMagic Cinéma S35 a 5000$ en gros ? Je fantasme mais ça serait logique. C’est plus le rachat de Cintel qui m’interroge est ce que conformément a ce qu’ils ont l’habitude de faire on peut s’attendre a voir débouler un Scaner 35mm 4K dopé aux stéroïdes et pour un tarif indécent ? Il serait sans doute accompagné d’un software bonus baptisé “Revival” en effet ce Soft n’a pas vraiment évolué depuis le rachat de DaVinci ce serait logique qu’on le voit remis au goût du jour, tournant sur Mac et sur Windows a un tarif hallucinant. Il coûte encore plus de 9000$ et ne tourne que sous Linux. Le 4K sera aussi forcément a l’honneur chez BMD côté cartes convertisseurs n’est autre boîtiers thundebolt.
Assimilate, Autodesk, Adobe seront aussi sous le feu des projecteurs. En tout les cas vous pouvez compter sur le Pampuri’s blog pour vous relayer toutes ces infos commentées et interprétées par mon votre serviteur …

Ouverture des portes Lundi 8 Avril au convention center de Las Vegas.

En attendant pour revoir les vidéos des années précédentes vous trouverez tout par là :

http://vimeopro.com/pampuri/salons-materiel-et-autres-presentations-produits