Articles

, , , , ,

DxO One, la taille d’un briquet, la puissance d’un reflex ! retour sur un an et demi d’utilisation.

J’ai eu la chance d’avoir été appelé par la société DxO pour tester leur fameuse DxO One, comme je l’avais écrit dans mon précédent article à l’annonce du produit, c’est un véritable rêve pour moi d’avoir en permanence au fond de la poche un appareil photo très performant tout en restant ultra compact et super léger. Le descriptif de ce produit ressemblait tout simplement à mon rêve, oui parce que mon iPhone est toujours au fond de ma poche mais même si sa caméra interne est plutôt bonne, elle ne me satisfait pas à 100% ni en photo, ni en video.

J’ai la DxO One depuis 1 an et demi dans ma poche et j’en suis ravi, l’équipe de DxO c’est montrée très réactive sur les différentes mises à jours du logiciel interne et de l’application iOS. Le concept était intéressant mais ce n’était pas gagné d’avance et le résultat est là, je suis séduit, non seulement la One fait ce qu’elle prétend faire mais elle le fait bien. Je n’utilise quasiment plus la caméra de mon iPhone, je m’amuse beaucoup plus, ça ouvre de nouveaux horizons.

En quelques secondes vous pouvez dégainer votre iPhone brancher la DxO One et hop l’application se lance toute seule. C’est très agréable à utiliser on se fait vite à cette nouvelle ergonomie qui est fort pratique pour aller chercher des axes audacieux. J’ai pu réaliser par exemple cette photo en plongée totale sur ma fille et mon neveu en pleine vaisselle cet été.

un axe de prise de vue improbable avec la DXO One

un axe de prise de vue improbable avec la DXO One

C’est en basse lumière que le duo formé par le capteur Exmor rétro-éclairé Sony 1 pouces et la puissance du traitement signé DxO font merveille, témoin cette image de feu d’artifice a 6400 ISO je n’ai pas vraiment fait de test poussé avec le mode “super Raw” pour le moment mais ca s’annonce au top. Même si au final on a un rendu un peu qui donne un effet de lissage prononcé, c’est assez incroyable de pouvoir faire des images en si basse lumière dans cette qualité avec un appareil aussi miniaturisé.  La qualité est impressionnante, les 20Mp du capteur Sony sont très bien exploités par le traitement de DxO.

3200iso sans corrections Shot with DxO ONE

3200iso sans corrections Shot with DxO ONE

A sa sortie, la partie vidéo reste un peu le parent pauvre de cette magnifique camera. En un an, DxO a fait énormément progresser la fonctionnalité mais souvent la camera embarquée de l’iPhone est supérieure en video. La stabilisation notamment fait cruellement défaut. Néanmoins les fonctionnalité video ont énormément évoluées durant toute cette année. Initialement bloquée en mode 30p ce qui interdisait l’utilisation de la One dans un flux de production TV en Europe ou le 25p reste la norme.  C’est résolu depuis par mise à jour du firmware, il faut dire qu’ils bossent chez DXO … L’image produite est néanmoins de bonne qualité grâce a un codec H264 dont on peut ajuster le bitrate.  Je pense qu’en vidéo aussi on a un potentiel énorme mais il faudra faire évoluer tout ça notamment sur la partie audio et la stabilisation qui reste en effet le plus gros souci sur cette camera. Imaginez ce que ça pourrait donner pour faire du live par exemple sur Facebook ou YouTube.

Shot with DxO ONE

Concernant les bémols, le premier est ergonomique, le petit capot qui protège l’écran glisse souvent et je dois m’y reprendre à plusieurs fois pour ouvrir ou ferme. Le positionnement naturel de la main sur la camera fait qu’on oublie souvent l’index devant l’objectif, il y a une bonne façon de tenir la One, et une mauvaise, le souci est que la mauvaise est celle qui est la plus instinctive 😉 un petit ergot de protection, une zone rugueuse pour poser son index limiterai ce genre de souci. Je trouve qu’elle manque parfois de réactivité, l’enregistrement et le transfert des images sur l’iPhone est parfois trop long, l’autonomie est souvent limitante, même si on peut la recharger très rapidement. DxO a récemment rajouté une fonction intéressante pour permettre d’afficher une image sur le petit écran Oled à l’arrière de la caméra, c’est peu qualitatif mais ça m’a permis de faire quelques belles images. Même si le connecteur lightning est un atout indéniable je me suis mit à rêver d’une transmission wifi, quand on voit ce que Panasonic est capable de faire avec ses Lumix et son application iOS/ Android c’était un rêve et DxO l’a fait aussi dans la dernière mise à jour majeure de cette rentrée de septembre 2016. Il est désormais possible de travailler sans avoir le connecteur branché ce qui permet des axes incroyables. A noter aussi que DxO a sorti une gamme d’accessoire très bien conçus pour pouvoir jouer avec sa camera en toutes circonstances y compris en sous marin. J’adore le systeme qui permet de fixer un pas de vis kodak sur la base de la camera et ainsi l’accrocher ou l’on veut y compris sur un selfie stick sans oublier le porte filtres.

Je viens d’équiper mon iPhone d’une coque lifeproof car je le fixe sur ma moto comme GPS du coup je ne peux plus connecter ma One, c’est un choix cornélien, la photo ou la coque renforcée ?! Le connecteur est bien accessible mais il est un peu enfoncé dans la protection, un câble de chargeur passe sans problème mais pas la One dont le connecteur est affleurant, une extension ou un systeme de ralonge du port lighning serait vraiment bienvenue quoi qu’en wifi maintenant ça fait encore la blague !

Au final elle ne me quitte plus, je l’adore, c’est un vrai appareil photo, puissant et super ludique, une proposition unique, disruptive qui permet aux photographes exigeants d’avoir la sensation de ne plus être tout nu, sans caméra (sensation qu’on a quand on sort sans son boitier préféré) J’ajoute qu’elle est plutôt robuste et supporte très bien la proximité d’objets non doux comme un trousseau de clés par exemple. Un an et demi au fond de ma poche elle est un peu patinée par le frottement du tissus mais garde un bel aspect et reste 100% fonctionnelle.

Pour moi, le premier bilan est très positif mis à part pour la vidéo, et des petits détails d’ergonomie qui vont forcément progresser, je suis vraiment impatient des prochaines évolutions de ce produit qui est au film très sexy.

Shot with DxO ONE

Shot with DxO ONE

Shot with DxO ONE

Shot with DxO ONE

Shot with DxO ONE

Shot with DxO ONE

22128596900_ce060764d2_k-1

Shot with DxO ONE

Shot with DxO ONE

Shot with DxO ONE

Shot with DxO ONE

,

Panasonic Lumix GH3 interrogations sur le viseur OLED et taille du capteur.

Ça fait quelques jours que le GH troisième du nom est disponible sur le marché et je prend la plume ou plutôt le clavier pour écrire quelques réflexions après avoir passé un peu plus de temps en sa compagnie.
Je suis au regret d’écrire que si les progrès en photo ont l’air d’être assez notable je suis un poil déçu des avancées faites côté vidéo.
Pourquoi, Ben tout simplement parce que ce que j’avais demandé n’a au final pas vraiment été écouté. Le peaking le mode gamma “Cinema” sont les 2 points qui me manquent cruellement. Le nouveau codec est très bon mais il le semble que certaines choses sont gênantes, le bruit monte plus vite dans les noirs même sur une sensibilité normale en vidéo en tout les cas car ce n’est pas le cas en photo certes je pinaille et cette considération n’engage que moi.GH3-KIT

C’est le commentaire d’un de mes post précédent posté par Etienne Jacquemart (merci à toi) qui m’a mis la puce à l’oreille sur ce point, je n’avais pas du tout observé cette différence. Il y a donc bel et bien une petite perte de champ en vidéo ainsi qu’en photo, surtout en ratio 16/9e. Le capteur du GH3 est réellement plus petit que le GH2 c’est sur mais ça ne gène pas car en photo quand on est en plein format micro 4/3  pas de souci ! Le micro 4/3 est une norme créée par Panasonic et Olympus et je ne pense pas qu’il prendraient le moindre risque à ce niveau là.

C’est un détail certes et c’est pas ce qui me gêne le plus mais ça fait ch…

sensorGH2size

Comme on peut le voir sur ce schéma issu du site internet http://www.pattayadays.com/2010/12/panasonic-gh2-review/ Sur le GH2 on avait un capteur un peu plus grand qui permettait de ne pas trop perdre en définition lorsqu’on changeait de ratio d’image ce qui explique ce souci de différence d’ouverture de champ. Maintenant si mes calculs sont exacts c’est le GH2 qui permettait d’avoir une plus grande ouverture de champ et non le GH3 qui est en faute. Mais c’est vrai que c’est assez ennuyeux car on a la sensation de faire machine arrière. Comme on peut le constater en comparant les données du constructeur, on a quand même une perte de 2MP sur le ratio 16/9eme. Néanmoins on ne perd rien en définition horizontale.

tableau-comparatif-GH2-GH3-Pixels

SideBySide-GH2-GH3-CropFactor16-9Côté viseur, c’est la ou je suis encore très mitigé, et c’est à mon avis nettement plus préjudiciable au moment du choix. Si j’avais des doutes à ce sujet, je le confirme la visée OLED me gonfle. Autant le confort apporté en photo est assez sympathique, autant en vidéo y’a vraiment un souci, le GH2 été pourtant moins bien doté technologiquement parlant avec son viseur LCD, mais malgré la définition plus supérieure, le nouveau viseur perd en précision. La sensation de piqué est moins bonne et la ou c’était génial de pouvoir faire le point a l’oeil avec une précision acceptable avec des optiques exigeantes comme le 0.95 de 25 mm Voigdtlander, ou mes autres vieux Pentax des années bissextiles, c’est devenu impossible avec cet OLED. Oui ça m’agace, non on a pas besoin d’avoir une image flateuse dans le viseur, je préfère avoir des noirs moins profonds mais plus de précision. Et oui, j’ai alerté Panasonic sur ce viseur car il est aussi super traître en ce qui concerne sa fiabilité pour juger de l’exposition, ne vous y fiez pas ! regardez uniquement le waveform ou le baregraph d’exposition.

Au final personne n’à pris en compte ces interrogations, et alors que je pensais qu’il ne s’agissait que de problèmes de développement logiciel pour cette histoire de viseur, le firmware 1.0 n’apporte rien de mieux. Ils ont corrigé le shift de gamma important qu’on avait entre la pause et l’enregistrement dans le viseur, mais c’est tout. Je me demande si j’ai pas vraiment une allergie à l’OLED ?

Bref autant tout semble tirer vers le haut sur le papier avec une fiche technique très alléchante, et des progrès permettant à Panasonic de rattraper l’Olympus OMD côté photo, côté vidéo, c’est pas encore ça. J’adore pourtant ce petit boîtier qui est assez magique de part son rapport toujours aussi incroyable entre son prix et sa qualité d’image surtout en vidéo, mais ces petits défaut relevés ces derniers jours viennent un peu gâcher la fête. Néanmoins je prend du plaisir à utiliser ce GH3 encore plus que le GH2 … j’ai tourné une petite video avec ma fille Léna à la fête foraine il y a quelques jours.

Digital Bolex D16, Black Magic Cinema Camera, Ikonoscop A-CAM … anticiper la future saturation des grands capteurs et de la profondeur de champ rikiki ?

Je vais faire un peu de provoc sans doute mais je commence à en avoir plus que raz le bol de la profondeur de champ rikiki à outrance qui a envahi nos écrans et notamment le petit écran. Les plateaux de Thalassa sur une plage magnifique ou les plans larges ne montre que tu flou avec des personnages nets ça me donne envie de vomir à force. Sans déconner c’est rigolo 5 minute mais a force on en arrive à saturer …

Donc je me dit que je vais pas être le seul, et qu’on risque de ré-équilibrer les choses avec des caméras à capteurs plus petits … Le Micro 4/3 a le vent en poupe et les future caméras Digital Bolex D16, la BlackMagic et la ACAM de chez Ikonoscop vont dans se sens. Il y a encore peu de temps en pellicule on pouvait choisir entre 16 et 35 mm, le fameux Blackswan a été tourné en S16 et on ne peut pas dire que l’esthétique de ce film soit à la ramasse bien au contraire. C’est peut etre mon esprit contradicteur qui me dicte ces mots mais je voulais vous faire partager ma réflexion.

As t’on besoin de faire systématiquement appel à ces capteurs gigantesques ?

Dois t’on en arriver à saturer des jolis bokeh ?

Vous allez voir que dans pas longtemps la pellicule va vivre un petit sursaut, on va en avoir raz le bol des Alexas et autre Epic à toutes les sauces et je serais pas surpris qu’un peu plus d’éclectisme revienne harmoniser ces tendances. En tout les cas je pense que ces caméras répondent à une demande et vont certainement permettre à de nombreux faiseurs d’images de se démarquer un peu, et de sortir du troupeau …

Et à ce moment là de la rédaction de son article le mec il se dit qu’il va mettre deux ou trois images et il file sur le site de Ikonoskop il trouve ça :

Puis ensuite il va sur le site de Digital Bolex et là il tombe sur sa photo avec ses potes, Thomas Garret, Gilles Guerraz et miss Digital Bolex alias Elle Schneider … c’est assez fun le net pour ça 😉

PS: il est bien évident que je suis au courant du fait que la profondeur de champ rikiki n’est pas uniquement le fait du grand capteur … mais c’est pas le cas de tout le monde …

, , ,

NAB 2011 jour #1 Ted & le Dragon Rouge

Nous voilà à la fin de cette première journée de NAB, tandis que Jean-Philippe se concentre sur les nouveautés “PostProd” avec des annonces intéressantes côté Blackmagic comme je l’ai déjà écrit ce matin mais aussi chez Aja, Sonnet etc. De mon côté j’ai passé une partie de la matinée à chasser le Dragon Rouge et à courrir après TED Schilowitz afin qu’il m’en raconte plus. Alors désolé mais les premiers plans sont flous j’étais en mode “ALARACH” et j’ai pas eu le temps de me poser pour faire une image potable. Désolé encore car cette première mouture est en anglais, si ya une ame sensible pour me filer un petit coup de main à me faire une petite trad et me poser les sous-titres ce serait bienvenu car je n’aurais pas le temps.

La suite ça se passe chez Angénieux qui annonce un super Zoom Optimo 45/120 t:2,8 viendra ensuite AATON et un descriptif détaillé de ce que sera la nouvelle mouture de la Pénélope numérique. La suite du menu se concentrera sur les annonces de chez Panasonic et Sony et j’irais faire un tour chez les accessoiriste notamment Small HD et Atomos.

 

 

, , ,

Panasonic AF101 … le white paper en dit un peu plus …

Encore des nouvelles de Panasonic côté pro ce coup ci. La caméra qui partage la même monture que nos GH1 et GH2 chéris est un peu plus dévoilée aujourd’hui.

Aux dernières nouvelles 50 exemplaires débarqueraient sur le sol français avant noël …

Panasonic Broadcast vient de public le “white paper” de l’AF100 / AF101. Qu’est ce que c’est que ce “Papier Blanc” allez vous me dire, c’est simplement comme ça que l’on appelle la documentation qui présente la technologie mise en oeuvre dans un produit.

Il subsistait des mystères autour de l’AF101 notamment, celui de la résolution du capteur, et sa taille réelle. C’est donc dans ce document que l’on apprend tout ça.

Le nombre de pixels utiles donc en 16/9eme sur ce Capteur au ratio 4/3 est de 12,4 Million de pixels, cette camera est mono capteur à la différence de ce qu’a pu produire Panasonic pendant des années.

La surface totale du capteur mesure 17,3x13mm et Panasonic met en comparaison le capteur Super 35 mm film qui offre une surface de 22x16mm et celle d’un capteur de type broadcast hd de 8,8×6,6mm.

La surface utilisée en 16/9eme dans ce capteur de 17,8×13 est de 17,3x10mm.

Un paragraphe cause du choix de cette taille de capteur par rapport à un capteur Full Frame 24×36 (parleraient ils indirectement du 5D MkII ?). D’après la firme d’Osaka, une telle résolution serait difficile à gérer au niveau électronique a une fréquence d’image élevée. Ils mettent en avant la difficulté de faire la mise au point avec une profondeur encore plus réduite qu’en film 35mm. Ils évoquent enfin le fait que les optiques “Prime” en monture PL destinées aux cameras film ne couvrent pas le 24×36 mais une surface inférieure (22×16). Ils mettent aussi l’accent sur le faible tirage optique de ce type de monture ce qui permet d’adapter de nombreuses bagues et donc de nombreuses optiques cinéma et photo.

Par exemple une monture PL a un tirage optique de 52mm alors que le Micro 4/3 n’a besoin que de 17,5mm (c’est pareil pour tous les boitier photo ayant la même monture comme les Olympus Pen et la série “G” Panasonic / Lumix (G1/G2/GH1/GH2/GF1/GF2 …)

L’optimisation du capteur pour un enregistrement vidéo a été fait dans le but de diminuer l’alliasing via un filtre optique. Il est précisé que seulement 2 millions de pixels sont utiles pour produire une image HD en 1920×180 et que la plupart des capteurs d’appareil photo sont passés au delà des 10MP.

Le filtrage optique a aussi été conçu pour réduire les hautes fréquences et les effets de moirage dus aux motifs répétitifs. Ce dispositif est doublé d’un traitement électronique spécifique afin de réduire ces effets d’alliasing.

Ils insistent aussi aussi sur le travail effectué sur la réduction des effets de rolling shutter une technologie appelée “high speed scanning” a même été développée.

Le reste parle des “plus” de cette camera face aux DSLR / Photocam avec un accent particulier sur :

Les filtre ND intégrés => Clear / 1/4 – 1/16 – 1/64

La partie Audio qui permet d’enregistrer des sources XLR avec ou sans Alim Phantom 48v en PCM 16bit 48khz en mode (AVCHD PH uniquement)

La partie Fréquences Variables pour les ralentis, l’AF101 est la première camera 1080 chez Panasonic à proposer du 1080p60 ou p50 les fréquences sont à choisir entre 12 et 60 i/s donc.

Ensuite ils parlent des différent points d’accroche mécaniques avec la possibilité de démonter la poignée latérale et la poignée de transport supérieure ce qui laisse accès a de nombreux pas de vis.

Les sorties HDSDI et HDMI sont actives en parallèle (sauf dans certains modes)

De nombreux marqueurs sont affichables dans le viseur notamment pour le 2/35 (on leur a expliqué qu’on était passé depuis longtemps au 2/39 😉 )

La possibilité de choisir un mode cinéma ou vidéo cam avec dans un cas des sensibilité affichées en gain et des vitesses en x/sec ou en ISO et degrés d’obturation dans le mode film cam.

Plusieurs courbes de Gama sont disponibles

La camera est dotée d’un mode DRS (Dynamic Range Strech) qui augmente la dynamique.

Un Oscillo Vecteur Scope sets disponible sur l’écran à la demande via un bouton

L’assistance à la mise au point avec un mode de surlignage des contours nets en rouge ou un mode “Focus Bas” (peu convaincant)

La détection AF des visages est possible avec les optiques Panasonic Lumix et on peut meme y affilier le réglage du diapo

La température de couleurs est réglable manuellement.

Etc.

,

AG AF100, la camera capteur 4/3 Panasonic … des photos de la bête

Pour ceux qui ont loupé les épisodes précédents, Panasonic a annoncé au NAB 2010 une camera “Prosumer” équipée d’un capteur d’appareil photo et de leur monture micro 4/3

Résumé des épisodes précédents ici : http://pampuri.net/2010/06/26/panasonic-ag-af101-le-premier-camescope-de-point-a-grand-capteur/

et ici : http://pampuri.net/2010/04/12/nab-2010-panasonic-annonce-le-premier-camescope-micro-43/

AG-AF100 + monture HotRod Camera PL et optique Zeiss Ultra Prime

On apprend aussi quelques précisions sur les spécificités techniques qui sont désormais confirmées par le constructeur.

  • L’enregistrement se fera en 1080 ou 720
  • Elle gèrera les vitesse variables et le 24p !
  • Elle sera équipée d’une sortie HDSDI qui nous permettra de lui connecter un enregistreur externe de meilleure qualité que le recoder AVCHD sur carte SD intégré comme le HPG20 de Pansonic en P2 / AVC Intra 100mb (10bits), le Kipro de AJA qui enregistre directement en Apple ProRes 4:2:2 HQ (10bits)
  • Entrées professionnelles XLR pour le son avec tous les réglages nécessaires.

Voilà donc une évolution avec une ergonomie “Camescope” de mon chouchou le GH1 avec un menu qui s’annonce délicieux ! Un bien beau pedigree, un produit qui va se vendre comme des petits pains, si le positionnement tarifaire est malin et je leur fait confiance à ce niveau là.

Je pense vous entendrez parler souvent de l’AF 100 sur ce blog.

Vous dire que j’en rêve et que je suis pas le seul ne servira à rien, mais si môssieur Panasonic pouvait se dépêcher de satisfaire mon désir, je lui en serait éternellement reconaissant.

AG-AF100 sans optique

AG-AF100 avec Zoom Micro 4/3 stabilisé 14/140 f:4 / 5,8

AG-AF100 avec plein de jolis cailloux autour

GH1 Firmware Alternatif, 1080p Mjpeg 50 mb/s !

Je ne pouvais pas ne pas en parler, un zazou du nom de TESTER13, a conçu un outil pour aller titiller le firmware du GH1.

pour aller modifier le firmware du GH1

Preuve en est que la qualité des composant embarqués peuvent faire largement mieux, le talentueux hacker a réussi à contourner les limitations de débit du codec MJpeg et AVCHD.

Vous trouverez plus d’information sur la chose sur le site EOSHD mais aussi un tutoriel complet sur leur page wiki ici http://wiki.eoshd.com/index.php/Beginners_GH1_Custom_Firmware_Guide

J’ai un peu attendu avant d’en causer mais ça fait plusieurs semaines que le petit monde des utilisateurs de Photocam est en ébullition. Les premières vidéos postées issues de ce fameux firmware sont assez prometteuses. http://vimeo.com/12472000

[EDIT] J’ai fait une découverte, on peut aussi manipuler le firmware du GF1. Je suis actuellement en pleine découverte de la chose. Je vous tiendrai au courant mais je peux vous dire que ça marche … attention c’est pas encore un FW alternatif à télécharger, faut avoir l’âme baroudeuse d’un geek averti pour aller tripoter les paramètres que nous met à disposition le sieur TESTER13 mais ça fonctionne. Y compris sur mac avec Wyne.

Manque plus qu’ils nous libère la sortie HDMI et on aura un outil de dingue. Car comme le souligne l’inénarrable P. Bloom dans son article sur le sujet le GH1 avec son processeur Venus Engine traite l’intégralité des données issues du capteur et ne fait pas de décimation comme les EOS le font. Les Canon ne traitent au final que 2 lignes sur 5 ce qui entraine parfois des effets de moirage, ondulation et autre arc en ciel.

Au final ce firmware alimente des débats sur le constructeur Panasonic. Certains n’hésitant pas à maltraiter les ingénieurs. Mon point de vue là dessus est le suivant : Quant on s’appelle Panasonic et qu’on est un constructeur de cette ampleur, certainement le numéro un mondial de l’électronique grand public (ou n°2 je ne sais pas) on a des contraintes imposée par la multiplicité des produits que l’on sort. Si demain un tel constructeur sort l’outil génial qui remplira 100% de nos attentes, non seulement il aura du mal à vendre des évolutions de ce produit. D’autre part il va cannibaliser les ventes dans sa propre marque de produits positionné plus haut de game et plus professionnels. Ca n’excuse rien, pour nous les rêveurs que nous sommes, mais malheureusement je ne pense pas que le Photocam de nos rêves sorte un jour des usines Panasonic, ni de chez Canon, ni de chez Nikon, ni de chez Sony, pas non plus de chez Pentax …

Les seuls qui ont la capacité de nous satisfaire sont ceux qui ne font que ça. Pardon mais meme si les prochaines Camera RED sont pour la plupart d’entre nous de véritables arlésiennes … elles arriveront un jour et c’est les seuls à pouvoir se permettre de sortir des outils correspondant à notre cahier des charges rêvé. Ils n’ont pas de game pro ou pas pro, de consumer, de prossumer ou de broadcast, une seule ligne de produit avec des fonctionnalités et des performances différentes.

A moins que l’un des autres constructeurs ne décide de briser les lois qui gouvernent leurs choix stratégiques et frustrent les clients que nous sommes … Messieurs, la balle est dans votre camp !