Articles

,

ADOBE Premiere Pro CC et le Multicamera …

BonaScreenCapture

J’ai repoussé l’échéance le plus longtemps possible, grand amateur de Final Cut Pro il a fallu que je fasse des choix. Autant Final Cut Pro X me satisfait pour un usage “alone in my world” autant dans un environement collaboratif ou j’ai à travailler avec d’autres, nottament un ingénieur du son qui va mixer mon film et un coloriste qui va étalonner, là il n’y a pas photo comme dirait l’autre FCPX n’est pas suffisamment bien paré à rentrer dans un workflow impliquant d’autres métiers … Je ne parle meme pas de l’idée de travailler à plusieurs sur un San comme nous le faisons chez les Machineurs via le superbe Metasan que nous a installé Atreïd par exemple.

Bref me voilà revenu à mes premiers amours grâce à la complicité de Paramax Films je reprend les manettes de la réalisation de concerts. Pour ceux qui ne savent pas c’est mon métier de base, celui qui m’a fait bouffer pendant plus de 15 ans. Vu que c’est un exercice assez addictif pour lequel j’ai parait il certaines facilité, j’ai pris la décision de refaire des concerts et pas juste de temps en temps, car j’aime ça et ça me manquait terriblement ! Bref mettons de côté l’aspect affectif et revenons à nos petites affaires technologique. C’est un nouveau challenge pour moi je me suis tellement habitué à l’ergonomie de Final Cut Pro 7 pour le multicaméras que j’ai eu du mal à me dire qu’il fallait que j’apprenne autre chose. J’ai bien été tenté de retourner a mon outil de prédilection mais j’ai été très vite refroidi. Sur mon live de Richard Bona, je me retrouve avec 5 pistes video tournés en XDcam HD 4:2:2 50mb (PDW700 SONY) 1 piste en XDcam HD 35mb (EX3 Sony) et mon prémix réalisé en direct via un mélangeur ATEM Blackmagic sur un recorder AJA KiPro Quad en Apple ProRes 4:2:2 HQ. Pourquoi le KiproQuad me direz vous ? Ben tout simplement parce que j’avais l’opportunité de le tester mais j’aurais pu prendre autre chose et pourquoi pas un HyperDeck de chez Blackmagic mais figurez vous que je ne sais pas pourquoi peut être une question d’habitude, je préfère les enregistreur AJA car je connais leur fiabilité. Non pas que les Blackmagic ne sont pas fiable mais il y a des petites choses qui m’agacent notamment le fait de devoir formater les disques sur le mac.

Mélangeur Atem Blackmagic 1ME

Bref, 3 sortes de codecs différents ce qui sur Final Cut Pro 7 nécessitait de tout transformer dans un même codec puisque le multicam de FCP7 ne sais pas “brasser” plusieurs codecs. C’est sans doute une des grosses force de Premiere Pro CC, cette capacité de gober tous les codecs de façon native ou presque. Je dis presque car j’ai actuellement pas réussi à lui faire manger du MXF Sony SR Lite 400mb …

Côté hardware j’ai voulu mettre à l’épreuve mon vieil iMac 27″ de fin 2011 (core i7 16go de RAM GPU ATI 2go de Vram) le tout branché en Thunderbolt sur un Pegasus R6. Ben figurez vous que ça marche ! mon projet multicam dure 1h20 et j’ai eu de belles performances, sauf en activant les 27 pises audio là c’était plus ou moins réactif, j’ai donc remplacé ces pistes par un prémix stéréo … J’ai voulu pousser le bouchon un peu plus loin et tester sur une config “vacances” mon MacbookPro Rétina 15″ et un petit disque LaCie LittleBigDisk Thunderbolt 1to … et ben idem, ça fonctionne c’est fluide et agréable … j’aurais aimé pouvoir tester aussi le stockage de chez G-Tech mais je ne l’ai pas encore reçu.

BonaTimelinePPCC

Concernant L’ergonomie logicielle, j’avoue avoir été un peu dérouté par la méthode de synchro mais heureusement que j’avais un assistant compétent pour ça merci à toi Geoffrey. Pour le switch à proprement parler, sauf erreur de ma part, la programmation du clavier est encore un peu à la ramasse par rapport à ce qu’on pouvait faire sur FCP7. La possibilité de sélectionner les touches numériques pour les programmer avec une fonction “cut to camera number xx” ou “Change camera angle to camera xx” je n’ai pas trouvé … Je ne monte pas en simili direct je suis là pour affiner mon switch que j’ai fait en direct et donc j’ai besoin de précision et aussi de rapidité d’exécution. Le logiciel a été ultra stable, sauf un petit bug qui je pense sera corrigé rapidement. Le passage de mon projet entre mon iMac et mon MacBook Pro a posé souci, le passage de “Mercury engine” d’une architecture Open CL à Cuda … ça c’est mal passé … impossible de réouvrir le projet, j’ai du aller fouiller dans mes fichiers autosave pour trouver un projet antérieur qui fonctionnait. Bref, j’espère qu’Adobe va corriger le tir car je n’imagine même pas ce que ça pourrait donner si j’avais du porter mon projet de OS X.8 à Windows ?!

En gros, j’ai un peu cherché mes petits au début, j’avoue que je suis vieux, un peu grincheux et que mes petites habitudes notamment les raccourcis claviers revenaient spontanément, je sais que j’aurais pu les changer, mais quitte a ré-apprendre un truc  autant aller jusqu’au bout.

Bref, j’ai appris un nouvel outil pour une utilisation très spécifique, je suis assez satisfait du résultat, le programme sera diffusé sur Mezzo à la rentrée …

La migration vers Adobe Creative Cloud est donc bien amorcée …

 

, , , ,

Retour d’utilisation de la Blackmagic Cinéma Caméra par Marc LINNHOFF

Tournage clip Broad Rush - Don't stop
Il m’arrive de temps à autre de donner la parole à d’autres, Marc a produit tourné, réalisé et postproduit un joli clip et je lui ai proposé de nous causer de la BMCC qu’il a entre les mains depuis quelques temps.

voici le clip :

 

voici ce que Marc Linnhoff en dit

Je réalise, tourne et monte mes films depuis quelques années avec parfois des pics de sur-motivation, l’arrivée du GH1 dans mes pattes a été un grand moment, je remercie au passage Emmanuel Pampuri pour son film “Flux” qui impulsa l’achat de mon premier boitier 🙂

Tournage clip Broad Rush - Don't stop

Avec l’annonce de la BMCC au NAB 2012 et celle de la Digital Bolex via Kickstarter peu de temps avant, j’ai vu l’avenir sous un jour nouveau! Enfin l’arrivée d’outils “abordables” qui ne compromettent pas la qualité de nos images..

Comme l’hiver en Alsace, le délai de livraison de ma BMCC s’est fait largement ressentir.. Ce fut l’occasion pour moi de me former sur Resolve et d’appréhender un nouveau workflow. J’ai reçu ma caméra, fais quelques tests puis me suis lancé dans l’écriture et la réalisation du clip “Don’t Stop” sur une musique de mon ami Broad Rush. Ce tournage fut l’occasion pour moi d’apprivoiser la bête..

Voici mes impressions et remarques sur son utilisation :

Tout d’abord, la BMCC : à nue son ergonomie n’est vraiment pas idéale, équipée d’un rig, d’une batterie externe et d’un moniteur ou d’un EVF, tout roule, ce ne sont pas les options de configuration qui manquent.. Il est donc indispensable d’équiper un minimum la caméra qui présente encore des inconvénients certains (jusqu’à une possible mise à jour du firmware…?) :  pas d’affichage de vus mètres audio, pas de possibilité de formater le disque ou d’effacer nos clips via la caméra elle-même.

Sans l’affichage d’oscilloscopes sur un moniteur externe, les zebras permettent de gérer l’exposition, sans quoi on est vite perdu sur de la prise de vue en extérieur. La BMCC n’étant pas munie de filtres intégrés, mon filtre ND variable (Genustech Eclipse)  m’a plus d’une fois sauvé la mise… 
Tournage clip Broad Rush - Don't stop

Le choix DNG / Prores avec la license Resolve en prime sont pour moi des atouts indéniables.

Pour le tournage du clip “Don’t Stop”, j’ai shooté le tout en RAW, environ 750GO.. Notre belle équipe a passé deux jours sur les lieux du tournage (Les anciens thermes de Soultzbach-les-Bains), disposant de tous les accessoires dont nous pouvions avoir besoin pour ce clip, du levier à la voiture sans permis décapotable. J’ai ramené le citron. Le script était dans ma tête, le découpage technique à moitié et le reste s’est fait sur le vif. La caméra était équipée de son Rig Bebob, on avait un petit lot d’optiques CP.2 (21, 35, 50), une Tokina 11-16, un 55mm Mikro Nikkor AI-S, un cineslider, un travelling, une Kino, quelques mandarines, fresnels, réflecteurs… Le temps était de la partie, il a fait moche, froid et il a plu pendant deux jours !!

Le clip ‘Don’t Stop’ a été ma première expérience de workflow avec des fichiers RAW, je le dis haut et fort : j’aime Resolve !! Il existe de nombreux tutos sur le net, des formations complètes en français, en anglais.. et évidemment des centres de formations pour ceux qui le peuvent. J’ai opté pour la série de tutos avec exercices à la clé, je dois reconnaître que ça m’a ouvert les yeux.

Connaître les possibilités qu’offre un logiciel d’étalonnage dans le traitements des DNG à une incidence sur nos prises de vue, notre lumière… L’annonce dans Resolve 10 de l’option d’étalonnage “Online” nous permettra d’aller plus loin, j’ai hâte de tester cet fonction.

 

Voici le workflow que j’ai appliqué à la post-prod du clip “Don’t Stop” :

1- J’ai importé mes rushs dans Resolve, augmenté légèrement le contraste et la saturation de l’ensemble de mes clips puis exporté mes Proxies

2- J’ai importé ces Proxies dans mon événement FCPX, dérushé, monté et exporté mon XML

3- De retour sur Resolve, j’ai importé le XML, étalonné le tout en exploitant la forte lattitude de mes DNGs puis exporté le clip en Prores 4444 2,5K 

4- J’ai finalisé dans After Effect avec un passage par Mocha Pro pour la première disparition du protagoniste, ajouté mes effets puis redimensionné dans ma composition 1920/816px (rapport 2:35)  et exporté mon Master

La Blackmagic Cinema Camera est un outil qui me pousse à aller plus loin dans l’écriture de mes films et dans le traitement de mes images, elle me stimule et couvre la plupart de mes besoins qui sont principalement du clip, de la fiction et du film corporate.

Après l’expérience “Don’t Stop”, je n’ai qu’une envie c’est de remettre ça et vite. S’il est vrai que les modèles de caméras se multiplient à grande vitesse en les rendant obsolètes de plus en plus tôt, la plus grande accessibilité à des outils comme la BMCC et la démocratisation de pratiques telles que l’étalonnage sous Resolve sont pour moi très bénéfiques.
Tournage clip Broad Rush - Don't stop

L’annonce des nouvelles moutures Blackmagic Production et Pocket Camera a frappée fort. Je vois bien la BMCC associée à plusieurs pockets camera pour du multi-cam efficace et discret, pour ce qui est de la Blackmagic Production Camera, je jubile à l’idée de l’avoir entre les mains..

Marc Linnhoff

 

Marc synthétise là tout ce que je pense de cette caméra, elle produit une image d’une qualité incroyable mais elle a été conçue avec les pieds. Autant on peut saluer Blackmagic pour avoir réussi à démocratiser le RAW en video mais aussi pour tout le travail depuis la première carte Decklink il ya 10 ans, autant l’ergonomie est vraiment peu encourageante.

Mais quand on rentre les images dans un système d’étalonnage musclé comme Resolve, en effet, c’est un régal !

la dynamique, la résolution sont d’une qualité exceptionnelle compte tenu du prix, tous ces éléments en font un produit incroyable pour peu qu’on accepte ses handicaps. La colorimétrie est très bonne aussi. Bref, en attendant la D16 de Digital Bolex qui a l’air d’être un poil mieux conçue sur le papier, il semblerai que cette BMCC et ces futures déclinaisons M43, 4K (Production caméra) et 1080p (Pocket) vont se vendre comme des petits pains. Si ADOBE sort réellement un Cinéma DNG à compression Lossless c’est gagné ! Car ce qui est incohérent dans la chaîne qui découle de ces caméras c’est le prix du stockage nécessaire à chaque projet quand on tourne en RAW. Avec des débit allant de 8,5 à 10,5 go/ min suivant le framerate ça complexifie la donne.

Aujourd’hui RED règne en maître absolu dans cette guerre des codecs car c’est les seuls à faire un RAW compressé d’un rapport poid de fichier / qualité d’image incomparable. A la question ” qu’attendent donc les autres ?” la réponse est sans doute du côté d’un brevet déposé par RED sur le fait de compresser le RAW. L’alternative Cineform semble tomber aux oubliettes, c’est bien dommage car ce codec est très bon mais depuis le rachat par GoPro on ne sait pas trop ce que ça va devenir …

Wet & see

 

// DON’T STOP//

Production et réalisation : Marc Linnhoff – marclinnhoff.com

Musique de BROAD RUSH, téléchargez la version complète : hook-up.fr/broad-rush-dont-stop/

Photos de tournage par P-mod : flickriver.com/photos/p-mod/sets/72157633312056426/

Avec : Joffrey Schmidt – Clarisse Hagenmuller – Denis Jelly – Nina Schouler – Pierre Riff

Cadre et post-prod : Marc Linnhoff

Lumière : Ludovic Haas – Dom Pichard / P-mod

Maquillage et coiffure : Anne-K Lejeal – Elsa Parmentier

Un grand merci à Yoko Tsuji, Jacques Roth, Tsaki, Arnaud Masson, Jessi & Michel.

Lieux du tournage : les Anciens Thermes de Soultzbach-les-Bains https://sites.google.com/site/lesanciensthermes/

, , , ,

Blackmagic Pocket Cinema … un capteur trop petit ?

BlackMagic Pocket Cinema Camera

Suite à l’annonce de la Pocket Cinéma Caméra de Blackmagic, je me suis d’abord réjoui, j’ai même eu une petite émotion je me voyais déjà faire du ProRes, j’imaginais un rapport signal bruit extraodinaire avec des gros pixels … Et en fait, si ce que j’ai naïvement pris pour un argument marketing s’avère appliqué dans le modèle de série, on va bien se retrouver avec un capteur rikiki et une déclinaison sur ce petit bijou des memes contraintes encore accentuées que sur la BMCC Originale. Avec son crop factor de x2,3 la BMCC en a dégouté plus d’un et les clients ciblés qui n’ont pas pris la précaution de voir ce qui allait arrivé à leurs précieuses optiques Canon EF ont eu une surprise assez désagréable.

Je me demande ce qu’il se passe dans la tête des concepteurs quand ils font ce genre de choix ? Je ne comprend pas non plus pourquoi le consortium M43 n’impose pas une taille de capteur ? On va se retrouver avec un crop factor de x3 c’est à dire que le 12mm Olympus (qui est à ma connaissance la focale la plus large en optique rectilinéaire si on écarte les fisheyes de 8mm qui vont provoquer de trop importantes distorsions) va devenir un 36mm, les superbes optiques Voiglander 17,5 mmm et 25mm f:0,95 se transformeront en 52 et 75mm … je ne comprend pas la démarche ?!

Donc il va falloir passer par des adaptateurs pour trouver des optiques en monture C par exemple. Même si c’est fun de partir à la chasse sur ces vieux cailloux chez les brocanteurs ou sur ebay je trouve ce choix incohérent. Pour moi c’est une grosse boulette, la BMCC M43 passive ne pilotant pas les optiques dépourvues de bagues de diaph et de point manuel est finalement presque le meilleur choix. ça manque un peu de logique tout ça et c’est vraiment décevant, j’adore Blackmagic mais je pense qu’ils feraient mieux de s’entourer et de se poser les bonnes questions avant de lancer de tels produits. C’est pareil pourquoi faire une camera limité à la prise de vue animée ? Le Micro 4/3 a ça de génial c’est d’avoir été conçu aussi bien pour la photo que pour la video. Personnellement je trouve que c’est une erreur. Cette petite caméra aurait été parfaite si elle avait eu un capteur Micro 4/3 et si elle avait pu faire des photos aussi … C’est vraiment dommage car la qualité d’image les 13 diaph de latitude, le ProRes embarqué sont tout autant de spécificités alléchantes qui sont un peu gâchées par cette histoire de crop factor. J’espère que la V2 tiendra compte de ces remarques ?!

 

Pour info voici la liste des objectifs disponibles actuellement en Micro 4/3 sur le site http://hazeghi.org

 

, , , ,

Blackmagic Design, 2 nouvelles caméras au NAB, Pocket et 4K !

highest-quality@2xSalut à tous, on a fait un petit tour sur le stand Blackmagic Design afin d’en savoir plus sur les 2 nouvelles caméras. La Blackmagic Production Camera 4K et la Pocket Cinema Camera sont présentées en vidéo ici :

Je vous donnerai plus d’infos et surtout plus de feedbacks sur ce que je pense de ces concepts plus tard.

Premier Jour, premières impressions et visite chez Canon

Le NAB 2013 a donc vécu sa première journée, première sensation, c’est pas vraiment une année explosive. On saluera la démarche de AJA qui annonce qu’ils arrêtent de faire des annonces sur des produits pas prêts ! Ils nous expliquent que le jeu du NAB leur met une pression énorme et qu’ils se contenteront désormais d’annoncer leurs nouveautés en fonction d’un calendrier plus logique et non sous la contrainte avec des produits disponibles ! Après avoir attendu 1 an le KiPro Quad c’est une logique qui j’espère devra faire réfléchir un peu tout le monde. C’est paradoxal pour quelqu’un qui vient ici pour relayer ces annonces fulgurantes certes mais pourquoi pas ralentir un peu cette course diabolique.

Petit tour chez Canon ou Stéphane Dery nous parle des nouveautés, comme il l’explique Canon a énormément sorti de nouveauté cette année et on a pas d’annonces spectaculaires non plus, peut être une année de consolidation.

Concernant les annonce donc on peut donc dire que c’est un peu plus “calme” que les autres années. Blackmagic défraye encore la chronique avec ses 2 nouvelles caméras et je reviendrais dessus demain mais j’aimerai pas être dans la peau de celui qui a attendu 1 an pour une camera qui vient d’être déjà mise à jour et qui bascule en 4K avec un capteur s35 pour 30% de plus … Ils ont un comportement étrange quand meme ces oiseaux là …

BMPocketCinemaQuand au bébé BMCC je fond, ma panoplie d’optiques M43 frétille d’avance de pouvoir se connecter à ce joli joujou. 13 Diaph de latitude au creux de la main et à moins de 800€ … c’est quand meme un sacré truc ! Bien entendu il est présenté dans un application extravagante avec une optique de course qui vaut 50x le prix de la caméra mais c’est un paradoxe intéressant quand on connait le prix et les capacité de certaines “grosses caméras” qui sont encore vendues par les constructeurs et qui ne font pas mieux … bon je suis un peu provocateur mais c’est aussi le cas de Blackmagic …

Du côté de chez RED ils ont un stand immense et ils ont délocalisé une partie de leurs équipes qui s’occupent des mise à jour des capteurs “Dragon” pour les Epic, c’est assez impressionnant à voir cette salle blanche avec tous ces techniciens ultra méticuleux. Je reviendrai sur tout ça en détail très vite …

REDDragon

 

, , , , , ,

NAB 2013, premières annonces, RED, Blackmagic etc.

Salut à tous

 

bon ben voilà on rentre dans le gras du sujet, le NAB ouvre ces portes ce matin ici à Las Vegas et les premières annonces tombent sans cesse depuis hier soir.

Je mettrais à jour cet article donc n’hésitez pas à revenir dessus et à recharger la page.

Côté Blackmagic, si vous me suivez sur twitter, ce que je vous invite à faire, deux nouvelles Blackmagic Cinéma Caméras sont annoncées.

Une version 4K meme boitier que l’actuelle en monture Canon enregistrement RAW, ProRes ou DNxHD. environ 4000$

Une Pocket Cinema Camera, petit boitier qui ressemble à un Sony NEX5 avec une monture Micro 4/3 active, enregistrement RAW Cinema DNG ou DNxHD ou ProRes en résolution 1080p

prix environ 995$. Mais ce n’est pas un appareil photo pour autant.

 

RED qui a été très discret annonce pas mal de nouveautés à commencer par le lancement officiel de la mise à jour du capteur RED Dragon pour les EPIC M et X. Une nouvelle RED Rocket X plus performante, plus rapide …

REDRocketXRed MotorUn nouveau système “Red Lens motor

REDSyncMasterLe fameux transmetteur de synchro HF appelé RED SyncMaster il permet de synchroniser plusieurs caméras sans fil et de les connecter à une caméra équipé d’un module Meizler.

 REDMotionMount

La monture RED Motion Rajoute un ND 8 electronique et un global shutter je vais aller voir ça de plus près !

Enfin Red Annonce aussi un “Proxy module” capable d’enregistrer des fichiers compressés en Apple ProRes, DNxHD ou H.264 sur des RED Minimag je ne suis pas super fan de ce concept car ça fait une carte en plus à décharger mais bon yen a qui aiment

Je suis un peu déçu par les annonces de Panasonic je m’attendais vraiment à voir arriver une Varicam 4K ?! aulieu de ça on a une nouvelle Varicam HD qui est annoncée, certes plus performante avec le codec AVC ULTRA et ils ont énormément misé sur la latitude si j’en crois les communiqués, mais ça semble rester du 2/3 de pouces ?! Pourquoi pas, mais va falloir m’expliquer la stratégie ou alors ya un truc non encore annoncé qui va tomber prochainement.

MOVI

Sinon voilà j’ai pris le MŌVI entre les mains quelques secondes, regardez comme j’ai l’air heureux ! J’ai rendez vous avec Vincent Laforet pour une interview mercredi pour vous en dire plus sur cet objet qui fait frétiller tous les faiseurs d’image …

, ,

NAB 2013, prévisions et espoirs …

las-vegas-NAB-2013-logo.jpg

Comme tous les ans depuis 2007 je serais présent au NAB 2013 grâce à mon partenaire de toujours Jean Philippe Mariani, fondateur de la société ATREID. Cette année comme l’an dernier je serais accompagné de l’ami Loïc Paillard et nous allons parcourir les allées du convention center de Las Vegas pour vous conter ce qui se trame dans ce qui reste le plus gros salon dédié aux professionnels de l’audiovisuel et du cinéma au monde.

Comme à mon habitude je vais me risquer à quelques prédiction, dont je vous ferais part ici en vrac, dans le désordre et sans aucun intérêt. Cette année a part Atreid, je n’ai aucun sponsor, Panasonic ne peux pas. Canon et Blackmagic ne répondent pas, Nikon m’a répondu non … Je vais éviter de trop penser à tout ça mais parfois ça fait un peu chier de ne pas forcément être soutenu, tout ce contenu qui parle de leurs produits, alors oui c’est cool les petits voyages de temps, un petit bandeau c’est bien aussi mais quand même … oui je râle je ne demande pas de me faire payer pour ce que je fais mais 2 billets d’avion une semaine d’hôtel à Las Vegas et tout le tralala c’est pas donné tout ça … bref …

A moins d’une bonne nouvelle de derniere minute, on y va donc a la roots avec la passion comme seule motivation ! Départ de Paris le 4 avril.

Je vous invite aussi à me suivre sur TWITTER via @emmanuelpampuri.

Et sur Facebook via ma page publique : https://www.facebook.com/www.pampuri.net allez Likez donc !

Je vous invite aussi à réagir à me dire dans les commentaires ce qui vous fait envie pour ce NAB 2013 ?!

 

L’an dernier c’était l’année du 4K, cette année les constructeurs et éditeurs de logiciels devraient enfoncer le clou comme on le dit. Et la dénomination Ultra HD incluant les déclinaisons 4K et 8K pour la télévision devrait être à l’honneur.

RED-Ray.png

RED devrait livrer le RED Ray, ce fameux player capable de jouer du 4K pour 1500$ et avec un débit hallucinant de 25mb/s ?! Je suis curieux de voir ou ils en sont côté projecteur, ce fameux projecteur laser présenté en version alpha l’an dernier s’annoncait très prometteur.

Les premières EPIC dotées du capteur “Dragon” le fameux 6K doté d’une latitude exceptionnelle devrait aussi être beaucoup plus concret et j’espère qu’il sera “livrable” … verras t’on d’autre surprises ? J’espère le retour d’une baby RED fidèle au concept original de la Scarlet le coup du 3K à 3000$ se serait le moment de rentrer en concurence frontale avec Blackmagic.

L’an dernier j’avais eu une petite entrevue avec TED de chez RED, filmé en red à 2 cameras, le luxe 😉

 

Varicam-4K.jpg

Panasonic, autre marque chère à mes yeux, il n’y a qu’eux qui ne soient pas officiellement rentrés dans la danse du cinéma numérique la HPX 3700 reste une caméra HD Broadcast a laquelle on a greffé des courbes de gamma ciné …C’est certes une très belle caméra mais elle aurait besoin d’être remplacée.Espérons que la VARICAM 4K, présentée sous forme de mockup sous cloche l’an dernier ne sera pas qu’un effet d’annonce. L’an dernier

Guilhem KRIER de Panasonic France nous présentait succinctement le projet VARICAM 4K

En tout les cas ce l’on la chronologie annoncée , 2013 serait l’année de l’AVC-Ultra, ce codec dont Panasonic parle depuis 3 ans voir plus devrait être opérationnel. Multi résolution, destiné à des déclinaisons autant grand public que très pro dans une version 4K 4:4:4 12bits il y a de grandes chances pour qu’il soit au cœur du débat et opérationnel dans de nombreux appareils.
Panasonic-AVC-ULTRA.gif

Je rêve aussi d’une mise a jour de importante pour l’AF101 en version 4K pourquoi pas mais tjr en micro 4/3 car j’adore ce format. A moins que ce soit un GHx encore plus “pro” toujours est il que si on en croit les rumeurs un nouveau boîtier devrait sortir. Je pense plus a un GX2 vu que le GH3 est sorti il y a très peu de temps. Inch’ Allah comme dirait l’autre …

 

Chez Sony on se demande ce qui va bien pouvoir se passer suite aux annonces des F5 et F55 qui commencent a être livrées. Je pense que le XAVC qui est en quelque sorte la réponse du berger a la bergère de Sony au codec AVC-Ultra de Panasonic. Multi résolution, gop ou pas gop, du 4:2:0 au 4:4:4 12 bits … La guerre des codecs ne semble pas prête de s’arrêter et il est clair que des déclinaison plus grand public sont a prévoir chez Sony.

Sony-XAVC.png
Peux t’on s’attendre à une mise a jour de la gamme FS 100 ou 700 en version 4K XAVC ?

Canon livre depuis quelques semaines les EOS C500 et 1DC mais je ne pense pas qu’ils s’arrêteront là. J’espère une grosse surprise aussi côté Codec chez eux et je ne serais pas surpris si un RAW compressé façon RED Code ne soit présenté des lundi à Las Vegas. Une C300 mkII peut être envisagée mais je n’y crois pas trop … et on devrait avoir des nouvelles des écrans 4K aussi.

Petite vidéo de l’an dernier ou Stéphane Dery nous présentait la C500 et le 1DC

J’irais aussi prendre le pouls chez Angenieux qui devraient faire une grosse annonce, les spécialistes parlent de zooms anamorphiques.

blackmagiccinemacameramft.jpg

Côté Blackmagic la BMCC Micro 4/3 devrait être une réalité et on peut sans doute espérer une V2 ou un produit peut-être positionné un poil plus haut dans la gamme avec un plus grand capteur ? Une BLackMagic Cinéma S35 a 5000$ en gros ? Je fantasme mais ça serait logique. C’est plus le rachat de Cintel qui m’interroge est ce que conformément a ce qu’ils ont l’habitude de faire on peut s’attendre a voir débouler un Scaner 35mm 4K dopé aux stéroïdes et pour un tarif indécent ? Il serait sans doute accompagné d’un software bonus baptisé “Revival” en effet ce Soft n’a pas vraiment évolué depuis le rachat de DaVinci ce serait logique qu’on le voit remis au goût du jour, tournant sur Mac et sur Windows a un tarif hallucinant. Il coûte encore plus de 9000$ et ne tourne que sous Linux. Le 4K sera aussi forcément a l’honneur chez BMD côté cartes convertisseurs n’est autre boîtiers thundebolt.
Assimilate, Autodesk, Adobe seront aussi sous le feu des projecteurs. En tout les cas vous pouvez compter sur le Pampuri’s blog pour vous relayer toutes ces infos commentées et interprétées par mon votre serviteur …

Ouverture des portes Lundi 8 Avril au convention center de Las Vegas.

En attendant pour revoir les vidéos des années précédentes vous trouverez tout par là :

http://vimeopro.com/pampuri/salons-materiel-et-autres-presentations-produits

Atreïd / Blackmagic Design, 10 ans ça se fête !

Jean Philippe Mariani gérant fondateur d’Atreïd a été le premier à distribuer les premières cartes d’acquisition Blackmagic en france, c’était il y a 10 ans et c’est une bonne occasion de fêter ça dignement en vous proposant une remise de 10% sur toute la gamme. Vous pourrez retrouver mon ami et partenaire de toujours sur le stand Sonnet Tech.

Image

Blackmagic Cinema Camera, tableau de conversion de focales

Vous le savez maintenant, la camera Blackmagic a un petit capteur et il y a une convertion de focales avec un coeficient de 2,3x

voici un petit tableau qui vous donnera une idée de ce que ça peut donner. Si comme beaucoup vous avez un 5DmkII équipé d’un 24x70mm f:2,8 série L vous vous retrouverez avec un 55/161 mm

La dificulté est donc de trouvé des grand angles, d’ou ma préférence pour attendre la monture micro 4/3 qui offre à mon avis plus de possibilité, les 8mm sont souvent fish eye ce qui est assez génant si on ne veut pas de l’effet 😉

  • 8mm = 18mm
  • 10mm = 23mm
  • 11mm = 25mm
  • 12mm = 28mm
  • 14mm = 32mm
  • 15mm = 35mm
  • 16mm = 37mm
  • 18mm = 41mm
  • 20mm = 46mm
  • 25mm = 57mm
  • 35mm = 80mm
  • 50mm = 115mm
  • 70mm=161mm
  • 85mm = 195mm
  • 100mm = 230mm
  • 135mm = 310mm
  • 200mm= 460mm

Digital Bolex D16, Black Magic Cinema Camera, Ikonoscop A-CAM … anticiper la future saturation des grands capteurs et de la profondeur de champ rikiki ?

Je vais faire un peu de provoc sans doute mais je commence à en avoir plus que raz le bol de la profondeur de champ rikiki à outrance qui a envahi nos écrans et notamment le petit écran. Les plateaux de Thalassa sur une plage magnifique ou les plans larges ne montre que tu flou avec des personnages nets ça me donne envie de vomir à force. Sans déconner c’est rigolo 5 minute mais a force on en arrive à saturer …

Donc je me dit que je vais pas être le seul, et qu’on risque de ré-équilibrer les choses avec des caméras à capteurs plus petits … Le Micro 4/3 a le vent en poupe et les future caméras Digital Bolex D16, la BlackMagic et la ACAM de chez Ikonoscop vont dans se sens. Il y a encore peu de temps en pellicule on pouvait choisir entre 16 et 35 mm, le fameux Blackswan a été tourné en S16 et on ne peut pas dire que l’esthétique de ce film soit à la ramasse bien au contraire. C’est peut etre mon esprit contradicteur qui me dicte ces mots mais je voulais vous faire partager ma réflexion.

As t’on besoin de faire systématiquement appel à ces capteurs gigantesques ?

Dois t’on en arriver à saturer des jolis bokeh ?

Vous allez voir que dans pas longtemps la pellicule va vivre un petit sursaut, on va en avoir raz le bol des Alexas et autre Epic à toutes les sauces et je serais pas surpris qu’un peu plus d’éclectisme revienne harmoniser ces tendances. En tout les cas je pense que ces caméras répondent à une demande et vont certainement permettre à de nombreux faiseurs d’images de se démarquer un peu, et de sortir du troupeau …

Et à ce moment là de la rédaction de son article le mec il se dit qu’il va mettre deux ou trois images et il file sur le site de Ikonoskop il trouve ça :

Puis ensuite il va sur le site de Digital Bolex et là il tombe sur sa photo avec ses potes, Thomas Garret, Gilles Guerraz et miss Digital Bolex alias Elle Schneider … c’est assez fun le net pour ça 😉

PS: il est bien évident que je suis au courant du fait que la profondeur de champ rikiki n’est pas uniquement le fait du grand capteur … mais c’est pas le cas de tout le monde …