Articles

,

Sony Alpha 7, excellent en photo !

Sony Alpha 7 + Contax G / Zeiss et Bague Deo Tec

Et vous allez me demander ce que j’en pense en vidéo ?

Je ne reviendrai pas en détail sur les caractéristiques des boitiers Alpha7 et 7R qui ont été largement décrit dans les articles de mes confrères. La principale différence des deux appareils se situe au niveau du capteur, le A7 a un capteur de 24 MP et le 7R hérite du capteur 36MP déjà présent dans le NIKON D800 qui est par ailleurs dépourvu de filtre passe bas alors que le A7 est doté d’un capteur de 24MP équipé du dit filtre …

Ces boitier sont de vrais hybrides, ils sont très compacts et ne proposent pas de miroir ni de visée réflex. Celle ci est reléguée à un viseur électronique de bonne qualité utilisant la technologie OLED. Le viseur est un élément important pour la vidéo comme la photo et la visée électronique permet d’avoir un rendu immédiat de ce qui est enregistré au niveau de l’exposition et du rendu couleur / contraste.

Le viseur des 2 boitiers est très agréable, la grosse critique sur la visée électronique pour la plupart des photographes, c’est la vitesse de rafraichissement qui est assez désagréable. Les vidéastes ont l’habitude d’avoir un rafraichissement dans le viseur qui correspond à la fréquence d’image choisie ce n’est donc pas ce qui est le plus gênant. Sur ce type de boitiers et grâce au très faible tirage optique de la monture E on se met à rêver de monter ses vieux cailloux à la mise au point manuelle et autres optiques vintage. A moi les Super Takumar et autres Leica R, j’ai réussi à tester les bagues bagues adaptatrices de chez Novoflex pour jouer avec les vieux Pentax vintage et les Leica R de ma collection ainsi que des Contax G via une bague DEO TEC qui permet de conserver l’autofocus, c’est certes un peu poussif mais ça fonctionne plutôt bien.

https://vine.co/v/hYMuMeTMEMK

L’association de ces nouveaux capteurs ultra définis est vraiment très intéressante on donne un look à ses images au travers du choix de ces optiques et de leur signature et j’avoue que le côté chaleureux et sensuel de mes vieux Leica R notamment le summicron 50mm me plait énormément.

http://www.flickr.com/photos/mrgroove/11764776714/player/9ac1dd10cd

Le viseur n’est pas forcément encore assez défini malgré ses 2,4 MP pour pouvoir espérer faire le point manuellement sans utiliser l’assistance de la magnification (zoom dans l’image) ou du peaking (surlinage des zones nettes dans l’image). Mais ces deux fonction facilitent vraiment les choses. L’écran arrière est de belle qualité et sa taille apporte un vrai confort, il est orientable mais on est toujours sur un mode d’articulation uniquement vertical ce qui est quand même assez limitant, j’aurais préféré un écran orientable comme celui du Panasonic GH3 ou du Canon EOS 70D.

La qualité perçue et le grip est plutôt bon, le look cède à la mode du néo-rétro ce qui n’est pas pour me déplaire mais je pense qu’en terme d’ergonomie pure ce n’est pas ce qui a de plus efficace. Notamment le positionnement du viseur, rare son ceux qui ont compris que le viseur au milieu du boitier ce n’est pas forcément ce qui a de plus pratique, l’être humain étant doté d’un appendice respiratoire qu’on appelle le nez et qui vient systématiquement butter contre le dos du boiter. Si ce positionnement est indispensable pour un viseur optique réflex il est à mon sens inutile quand on parle de visée électronique. A quelques rares exception les constructeurs n’ont pas compris que ce qui faisait la suprématie de la visée télémétrique n’était pas uniquement lié à sa technologie mais aussi à son positionnement sur le boitier, mettez donc vos viseurs dans le coin ! Le NEX 7 a un viseur dans le coin et c’est une des raisons qui le rend agréable à utiliser. Oui je sais tout le monde n’a pas le même oeil directeur… faites donc des boitiers avec un viseur sur un rail alors messieurs les ingénieurs …

Mis à part le déclencheur vidéo qui est bizarrement positionné sur le côté du grip, le reste des boutons tombe plutôt bien, sauf la molette avant qui est dessinée comme un barillet et qui est souvent confondue avec le déclencheur. L’ergonomie logicielle est plutôt bonne et plutôt claire au niveau de l’arborescence des menus.

L’absence de filtre optique passe bas me faisait peur et j’imaginais le A7 un poil plus évident en vidéo car il est connu que c’est une des sources des problèmes d’alisasing (effet d’escaliers) ou de moirage (difficulté sur les détails des motifs répétitifs)  a priori, le 7 et le 7R délivrent une image assez similaire dans laquelle il subsiste un manque de piqué, c’est assez décevant et il y a un souci de moutonnement en basse lumière, l’alisasing est parfois présent, c’est assez aléatoire et on a aussi un peu de moiré. Le choix du codec AVC-HD dans sa version 2 jusqu’a 28 mb/sec reste en deçà des capacité d’un tel capteur et il serait bienvenu que Sony nous propose des choses un peu plus évoluées, Canon et Panasonic proposent des codecs un peu plus musclés en gardant le moteur de compression H264 et proposent des débits avoisinant les 80mb/s. Toutefois, la sortie HDMI permet par ailleurs d’enregistrer un signal non compressé via un enregistreur externe. Vous pourrez choisir entre les différents modèles disponibles sur le marché entre les ATOMOS Ninja / Samouraï, les AJA Kipro Mini et autres SOUND DEVICE Pix Malheureusement c’est encore du 8bits ce qui n’est pas mauvais mais insuffisant pour concurrencer les gros camescopes professionnels, néanmoins cette fonction est bienvenue. Attention je vous vois déjà tous prêts à annoncer que ce boitier ne fait pas de belle vidéo comme certains confrères ont déjà tenter de nous l’expliquer. Non, les A7 et A7R ne sont pas mauvais en vidéo et je pense même qu’il sont supérieurs à certains boitiers, néanmoins je préfère le rendu de mon GH3 chouchou et je suis impatient de tester le GH4 😉

Sony est fier d’annoncer qu’ils ne pratiquent pas le « line skiping » utilisé par d’autres constructeurs par manque de puissance de processing. Le nombre de photosites sur un reflex étant 10x supérieur à ce qu’on a besoin en vidéo (pour rappel une image video HD c’est moins de 2MP) nombreux sont les constructeurs qui se contente de traiter 1ligne sur 2 ou 1 ligne sur 3 ce qui a souvent des effets néfastes sur la qualité finale et provoque notamment des aberrations, l’alisasing en particulier. Manque de chance il semble que ces problématiques restent présent dans certaines configuration. L’image vidéo HD sur les Alpha 7 et 7R peut être enregistrée à 25 ou 50 images par secondes en haute définition vidéo 1920×1080 en progressif ou en entrelacé. Le Panasonic GH3 est pour moi une référence en terme de sensation de piqué sur une image video dans toute la gamme des photocam existant actuellement sur le marché, les derniers boitiers signé Sony ne sont pas très loin mais malgré la grande qualité des optiques Zeiss on reste un cran en dessous, ce qui n’est pas non plus dramatique, l’image est superbe mais pas aussi définie.

Je ne pense pas que ce soit très compliqué de rectifier le tir, c’est surtout le processing qui est en cause plus que le codec en lui même, Canon ou Panasonic arrivent à faire des choses excellentes avec ce codec sur les GH3 ou autre C100, Sony a de très bon résultats sur les NX Cam et sur les camescopes de la marque … a moins que ce soit encore une stratégie pour ne pas cannibaliser les ventes des autres produits ? Je trouve ça dommage, ce produit pourrait vraiment devenir un “Killer Product” grâce à sa compacité et son viseur il pourrait détrôner les CANON si un peu plus de soin était apporté à ce niveau là. Néanmoins il faut pas non plus crier au loup, dans de nombreuses situation la qualité est largement satisfaisante.

L’autofocus est assez réactif en vidéo sur les 2 version du boitier, mais il faudra vraiment avoir les optiques dédiées, le 28/70 livré en kit avec le A7 est de bonne facture, il est compact et léger, il rempli bien ses fonctions et c’est un bon compagnon au quotidien. A noter qu’il est beaucoup plus cher en dehors du kit et non disponible en kit pour le A7R. A ce propos pour faire un choix, je choisi pour le moment le A7 « normal » en vidéo les 36MP n’apportent rien et en photo c’est un plus non indispensable pour mon utilisation à part le fait de remplir plus vite mes disques durs. Néanmoins il peut avoir son utilité et le résultat est vraiment saisissant.

XLR-KM1-SONYsmall Pour le son, les 2 boitiers Alpha sont dotées de prise micro et de prise casque ce qui est aussi assez rare pour être salué. J’ai apprécié la possibilité de brancher l’accessoire permettant de brancher des micros doté de prises XLR comme sur le RX10 et qui est désormais commun à de nombreux appareils Sony. Une petite remontrance pour finir, le coup de pouvoir charger la batterie de son boitier via la prise USB c’est bien, c’est pratique car on peut « oublier » son chargeur à la maison on trouvera toujours un cable micro USB. Un vrai chargeur c’est mieux et c’est un peu dommage qu’il ne soit pas dans la boite, c’est un peu limite quand on mets ce prix là dans un appareil photo de ne pas le fournir en standard.

La conclusion est que ces 2 boitiers sont vraiment intéressant pour un usage vidéo, et j’ai complètement craqué sur le A7 qui a rejoint mon fourre tout. La qualité en photo est vraiment excellente, la monture E en 24X36 permet vraiment des associations très intéressantes avec les vieux objectifs via des bagues et il ne manque pas grand chose à ces 2 boitiers Sony pour passer un cran au dessus des ténors du marché dans un usage purement vidéo, je salue cette initiative et ce résultat encourageant pour la suite. On peut désormais envisager d’utiliser autre chose que du Canon, Nikon ou Panasonic pour faire de la vidéo avec un belle qualité et l’arrivée de des boitiers hybrides est vraiment une bonne nouvelle car elle va relancer un peu le débat.

Pour voir mon point de vue en video sur le A7 et A7R c’est par ici :

http://vimeo.com/80901034

 

Petite balade en Slovenie avec la Canon EOS C-100

J’ai eu la chance de partir en voyage de presse avec Canon France il y a quelques semaines … bien décidé à faire quelques images j’ai par la suite manqué de temps pour rédiger ce que je voulais au sujet de mes essais et retour d’utilisation des boitiers mis à ma disposition. J’avais énormément de choix pour faire des tests mais j’ai jeté mon dévolu sur le le EOS 1DC et fait plus de photo que de video au final. Lors de la dernière journée étourdi par une fièvre carabinée j’ai pris le temps de faire des images avec la dernière née de la gamme EOS Cinéma, la fameuse C100. Je reviendrai ensuite sur le 1DX qui n’est pas une nouveauté mais avec lequel j’ai pris énormément de plaisir à faire des images.

EOS C100 HANDLE SIDE RIGHTJ’ai déjà raconté pas mal de chose sur cette caméra, la C100 est la petite soeur de la C300 doté du même capteur c’est une caméra plus accessible financièrement parlant qui est doté d’une ergonomie assez semblable qui je le rappelle est plutôt agréable. J’apprécie ce boitier monobloc à l’ergonomie proche d’un boitier moyen format type blad, mamya ou autre, cette petite poignée rotative, permet une prise en main et un positionnement de la caméra plaqué sur le torse que je trouve pratique pour avoir une certaine stabilité plus qu’avec un camescope dit “de poing”.

La plupart des boutons sont posés judicieusement mais pas tous, l’appel de certaines fonction n’est parfois pas forcément logique pour moi mais avec l’habitude ça devrait être assez utilisable.

Le viseur est bien en deça de la qualité de ce qu’on a sur la C300 et c’est bien un point sur lequel il est dommage que Canon est choisi de faire des économie, il est un peu rikiki ou manque de grossissement. Ceci étant dit l’image dans l’oeilleton est plutôt agréable et précise. La colorimétrie pas toujours tip top mais c’est acceptable. L’écran est moins articulé que la C300 et il y a des positions qui sont peu exploitable car en position relevée il vient buter contre le viseur.

Globalement l’image produite est très bonne néanmoins un détail me chagrine c’est le choix du codec. Je peu comprendre qu’un constructeur ait une logique de gamme avec une échelle de prix et des différences notable entre les 3 cameras de la gamme EOS-C 100 /300 /500 néanmoins quand on sait que le petit EOS 6D va permettre dans un boitier à 2000€ d’avoir une qualité d’enregistrement nettement supérieure grâce à un codec Quicktime H264 intra image avec un débit presque 3x supérieur, je ne comprend pas ? L’AVCHD n’est pas un mauvais codec, loin de là, il va permettre d’avoir un un rapport poids de fichier / qualité d’image très intéressant mais il est vraiment limitant en ce qui concerne la latitude. Mon étalonneur préféré a un peu fait la tête pensant que les images enregistré avec la courbes de gamma cinéma permettraient d’avoir des fichiers assez malléables en étalonnage ce qui n’est malheureusement pas le cas.

Néanmoins cette caméra est très agréable et la qualité d’image est intéressante, elle est surtout destinée à ceux qui n’ont pas les moyens de taper plus haut dans la gamme, et répondra parfaitement aux besoin des auto entrepreneurs et autres petites société de production de documentaire qui trouverons là une alternative séduisante doté d’une ergonomie efficace pour tourner avec un grand capteur. L’après 5DMkII existe donc et pour ceux qui n’ont pas besoin de l’aspect hybride photo / video c’est un bon outil !

,

Canon EOS C100, preview, premières sensations

Canon France m’a confié une C100 pour leur donner mon avis sur cette nouvelle camera

plus qu’un long discours et dans l’esprit d’un futur du pampuri’s blog un peu moins rédactionnel et beaucoup plus visuel … enfin si j’y arrive …

Sony, NEX-EA50 NXCAM un produit au concept intéressant.

J’ai reçu il y a quelques jours un communiqué de presse de chez Sony et j’avoue que j’ai été intrigué. La NEX-EA50 fait partie de la famille des NXCAM, c’est donc une camera AVC-HD à grand capteur issue de la famille NEX, comme les appareils photos sans miroir NEX5n NEX7 etc. La nouveauté intéressante c’est que c’est une caméra d’épaule, elle est certes ultra light mais nombreux sont ceux qui se plaignent du “form factor” des caméras actuelles. J’ai noté aussi un nouveau support d’enregistrement sécurisé en mode RAID 1 sur de nouvelles cartes “memorystick XC-HG duo” le principe est sympa mais sortir un nouveau format de cartes est un peu étrange comme démarche surtout au moment ou les cartes SD et CF sont devenues incontournables.

Le prix n’est pas encore communiqué. J’espère pouvoir vous en raconter plus bientôt.

 

voici la vidéo de présentation :

Les specifications techniques :

  • Full HD recording

    Full 1920 x 1080 AVCHD 2.0 Recording with 60/50Hz selection (50p/25p/50i or 60p/30p/24p/60i)
    NOTE: * *60p/i means 59.94p/i. 30p and 24p mean 29.97p and 23.98p, respectively.

  • Large Format Sensor for creative expression

    Large Format APS-C HD CMOS Sensor for high quality, creative moving images and shallow depth of field control. The large format Exmor APS HD CMOS sensor gives the user creative freedom when shooting Full HD movies and high-quality still photos.

  • Unique design for versatile shooting options

    The unique design of the NEX-EA50EH further adds to the camcorder’s versatility. When the shoulder pad is extended, the camcorder can be balanced on the shoulder giving added stability for longer shooting times. Alternatively, when the shoulder pad is returned to its original position, the camcorder becomes compact enough to use in various handheld styles, allowing users to capture a wide variety of shots.

  • Interchangeable E-mount lens System

    The NEX-EA50EH incorporates the Sony E-mount interchangeable lens system, which enables auto focus, auto exposure and stabilisation during shooting. With its short flange back distance, it is possible to attach both established A-mount lenses via the LA-EA2 lens mount adapter, and an unrivalled choice of other brands lenses using third-party adapters.

  • Newly developed powered zoom lens

    The NEX-EA50EH camcorder comes with the newly developed Power Zoom E-mount lens E PZ 18-200mm F3.5-6.3 OSS SELP18200. It features auto focus, continuous variable iris and Optical Steady Shot image stabilisation with Active Mode, making it ideal for shooting moving images. It is electronically controlled by both the zoom rocker lever on the camcorder grip and top handle. Film-makers can achieve a constant zoom speed and smooth, slow zoom, both of which can be difficult to accomplish with manual zoom lenses. In addition, using fixed focal length lenses users can simulate a zoom effect using the smart digital zoom function, ensuring fast-paced shots are never missed.

  • Part of the professional NXCAM camcorder range

    The NEX-EA50EH features a range of professional functions usually associated with NXCAM camcorders, such as 2-channel XLR audio, Linear PCM audio, time code, user bit and built-in GPS.

  • 16.1 megapixel still image capture

    By capturing 16.1 megapixel still pictures with RAW format support, the camcorder offers higher picture quality and rich post-processing capabilities. In addition, the NEX-EA50EH has a built-in mechanical shutter to eliminate shutter-induced blur during long exposures while capturing still pictures.

  • A variety of recording media options

    Sony’s HXR-FMU128 flash memory unit can dock directly to the camcorder for recording an immediate backup. The camcorder is compatible with the new Mirroring Memory Stick (MS-PX64/32/16) which is the world’s first memory card featuring a “Mirroring” function. This enables the card to deliver high reliability and data security through a dual recording (mirroring) function. This new professional memory card will be available in 3 different capacities: 16GB; 32GB and 64GB.

,

C’est Noël, le firmware proposant le 1080p25 vient d’arriver pour le Panasonic Lumix GH2

Je viens juste d’installer le firmware sur mon GH2 chouchou bicounet d’amour

ça se trouve ici :

pour mac : GH2__V11.zip pour PC : GH2__V11.exe

IL s’agit donc au final d’un nouveau mode “high bitrate” disponible en 25p pour nous autres européens et 30p pour l’Amérique du nord et le japon. Un grand merci à Panasonic d’avoir pris le temps d’écouter les besoins des utilisateurs 1 an après la sortie du GH2 ça va relancer les ventes et lui donner tout son potentiel en production pour la TV.

pour les autres nouveauté ça se passe par ici : http://panasonic.net/avc/lumix/systemcamera/gms/gh2/movie.html#highbit

Pour les aficionados des Hacks il est à priori possible de faire machine arrière … de mon côté l’AVCHD 24mb/s est déjà assez sympathique et je m’en contenterai pour le moment.

 

 

 

,

1080p25 24mb/s sur le Panasonic Lumix GH2 c’est pour très vite !

Il semblerait que Panasonic nous ait écouté, 1 an quasiment après le lancement du GH2 il semblerait que le firmware officiel libérant le 25p soit sur le point de montrer le bout de son nez.

A l’origine le GH1 faisait du 25p, Panasonic étant persuadé que seul le grand public était intéressé par ce type de produit avait décidé que le 1080i50 serait plus vendeur car le progressif fait peur il est “saccadé” d’après les utilisateurs qui ne savent pas le gérer.

Malheureusement la belle qualité d’enregistrement le fameux mode “cinéma” du GH2 n’étant accessible qu’en 24 i/s il nous bloque, nous européens qui avons besoin de fournir des images pour la télévision ou tout simplement de graver un DVD des images du petit cousin pour la belle mère … 24p c’est inutilisable en télévision sauf si on s’amuse à convertir ce qui n’est pas très productif et très limitant pour beaucoup.

Un an après la demande commune de l’équipe qui était partie avec moi a Osaka avec entre autre Philippe Bloom et Filippo Chiesa,  il semblerait que ce soit sur le point de se résoudre.

Le GH2 reste à mon sens le meilleur produit hybride actuellement sur le marché, 1 an après sa sortie, ça reste mon chouchou …une qualité d’image en vidéo incroyable pour un prix modéré, un autofocus opérationnel, une gamme d’optique sympathique et une ouverture sur les vieux cailloux magiques avec des bagues … sans compter le truc essentiel, on peut filmer avec sans avoir a l’accessoiriser à outrance grâce à sa visée électronique de qualité.

Mon tiercé gagnant côté Caméra en cette fin d’année 2011 est donc : RED Epic, Canon 5DmkII et Panasonic GH2 … 3 outils qui me plaisent et le GH2 vient de combler le dernier manque pour être opérationnel en TV ! Logiquement ce firmware sort le 7 décembre, j’espère qu’il sera gratuit …

Sony Alpha 77, le trublion de la fête ?

Je vous en avait parlé, et Sony m’en a prêté un modèle de pré-série … tellement de pré-série qu’il est noté «serial number : 0000» sous le boitier.
Venant d’enchainer 3 Semaines de tournages divers et variés j’étais un peu mort ce week end et la météo n’a pas été en ma faveur, désolé donc mais je ne pourrait pas forcément illustrer mes propos par des images qu’elles soient fixes ou animées.

Petit rappel des infos les plus marquantes que donnait le constructeur lors de son annonce du mois dernier.
Un capteur APS-C de 24 MP
Un Viseur OLED
Un AF performant sur 19 colimateurs performant avec le système de miroir semi-transparant permettant le suivi AF en video
Une Vidéo AVCHD «2» 1080p50
tout ça dans un boitier doté de joints anti-ruissellement.

Au premier contact j’ai tout de suite été séduit par la qualité des matériaux, ce n’était pas le cas de l’Alpha 55 qui faisait vraiment plastoc. La qualité du grip est incroyable, les doigts de mes grosses papattes se sont tout de suite senties à l’aise sur ce dernier. La main enrobe bien la poignée et on a vraiment une bonne sensation on dirait presque du pro.
La qualité du viseur électronique est indéniable, le piqué est bon, le rafraichissement aussi, le rapport de contraste en est presque perturbant. C’est un peu trop contraste pour mon goût mais on a quand même un nouvel étalon dans le domaine. Après il y a parfois trop d’information ou pas assez, une fonction permettant de customiser les incrustations dans la visée serait bienvenue.

Les quelques tests réalisés en photo (Jpeg direct faute de dérawtiseur pour le moment) sont un peu trop «traitées» pour moi, on sent vite un effet de lissage et de moutonnement qui casse la précision diabolique des 24MP. Je m’abstiendrait donc de toute conclusion vu que c’est un essai réalisé sur un modèle de pré-série confié à la presse. Néanmoins on peut saluer la réactivité de l’autofocus, la cadence infernale de 12 i/s est belle est bien réelle et elle risque de faire vraiment envie aux amateurs de photos sportive.

Avec un tel grip et une telle qualité de visée, j’ai spontanément été tenté de faire d’abord de la vidéo … et là je me suis dit, ça y est on a franchi un cap, si Sony ou un autre opticien nous sort un zoom électrique on peut envisager définitivement de mettre nos camescopes à la cave ! L’ergonomie est vraiment intéressante un oeil rivé dans le viseur, la main faisant corp avec le boitier l’autre sur la bague de zoom et zou !
L’écran orientable est assez bluffant lui aussi j’ai pris un vrai plaisir à le positionner sur le dessus du boitier à la manière d’un moyen format,

Autre bémol qui mempêche de vous livrer la totalité de mes impressions sur ce photocam, c’est l’optique livrée avec … ce 18/55 qui était monté sur ce modèle de test n’est vraiment pas à la hauteur du boitier, j’ai hate de pouvoir refaire un test avec le nouveau 16/50 f:2,8 qui devrait sortir en même temps.

Côté vidéo la qualité est au rendez vous, je n’ai pas grand chose à dire car je n’ai pas fait un test très poussé mais le mode 1080p50 est de très bon niveau.
Petits bémols cependant : Si on peut choisir le mode 50i 50p et 25p il n’y a pas de 24p et le taux de compression ne peut pas se régler indépendamment de la fréquence d’image ainsi le mode 28mb/s est réservé uniquement au mode 1080p50. Je pense que c’est lié a la norme AVCHD qui doit imposer ses limites, mais c’est bien dommage.

Autre détail qui m’inquiète un peu plus : il me semble que lorsqu’on bascule en mode vidéo, ce n’est plus toute la surface du capteur qui est utilisé ce qui provoque un léger rétrécissement de la focale c’est pas énorme mais suffisamment pour le préciser. Je ne vois pas ce que le changement de format de 3:2 à 16/9eme peut poser comme problème dans l’utilisation de la largeur du capteur. Cet effet de crop est un peu agaçant.

Autre aberration qui j’espère sera corrigée dans la version définitive (et à moins que je n’ai pas trouvé la fonction adéquate n’ayant pas de mode d’emploi) a priori on ne peut pas avoir d’autofocus quand on est en vidéo en mode manuel ?! Un message s’affiche sur l’écran invitant à basculer le commutateur AF/MF de l’objectif sur la position «Manuel»
Je n’ai pour le moment rien trouvé concernant un éventuel réglage du son non plus et il n’y a toujours pas de sortie casque.
Dernier détail sur l’ergonomie logiciel, même si c’est moins flagrant que sur d’autres appareils précédemment testés de cette marque il faudrait permettre aux gens qui connaissent un peu la technique de désactiver les menus colorés et autre images de panthères bigarrées qui servent d’exemple dans les menus. Arrêtez de nous prendre pour des imbeciles, c’est bien de vouloir aider les débutants mais permetez nous au moins de pouvoir désactiver ces trucs inutiles. Je vais encore me faire tirer les oreilles à force de critiquer mais c’est sincère et je pense ne pas être le seul que ça gène. Exemple, pour le moment quand on sélectionne le mode «video» sur le barillet principal on arrive à un menu qui nous donne le choix du mode P / A / S / M … quand on sélectionne un de ces modes on arrive à une image qui nous explique à quoi ça sert avant de pouvoir l’utiliser. C’est souvent de précieuses secondes qui sont perdues quand on a besoin d’aller vite et de saisir un instantané. Par ailleurs je n’ai pas non plus trouvé d’autre solution que de re faire bouger la dite molette pour changer de mode ? C’est peut etre moi qui n’ait pas trouvé.
Pour finir sur une note positive, je tiens à saluer le fait que Sony ait fait le choix d’utiliser ses batteries Lithium M qui sont déjà présentes dans l’équipement de nombreux vidéastes et qui sont devenues un véritables standard.
En conclusion cet Alpha 77 est vraiment bien né, à part mes petits agacements de professionnel exigeant c’est un boitier qui change la donne, un bon mix entre un Canon 7D et un Panasonic GH2, en quelque mots c’est un succès qui s’annonce pour Sony.
J’ai hate de pouvoir tester le NEX7 qui a l’air vraiment excitant aussi, doté du même capteur et du même viseur, il se pourrait que ce soit lui le vrai concurrent de mon GH2 chouchou.

A bientôt pour des images, dès que possible avec un vrai objectif une bonne météo et un peu de temps devant moi ça devrait être possible.

Petite note suite a la sortie du plugin sorti la semaine derniere par Panasonic AVCHD qui permet de travailler en natif dans FCP7, il supporte parfaitement le 1080p50 issu de ce boitier.

Panasonic offre l’AVC-HD Natif dans Final Cut Pro 7 … merci !

Quand comme moi vous tournez souvent en AVC-HD le bon vieux FCP7 qui reste mon logiciel de montage préféré vous propose de passer par une phase efficace mais longue de transfert en Apple ProRes, vous avez forcément envie d’aller faire un tour du côté d’un logiciel gérant ce codec de plus en plus populaire en natif. Panasonic avait annoncé un plug-in gratuit pour Final Cut Pro, c’est fait ! un grand merci à eux

ça se télécharge ici

 

,

Les nouveaux camescopes de poing Panasonic arrivent AG-HPX-250 | AG-AC160 | AG-AC130

Annoncées au NAB en avril dernier la nouvelle gamme de camescopes de poing Panasonic sort le bout de son nez.  J’avais été séduit au NAB lors de la présentation de ces produits qui vont prendre la relève. La HPX171 avait besoin d’un meilleur capteur full HD et d’une évolution AVC-Intra c’est désormais chose faite. L’ergonomie “autour de l’optique” avec les 3 bagues de réglage, zoom, focus et iris était un des arguments qui m’avait plu.

Présentation vidéo par Guilhem Krier Product Manager Panasonic Professional AV Europe

Pour rappel ces 3 camescopes sont basés sur le même corp avec des spécificités différentes

Descriptif de la AG-AC160 (version AVCHD la plus évoluée)

– Caméscope de poing AVCCAM au format AVCHD et DV
– Capteur 1/3” 3MOS Full HD 1920×1080
– Technologie U.L.T (Ultra Luminance Technology) pour une meilleure sensibilité
– Nouveau bloc optique 22x (28-616mm), ouverture 1.6, 3 bagues (zoom/iris/focus)
– Enregistrement sur carte SD (2 slots)
– Formats vidéo SD/HD : 1080/50i, 1080/25p, 720/25p; 720/50p, 576/50i, 576/25p
– Mode Varicam de 2 à 60 i/s en 1080p
– Commutable 50/60 Hz
– Viseur et LCD haute définition
– Sorties HD/SD SDI, Firewire et HDMI
– 2 entrées audio XLR
– Garantie 3 ans, réparation sous 5 jours sur site

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La HPX-250 est la déclinaison broadcast de cette petite caméra de poing, elle rajoute l’enregistreur P2 AVC Intra et le Genlock (cool pour la 3D) et le timecode.

A noter que c’est le capteur déjà présent sur la HPX-371 qui équipe ces camescopes.

La AC-130 aura le HDSDI en moins et pas non plus de fonctions Varicam.

,

Sony HX9V, le compact étonnant en video 1080p50

Ca fait bien longtemps que j’ai pas été emballé par un nouveau jouet, le compact haut de gamme DSC-HX9V de Sony est vraiment étonnant, son mode video est incroyable. Imaginez un petit boitier a peine plus gros qu’un paquet de clopes, un zoom puissant 16x avec un grand angle qui démarre à 24mm, les modes sympas de chez Sony comme le Panoramique par balayage. Certes c’est un “petit” capteur  mais de belle qualité, c’est un Exmor R de 16,2 mégapixels.

Je ne vous ferais pas de vrai test encore une fois n’en déplaise à mes détracteurs, mais je vous livrerai encore et encore un petit retour d’utilisateur, du pur feeling 100% pur jus. Bien entendu je suis frustré de par le manque de réglages manuels, mais la qualité des photos et des vidéos sont très bonnes.

En photo, les Jpeg produits sont de très bonne qualité mais le traitement est quand même un peu violent pour moi, beaucoup de moutonnements, des effets de lissage assez désagréables, certes ce n’est pas un reflex expert mais j’ai tendance à préférer une image plus neutre et avoir la possibilité de la traiter via un logiciel comme LightRoom ou Aperture par exemple. Mais je ne représente pas le coeur de cible.

La partie vidéo est assez impressionnante l’image est d’une qualité rare pour un appareil de cet encombrement. J’émets des limites sur l’optique en fond de zoom qui me semble un poil mou. Du 1080p50 dans un petit boitier c’est quand même assez inouï et après avoir vu ces images sur un joli plasma de 50″ j’avoue je suis sous le charme. Gros bémol sur l’autonomie, j’ai du enregistrer un peu moins qu’une vingtaine de minutes de video et la batterie m’a lâché.

Vous trouverez une galerie des photos prises cet après midi sur mon compte flickr

Pour plus de stabilité j’ai équipé le petit HX9V avec une poignée Zacuto “Point & Shoot Pro” petit bout de plastique horriblement cher mais fort pratique pour utiliser ce genre de mini photocam.

Le montage a été fait via Premiere Pro CS5 qui est le seul logiciel en ma pocession qui ait bien voulu supporter ces fichiers AVCHD 1080p50 Aucun Post-Traitement n’a été appliqué sur les images, vous pourrez constater que comme souvent la surexposition est assez moche … mais je pinaille là !

Une après midi à Lyon dans le nouveau quartier du confluent, bel endroit pour faire une petite balade photo & video, j’avais envie de “partir léger”, je ne pensais pas rentrer avec des images d’une telle qualité en vidéo.

En attendant de pouvoir tester d’autres petites bestioles de ce type j’ai vraiment apprécié le HX9V,