Articles

La synchronisation magique de PluralEyes

Je vous ai parlé dans un post précédent d’un projet de captation de concert réalisé pour mon ami Philippe Prohom

Le montage n’a pas vraiment commencé, je me prendrais le temps entre Noël et le jour de l’an. Par contre j’ai fais la première exéprience “PluralEyes” je l’avais tesé vite fait avec 2 cameras sur des interviews mais jamais sur du concert.

Le principe de base de PluralEyes, est de proposer une solution de synchronisation automatique quand on tourne en multicamera sans asservissement de timecode. Ce qui est le cas la pluspart du temps quand on tourne avec des petites cameras mais aussi avec des grosses car le fil à la patte nous encombre et sans lui c’est le glissement assuré.

Moi qui ait passé des heures et des heures de ma vie à rechercher des synchros à l’oreille j’avoue que je suis bluffé. On a une vingtaine de clips sur ce projet, j’ai changé de focale souvent avec mon GH1 puisque j’ai joué avec des 3 ou 4 optiques et ça coupe l’enregistrement à chaque fois. PluralEyes a mis le temps, pratiquement une heure, mais le résultat est vraiment excellent ! bravo a eux. Une heure ce n’est rien il m’aurai fallu une demi journée voir plus pour tout synchroniser à l’ancienne.

Le logiciel fonctionne par le biais de l’analyse de la forme d’onde audio et crée une séquence ou chacun des clips est positionné au bon endroit. 5 cameras, 5 pistes pour mon expérience. Chaque coupure est matérialisée par un noir. C’est vraiment impressionnant.

Pour apprendre à vous servir ce ce super outil je vous renvoie chez les copains de YAKYAKYAK