Articles

4K, Ultra HD, le grand capteur est il indispensable et adapté au broadcast ?

Ca fait pas mal de temps que je réfléchi à cette problématique, à quelques heures de l’ouverture de la grand messe mondiale qu’est le NAB à Las Vegas je pense que je ne suis pas le seul à me poser des questions à ce sujet. Que font les constructeurs, pourquoi Sony par exemple n’a pas encore sorti de caméras 2/3 en 4K ? Peux t’on imaginer que le monde de la télévision passera au grand capteur ? Autant l’arrivée du Canon EOS 5DmkII et des C300 / C100 a changé la donne et on voit basculer depuis 5 ans la plus part des productions TV au grand capteur. Autant pour les émissions de flux réalisées en direct ou dans les conditions du direct ce genre d’outils n’est pour le moment pas vraiment adapté.

Pour rappel voici un célèbre graphique permettant de comparer la taille des capteurs des caméras qu’elles soient Video / Cinema / film / Télé etc.


C’est vrai que pour le moment le 4K est principalement réservé a des « grands capteurs » ce qui est logique pour les applications cinema mais pour la télévision c’est assez handicapant. Pourquoi ? parce qu’en Télévision on a l’habitude d’avoir des zooms à l’amplitude monstrueuse, Canon et Fujinon se livrent des batailles sans merci sur des rapport dépassant les X 100 … au Cinéma Angénieux et son 24/290 ou son 28/340 sont pour l’instant les maîtres du genre mais ces optiques meme si elle sont magnifique en terme de rendu sont très délicates à utiliser dans une application TV a cause de leur encombrement et de leur système de commandes pensées pour l’assitant caméra cinéma. En télévision le cadreur fait son point tout seul et il gère son zoom aussi la plupart du temps via des commandes déportées qui forment en quelque sorte un guidon, on appelle ça la « mobylette » avec un report pour le point et un report pour le zoom sur les bras de guidage de la tête fluide du trépied.
angénieux avait il y a quelques temps annoncé une poignée comme on en trouve sur les caméras d’épaule avec une commende de zoom électrique. Finalement le projet a été mis de côté et c’est Fuji qui a dégainé le premier avec 2 superbes zooms appelés Cabrio le 19/90 et le 75/300mm ces optiques sont très performantes, le piqué est exceptionnel et en terme d’ergonomie c’est un plaisir.

Canon emboite le pas et annonce quelques jours avant l’ouverture du NAB 2014 un Zoom doté d’une poignée et donc d’un report de commande électrique ainsi que d’un rapport assez important. Il s’agit donc du 17/120 qui a une ouverture glissante qui va de 2,95 a 3,9

canon-600x384
Fuji annonce aussi un zoom de grande amplitude pour grand capteur S35 au meme moment un cabrio 25/300 t:3,5 (voir les articles de Sylvain sur le Fujinon ici et sur le Canon ici )

fujinon_01-e1396453188789
Seulement voilà pour faire des matchs de foot c’est loin d’être suffisant imaginez que le rapport souvent utilisé en TV est un 80x qui commence à 7,5mm soit un équivalent 20mm sur un capteur Super 35 et qui va jusqu’a 600mm en 2/3 soit 1500mm environ en S35 … ce zoom pèserai donc 200kg et il faudrait un système complexe et couteux pour le supporter au niveau trépied et tête … impossible ou presque …
La solution passe par des convertisseurs, Sony l’a bien compris en proposant pour sa F55 un convertisseur optique qui fonctionne comme pour le speedbooster de nos petits photocam (mais qui coute bien plus cher ) ça permet de conserver la grande plage de focale mais par contre on perd les avantages liés au grand capteur pour ce qui concerne les faibles profondeur de champ ce qui va arranger les cadreur qui galèrent un peu comme quand on est passé de la SD à la HD il y a quelques année.

Sony-F55-B4-adapter Sony-F55-B4-Lens
Alors la solution serait peut être de sortir des caméras 2/3 avec des petits capteurs 4K … Quand on tape 4K 2/3″ broadcast camera on ne trouve rien ou pas grand chose dans google. Sony serait suffisamment influençable pour ne rien sortir en 2/3 ? Et Panasonic ? Grass Valey ? Hitachi ? Ikegami a annoncé en 2011 une caméra 4K avec un capteur Aptima de chez ARRI mais c’est encore du Super 35, Hitachi parle de 8K depuis quelques temps déjà mais c’est aussi du Super 35  … Vous allez me parler de la Blackmagic mais est-ce réellement une solution viable pour une utilisation en car régie ? N’y a t’il aucune alternative ? Le Broadcast va t’il devoir migrer aussi vers le grand capteur ? Pourquoi Sony ne propose que la F55 et son dock permettant son utilisation en car régie ? C’est beau, c’est magique si on se reporte a l’excellent concert de Peter Gabriel réalisé par Hamish Hamilton et présenté à Berlin dernièrement, mais est-ce la mort des caméras a capteur 2/3 de pouce ?

Le NAB 2014 apportera t’il des réponses à ces questions ? Je vois mal les grands broadcasters du monde basculer en S35 … Je pense aussi que le 4K va mettre du temps à s’installer dans la diffusion TV … pour l’instant à part Youtube et les contenus dématérialisés il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent des télés 4K et pourtant ces mêmes constructeurs vont devoir en vendre et pour vendre des télés 4K, il faut du contenu 4K… ce qui ne veut pas dire qu’il ne faut pas produire en 4K. Nombre de producteurs se mordent les doigts aujourd’hui de ne pas avoir fait certains documentaires en HD a il y a un peu moins d’une dizaine d’années et du coup leurs films sont aujourd’hui quasiment invendable.

ARRI AMIRA, prix et disponibilité

AMIRA_02

La petite soeur de l’Alexa annoncé par ARRI en septembre dernier arrive, elle devrait être disponible bientôt (début du 2eme trimestre) pour rappel c’est une caméra dont je vous laisse découvrir les caractéristique dans la vidéo réalisée à ce moment là.

J’aime bien cette caméra comme je l’ai déjà dit, le succès planétaire de l’Alexa n’est plus à démontrer et la démarche d’ARRI est intelligente puisque l’AMIRA propose les fonctionnalité de base et la qualité de la première Alexa. Cette ergonomie de vraie caméra d’épaule devrait faire son effet et je prédis un must pour les loueurs. L’ayant porté sur l’épaule au salon IBC j’ai été séduit et ça m’a rappelé des sensations de tournage très agréable. Les Boutons tombent très logiquement sous les doigts, bref c’est un régal.

Le prix est au final tout à fait justifié quand on connais la qualité ARRI, le prix de base est à 25980€, ce qui reste envisageable. Reste que la concurrence est là et que pour le même prix (meme si ce n’est pas le prix qui est le seul critère déclencheur de l’achat) pour ce prix là on a une RED EPIC 6K ou encore une SONY F55 qui sont elles aussi des vrais belles caméras à gros capteur, grosse latitude et qui par contre proposent des résolutions supérieures en enregistrement 4K ou meme 6K …

  • L’entrée de gamme de l’AMIRA permet l’enregistrement uniquement en Rec 709 sur un codec Apple ProRes 422 jusqu’à 100i/s et peut s’adapter à des opérateurs travaillant principalement pour les marchés du film institutionnel, web et flux télévision à 25980€
  • La version Advanced, ajoute entre autres des options comme l’enregistrement Log C ProRes 422 (HQ) jusqu’à 200i/s, l’étalonnage interne et la fonction de pré enregistrement à 28980€ ht
  • La version Premium propose des options pour les productions haut de gamme qui utiliseraient par exemple l’AMIRA comme compagne de l’ALEXA, cela inclus le ProRes 4444 et le 2K jusqu’à 200i/s , ainsi que des réglages de couleur illimités sur le tournage et en post production avec des LUT 3D customisées tout ça pour avoir une baby Alexa à 32980€

Je ne suis pas super fan de cette politique qui consiste à débloquer des fonctionnalités a grand coup de porte monnaie alors qu’elles sont déjà présentes dans la caméras mais c’est la tendance … il faudra s’y faire :-(

AMIRA_01

IBC 2013 … premières réactions

Ça va peut etre vous surprendre mais c’est mon premier IBC …
Les circonstances m’ont fait traversé l’Atlantique et l’Amérique pour aller a Vegas tous les ans pour le NAB mais je n’ai jamais foutu les pieds a Amsterdam. Il faut dire que ce salon a souvent un petit gout de réchauffé 6 mois plus tard ou presque après la grand messe de Las Vegas.

Premières impression à chaud, c’est assez déroutant on dirait même que c’est le gros bazar que ce serait pas un mensonge.

Bref autant le Convention Center de Las Vegas est titanesque mais au moins c’est un peu rangé, ici 14 halls différent c’est tentaculaire, et faut prendre sa boussole pour passer d’un stand à l’autre. Peu de nouvelles frappantes, Blackmagic, Canon, Sony, RED sont assez discrets …

ARRI en profite par contre pour nous présenter une petite soeur à l’ALEXA, elle s’appelle ARIMA, c’est une caméra 35mm destinée au marché du documentaire et de la télévision puisqu’elle est limitée a l’enregistrement 1080 ou 2K sur un support CFast (évolution de la Compact Flash ultra rapide) elle enregistrera en Apple ProRes 422LT,422,422HQ et 444, elle sera capable d’enregistrer jusqu’a 200fps. Son capteur garde la latitude de sa grande soeur (14 diapos selon le constructeur) Je l’ai vue, elle est assez réussie, comme sa grande soeur, reste à savoir à quel prix elle va sortir ?

Scorpiolens, 2013 c’est la fête de l’anamorphique au microsalon AFC …

scorpiolense

Je les avait vu au NAB l’an dernier et c’est sur le stand des copains de chez NEXT SHOT que les optiques anamorphiques X2 de Scorpio Lens étaient présentées, elles sont incroyables car très compactes par rapport a ce qui se fait sur le marché. La qualité semble vraiment au rendez vous. J’ai a ce sujet assisté à une scène incroyable Jon Fauer donnant un cours d’anamorphose sur le stand, tentant de produire les flares les plus sexy avec la petite led de leur iPhone … voici à ce propos l’article qu’il a écrit sur ces optiques sur FD Times

Service Vision est plutôt spécialisé dans la machinerie de dingo mais c’est eux qui commercialisent ces optiques. La gamme est très complète et cette société basée en Espagne et aux USA a l’air ce convaincre pas mal de monde sur la qualité de leurs optiques.

tabla_anamorficas

Entre Hawk qui présentait sa série sans traitement multicouche pour privilégier les flares et les MasterPrime anamorphiques de chez ZEISS / ARRI c’était vraiment la fête l’anamorphose. Il faut dire que c’est beau voir un peu magique l’anamorphique. Ces optiques sont vraiment très compactes et l’image produite est superbe, c’est pas forcément ce qui se fait de mieux pour aller choper des aberrations de déformation ou des flares de malades, là dessus les objectifs « Vintage » ont encore de jolies années devant elles quoi que la nouvelle série HAWK a l’air impressionnante. Plébiscitée par le talentueux directeur de la photographie Bruno Delbonel que j’ai eu l’honneur de saluer sur le salon ces cailloux vont être de plus ne plus sollicités. La preuve en est l’annonce de ARRI de doter toute sa nouvelle gamme ALEXA XT de capteurs 4/3. J’ai hâte de voir ce qui se passe chez angénieux à ce sujet … le NAB 2013 approche à grand pas et ça s’annonce très intéressant … 4K + anamorphic = Holy Shit !

 

Mise a jour Alexa vers XT les tarifs …

Après l’annonce de ARRI au sujet de la nouvelle gamme ALEXA, et vu la présentation officielle de la chose au Micro Salon de l’AFC qui se tiens en ce moment même j’ai pris mon carnet, et mon stylo (la flemme de filmer et yavait plus de batteries de charger, oui ça arrive meme aux meilleurs)

Donc voici les nouvelles la mise à jour de vos Alexa coûtera 10000€ pour avoir l’enregistreur XR, le nouveau support de viseur et le module de filtres ND.

10000 euros supplémentaires pour 4 SSD de 512 Go capable d’enregistrer 32 min de ARRIRAW … P1020835 P1020833

 

Enregistrement interne en ARRI RAW sur l’Alexa .. YES !

La famille ARRI Alexa représente une des caméra les plus aboutie de ces dernières années. Malgré une image d’une qualité incroyable et une ergonomie redoutable elle souffrait selon moi d’un manque de compacité dès qu’il s’agissait d’enregistrer l’image en RAW ce qui donne tout son sens à la bestiole. Jusquà présent l’ajout de son enregistreur RAW de prédilection, le fameux CODEX transformait la caméra en un outil assez lourd et volumineux … vous savez que j’ai horreur de ce côté sapin de Noël avec les guirlandes et tout le tralala … A priori je ne suis pas le seul à penser ça puisque ARRI vient d’annoncer une excellente nouvelle !

L’annonce est tombée hier sur les télescripteurs du monde entier. Il sera désormais possible d’enregistrer le ARRI RAW en interne sur un un enregistreur développé avec CODEX baptisé Capture Drive XR. C’est une nouvelle gamme de caméra donc baptisée XT et composée comme suit : ALEXA XT, ALEXA M XT, ALEXA Plus XT et l’ALEXA Studio XT. Le communiqué de presse parle de disques SSD de 512 go minimum capable d’enregistrer sans compression le ARRIRAW à 6,7 Gbit/s. Les magasins Capture Drive XR pourront ensuite être extrait de la caméra et mis à disposition pour les backup via un lecteur Single Dock câblé en USB 3 ou via une interface SAS  sur un Macbook pro et seront bien entendu compatible avec le système Codex Vault.

ARRI ALEXA XTLe nouvel enregistreur supportera le ARRIRAW jusqu’à 120i/s mais conservera aussi la possibilité d’enregistrer en Apple ProRes 4444 et en Avid DNxHD y compris à 120i/S.

Grâce à un adaptateur l’enregistrement en ProRes ou DNxHD sera toujours possible sur carte SxS.

L’autre avancée significative est l’apparition d’un système de filtres de densité en interne grâce à un module nommé IFM-1.

Pour conclure toute la gamme passe au capteur 4:3 pour pouvoir proposer de l’anamorphique. La gestion des metadata semble elle aussi optimisée pour répondre aux besoin des VFX ainsi la monture LDS transmettra des données essentielles aux effets spéciaux numériques. Le système LDS est compatibles avec les Optiques de dernière génération comme les Optique ARRI / ZEISS Master / UltraPrime LDS,  Master Anamorphic. et les Zooms Alura ARRI / Fujinon

Enfi, bonne nouvelle, les possesseur actuels de caméras ARRI Alexa pourront mettre à jour leur caméras pour bénéficier des nouvelles fonctionnalités. Y compris pour le le support de viseur VMB-3 qui a été renforcé, le module d’enregistrement XR le module de filtre interne IFM-1 et le ventilateur XT.

Plus d’information chez les Natacha et Natasza représentantes ARRI pour la france www.imageworks.fr

à voir au Micro Salon de l’AFC les 22 et 23 février

La Femis, 6 rue Francoeur – 75018 ParisAtelier ARRI Vendredi à 16h

Atelier CODEX Vendredi à 16h30

Projections ARRI « A trip to remember » Vendredi à 11h20 et 15h20 et Samedi à 13h40

 

quelques liens

Capture Drive Dock (Single Dock), lecteur de Capture Drive XR en USB 3, de petite taille et très économique qui permet la réalisation d’une copie rapide et sûre des données sur un ordinateur portable.

Capture Drive Transfer Station (Dual Dock) qui lui, pourra réaliser des clones des Capture Drive XR en se connectant à un Mac Book Pro via une interface SAS à grande vitesse pour la copie rapide, l’archivage ou la création de rushes.

Codex VAULT propose un système tout-en-un, modulaire et robuste idéal pour la copie rapide et facile, de Capture Drive XR et de cartes SxS, l’archivage, la présentation ou la création de rushes sur le plateau ou près du plateau sur alimentation secteur ou sur batterie.

 

http://www.imageworks.fr/lire-la-suite/

Des nouvelles du front …

Certains d’entre vous doivent se poser la question : mais comment se fait il que l’on ai moins de nouvelles du côté de chez Pampuri. Non je n’ai pas essayé le 5DmkIII de chez Canon, Non je n’ai pas non plus parlé des chinois de chez KINERAW et de leurs 3 caméras RAW, ni de l’Alpha 99 sony ni de la FS700, ni du futur mirorless façon Canon ni de la C500, ni du GH3 Panasonic, ni de la Flea3 de chez Point Grey, sans oublier le projet de camera 4K Opensource Axiom, ni de la Blackmagic Camera, ni de la Digital Bolex depuis un moment. Ce n’est pas l’envie qui manque, mais je manque de temps. Pourtant il y aurait tant à dire. Notament aussi sur les difficultés de l’emblématique constructeur de caméra AATON qui est passé en mesure de sauvegarde depuis le début d’année. Verras t’on un jour sortir la Pénélope numérique ? On pourrait parler aussi du décollage du codec RAW Cinema DNG de chez ADOBE qui semble être de plus en plus adopté par les constructeurs qui proposent une alternative. Pourquoi donc ce silence et ces longue périodes entre deux articles ?

Tout simplement parce que j’ai besoin de me consacrer pleinement à mon métier ou plutôt mes métiers. Mes 2 casquettes de prestataire et de producteur monopolisent 100% de mon temps. Les Machineurs grandissent et c’est bien bon de sentir cette évolution au quotidien. Cette année nous aurons plusieurs longs métrages machinés chez les Machineurs qui sortiront sur les écrans.

Après « Donoma » de Djin Carrénard sorti fin 2011 ou nous avons assuré l’étalonnage, les titrages et les DCP. « Opération libertad » de Nicolas Wadimoff est sorti en suisse et en belgique il y a quelques semaine après une sélection remarquée à la Quinzaine à Cannes.  « En pays cannibale » d’Alexandre Villeret et « Macadam Baby » qui sortiront d’ici la fin de l’année. San oublier « INUK » qui a commencé sa carrière au Groenland et dont on attend une date pour la sortie en france. Je voulais dans ce post tirer un coup de chapeau à Thibaut Pétillon, Pierre-Emmanuel Samson, Arthur Paux, Paul Roumet, Alice Masera, Isabelle Le Guern, Mathilde Cuenne qui m’épaulent et sont investis a mes côté pour faire avancer cette aventure Machineurs et TRACTOfilm. en attendant voici la bande démo de notre maître étalon comme je m’amuse à l’appeler … bande démo étalonnage donc

http://vimeo.com/pampuri/review/45190880/46dae7993d J’ai a un moment pensé à chercher des solutions pour me permettre de rentabiliser mon blog et d’en faire une source de revenus pour en vivre un peu vu le temps que ça me prend mais je pense pas que ce soit le moment car pour passer cette étape ça nécessiterait d’avoir un peu moins de temps pour la pratique, hors c’est le fait d’avoir les mains dans le cambouis qui me donne cette crédibilité, c’est parce que je produis des images tournées avec ces outils que j’ai la possibilité de vous donner mon feedback. Le Pampuri’s blog ne s’arrêtera donc pas pour autant, et je vous réserve une belle surprise pour la rentrée en attendant comptez sur moi pour faire de petites interruptions dans les silences et venir vous rappeler à mon bon souvenir au travers de petites images et de nouvelles pas toujours très fraiches.

ACC&LED spécialiste de la lumière LED pour le Cinema et la Télévision

Il m’arrive parfois de donner un petit coup de pouce à des personnes que j’apprécie et qu’ils le méritent.

la société ACC&LED a ouvert ses portes au 15 rue Couchot à Boulogne Billancourt. Cette société est très innovante et parie à 100% sur la lumière LED avec des marques telles que NILATHELIGHTZYLIGHT, etc. de 30W à 850W de consommation.

Aujourd’hui, la technologie LED est arrivée à des résultats satisfaisant les exigences de tournage. Des demandes sont de plus en plus présentes dans les listes.

C’est pas nouveau la LED sur les tournages mais on a souvent eu des expériences peu enrichissantes avec du matériel de mauvaise qualité hors il existe de la LED de très bonne qualité offrant des caractéristiques colorimétriques à la hauteur des espérances des plus exigeants. Pour avoir vu de mes yeux la qualité des produits qu’ils proposent j’avoue avoir été vraiment séduit. En plus il ne faut pas oublier qu’on peut grâce à la faible consommation électrique avoir des outils d’une puissance assez forte et qui restent malgré tout possible de brancher sur une simple prise domestique 16A. Ils ont aussi tout une gamme de produits qui fonctionne sur batterie (et qui ont une autonomie efficace). il y a aussi tout un tas de petites astuces pour les geeks lumineux que vous êtes avec des télécommandes sans fil pour piloter les projecteurs à distance par groupe. Les Projecteurs NILA sont d’une qualité de fabrication assez étonnante et donneront pleine satisfaction aux plus exigeants, c’est joli, ça fait robuste, c’est du « Made in USA » … Ces projecteurs sont modulaires et on peut grouper ces modules pour avoir de plus fortes puissances. Bref, je trouve ça très bon, très malin et tout à fait dans l’air du temps.

Il se trouve en plus que la dame qui a monté cette société est une grande dame, un personne que j’apprécie particulièrement et qui m’a jadis tendu là main. C’est une équipe de professionnels passionnés que vous aurez en face de vous, je vous le garantie.

Extrait de leur communication :

« Venez découvrir une gamme à l’IRC supérieur à 90, de 2500 K à 10 000 K, variable de 0 à 100% sans changement de température de couleur, correction immédiate du +/- green et, bien-sûr, flicker–free jusqu’à 3000 fps et pour la photo jusqu’au 1/6000 sec. Il est à souligner que la plupart de ces projecteurs sont utilisables sur batterie.

Pour découvrir toute notre gamme n’hésitez pas à contacter Jacqueline DELAUNAY ou François ROGER au 01 78 94 58 60″

Pour en parler prenez rendez vous et allez les essayer…

NAB 2012, Rogue DIT Workstation

La DIT Station de ROGUE était présente au NAB chez Sonnet Technology et chez RED. Nous avons eu la chance de jouer un peu avec et le concept est très intéressant. J’étais un peu sceptique du choix du mac book pro en 13 pouces au début mais il est clair que ça a du sens car le gros avantage de cette valise DIT c’est qu’elle respecte les immersions de la « valise cabine » et peut dont voyager à vos côtés dans l’avion. Un concentré de technologie Thunderbolt provenant pour la plupart de chez Sonnet, incluant le châssis Echo express XLpermettant notamment la connexion à une carte RED Rocket.

Au programme donc lecteur de cartes Compact Flash, SSD RED 1,8″ et SxS Sony le tout relié au mac via Thunderbolt et a un stockage sécurisé F3 de chez Sonnet. C’est tout ventilé, bien fini, efficace et malin comme j’aime.

Toutes les news Sonnet Technology annoncées au NAB sont décrite sur le site d’ATREÏD ici

Logiquement cette solution devrait arriver fort bientôt chez les Machineurs pour compléter nos équipements dédiées DIT …

 

 

La post-production commence derrière le capteur de la caméra …

J’avais envie de vous causer d’un truc, suite aux explications de la dernière fois sur ce que font les Machineurs et la petite vidéo de Michael Cioni de chez Light Iron Digital au sujet du workflow du dernier film de David Fincher (qui n’est malheureusement plus en ligne) http://fcp.co/final-cut-pro/news/732-michael-cioni-talks-4k-workflow-and-fcp-proxies-for-the-girl-with-the-dragon-tattoo m’a donné envie de schématiser un workflow type. Parce qu’à mon avis la postproduction commence juste derrière le capteur de la caméra, il est fini le temps ou tout devait être segmenté, vive le workflow clé en main …

ça fait longtemps que j’avais envie de faire ce petit schéma … le workflow du moment en quelque sorte …