Articles

,

Sony Alpha 7, excellent en photo !

Sony Alpha 7 + Contax G / Zeiss et Bague Deo Tec

Et vous allez me demander ce que j’en pense en vidéo ?

Je ne reviendrai pas en détail sur les caractéristiques des boitiers Alpha7 et 7R qui ont été largement décrit dans les articles de mes confrères. La principale différence des deux appareils se situe au niveau du capteur, le A7 a un capteur de 24 MP et le 7R hérite du capteur 36MP déjà présent dans le NIKON D800 qui est par ailleurs dépourvu de filtre passe bas alors que le A7 est doté d’un capteur de 24MP équipé du dit filtre …

Ces boitier sont de vrais hybrides, ils sont très compacts et ne proposent pas de miroir ni de visée réflex. Celle ci est reléguée à un viseur électronique de bonne qualité utilisant la technologie OLED. Le viseur est un élément important pour la vidéo comme la photo et la visée électronique permet d’avoir un rendu immédiat de ce qui est enregistré au niveau de l’exposition et du rendu couleur / contraste.

Le viseur des 2 boitiers est très agréable, la grosse critique sur la visée électronique pour la plupart des photographes, c’est la vitesse de rafraichissement qui est assez désagréable. Les vidéastes ont l’habitude d’avoir un rafraichissement dans le viseur qui correspond à la fréquence d’image choisie ce n’est donc pas ce qui est le plus gênant. Sur ce type de boitiers et grâce au très faible tirage optique de la monture E on se met à rêver de monter ses vieux cailloux à la mise au point manuelle et autres optiques vintage. A moi les Super Takumar et autres Leica R, j’ai réussi à tester les bagues bagues adaptatrices de chez Novoflex pour jouer avec les vieux Pentax vintage et les Leica R de ma collection ainsi que des Contax G via une bague DEO TEC qui permet de conserver l’autofocus, c’est certes un peu poussif mais ça fonctionne plutôt bien.

https://vine.co/v/hYMuMeTMEMK

L’association de ces nouveaux capteurs ultra définis est vraiment très intéressante on donne un look à ses images au travers du choix de ces optiques et de leur signature et j’avoue que le côté chaleureux et sensuel de mes vieux Leica R notamment le summicron 50mm me plait énormément.

http://www.flickr.com/photos/mrgroove/11764776714/player/9ac1dd10cd

Le viseur n’est pas forcément encore assez défini malgré ses 2,4 MP pour pouvoir espérer faire le point manuellement sans utiliser l’assistance de la magnification (zoom dans l’image) ou du peaking (surlinage des zones nettes dans l’image). Mais ces deux fonction facilitent vraiment les choses. L’écran arrière est de belle qualité et sa taille apporte un vrai confort, il est orientable mais on est toujours sur un mode d’articulation uniquement vertical ce qui est quand même assez limitant, j’aurais préféré un écran orientable comme celui du Panasonic GH3 ou du Canon EOS 70D.

La qualité perçue et le grip est plutôt bon, le look cède à la mode du néo-rétro ce qui n’est pas pour me déplaire mais je pense qu’en terme d’ergonomie pure ce n’est pas ce qui a de plus efficace. Notamment le positionnement du viseur, rare son ceux qui ont compris que le viseur au milieu du boitier ce n’est pas forcément ce qui a de plus pratique, l’être humain étant doté d’un appendice respiratoire qu’on appelle le nez et qui vient systématiquement butter contre le dos du boiter. Si ce positionnement est indispensable pour un viseur optique réflex il est à mon sens inutile quand on parle de visée électronique. A quelques rares exception les constructeurs n’ont pas compris que ce qui faisait la suprématie de la visée télémétrique n’était pas uniquement lié à sa technologie mais aussi à son positionnement sur le boitier, mettez donc vos viseurs dans le coin ! Le NEX 7 a un viseur dans le coin et c’est une des raisons qui le rend agréable à utiliser. Oui je sais tout le monde n’a pas le même oeil directeur… faites donc des boitiers avec un viseur sur un rail alors messieurs les ingénieurs …

Mis à part le déclencheur vidéo qui est bizarrement positionné sur le côté du grip, le reste des boutons tombe plutôt bien, sauf la molette avant qui est dessinée comme un barillet et qui est souvent confondue avec le déclencheur. L’ergonomie logicielle est plutôt bonne et plutôt claire au niveau de l’arborescence des menus.

L’absence de filtre optique passe bas me faisait peur et j’imaginais le A7 un poil plus évident en vidéo car il est connu que c’est une des sources des problèmes d’alisasing (effet d’escaliers) ou de moirage (difficulté sur les détails des motifs répétitifs)  a priori, le 7 et le 7R délivrent une image assez similaire dans laquelle il subsiste un manque de piqué, c’est assez décevant et il y a un souci de moutonnement en basse lumière, l’alisasing est parfois présent, c’est assez aléatoire et on a aussi un peu de moiré. Le choix du codec AVC-HD dans sa version 2 jusqu’a 28 mb/sec reste en deçà des capacité d’un tel capteur et il serait bienvenu que Sony nous propose des choses un peu plus évoluées, Canon et Panasonic proposent des codecs un peu plus musclés en gardant le moteur de compression H264 et proposent des débits avoisinant les 80mb/s. Toutefois, la sortie HDMI permet par ailleurs d’enregistrer un signal non compressé via un enregistreur externe. Vous pourrez choisir entre les différents modèles disponibles sur le marché entre les ATOMOS Ninja / Samouraï, les AJA Kipro Mini et autres SOUND DEVICE Pix Malheureusement c’est encore du 8bits ce qui n’est pas mauvais mais insuffisant pour concurrencer les gros camescopes professionnels, néanmoins cette fonction est bienvenue. Attention je vous vois déjà tous prêts à annoncer que ce boitier ne fait pas de belle vidéo comme certains confrères ont déjà tenter de nous l’expliquer. Non, les A7 et A7R ne sont pas mauvais en vidéo et je pense même qu’il sont supérieurs à certains boitiers, néanmoins je préfère le rendu de mon GH3 chouchou et je suis impatient de tester le GH4 😉

Sony est fier d’annoncer qu’ils ne pratiquent pas le « line skiping » utilisé par d’autres constructeurs par manque de puissance de processing. Le nombre de photosites sur un reflex étant 10x supérieur à ce qu’on a besoin en vidéo (pour rappel une image video HD c’est moins de 2MP) nombreux sont les constructeurs qui se contente de traiter 1ligne sur 2 ou 1 ligne sur 3 ce qui a souvent des effets néfastes sur la qualité finale et provoque notamment des aberrations, l’alisasing en particulier. Manque de chance il semble que ces problématiques restent présent dans certaines configuration. L’image vidéo HD sur les Alpha 7 et 7R peut être enregistrée à 25 ou 50 images par secondes en haute définition vidéo 1920×1080 en progressif ou en entrelacé. Le Panasonic GH3 est pour moi une référence en terme de sensation de piqué sur une image video dans toute la gamme des photocam existant actuellement sur le marché, les derniers boitiers signé Sony ne sont pas très loin mais malgré la grande qualité des optiques Zeiss on reste un cran en dessous, ce qui n’est pas non plus dramatique, l’image est superbe mais pas aussi définie.

Je ne pense pas que ce soit très compliqué de rectifier le tir, c’est surtout le processing qui est en cause plus que le codec en lui même, Canon ou Panasonic arrivent à faire des choses excellentes avec ce codec sur les GH3 ou autre C100, Sony a de très bon résultats sur les NX Cam et sur les camescopes de la marque … a moins que ce soit encore une stratégie pour ne pas cannibaliser les ventes des autres produits ? Je trouve ça dommage, ce produit pourrait vraiment devenir un “Killer Product” grâce à sa compacité et son viseur il pourrait détrôner les CANON si un peu plus de soin était apporté à ce niveau là. Néanmoins il faut pas non plus crier au loup, dans de nombreuses situation la qualité est largement satisfaisante.

L’autofocus est assez réactif en vidéo sur les 2 version du boitier, mais il faudra vraiment avoir les optiques dédiées, le 28/70 livré en kit avec le A7 est de bonne facture, il est compact et léger, il rempli bien ses fonctions et c’est un bon compagnon au quotidien. A noter qu’il est beaucoup plus cher en dehors du kit et non disponible en kit pour le A7R. A ce propos pour faire un choix, je choisi pour le moment le A7 « normal » en vidéo les 36MP n’apportent rien et en photo c’est un plus non indispensable pour mon utilisation à part le fait de remplir plus vite mes disques durs. Néanmoins il peut avoir son utilité et le résultat est vraiment saisissant.

XLR-KM1-SONYsmall Pour le son, les 2 boitiers Alpha sont dotées de prise micro et de prise casque ce qui est aussi assez rare pour être salué. J’ai apprécié la possibilité de brancher l’accessoire permettant de brancher des micros doté de prises XLR comme sur le RX10 et qui est désormais commun à de nombreux appareils Sony. Une petite remontrance pour finir, le coup de pouvoir charger la batterie de son boitier via la prise USB c’est bien, c’est pratique car on peut « oublier » son chargeur à la maison on trouvera toujours un cable micro USB. Un vrai chargeur c’est mieux et c’est un peu dommage qu’il ne soit pas dans la boite, c’est un peu limite quand on mets ce prix là dans un appareil photo de ne pas le fournir en standard.

La conclusion est que ces 2 boitiers sont vraiment intéressant pour un usage vidéo, et j’ai complètement craqué sur le A7 qui a rejoint mon fourre tout. La qualité en photo est vraiment excellente, la monture E en 24X36 permet vraiment des associations très intéressantes avec les vieux objectifs via des bagues et il ne manque pas grand chose à ces 2 boitiers Sony pour passer un cran au dessus des ténors du marché dans un usage purement vidéo, je salue cette initiative et ce résultat encourageant pour la suite. On peut désormais envisager d’utiliser autre chose que du Canon, Nikon ou Panasonic pour faire de la vidéo avec un belle qualité et l’arrivée de des boitiers hybrides est vraiment une bonne nouvelle car elle va relancer un peu le débat.

Pour voir mon point de vue en video sur le A7 et A7R c’est par ici :

http://vimeo.com/80901034