Articles

La post-production commence derrière le capteur de la caméra …

J’avais envie de vous causer d’un truc, suite aux explications de la dernière fois sur ce que font les Machineurs et la petite vidéo de Michael Cioni de chez Light Iron Digital au sujet du workflow du dernier film de David Fincher (qui n’est malheureusement plus en ligne) http://fcp.co/final-cut-pro/news/732-michael-cioni-talks-4k-workflow-and-fcp-proxies-for-the-girl-with-the-dragon-tattoo m’a donné envie de schématiser un workflow type. Parce qu’à mon avis la postproduction commence juste derrière le capteur de la caméra, il est fini le temps ou tout devait être segmenté, vive le workflow clé en main …

ça fait longtemps que j’avais envie de faire ce petit schéma … le workflow du moment en quelque sorte …

Canon dépose un brevet sur un codec 4K Raw …

Tout est dans le titre ou presque, mais il est clair que la gamme EOS Cinéma n’est pas prévue pour se contenter d’une caméra HD 4:2:2 à 50mb/s

Canon vient donc de déposer un brevet sur un codec 4K Raw il est visible ici

Une bonne nouvelle qui laisse présager une évolution intéressante dans les mois à venir, j’espère que c’est un premier prémisse d’une annonce au NAB.

RED Epic (& Scarlet X), les accessoires que j’ai choisi.

RED livre à tour de bras ses caméras Epic X, M et la Scarlet arrive dès janvier. Ces jolies boites à image entre les mains vous allez vite vous rendre compte que pour pouvoir répondre à toutes vos attentes, il va falloir les accessoiriser. J’ai donc décidé de vous causer de mes choix, cet article sera mis à jour régulièrement car je suis en train de finaliser mes choix en fonction des réactions des différents assistants camera que je croise.

“Charlotte” notre première Epic M est arrivée en juin dernier, sa petite soeur baptisée “Brigitte” nous a rejoint il y a quelques semaines.

Mes critères de sélection sont principalement axés sur le rapport qualité / prix mais surtout la pertinence de ces accessoires.

Après avoir suivi les aventures de Brook Willard, le DIT du dernier Spiderman, j’ai commandé un premier “top chease plate” … plaque en aluminium joliment usinée que vous pouvez faire graver au laser avec votre logo.

Pour la deuxième unité j’ai commandé un kit complet composé d’une top chease plate une autre pour le dessous et 4 bras en allu dotés de perforations en pas kodak pour pouvoir accrocher toutes les petites choses dont les assistant on besoin. Ainsi la “cage” de chez ViewFactor a été choisie comme base.

Appelé “Full métal jacket” je trouve le système moins encombrant que celui proposé par RED

 

Ensuite il fallait choisir un système d’alimentation …

J’ai beaucoup apprécié le système proposé par les suisse de chez Action Product mais c’est vraiment trop cher à mon sens au vu des petits moyens dont je dispose pour le moment pourtant après moult investigations il n’y a pas mieux si on veut un truc complet doté de multiples prises, compact et malin …

Sur cette photo, vous pouvez observer plusieurs produits de chez Action Product qui propose aussi un top chease plate doté de prises desitnées à distribuer certaines choses utilise comme les prises 12volts, les HDSDI, la synchro etc sur des bon, lemo XLR et compagnie. C’est classe mais les tarifs un peut too much pour moi.


Heureusement Brook Willard, notre sauveur a sorti lui aussi une plaque batterie qui vient prendre appuis sur l’accroche DSMC de l’Epic.

On bosse dessus avec l’ami Alain Boutillot de chez Zxtrem afin de proposer une plaque arrière V-Mount avec quelques prises pour y brancher les accessoires de chez Lent Equip, des canadiens malins …

En cumulant les 2 systèmes on devrait avoir un truc assez efficace, et certainement moins sexy que le magnifique de chez Action product, mais …

Il ne faut pas oublier les autres accessoiristes, chez RED j’ai bien aimé les système d’accroche “quick release” le “clutch” est aussi un joli système mais j’ai déjà l’épaulière “Mantis” de chez Element Technica modifiée pour plus de robustesse.

Pour revenir aux accessoires RED ils sont souvent d’un positionnement tarifaire pas toujours cohérent avec le reste de leurs équipements mais c’est quand meme du bon matos.

Les 2 autres fabricants qu’il faut donc citer sont Wooden Camera chez eux j’ai trouvé plein de petites choses intéressantes mais je n’ai pas encore passé commande. 

Pour terminer donc Element technica racheté récemment par 3Ality sort une gamme complète d’accessoires pour le système DSMC RED (Epic & Scarlet)

Prochainement des photos en action sur le tournage de “Macadam Baby” qui commence la semaine prochaine.

 

 

Canon C300, présentation européenne à Berlin, premières impressions …

Petit retour sur mon voyage à Berlin. Tout d’abord c’est la première fois qu’un grand constructeur, acteur majeur des outils de prise de vues comme Canon m’invite en tant que “presse” et ça c’est déjà une belle forme de reconnaissance.

Le voyage etait très agréable, on a bien mangé, on a été reçus comme des rois mais j’ai prévenu tout le monde, je serais comme à mon habitude sévère mais juste  !

La soirée a commencé par une presentation sur scène de la C300 suivi par des projections des films de Sébastien Devaud et Vincent Laforet … à la fin l’écran s’est envolé au plafond pour ouvrir sur un magnifique espace ou nous attendait des ateliers de prise en main et de présentation du produit,

Mes premières impressions sur l’arrivée de cette C300 sont assez mitigés vous le savez à la fois je salue l’arrivée de Canon sur ce marché et le fait que cette marque innovante se lance dans cette aventure ne peut être que bénéfique pour nous autres consommateurs de boites à pixels.

Alors voui, la C300 n’enregistre pas de 4K, elle est limitée à un «vulgaire» HD 1080p … c’est décevant, on pensais tous qu’ils allaient nous sortir un outil très haut de gamme à un prix ultra agressif, au final on a une caméra qui est plus la concurrente directe de la Sony F3 que de la RED Epic, certes, mais il y a plein de choses qui me paraissent vraiment intéressantes et novatrices dans cette C300.

J’aime l’Epic qui est une vraie petite bombe mais pour le moment 99,99% de ce que je livre est soit du HD soit du 2K. As-t’on réellement besoin de livrer du 4K ? Depuis que j’ai la RED One je n’en ai livré qu’une fois en 4 ans ! Alors oui c’est utile et magique d’avoir du 5K pour la 3D et pour pouvoir recarder. La précision que ça apporte est non négligeable mais il faut quand même l’avouer le Log et la HD sont vraiment loin d’être décevant sur grand écran. L’Alexa a fait se preuve, allez donc voir “Drive” au cinéma si ce n’est pas déjà fait …

D’après Canon, le 4K est en cours de développement et nous verrons prochainement arriver un boitier photo capable d’enregistrer de la vidéo 4K mais en MJpeg, ça c’est un peu dommage ce codec est loin de faire des miracles, il est pour moi totalement obsolète.

Après discussion avec des cadres sympathiques de cette grande maison la plus grosse problématique serait l’enregistrement. Il est vrai qu’a part le RED Code qui reste a mon sens l’inovation principale de chez RED, le 4K pèse très lourd et nécessite du stockage performant et de grosses capacités ce qui va à l’encontre des standards actuels du marché. Si RED a choisi le SSD avec un format propriétaire pour ces nouvelles caméras en ayant abandonné le disque dur et le compact flash sur ses nouvelles caméras c’est qu’il y a une raison. Bref, messieurs au travail et souhaitons que les prochaines EOS C400 soient 4K et pourquoi pas RAW !

 

J’ai longtemps râlé après l’ergonomie déplorable des Photocams EOS qui filment en HD il semble que je n’ai pas été le seul et que Canon ait décidé de nous surprendre agréablement. Il faut dire que les camescopes de la marque rouge ont souvent été novateurs rappelez vous la forme de la XL1, très critiquée à ses débuts elle a quand meme donné des idées à Sony avec la EX1 / EX3 ?! C’est une caméra qui à l’époque avait fait beaucoup de bruit et qui m’avait séduit. Ya rien à faire j’aime quand un constructeur mets un soupçon d’audace dans ses produits quitte à ce que ça en agace certain.

L’ergonomie de la C300 est donc à mon sens une bonne synthèse entre le camescope de poing et le boitier photo moyen format. La poignée rotative et amovible, le micro joystick qui tombe pil poil sous le pouce et qui permet de piloter la majeure partie des menus sans avoir à faire de la gymnastique avec les doigt est un vrai régal, le viseur placé à l’arrière ça nous gonfle sur les caméras qui sont dans un format allongé mais là c’est plutôt efficace, le LCD qui tourne dans tous les sens mais avec quelques «crans d’arrêts» est assez pertinent aussi avec notamment la possibilité de l’orienter vers l’assistant.

Les boutons tombent naturellement sous les doigts et la prise en main est vraiment intéressante, ça va pas plaire à tout le monde comme à chaque fois qu’un constructeur innove un peu et ne se contente pas de produire un truc dont la finalité est de satisfaire les habitudes des professionnels …  moi je suis séduit, na !

La qualité perçue est très bonne, les matériaux utilisés inspirent confiance et c’est agréable au toucher.

Avoir rassemblé toute la conectique du même côté est aussi une très bonne idée, on assiste de plus en plus sur les nouvelles cameras à des emplacements de câbles qui une fois tous branchés donnent une espèce de pieuvre envahissante masquant parfois l’accès a certains boutons chez la concurrence.

Je suis assez séduit au final vous l’aurez compris et je ne tarderai pas de vous donner des informations complémentaires quand j’aurais pu tester la bête plus longuement. J’espère pouvoir avoir la possibilité de toucher aussi à ces optiques qui s’annoncent prometteuses.

En conclusion je voulais vous dire quelques mots sur l’évolution actuelle de mon blog et de mon boulot depuis quelques temps.

Je ne pensais pas en donnant cette orientation à mon petit blog que 2 ans après je serais invité comme ce fut le cas ce coup ci à Berlin.

Hormis mon extraordinaire voyage à Osaka l’an dernier pour aller découvrir la Panasonic AF101 c’est assez rare et vraiment appréciable d’avoir ce type de considération.

Il est vrai que je ne suis pas vraiment représentatif de la presse spécialisée et que mes multiples casquettes sèment parfois le trouble,il semble néanmoins que mes choix stratégiques mon positionnement et mon orientation professionnelle soit enfin compris et je salue les 2 grandes maisons que son Canon et Panasonic d’avoir compris l’intérêt de tout ce que j’ai mis en place depuis quelques années.

Tout est imbriqué, mon activité de prestataire technique, ma casquette de producteur, ce petit blog ou je vous raconte ma perception de l’évolution des technologies de l’image, tout ça est intimement lié et je suis heureux de la tournure que ça prend.

Quand au beau milieu d’une interview un cadre de chez Canon me pose des questions sur mon ressenti sur un produit qui sera proposé dans quelques temps à la vente forcément je touche à mon but et ça me conforte dans le rôle que je peux jouer dans cette partie passionnante. Je passe parfois pour un trublion mais je n’ai d’autre objectif que de fait avancer les choses.

Merci encore à Canon France, Stéphane Dery, Pascal Briard et tous ceux qui m’ont permis de faire partie de cette aventure mon ami Richard Studient avec qui j’ai partagé des moments sympathiques pendant ce voyage.

A bientôt pour la suite.

Satis 2011, vous avez envie de tout savoir sur le 4K ? retrouvez moi en conférence Jeudi à 15h

Tout est dans le titre ou presque, si vous avez envie de tout savoir sur le 4K c’est demain jeudi.

Attention cette année le Satis n’est pas porte de versaille mais

Halle Freyssinet, 55 boulevard Vincent Auriol – Paris XIII

Horaires d’ouverture

  • mardi 8 novembre  : 10h00 à 19h00
  • mercredi 9 novembre : 10h00 à 22h00
  • jeudi 10 novembre : 10h00 à 17h00

Rendez-vous sur www.satis-expo.com pour préparer votre visite

programme de la conférence et liste des intervenants :

Production 4K et au delà
Jeudi 10 novembre / 15h00 / 16h30
4K, 5K, comment ces nouvelles résolutions peuvent être utilisées dans les workflows
actuels de postproduction, mais pour quel gain ? Quelles sont les méthodes de travail
à appliquer pour optimiser le tournage, la gestion des rushes ? La 3D est elle
compatible avec ces nouvelles résolutions ?
Patrick Leplat / Panavision
Jean-Francois Nivart /IntoPix
Emmanuel Pampuri / Les Machineurs
Tommaso Vergallo / Digimage Cinema
Daniel Esperanssa / Assimilate
Christophe Legendre / Etalonneur

3RD november, R3D Scarlet X = Epic S

Les déceptions senchaînent la Scarlet originelle est remplacée par une Epic low cost … Alors certes cette qualité là à ce prix là ça nexiste nulle part ailleurs mais si on fait le calcul pour pouvoir tourner il faut rajouter au moins 5000$ de batteries / LCD / poignées / chargeurs / câbles et autres accessoires et un peu plus de 12k$ si on prend une série L complète en optique chez Canon.
Cest un joli produit mais cest pas la révolution attendue depuis avril 2008 !!!?
Cette Scarlet nest quune Epic dont on a bridé les spécifications pour la rendre plus accessible.
De la à penser que cette limitation est purement logicielle il ny a quun pas et là ça me gratte ! Qui nous dit quon ne nous vend pas le même produit à 2 prix différents en nous verrouillant certaines fonctionnalités au niveau du firmware ?! Regardez les fiches techniques de lEpic et de la Scarlet …
Alors oui faire du Raw 4k à ce prix la cest incroyable … Mais nous refaire le coup de je te vends 2 fois le même produit à 2 tarifs différent avec le droit dutiliser ou non les fonctionnalités intrinsèque de la machine en fonction du prix que tu paye, on dirait la politique commerciale dAvid qui vendait il y a encore qq années un Boîtier Mojo fabriqué par Canopus et qui coûtait 10x plus cher que le modèle originel sous prétexte daccélérer les particule et de faire la purée ! En fait on payait le droit dutiliser des choses déjà présentés dans le Soft et qui étaient débridées en présence du dit boîtier. Pourtant aujourdhui, enfin hier, heu cette nuit, près dun lac, endormi … Argh ! Ça y est je dérape …

Entre Canon, Red et Avid, il ny a vraiment que lannonce de la marque violette qui mai fait saliver avec ce MediaComposer 6 qui remet sérieusement les pendules à lheure côté postprod !

Moi jadorais le concept initial 3k / 3000 $ meme au final  en 2/3 de pouce avoir du Raw a moins de 6000$ avec un zoom intégré 10x T:2,8 alors oui 2/3 cétait peut être pas a la mode avec en face les dslr et leurs capteurs gigantesques. Mais proposer du raw 3k au prix du HD 1/3 Prosumer ça jaurais adoré !

Oui je suis déçu … Elle est ou la Scarlet Jim ?
Pourquoi tu nous rebaptise lEpic S déjà annoncée il y a plusieurs mois en Scarlet X ?

Réflexions sur les nouveautés des “grosses caméras” de cette fin 2011.

Certains d’entre vous sont au courant, d’autres pas Canon a publié une annonce d’un événement historique (rien que ça !) et ils ont choisi Hollywood et plus précisément le Parmount Studio pour ça.

Dans le même temps Jim Janard, patron emblématique de chez RED annonce que le 3 novembre sera aussi une date importante pour tous ceux qui rêvent leurs futures images en Scarlett. Jim annonce une mise à jour importante et si satisfaisante qu’il serait prêt à reprendre les scarlets des clients déçus. Alors pourquoi le 3 novembre ? tout simplement parce que 3RD c’est les 3 symboles de RED. A noter que les Epic X sont en cours de livraison pour les possesseurs ce RED One qui ont souscrit à l’option “Stage 2”. Ce sont environ 1500 Epic M et X qui ont donc été livrées par RED depuis le début d’année.

 

La rumeur gronde pour l’annonce Canon, la symbolique est posée et on peut réellement penser qu’ils ne feraient pas un tel foin pour une simple évolution du 5Dmk2 (le très attendu 5DmkIII). Ni plus pour le 1DS MkIV. Les blogs sur la toile parlent tous depuis longtemps d’une éventuelle caméra 4K orientée cinéma numérique, on parle de Raw et des questions se posent sur la monture PL ou EF ? Il est clair que quelque chose se trame et ça a l’air d’être du lourd ! La place qu’a pris Canon dans l’industrie cinématographique mondiale, un peu à leur insu est assez incroyable en a peine 3 ans leur gamme de Photocams est devenue des outil sur lequel il faut compter pour la télévision, le cinéma, le web, et vu la place qu’ils ont pris il auraient tord de ne pas aller plus loin.

Canon a tout dans sa besace pour proposer un outil pertinent et on les attend depuis presque trop longtemps. A mon avis le constructeur qui a intérêt à se bouger c’est ARRI qui devrait faire évoluer son Alexa en résolution. La Sony F65 arrive et va faire grand mal à l’Alexa dont le succès sera à nouveau grandissant à partir du moment ou ils se pencheront sur sa résolution (même si ça ne fait pas tout). Sony semble vouloir mettre les bouchées doubles pour rentrer réellement dans la course du Cinéma Numérique en cessant de s’obstiner à nous faire croire que la HD est suffisante. Le positionnement tarifaire de la F65 (40k€ environ) laisse présager une fin 2011 et un début 2012 assez “baston” entre les différents acteurs du domaine, sans oublier l’arrivée prochaine de la Pénélope numérique (cocorico) présentée par AATON dans une livrée presque livrable à IBC.

petit rappel des spécifications de la Pénélope Delta :

– Capteur Dalsa offrant 14 diaph de dynamique et pouvant être utilisé de 100 à 800 iso

– Visée optique avec obturateur mécanique

– Enregistrement sur magasin SSD RAW Cinema DND Adobe et Proxy DnxHD Avid (on devrait aussi avoir du ProRes)

plus d’infos ici : http://www.aaton.com/files/delta-p_sept-2011.pdf

 

 

 

4K60p à la Villette pour l’exposition Hello Demain

C’est dans le cadre de l’exposition Hello Demain que vous pourrez voir le film que j’ai réalisé pour Orange Labs à la Villette. Ce film est un petit clip de 3min qui a pour but de montrer ce que pourrait être la télévision de demain. Je n’ai pas pu faire ce que je voulais les conditions étaient très spéciales car ce n’est pas facile de tourner à Roland Garros en plein match. Impossible de placer la camera ou je voulais, ce qui est très frustrant mais les images sont belles et j’en suis fier.

“Orange investit la Cité des sciences et de l’industrie et le Parc de la Villette du jeudi 23 au dimanche 26 juin 2011 pour une exposition exceptionnelle et gratuite. hellodemain vous donne les clés pour comprendre le monde numérique au quotidien et dans ses perspectives futures”

Ce film sur lequel je vous ai fait un petit reporting a été tourné avec une Epic en 5K de nombreux plans ont été tournés en 120 fps. Au final il a été finalisé en 3840×2160 (résolution appelée Quad HD) et sera diffusée dans cette même définition sur le plus grand plasma du monde, le fameux 152″ Panasonic.

Si vous n’avez pas eu l’occasion d’aller voir le rendu de cet écran qui est incroyable (3,8m de diagonale !!!) ça vaut vraiment le coup !

Je ne sais pas si vous avez lu l’article de Vincent Laforet au sujet de l’Epic (in English), je rejoins son point de vue, chacune des images de cette camera est équivalente à une image photo issue d’un réflex numérique de bonne qualité les images produites en 5k 2:40 ont une résolution de 5120×2160 et 5120×2700 en 1:85 ce qui est supérieur à 12MP, même si les capteurs actuels des réflex dépassent cette résolution c’est un pas incroyable qui vient d’être franchi. Dites vous bien que dans cette résolution on enregistre à 120 fps !

 

Arnaud-Epic-Rolang-Garos

Je dois tirer un coup de chapeau à toute mon équipe et vu qu’il n’y aura pas le temps pour faire un vrai générique, le voici :

Directeur de la Photographie : Matthieu Misiraca | Assisté de : Arnaud Gabriel | Direction de postproduction et Montage : Jean-Marc Laroque | Etalonnage : Thibaut Pétillon | Réalisation : Emmanuel Pampuri | Assisté de : Pierre Corbasson | Equipe TRACTOfilm : Production Executive :  Emmanuel Pampuri | Direction de production : Julien Cocquet Assisté de : Lola Prat | Administration de Production : Alice Masera | Moyens Techniques : Les Machineurs & PhotoCinéRent | Post-Production : Les Machineurs | Remerciements : The RED Team : Ted Schilovitz Alan Piper, Jim Janard | The Atreïd Master : Jean-Philippe Mariani | DVS | Panasonic | Les Orange guys :  Manuel Lesaichère | Christophe Daguet | Joël Houssais …

Je vous ai mis quelques images issues de l’étalonnage dans leur résolution d’origine mais compressées en jpeg pour qu’elle puissent etre digestes via le net.

R3D Epic 5k conclusions sur ce premier tournage

20110528-121646.jpg

Le tournage se termine aujourd’hui et c’est un vrai bonheur, ils ont vraiment bien travaillé chez RED et ça valait le coup d’attendre.
La bonne surprise sur laquelle je voulais revenir c’est la fiabilité du stockage. Ces petits modules SSD 1,8″ appelés “Redmag” sont bien plus efficaces que les cartes compact flash ou encore le disque dur de la One. Aucun problème aucune image perdues. Les 120fps en 5120×2160 ont bien tenu été supportées sans aucun souci. A celles et ceux qui s’inquiètent de la quantité de rushs que l’on a a gérer, dites vous qu’en comparaison avec ce qui se pratique chez la concurrence ce n’est rien. On a beaucoup plus de choix de réglages sur le débit que sur la Red One, et la camera nous guide sur ce qu’elle peut supporter ou non.
La qualité de l’écran est très agréable, la luminosité et le contraste sont très bons ainsi que l’angle de vue. Le coté tactile n’est pas trop gadget même si parfois la réactivité est un peu capricieuse. Il supporte bien les attaques de doigts pas tjr super propres et l’image reste regardable malgré le pilotage par doigts graisseux post ” frites a la cantine”.
Même si tout n’est pas encore 100% fonctionnel, cette camera est bien née et nous laisse présager de belles prises de vues a venir.
J’aime les choix faits par la marque rouge et même si l’Alexa est une très belle camera je préfère l’Epic par ce qu’elle représente une vision plus moderne. Je reproche a Arri de vouloir singer l’image argentique. A quoi bon en 2011 vouloir absolument reproduire en Numerique ce que nous offrait la pellicule ? J’aime la pellicule et je sais que cette image qui a fait office de mètre étalon pendant plus d’un siècle, qu’elle fait partie de notre inconscient collectif. Le positionnement de l’Epic fait que Red affiche plus sa volonté d’assumer cette image différente.
En tout les cas je me suis régalé et je pense que c’est le début d’une belle histoire d’amour entre l’Epic et moi. Si tout se passe bien nous devrions avoir 3 Epic chez les Machineurs. Je vous tiendrai au courant, bien entendu 😉

20110528-121720.jpg

RED Epic Shooting Day #1

 

ça y est après moult tergiversations et autres frayeurs grâce au concours pourri des équipe de FEDEX, que je ne remercie pas et qui ont réussi à me détruire les nerfs et mettre 48h pour me livrer la petite merveille ; nous voici opérationnels pour faire les essais cet après midi chez PhotoCinéRent qui nous a fourni les accessoires et notamment les optiques.

La camera est incroyable, de compacité, la qualité perçue, les finitions le choix des matériaux laisse une sensation de matériel robuste, finement ajusté et un aspect réellement professionnel. La multitude de contrôles possibles via les molettes de la poignée latérale, la Redmote ou l’écran tactile est plutôt agréable et on pourra a loisir passer de l’un à

l’autre en fonction du feeling et de ou on se trouve par rapport à la camera. L’écran n’est pas trop dégueu après quelques heures de manipulation et l’image produite est de bonne

qualité lisible et lumineuse.

L’ergonomie logicielle est très efficace, c’est simple, intuitif et beaucoup plus logique que la RED One. Le soft n’est pas encore 100% opérationnel et on sent qu’on a encore du chemin à faire pour avoir un truc qui devrait faire référence. L’écran tactile n’est pas un gadget et j’ai surpris plusieurs fois Matthieu à laisser tomber les molettes pour ne plus piloter la camera que du bout des doigts.

J’essayerai de vous faire un feedback régulier de cette première aventure avec cette caméra qui me plait énormément vous l’aurez compris. Il n’existe pas d’outil ultime, mais je crois que ça va devenir mon gros jouet préféré.

Demain premier jour de tournage réel, on espère avoir beau temps 100 % extérieurs …