Articles

, , ,

Convergent Design, ODYSSEY7Q, le moniteur recorder 4K nouvelle génération

ODYSSEY7__rightside

A quelques jours de l’ouverture du NAB 2013, les constructeurs vont multiplier les annonces. Convergend Design qui est une boite rendue célèbre via leur NANO Flash et plus récemment le GEMINI ouvre le bal avec un nouveau produit destiné à afficher, mesurer et enregistrer les images issues des caméras. Capable d’enregistrer en DPX, en ARRI Raw et en Canon RAW ce petit boitier équipé d’un écran OLED de 7 pouces de diagonale concentre un niveau de technologie très pointu dans un encombrement compact. On enregistre donc sur des SSD un signal qui va jusqu’au 4K via 4 connecteurs BNC HDSDI 3G.

cd_hdconnect_le

 

 

A noter qu’avant le Nano Flash la société Convergent Design avait sorti un petit boitier convertisseur HDV FireWire 400 to HDSDI qui à la grande époque de la Sony Z1 (époque que je ne regrette pas) avait sauvé la vie à pas mal d’entre nous car il etait impossible de gérer cette saloperie de Codec HDV de façon efficace.

 

ODYSSEY7Q_dim

 

Les codecs supportés sont :

DNxHD = .mov, Uncompressed = .dpx, HD/2K Raw = .dng,

Canon Raw = .rmf, ARRIRAW = .ari

mais on peut aussi enregistrer des Proxy en simultané en DNxHD 36 jusqu’à 4 canaux en 1080p30 maximum et le 1080 jusqu’a 120 fus.

HD/2K RGB 444 8/10/12-Bit up to 60p/60psf,

HD/2K YCC 422 8/10-Bit Up to 120p, QHD/4K 422 up to 30fps,

ARRIRAW (16:9) 12-bit up to 60fps, ARRIRAW (4:3) 12-bit up to 48fps,

Canon Raw QHD/4K 10-bit up to 60fps

 

La boiboite supporte les LUT ARRI / CANON / SONY

Plus d’infos sur les spécifications techniques ici 

Odyssey7_3mediaOptions

La post-production commence derrière le capteur de la caméra …

J’avais envie de vous causer d’un truc, suite aux explications de la dernière fois sur ce que font les Machineurs et la petite vidéo de Michael Cioni de chez Light Iron Digital au sujet du workflow du dernier film de David Fincher (qui n’est malheureusement plus en ligne) http://fcp.co/final-cut-pro/news/732-michael-cioni-talks-4k-workflow-and-fcp-proxies-for-the-girl-with-the-dragon-tattoo m’a donné envie de schématiser un workflow type. Parce qu’à mon avis la postproduction commence juste derrière le capteur de la caméra, il est fini le temps ou tout devait être segmenté, vive le workflow clé en main …

ça fait longtemps que j’avais envie de faire ce petit schéma … le workflow du moment en quelque sorte …

Emmanuel Pampuri et les Machineurs … pour ceux qui n’ont pas compris …

ça fait plusieurs fois que je me dit que je communique mal sur le “d’ou je viens, qui je suis et dans quelle étagère ?”
Plusieurs fois aussi que je me retrouve nez à nez avec un client qui me reconnait et qui me dit que le lien entre mon blog et les Machineurs n’est pas évident.

Alors oui, un peu d’auto promo ne fera pas de mal, je suis le gérant et le fondateur des Machineurs. Quand j’étais plus jeune je voulais faire de la scène, Emmanuel Pampuri et les Machineurs ça sonne un peu comme un groupe de rock non ?

Au delà de la plaisanterie, je vous invite à aller voir notre site internet  et à aller cliquer sur j’aime sur notre page Facebook

Les Machineurs

Faites également la promotion de votre Page

Les Machineurs c’est donc une société qui propose un service innovant dans le petit monde du cinéma numérique et de la télévision et du web, l’idée est de proposer des “workflows” clé en main, allant de la prise de vue à la diffusion, “from Lens to DCP” diraient nos amis anglo saxons.

Parce qu’aujourd’hui si on anticipe pas et qu’on ne pense pas sa chaîne de production dans son ensemble on peut avoir de gros soucis. Pour moi la post-production commence derrière le capteur de la caméra, et chaque caméra nécessite quasiment un workflow différent, en tout les cas il faut respecter, et bichonner les images qu’elle produit sur toute la chaîne pour préserver la qualité jusqu’à l’encodage final du DCP.

Ainsi nous proposons des Caméras RED Epic parce que c’est nos préférées, mais nous ne sommes pas racistes, on aime aussi les Canon, les Panasonic, les Sony, les ARRI etc.

Nous proposons des services de laboratoire numérique, la gestion et la sécurisation des rushs, nous avons des technicien qui gèrent les media sur les tournages, en passant par le montage l’étalonnage, les effets spéciaux, les titrages et bien entendu le mastering DCP.

Les Machineurs sont des enfants du numérique, nous sommes tous tombés dedans quand on était petits … Une vraie bande de geeks comme on dit …

Les choix techniques et les méthodes de travail que nous avons mis en place parfois par dépit il y a plus de 10 ans, alors qu’on ne pouvaient pas faire comme les grands labos et les boites qui nous faisaient rêver sont aujourd’hui devenu la norme. Nous avons misé sur le tapeless le 100% logiciel depuis fort longtemps et c’est aujourd’hui cette appréhension particulière, la veille technologique de tous les instant et notre envie de faire “autrement” qui font notre force.

 

,

RED Epic 300 images par secondes dans la piscine …

J’ai fait un petit essai avec l’Epic M puisqu’elle est donnée pour tourner à 300 fps en 2k en ratio 2:40 … fallait que je teste. A tous ceux qui on un jour espéré qu’on puisse faire du 2K sans avoir de réduction de la surface utile du capteur désolé mais c’est totalement incompatible avec la technologie Raw, ça nécessiterai un post-traitement hors ce qui est est un avantage du système RED depuis le premier jour c’est le fameux RED Code (appelé aussi R3D). Le principe est de compressé directement les données brutes du capteur sans aucun traitement d’image. On reste donc sur un mode “crop” sur le capteur. 300 images par secondes c’est pas rien, on commence à avoir un truc très intéressant au niveau ralenti, ce n’est pas une Phantom Flex mais ça commence à faire la blague.

J’en ai profité pour tester FCPX, je reviendrai là dessus plus tard, mais au delà de la grosse râleriez mondiale on a quand même de bonnes raisons de s’inquiéter. Un des petits plus de FCPX est de pouvoir exporter directement vers Vimeo par exemple, il m’aura fallu recommencer 3x la manip, impossible de reprendre une opération qui a échoué donc recommencer tous les réglages sans oublier qu’il m’a rajouté 2 min de noir à la fin sans savoir pourquoi et qu’il est impossible de mettre la main sur le fichie d’export ?! Autre bug, un simple titrage dont les réglages de typo sautent entre 2 fermetures / ouverture de projet …

,

Annonces Pré-NAB #1 Convergent Design lance le Gemini 4:4:4

Le NAB commence dans moins de 3 semaines et les annonces des constructeurs commencent à arriver.

C’est un peu à la mode à force de nous sortir des cameras avec des codecs un peu “limite” depuis l’avènement du HDV (codec que j’execre beurk !) bon nombre de constructeurs se sont lancé dans la fabrication de petits enregistreurs autonomes équipé de codecs plus nobles.

 

Convergent Design avait donné le ton avec son FLASH XR et son NANO FLASH qui font aujourd’hui référence. Malgré le choix qu’un Mpeg2 encore un peu controversé, les très hauts débits ateints et les supports d’enregistrement peut honéreux en ont fait un succès. La déclinaison NANO Flash 3D est une petite bombe qui permet d’enregistrer à un coût mesuré et dans un encombrement mini 2 flux video HD de très haute qualité parfaitement synchro. AJA a sorti le Kipro et le Kipro Mini tous deux sont très intéressant car ils utilisent le codec Apple ProRes dans ses différentes déclinaisons.

Avec l’arrivée de nouveaux produits comme le Cinedeck ou le Ninja de chez Atomos, il était temps de réagir en proposant un enregistreur équipé d’un écran. C’est désormais chose faite et le Gemini 4:4:4 sera présenté au NAB.

 

 

Pour résumer il s’agit d’un réel concurrent du Cinedeck plutôt haut de gamme , voici les caractéristiques principale

 

Réflexions sur la révolution numérique dans le cinéma.

Longtemps que je me pose des questions sur les futures évolutions de cette petite révolution que nous traversons actuellement nous les faiseurs d’images. J’ai déjà abordé le sujet à droite et à gauche et je me suis dit qu’un petit post rassemblant un peu les idées et les points de vues que je pouvais avoir sur la question pouvait être utile.

Il y a fort longtemps quand je suis sorti de l’école, j’avais déjà un comportement qui pouvait paraître étrange. En 1991, un mec qui était autant passionné par la musique, le son, la vidéo, ou la photographie, ça ne pouvait pas exister et on m’a souvent demandé de choisir, j’en fut incapable.

J’aime créer, et j’aime aussi les technologies associées à ces créations. Aujourd’hui a l’heure ou les contenus réalisés avec des Photocam ont envahi les écrans qu’ils soient grand  ou petits (même thalassa sur France 3 est tourné en DSLR) je pense que nous n’aurons plus besoin de choisir. Photographe, vidéase, cinéaste ? Peu importe, la génération qui arrive s’en fout royalement, il passent autant de temps à filmer qu’a photographier avec le même plaisir.

L’accessibilité à l’outil ne dispense pas le talent et le travail, mais cette démocratisation redistribue les cartes et les clivages liés au porte monnaie n’ont plus lieu d’exister, on peut venir d’un “milieu défavorisé” et faire du cinéma. On peut  acquérir à moindre frais des outils performants. Désormais seul le talent et le travail fera la différence.

Les constructeurs comme RED ou plus récemment, Canon ont créé des outils qui a bouleversé la donne, nous assistons à une réelle re-distribution des cartes dans le petit monde de la prise de vue. Non seulement il rassemblent photographes, vidéastes et cinéastes, mais en plus ces outils sont devenus presque accessibles, une vraie belle camera 35mm coute encore plus de 300k€ les optiques, une série de prime c’est 140k€ pour avoir de la belle qualité. Aujourd’hui une Alexa coûte 45k€ une RED One MX 25k$ Une Sony F3 15k€ une AF101 tout comme un Canon 1dMkIV et un  GH2 849€ … tous ces outils permettent de tourner des images d’une qualité encore inaccessible il y a peu de temps et cette qualité est largement suffisante pour  être projetée en salle. Certes ce n’est pas tout de la même qualité mais le fossé se resserre.

Basé sur la même révolution, celle du numérique, l’accès a la salle se démocratise grâce au numérique, le fameux fichier DCP (Digital Cinéma Package) qui va a terme remplacer la pellicule dans les salles est un formidable outil. La ou il fallait trouver pas loin de 10000€ pour une copie 35mm pour un court métrage, il en faut 10x moins en numérique.

Je ne cherche pas à faire du mal à ceux qui aiment la pellicule, je l’aime aussi et a mon avis autant elle perdurera encore de façon marginale pour la prise de vue pour les productions qui auront envie de se démarquer par son esthétisme. Autant en tant que support de diffusion, on ne peut que constater le déclin. Oui la pelloche comme on l’appelle est encore supérieure aux caméras cinéma numérique, mais pour combien de temps encore ? Si on regarde le petit monde de la photographie qui a entamé sa révolution numérique bien avant cette du cinéma on peut aisément se projeter. Mais revenons à la diffusion, il y a 9 ans (2002) la norme DCI est sortie des cartons du consortium portant le même nom, début 2009 il y avait moins de 300 écrans numériques sur le parc de 5400 écrans en France. Nous aurons atteint les 2000 écrans à la fin du premier trimestre. En 2006 les gros multiplexe des grands groupes d’exploitants faisaient de la place dans leurs cabines de projection aujourd’hui c’est les projecteurs 35mm qui s’en vont des mêmes cabines.

Là ou le bas blesse c’est qu’il n’y a plus de réel fossé technologique entre le cinéma et la télévision, la haute définition est devenue un standard et ses normes techniques sont suffisamment proches de celle du cinéma. Entre HD et 2K seuls quelques pixels séparent les 2 mondes. Un bon lecteur bluray, un bon projecteur home cinéma HD et on se retrouve à avoir une meilleure qualité à la maison que dans certaines petites salles de cinéma. C’est à mon avis par le 4K que le cinéma créera la distance qualitative qui le séparera de la HD et donc de la télévision (si on met de côté la 3D mais c’est un autre débat). Le parc de projecteur installé est en grande partie “upgradable” avec les nouvelles puces DLP 4K.

Depuis 3 ans maintenant les Machineurs, se sont positionnés sur le DCP, la route est encore longue car nous n’avons pas l’antériorité ni reconnaissance en tant que laboratoire. Certains on tenté l’aventure du DCP Machineurs et nous ont fait confiance en rentrant par la petite porte, publicités, bandes annonces, courts métrages etc. Depuis, nous avons encodé plusieurs DCP de long métrage et la qualité de notre travail a satisfait plusieurs producteurs et distributeurs qui apprécient le rapport qualité prix mais aussi la complémentarité de l’offre avec Cinego qui gère les KDM et Filmor qui s’occupe de la duplication et de l’acheminement des copies (matériel ou immatériel)

2011 est plus que jamais l’année de la numérisation du cinéma.

,

ARRI ALEXA Plus présentation au micro salon AFC

News en exclusivité planétaire pour le Pampuri’s Blog : le premier long métrage tourné en Alexa / Arri Raw sera mis en lumière par l’excellentissime Darius Khondji pour le prochain long métrage de de Mickael Haneke.

Salut bande de Geeks lumineux … ça fait bien 2 semaines que je vous ai pas conté des histoires de boiboites à image. Désolé mais j’ai un emploi du temps de ministre ces temps-ci.

Alors plutôt que de faire de la litérature, chose pour laquelle je ne suis pas forcément doué, je vais vous laisser regarder cette petite présentation de l’Alexa plus tournée au Micro Salon AFC à la Femis.

 

Frank van Vught chef opérateur qui travaille pour ARRI, nous expose les petits “plus” de ce modèle “plus” et nous explique la théorie de ARRI sur le Raw 3K, le workflow 2k etc.


, ,

Les nouvelles du web Sony / Nikon / RED …

Dans quelques semaines ce sera la Photokina, les constructeurs “Photo” en profitent pour faire gronder le Word Wide Web à l’approche de ce grand évènement, sans oublier dans le petit monde du broadcast, le Fameux IBC qui aura lieu dans quelques semaines à Amterdam. Il y a quelques jours, RED communique un poil sur mon arlésienne préférée, la Scarlet, la fin du cauchemar serait proche !

chez Engadget on annonce un évènement important chez Sony le 24 aout prochain, la présentation en parallèle de la camera NEX-VG10 de nouveaux boitiers réflex, seront ils hybrides ? mo petit doigt me dit que Sony a décidé de nous faire plaisir et de rattraper le temps perdu.

Nikon Rumors de son côté annonce un D3100 il serait peut être le premier réflex Nikon équipé de la vidéo 1080 ? Ils se posent des questions sur la présence d’un bouton mystère près du déclencheur ?

Toujours chez ENGADGET on en apprend un poil plus sur la Scarlet, après des déboires liés a un bug dans le firmware du futur “bébé” de chez RED, et les autres galères liés au choix de Foxcon pour fabriquer cette nouvelle caméra (Foxcon qui fabrique aussi de nombreux produits Apple, délocalise l’usine en question de la chine vers taiwan !)  il semblerai que l’horizon se dégage. Pour autant aucune annonce officielle d’une quelconque date de commercialisation. Pour revenir sur ce sujet il faut rappeler qu’a moins de 5000$ la Scarlet est un produit qui est plus “mass markett” que la One ou encore l’Epic qui eux conserveront un mode de production plus artisanal car en plus petite série.

La scarlet filmant l'Epic équipé d'une optique Canon !

On peut voir un petit plan de qq secondes sois disant issu de la scarler qui filme une optique canon … comme prévu l’épic pourra donc piloter le moteur ultrasonic des optiques Canon (Et Nikon) … Ted le N°2 de chez RED m’annonçait que tout ceci serait possible via la REDMOTE pro, par contre il ne m’a pas précisé si c’était un auto-focus ce qui m’étonnerai beaucoup. A priori, si j’ai bien tout compris, la REDMOTE Pro ferait juste office de télécommande, sorte de FollowFocus HF.

Bref, si comme Jim Jannard l’a dit sur le forum REDUSER.NET on devrait en savoir plus et peut être voir la Scarlet disponible avant la fin de l’année. I hope so !

Mise en garde sur la production en 3D

Bonjour,
suite à la déferlante que provoque l’annonce de la sortie prochaine de la sortie de la camera 3D de chez Panasonic en septembre prochain, je me fend d’un petit billet de mise en garde. Ce n’est pas dans mes habitude de me positionner de la sorte mais je viens de voir plusieurs plans réalisé par des «néophytes de la 3D» et le résultat est relativement affligeant.
La camera représente une vraie révolution, elle simplifie la donne mais c’est pas pour autant qu’on peut partir la fleur au fusil pour shooter de la 3D à tout va et obtenir un résultat digne de l’Avatar du fameux James Cameron.
Je me permet donc ici de mettre en garde ceux qui pensent que le passage à la 3D c’est un peu comme le passage de la définition standard à la haute définition.
La 3D n’est pas une filiation naturelle de l’existant. C’est pas parce que la camera 3D Panasonic permet de tourner en 3D plus simplement qu’avec un RIG que le premier cadreur ou chef opérateur venu va pouvoir faire des images 3D convaincantes. Sans un minimum de formation ou sans un stéréographe qualifié, je pense qu’il faut éviter de se lancer dans un projet 3D.
La 3D se pense dès l’écriture du film, on ne raconte pas une histoire de la même façon en 2D ou en 3D. En 2D on pense «cadre» en 3D on pense «Cube», la mise en scène de la 3D est plus proche au final de celle du théâtre que de celle du cinéma que nous connaissons.
En 2D une image peut être mauvaise, elle ne fera jamais mal à la tête au spectateur, en 3D si !
Je ferais une synthèse prochainement sur le site des machineurs avec un descriptif de nos méthodes.
En attendant, sortez couverts ! prenez un stéréographe !
,

Nouvelles annonces chez RED

Bonjour, c’est hier que les annonces de RED ont été présentées. 1 mois après l’annonce de l’EPIC X et de son programme de BetaTest Payant, Jim Jannard et sa bande lance des nouvelles croustillantes.

En plus des spécifications qui semblent quasi définitives pour la Scarlet, c’est l’annonce d’un nouveau RED RAY PRO qui est assez inatendue.

C’est un lecteur autonome qui va permettre de lire en temps réel les fichiers RED Code jusqu’au 5K à 30 i/s

Il est doté de 4 sorties DVI / 4 sorties HDSDI / 1 sortie HDMI et 2 prises DB25 pour le son.

Fiwewire 800 / eSata / 4 port USB2 / Compactflash / GPIO

Format Rack 19″ avec possibilité d’avoir une alimentation redondante. Le tout est annoncé pour une sortie en 2010 (février ?) La version de base avec le lecteur DVD qui lit du 4K est annoncée pour l’été 2010.

Pour ce qui est de la fameuse SCARLET, l’arme Ultime dont RED nous parle depuis le NAB 2008 !!! Je l’ai finalement baptisée l’Arlésiène !

Les spécifications sont toujours aussi intéressantes.

La version 2/3″ avec le zoom 8x est annoncée au final a 4750 USD ce qui est quand même beaucoup plus cher que les 3000 annoncés à la sortie. RED nous parlait d’une camera de poche 3K à 3000$ … hum … la version “nue” sans optique et sans rien du tout du reste en version 2/3″ est annoncées à 275USD pour la rendre fonctionnelle il vous faudra lui rajouter un module Compact Flash, un Module de Baterie et un afficheur ainsi que la fameuse REDMOTE.La REDMOTE est aussi présentée ici avec une version “PRO” qui a l’air nettement plus ergonomique et destinée à mon avis à suplenter un couteur systeme d’assistance à la mise au point “FollowFocus” cher à nos amis assisants. RED avait aussi annoncé que les optique AF de marque NIKON et CANON seraient pilotées par ce genre d’outil ce qui serait tip top !

On note que cette camera est affichée avec une volonté de proposer un outil qui puisse servir a la foi de camera D-Cinema (on ne peut plus vraiment parler de Video quand on travaille en RAW sur de l’image animée) et aussi d’outil de prise de vue Photo. RED annonce même dans ses nouvelles spécifications un mode HDR

J’ai de plus en plus de mal avec leur stratégie marketing et même si leurs produits sont géniaux, je suis au regret d’aller rejoindre le rang des RED Septiques 😉

Les spécifications de la SCARLET sont vraiment intéressante, sur le papier, c’est l’arme ultime pour un gars comme moi qui doute de l’ergonomie des HD SLR du genre 5D MKII. L’aspect modulaire de la bestiole, les montures compatibles CANON / NIKON mais aussi la nouvelle monture RED pour les “MiniPrimes” qui sont annoncés en même temps c’est une vraie alternative pro pour beaucoup de monde. Les accessoires sont nombreux en terme de choix de viseur, ecran LCD dans différentes tailles etc.

La Scarlet j’en ai rêvé, elle se rapproche à grand pas mais, seulement voilà, elle ne sera présentée normalement au NAB (avril2010) pour une sortie en mai ou juin pour les 2 versions 2/3″ et pour l’été 2010 pour celle qui m’intéresse avec le capteur S35 (APS-C équivalent à la RED One en taille)

Si on synthétise un peu les tendance du marché on aurait quand même une caméra nettement plus innovante qu’une EX1 ou HX171 par exemple avec un capteur 2/3 de pouce un enregistreur RAW en 3K tout ça a un prix annoncé inférieur !

Jim, toute l’équipe, je vous adore mais à force d’attendre non seulement la concurrence se réveille mais vous lassez vos fans ! Aller zou, on se bouge le c… !!!