EVENLINE “Misunderstood” Clip

Salut à tous, c’est suffisamment rare pour être notifié mais promis ça va changer, voici ma dernière création. Il s’agit d’un clip pour le groupe Evenline sur un de leur titre phare “Misuderstood”. Je me suis régalé à le faire, et j’ai pris plaisir à mettre les mains dans le cambouis puisque à part mon ami Thomas Walser, talentueux directeur de la photo qui m’a fait une jolie lumière, Michael de chez FREEWAY Drones j’ai tout fait tout seul.

Tout petit budget oblige me voilà donc responsable d’au moins la moitié des cadres avec Thomas, du montage et même de l’étalonnage. C’est tourné avec une Sony FS7 et un Panasonic GH4 monté sur un Nebulla 4000 avec un 12mm Olympus, le drone est un inspire one de chez DJI.

http://youtu.be/DtaGjNM-TZM

From “Dear Morpheus”
Evenline on iTunes : https://itunes.apple.com/fr/album/dea…
Evenline on facebook : http://facebook.com/evenline
Dooweet Records : http://dooweet.org

Dancers : Arianne Liautaud & José Péluaga / TANGOART http://www.tangoart.fr
Filmmaker & Producer : Emmanuel Pampuri http://www.pampuri.net
Director of Photography : Thomas Walser https://www.youtube.com/watch?v=Ptk1S…
Drone : Michael Gisselere / FREEWAY Drones http://www.freewaydrone.com
Make up artist : Diane Guillemaud
Assistant : Emma Chaïbedra
Behind the scenes : Lilly Thomman
Stills : Jalil Damdami

Stage : Studio Kremlin / La Halle O films http://www.halleofilms.com
Lights : Acc & Led http://www.accled.fr
Post-Production : Les Machineurs http://www.machineurs.com

Shot with :
Panasonic GH4 & Sony PXW-FS7
DJI Inspire One / Nebulla 4000 light

Special Thanks :
Jules Pajot / Jacqueline Delaunay / Dooweet / Flibustier Paris
Loca Images / Cécile / Daniel / Tass and all the team
Constance Cardon & Eric Ducher
My Machineurs Dream Team Sylvain Berrard / Geoffrey Fernandez / Coralie Lobjois

© Emmanuel Pampuri / MANTAfilms 2015

, ,

Nebula 4000 Lite le stabilisateur idéal pour les petites caméras

Ceux qui me suivent aussi sur les “réseaux sociaux” comme on dit sont déjà au courant. Le Nebula 4000 lite est arrivé chez Loca Images à la vente comme à la location. L’occasion pour moi de revenir sur quelques petits conseils pour l’utilisation de ce merveilleux jouet.

Pour rappel il s’agit d’un stabilisateur 3 axes capable d’embarquer des petites caméras de moins de 1Kg. Depuis l’arrivée du MOVI et de ces clones en avril 2013,  j’étais à la fois fasciné par ces “gimbal” et assez frustré aussi. Au final c’est un peu disproportionné pour les petites caméras et très vite fatiguant de porter tout ce poids à bout de bras. On a vu depuis fleurir des produits dédiés aux smartphones et aux action cam et je révais de faire la même chose avec un A7S ou un GH4. Le Nebula 4000 de chez Film Power apporte une solution  intéressante qui répond à mes envie pour ces caméras, il respecte l’ADN de ces petits outils formidables, c’est pratique, léger, peu encombrant et très intuitif pour peu qu’on prenne vraiment le temps de bien l’aprivoiser …

  • Gardez en tête que si la limite de poids maximale pour le Nebula 4000 Lite est de 1kg, il s’en sortira encore mieux si vous êtes en dessous de ce maximum. En effet j’ai quand meme remarqué qu’avec 800g embarqué c’était encore plus efficace.
  • La forme de votre kit est importante, évitez de mettre des objectifs trop longs, le poids est un facteur important mais al répartition de celui ci est encore plus importante. Je conseille donc d’éviter les zoom trop lourds et trop longs. Il faudra sinon reculer le boitier sur son socle ce qui limitera les possibilité de mouvement.
  • Privilégiez les grand angles, au delà de 35mm sur un capteur 24×36 c’est quand meme assez audacieux. C’est pas que c’est impossible c’est juste plus compliqué à gérer.
  • Cet outil nécessite du temps pour les réglages et pour l’apprentissage, ne l’achetez pas à 10h le matin pour un tournage à 14h, vous serez déçu.
  • Les paramérages sont longs mais tant que vous ne déciderez pas de passer du temps pour comprendre ce qu’il se passe quand on règle tel ou tel paramètre vous aurez une expérience décevante.
  • Le 4eme axe, celui de la translation verticale, celui que l’on appelle le “walking effect” c’est à vous de le gérer, essayez de marcher souple en flexion sur les genoux, votre bras doit aussi compenser ce mouvement vertical.
  • Evitez de faire un reset total via le logiciel vous allez le regretter !

Nebula4000

Pour finir Loca Images est le distributeur officiel du Nebula 4000 n’hésitez pas à venir jouer avec il est disponible à la vente et à la location.

Voici quelques vidéos sur ce produit afin de fignoler vos réglages et votre apprentissage.

Dave Dugdale est un des premiers a avoir passé pas mal de temps avec le Nebula. Je vous conseille vivement ces vidéos pour ceux qui causent anglais c’est vraiment instructif http://www.learningdslrvideo.com/nebula-4000-lite-1/ vous y trouverez les principaux réglages pour le A7S et le GH4 qui sont à mon avis les bons outils pour ce gimbal.

 

Vous êtes nombreux a avoir fait la bêtise de faire un reset total. voici les 3 fichiers de profil de base à insérer dans le dossier “profils” dans le dossier de l’application “Simple BGC” pour repartir sur de bonnes bases.

https://www.dropbox.com/sh/fh8dps421dccvem/AAA6IDbz9UBcRkwymYS2UXaIa?dl=0

, , , , ,

Shape GH4 Cage

Petit retour sur l’utilisation de la solution épaulière pour GH4 signée Shape. J’avoue que je n’étais pas forcément emballé par l’idée de transformer mon GH4 préféré en une grosse caméra d’épaule. J’ai dans l’idée que si on a besoin d’une caméra d’épaule vaut mieux miser sur une vraie caméra d’épaule que de chercher à faire resembler un photocam à une épaulière. Seulement voilà il y a des cas ou on a quand meme besoin de ce genre d’équipement et ou on a pas le choix. L’ami Arnaud Sadowski ayant décidé de se lancer dans l’aventure du long métrage guérilla, le choix du GH4 semblait évident mais le directeur de la photo n’ayant pas forcément l’habitude de ces petites caméras il fallait trouver une solution d’autant plus qu’il avait un assistant pour le point donc follow focus indispensable. Dans ce cas de figure la solution Shape a fait merveille. On a réussi à tout faire rentrer, avec le YAGH et un petit moniteur DP4 de chez Small HD, du coup c’est vrai que c’est agréable sur l’épaule, on arrive bien à l’équilibrer, c’est confortable et on peut tenir ainsi pendant des heures. La petite matte box de chez Genius et le follow Shape se sont aussi montré très agréables à utiliser. L’ensemble était rangé dans un sac caméra ce qui nous évitait de tout démonter le soir. Bref, mis à part le fait que c’est pas forcément dans l’ADN de ce genre de caméras c’est bien pratique. La qualité de fabrication et le fameux bouton génial de chez Shape pour ajuster l’orientation des pognée ne sont pas une légende, c’est un régal. Le seul truc qui me gène c’est qu’en mode solo on a un peu du mal à attraper les boutons et les molettes sur le boitier du GH4 sans décrocher le tout de son épaule. Pour ça une solution intéressante un smartphone en wifi permet de déporter à peut près toutes les fonctions ce qui est fort pratique.

J’attend avec impatience de pouvoir enfin tester le Shogun et la PowerStation avec ce type de montage un Alpha7S ou un GH4 ça peut être une solution intéressante meme si le côté “Robocop” me gène un peu.

 

 

Masterclass “In bed with GH4”

Masterclass-GH4

C’est le fruit d’une démarche spontanée, j’ai souhaité organiser cette présentation car cette petite caméra me comble et j’ai voulu raconter pourquoi.

Sacré challenge que de monter une opération comme celle là. Vous avez été nombreux à me demander si ça avait été filmé et bien oui, et voilà le résultat.

Il nous aura fallu un peu de temps pour vous faire un petit condensé de cette masterclass organisée dans le cadre du festival Paris Courts Devant avec le soutien de Panasonic, de Loca-Images et des Machineurs, mais là voilà, ça dure 1h46 …

A partager sans modération 😉

Merveilleuse année 2015

Je vous souhaite une merveilleuse années 2015, pleine de belles images. Que vos projets les plus fous se concrétisent …

Voeux-2015

Petite photo presque oubliée GH4 + 12/35 f:2,8 Panasonic

, , , ,

Panasonic Varicam S35 4K : la réponse ?

Varicam4KS35J’ai été un  des grand fan de la Varicam originale, mais c’était il y a plus de 10 ans, depuis comme beaucoup, je me demandait quand est ce que Panasonic allait rentrer dans la course. Cette Varicam comme pas mal de monde au final j’en ai rêvé, j’ai pesté après Panasonic de n’être pas rentré plus tôt dans la danse des caméras Digital Cinéma grand capteur.

La varicam originale avait pour elle une texture d’image qui la rendait unique et elle a connu son succès a une époque ou le cinéma numérique se faisait uniquement avec des caméras 2/3 de pouce à cette époque la Sony 900R était la seule concurrente ou presque. Quand Panasonic a commencé à montrer timidement des maquettes d’une Varicam 35 comme beaucoup mon coeur c’est emballé, car oui je fais partie du club des adorateurs de la Varicam à K7 DVCProHD. Seulement voilà arriver quasiment en dernier dans la course des caméras D-Cinéma 4K grand capteur il fallait arriver avec un produit au top.

Varicam4KPampuri

J’ai eu la chance de passer quelques jours avec cette caméra pour la tester alors que son firmware n’était pas finalisé et je suis tout simplement bluffé ! C’est pas un petit jouet, c’est pas un DSLR, c’est pas une caméra d’entrée de gamme, elle a été conçue pour être une reine dès le départ et si certain commencent déjà à râler sur son prix (45k€ en version S35 avec recorder et viseur) ce n’est pas plus cher qu’une ARRI Alexa ou une RED Epic Dragon M. Est-ce que c’est mieux, je sais pas, on rentre dans le domaine du subjectif, j’aime l’Epic, j’aime la F55, j’aime l’Alexa mais une chose est sure j’adore déjà la Varicam S35 !

IMG_8641

Livrée démontée dans un pelicase ou voit bien tous les éléments démontés. La tête caméra, l’enregistreur, le viseur et l’épaulière à glissière fournie en standard

 

Ce qui me plait déjà dans cette caméra c’est que c’est une vraie caméra d’épaule avec une recherche aboutie au niveau ergonomique. Son système d’épaulière sur glissière est très bien pensé, le viseur articulé qui bascule à droite pour les gauchers, le panneau de contrôle qu’on peu mettre ou on veut côté opérateur ou côté assistant tout ça sont autant de points forts pour cette caméra. Le coup du double cablage sur le capteur qui permet d’avoir 2 sensibilité nominale disponible est un petit coup de génie, oui il fallait y penser. Qu’est ce que ça donne est ce qu’il ny a réellement pas de bruit à 5000 ISO. La réponse est non, ça bruite un peu mais c’est du très joli bruit, fin et dénué de bizareries chromatiques. C’est très filmique, je suis charmé. Pour le moment la caméra est encore bridée, certaines fonctionnalités seront dévérouillées dans les prochaines mise à jour du firmware notamment l’enregistrement 12 bit 4:4:4 AVC-ultra. Je n’ai pour le moment pu jouer qu’avec du 10bits 4:2:2 mais c’est déjà terrible.

Le principe du double circuit sur le capteur permet d’avoir une dynamique de 14 diaphs à 800 ISO comme à 5000 ISO -7 en dessous et + 7 au dessus. Ce qui est par ailleurs difficilement mesurable, on a fait un keylight

Comme beaucoup d’entre vous j’ai été étonné de voir que Panasonic se positionne si tardivement sur ce créneau des cameras Cinéma Numérique haut de gamme, je les attendait et je me disait que si il arrivaient si tard il devaient forcément arriver avec une proposition qui les positionnent un cran au dessus des autres compétiteurs. Mes premières sensations sont tout simplement énormes, cette histoire de capteur a double câblage va forcément agacer la concurrence et on devrait voir arriver des réponses bientôt. Il est clair que cette caméra est positionnée directement dans le haut u pannier, elle attaque de front les RED Epic Dragon, Sony F55 et autre ARRI Alexa … Il semble qu’elle soit à la hauteur et puisse réellement apporter son lot d’innovation et de particularités qui pourront séduire des chef opérateurs exigeants. Certes 45k€ prix public c’est cher mais c’est le prix de l’entrée de gamme chez ARRI, ça me semble assez cohérent au final, c’est pas un jouet en plastique mais un outil pro, destiné dans un premier temps aux loueurs. Bref, cet article est le premier, il y en aura au moins un autre. En attendant les résultat du Keylight je vous livre les premières images tournées à 5000 ISO avec les copains Thomas Jacquet, chef op talenteux et Myriam Robin assistante incroyable. Ces images sont brutes, sans aucun étalonnage.

Vous pourrez télécharger la source ici  et essayer de l’étalonner si ça vous intéresse. Le fichier est uniquement transcodé en Apple ProRes 4:2:2 HQ 10bits 4K attention ça pèse 20go !

Je vous donne rendez vous bientôt pour la suite de ces tests.

IMG_8648 IMG_8646 IMG_8645 IMG_8643

 

, , , ,

SteadXP, système de stabilisation nouvelle génération …

Je suis assez fier de faire cette annonce ici, c’est la premiere fois que je “lance” un produit comme ça. Adrien Farrugia m’a contacté il y a quelques temps pour me parler de son projet et me demander un coup de main sur le lancement. On va prochainement ouvrir une campagne de financement participatif, c’est français et c’est super malin … on vous en dit plus bientôt !

Ps: on ne se moque pas de mon accent englishe !

SteadXP-Prototype

 

 

, , ,

Sécurisation des données numériques issue du tournage et pendant la post-production, les assureurs exigent plus de rigueur !

CST-Ficam-AFCLe titre est un peu long mais il fallait qu’il soit explicite. Aux USA les assureurs exigent la présence d’un technicien sur le plateau pour gérer la sécurisation des rushs. On appelle ça un DATA WRANGLER et il est complémentaire au DIT (Digital Imaging Technician). En france on a un peu tendance à considérer que c’est un boulot de 2eme assistant ou de stagiaire. J’ai toujours été très ferme sur ce point, c’est un métier, les rushs c’est le film, sans rushs, pas de film !!! La malheureuse expérience de nos amis belge m’a mis la puce à l’oreille et j’ai cherché à connaitre l’avis des assureurs en france concernant la perte des données. Jusqu’a présent c’était le flou mais la CST, la FICAM et l’AFC ont publié un document en juin 2014 qui semblent avoir reçu un certain écho. Ainsi pour de nombreux assureurs il sera impossible d’assurer les ruhs de vos films si vous n’appliquez pas ces règles au pied de la lettre !

lien sur l’article intitulé “Sécurisation des données numériques en cours de tournage et de postproduction, sauvegarde et  conservation à court terme”

Les règles de base de la sauvegarde des rushs sont simple on fait 2 ou 3 copies sur 2 ou 3 disques. Je préconise pour ma part 2 disques et un LTO. Ce sera évident pour certain mais c’est loin d’être une généralité. C’est pas du boulot de stagiaire, c’est pas du boulot d’assistant c’est un métier à part entière et il y a des société comme les Machineurs (oui je fais un peu de pub au passage) qui peuvent vous proposer ce genre de prestation. Une fois les copies faites elles ne sont pas stockées au même endroit et ne sont pas transporté toutes en même temps par la même personne. Une catastrophe est arrivée sur une production en belgique, ils ont perdu 15j de tournage car tous les disques étaient stockés dans la même voiture qui a été visité et les disques durs ont été dérobés ! Je n’insisterai jamais assez sur la qualité des supports utilisés, la plupart ont le réflexe du porte monaie, faites des économies ailleurs mais pas sur ce poste ! Tous les disques durs ne sont pas aussi robustes et il m’est arrivé d’avoir 2 disques qui crament en même temps car achetés au même moment chez le même revendeurs ils avaient le meme défaut de fabrication.

Mes règles de base sont :GTECH_dRIVES

  • 2 disques durs robustes et performant au minimun tu utilisera ( j’en recommande 3) depuis quelques temps j’utilise les disques G-Technology qui sont remplissent très bien les critères.Backup-Silverstack
  • Un logiciel de backup incluant la vérification et la création de rapports tu achètera ou louera, je conseille vivement Silverstack de chez POMFORT car en plus vous pouvez le louer pour 30€ les 2 semaines. Une simple copie par copier coller ou glisser déposer ne suffit pas, et ce logiciel fait une vérification (checksum)
  • tous les oeufs dans le même panier tu ne mettra pas ! Chaque disque ne doit pas être stocké ni transporté par la même personne. J’irais même jusqu’a ne pas faire voyager les disque par le même moyen de transport.
  • Des logs tu sauvegardera et tu transmettra a ton producteur et au monteur.

Pomfort-silverstack-log

Pour moi le dispositif idéal est forcément de travailler sur au moins 2 copies sur disques + 1 LTO. Les rushs doivent être au moins envoyé au labo tous les 2 jours et la LTO peut etre faite à ce moment mais dans ce cas là c’est 3 disques sur le plateau, je préconinse un gros disque rapide et performant qui pourra stocker la totalité du film (en prévoir plusieurs si ça dépasse) le G-Speed Studio est très bien pour ça et il pourra stocker jusqu’a 24TO avec une sécurité RAID 5 par exemple (un peu moins après formatage) il est suffisament performant pour devenir aussi le disque de post-prod / montage si vous avez un mac récent. Le Système G-Dock + G-Drive est à mon avis le meilleur compagnon pour les backups du quodidien et disque navette.

G-DriveG-Dock
Son système de disque G-Drive Ev est non seulement performant mais très robuste, les mécaniques sont logées dans un boitier en alluminium et enrobées dans du caoutchouc (a l’intérieur). Chaque cartouche peut etre branchée dans le dock qui est lui meme relié en Thunderbolt a l’ordinateur. La connexion a l’intérieur est en Sata. Chacun des disques peut par contre etre relié en USB3 directement si on a pas le dock.  Le système permet de gérer ces disques comme on le faisait avec les cassettes c’est malin j’adore !

Bref soyez vigilants et rigoureux !

 

, , , , , , , , , ,

Micro 4/3 le point sur les optique pour votre GH4 votre BMPCC etc.

Avec le succès de la Pocket de chez Blackmagic ou encore le récent GH4 vous êtes nombreux à me harceler de questions sur le choix des objectifs pour ces boitiers et cette monture.Pour rappel, l’un des principaux avantages pour le Micro 4/3 c’est son faible tirage optique. je vous renvoie à mon article concernant les bagues adaptatrices et ce qu’on peut faire ou pas si on veut chiner des objos “vintage” ou ressortir ses trésors du placard. Je ne m’étendrai pas trop longuement sur la question vu que je l’ai déjà fait ici mais je me permet d’insister sur une chose, malgré leurs grande qualité et la sortie imminente d’une solution chez Metabones les Canon EF ne sont pas les plus adaptés. J’entend des abérations du genre je vais acheter un GH4 et je mettrais des optiques Canon EF avec une bague ! Cher geek lumineux c’est le truc à ne pas faire … sois tu as des Canon EF plein ton fourre-tout C1A70329C5BE4BA0B61968B9858EE4F0et à ce moment là c’est envisageable de trouver une solution mais quand on part de zéro c’est pas la bonne voie pour le moment   Envisager le long terme et choisir une série d’optique en partant du principe qu’on ne va pas changer tous les ans c’est une bonne démarche. Si vous avez envie de miser sur le Micro 4/3 ce qui est à mon avis très intéressant vous pouvez acheter des optiques dotées de ces montures, si vous n’êtes pas accro au “grand capteur” ce qui n’est pas indispensable pour faire de jolies images qu’elles soient fixes ou animées. Dans tous les cas il vous faudra trouver la bonne équation, c’est le but de cet article … Dans la famille Micro 4/3 il existe un vaste choix en neuf comme en occasion. Je vous invite à vous rendre sur le site internet qui est le site officiel du consortium M43 (micro 4/3) qui pour rappel a été fondé par Olympus et Panasonic en 2008. L’autre page intéressante sur ce site internet est celui dédiée aux optiques M43 orientées “Cinéma”       J’avais déjà écrit un article il y a bientôt 4 ans que je vous invite à lire, les choses ont évolué mais ce que j’ai écrit à l’époque est encore d’actualité. Depuis les choses ont évolué, la gamme “native” m43 a évolué, Panasonic et Olympus ont sorti de nombreuses optiques dont voici le récapitulatif. A noter les différents crop factors X2 en photo et HD pour les boitiers Olympus et Panasonic mais c’est différent pour le GH4 en 4k par exemple on est à X2,3 et x2,8 sur la pocket.

charte des objectif micro 4/3 du site http://www.four-thirds.org/

Pour être tout à fait clair je ne les connais pas toutes mais voici mes préférées A noter que les objectif de chez Olympus ne sont quasiment jamais dotées de stabilisation car Olympus propose une techno de stabilisation du capteur qui est aussi présente sur le GX7 Panasonic par exemple mais pas sur le reste de la gamme. Pour les focales fixes : Olympus-M.-Zuiko-Digital-ED-12mm-f2.0_02

  • 12 mm f:2 de chez Olympus taille rikiki, bague pour switcher entre MAP manuelle et AF via un système push / pull assez malin objectif très performant, très piqué, je l’adore ! (non stabilisé)
  • 14 mm f:2,5 il est en fin de vie et devrait être remplacé ce qui fait qu’on a du mal à le trouver en neuf. Très bon objectif, a un prix rikiki et idem pour l’encombrement. (non stabilisé)
  • 15 mm f:1,7 Summilux Panasonci / Leica, une petite bombe, piqué extraordinaire ! AF réactif et encombrement mini
  • 17mm Olympus existe en 2 version f:2,8 ou f:1,7 qui est très bon dans l’absolu mais je ne l’ai pas testé cependant les images qu’on peut voir sur le net montrent une optique de grande qualité
  • 17,5mm f:0,95 Voigtländer optique exceptionnelle, ouverture incroyable qui offre un bokeh digne d’un capteur full frame, cette optique comme les 2 autres est à mise au point manuelle, la construction est robuste, la course de la bague de mise au point suffisamment longue et le contrôle très doux. Un must !
  • le 20 mm f:1,7 est une des optiques les moins chères de la collection M43, ce petit pancake souffre d’un AF un peu anémique mais sa qualité et son rendu est au top !
  • 25mm f:0,95 Voigtländer optique exceptionnelle idem au 17,5, a noter que la V2 sortie en 2013 propose une bague de diaphragme déclicable, ce qui est ultra bienvenu en video !
  • 25mm f:1,4 Summilux Panasonic / Leica, un régal, un poil meilleur que le Voigtländer en terme de piqué mais doté d’un AF … aille ça pique ! A privilégier si vous utilisez beaucoup l’autofocus.

leica-dg-nocticron-42-5mm-f1-2-asph-power-ois-lens-from-panasonic-02

  • Le 42,5mm f: 1,2 Panasonic / Leica est tout simplement diabolique, j’espère que Panasonic va poursuivre cette voie là, construction qui inspire confiance, AF ultra rapide, prise en main excellente et d’un point de vue qualité d’image c’est du rarement vu ! Meme les copains de chez DXO Lab lui mettent une note exceptionnelle il est à mon sens une vraie alternative pour le portrait à un 85 f:1,2 Canon série L mais il coute 2x moins cher !
  • Je ne connais pas les Sigma pour le moment la game est intéressante mais elle ne propose pas de vraie alternative à mon sens sur le papier focales disponible :  19mm / 30 mm / 60mm tous f:2,8 ce serait bien que Sigma propose des choses plus “pertinentes” comme ils l’ont fait avec leur série ART qui est somptueuse notamment le 50mm f:1,4 et le Zoom 18/35 f:1,8 constant !!!

samyang_cinema_kit_3Une des alternative séduisante pour les “cinéastes” et autres “vidéastes” la gamme Samyang / walimex / Rokinon. Oui c’est un peu le bazar car en fonction de là ou vous les achetez la marque peut changer ?! pourquoi faire simple si on peut faire compliqué ?! Ces opticiens Koréens font de très bons cailloux, c’est du très bon matériel, vous en trouverez quelques uns en monture M43 sinon il faudra passer par une bague. A noter, ici point d’autofocus et les optiques “ciné” sont aussi sans clics sur la bague de diaphragme.

La bonne voie si on veut miser sur le long terme c’est à dire acheter des optiques comme celles ci, c’est très certainement du côté Nikon qu’il faut regarder, miser sur cette monture c’est s’offrir la plus grande compatibilité qui soit. En effet vous pourrez trouver des bagues pour les monter sur des cameras et photocam que ce soit des M43 ou des Canon ou des Nikon ou des Sony ! Les optiques Nikkor récentes ou vieilles ou que ce soit juste des Sigma par exemple en monture Nikon sont aussi de très bons choix car contrairement a leur équivalent en monture Nikon vous pourrez trouver des adaptateurs qui pilotent le diaph a moindre cout vu que la liaison d’origine entre l’objectif et le boitier chez Nikon se fait mécaniquement contrairement à Canon. C’est là le souci principal pour adapter des optiques Canon EF au reste du monde leur fichu système électronique ! Impossible de piloter le diaph sans passer par une bague doté d’un pilotage actif électronique via un autre boitier que celui des Canon c’est un peu dommage … vous faites ce que vous voulez mais moi j’ai revendu (a contre coeur) mes cailloux Canon à cause de ça. J’ai un pote qui lui a conservé un boitier Canon et qui l’emporte toujours avec lui meme s’il ne tourne plus avec uniquement pour pouvoir “régler” le diaph de ses optiques. C’est super pratique imaginez : il monte son 50mm f:1,4 sur son 7D règle le diaph et il l’installe ensuite sur son GH4 avec une bague. gros délire !!

Parlons des Zooms maintenant :

12-35-Panasonic-VS-70-200-CANON

35/100 Panasonic VS 70/200 Canon 2 zooms pour des résultats identiques, mais pas le meme poids ni le même encombrement !

Les 2 zooms de base de votre kit seront sans aucun doute le 12/35 f:2,8 Pana et son complément 35/100 f:2,8 tous deux stabilisés (stab très efficace en video comme en photo) ce sont 2 petits zooms très compacts et très bons. d’un point de vue optique pure, le 12/40 Olympus est un poil au dessus mais il n’est pas stabilisé, attention ! si on les compare a leurs équivalent chez Canon le 24/70 f:2,8 série L et le 70/200 qui sont dans les sacs de nombreux photographes et vidéastes aux 4 coins de la planète ce qui est frappant c’est leur différence d’encombrement et de poids ! OLYMPUS DIGITAL CAMERA1442vs20 A noter les 2 optiques motorisées qui vous permettrons de “zoommer comme avant” avec votre objectif de camescope les 14/42 f:3,5 / 5,6 qui une fois replié est d’un encombrement ridicule ! et son frangin 45/105. Les ouvertures “glissantes” sont un peu pénalisantes en condition de faible luminosité mais optiquement parlant ça tiens la route et c’est assez accessible.

A noter aussi que je ne connais pas bien les zoom Olympus mais qu’ils ont très bonne réputation, comme je l’ai dit plus haut il sont parfois meilleurs que les Pana mais l’absence de stabilisateur les rends moins polyvalents à mon sens.Tamron_14-150mm Un petit nouveau rentre dans la danse de cette monture Micro 43 c’est Tamron avec un 14/150 f:3,5 / 4,5 qui est non seulement pas cher, d’un encombrement très réduit mais en plus tout à fait correct. Il peut aisément devenir votre compagnon de voyage favori car il équivaut à un 28/300 mm mais son absence de stabilisation peut être un peu pénalisant pour la vidéo ou je lui préfère le 14/140 Panasonic malgré son encombrement nettement supérieur. Je n’en ai pas parlé mais il y a des outsiders comme SLR Magic qui proposent un 12mm f:1,6 un toy lens assez rigolo 25mm f:1,4 bourré d’abérations qui est fort sympathique, et un 25mm baptisé hyperprime cine qui ouvre à 0,95 aussi, c’est donc un concurrent du Voigtländer qui a en plus un système de crémaillère pour faciliter l’utilisation d’un follow focus. slrm-25mm-image_1_1_1Dans les autres optiques remarquable à noter le 7/14 mm f:4 de chez Pana qui est d’un piqué redoutable et qui meme s’il déforme un peu sur les bords à 7mm est un compagnon exemplaire pour la pocket. mft_lenses_kowa-550x286 On attend des nouvelles de KOWA, grand opticien Japonais qui a promis une série de primes appelés “Prominar” dédiées a cette monture qui me fait bien saliver car leurs optiques 35mm anamorphiques étaient superbes !

Pour finir sachez que le 12/35 f:2,8 est l’objectif qui est fixée le plus souvent sur mon GH4 j’irais même jusqu’a dire qu’a 70% du temps c’est ce cailloux que j’utilise. Il est compact, polyvalent, la stabilisation est excellente, la prise en main impeccable, il est tropicalisé, bref si je ne devais en conserver qu’un ce serait celui là. J’en ai certainement oublié, je reviendrai sur cet article au fur et à mesure mais c’est une bonne base pour choisir …

Petite note à l’attention de mes fidèles lecteurs, il devenait pour moi difficile voir impossible de continuer tout seul ce travail de blog, de plus en plus compliqué d’avoir du matériel en prêt, impossible pour moi de tout acheter car je n’ai pas les moyens, contrairement à d’autres blogueurs de l’image dont je terrais le nom, je ne suis pas rentier ! Donc depuis quelques mois sachez le je bosse pour Loca-Images. Cette société qui loue et vends du matériel audiovisuel depuis bientôt 40 ans sur Paris m’apporte un sérieux soutien, je pourrais au besoin vous aiguiller et vous conseiller dans vos achats, sur place quand je suis là bas mais il faudra prendre rendez vous. Je ne deviendrai pas vendeur pour autant mais si mon travail vous apporte quelque chose n’hésitez pas à me renvoyer la balle en allant faire vos emplettes là bas 😉 vous y trouverez les conseils avisés et la qualité de service qui fera que vous ne vous sentirez pas comme une merde la veille de partir en tournage a l’autre bout du monde … le jour ou précisément votre objectif favori viendra de vous lâcher. Pensez y, parfois gagner 10€ en achetant en ligne c’est parfois une économie qui n’en vaut pas la peine ! Que ce soit chez Loca-Images ou ailleurs il vaudra toujours mieux un vrai revendeur qui apportera conseil et service plutôt que d’acheter en ligne …