, , ,

Olivier Héraud’s Demo Reel EP02 (Mission: Apollo)

Avec TRACTOfilm on produit parfois des petites choses sans autre but que de se faire plaisir et en espérant que ça en touche quelques uns.

Olivier Héraud, artiste talentueux qui sévit souvent au sein de ma chtite boite de prod avait déjà réalisé sa “bande démo” il y a quelques mois. On a décidé de transformer ça en mini série à périodicité aléatoire.

voici le précédent épisode

et le nouveau :

N’oubliez pas d’aller cliquer sur “j’aime sur la page facebook de TRACTOfilm”

Un nouveau TRACTOfilm signé Olivier Héraud.

Il y a un an un jeune homme timide est venu vers moi pour me demander un stage …
Au bout de quelques minutes j’ai su qu’on ferait un bout de chemin professionnel ensemble.
Olivier travaille avec moi au sein de TRACTOfilm ma petite boite de prod et c’est un Machineurs qui machine depuis un an maintenant. Cet homme là a un vrai talent, je suis fier de l’avoir déniché et il m’épate de jour en jours. Il a une patte, un style, c’est un climax à lui tout seul et ses films sont des pépites.
De l’écriture à la prise de vue, du montage à la réalisation, de la comédie à l’étalonnage, c’est un artiste complet et je lui tire ici mon chapeau, bon “machinoversaire” Olive.

,

Insa “Offrez-vous une part d’avenir” une campagne web produite par TRACTOfilm

Certains sont au courant, d’autre pas … J’ai produit pour l’INSA de Lyon une série de films pour l’INSA de Lyon. Réalisé par Luc Serrano ces 5 petits films se veulent amusants et sont à partager sans modération.

Coup de chapeau à Olivier Héraud, encore une fois pour son “making of” délicieux !

,

Angénieux, 75 ans de passion pour l’optique cinéma …

J’ai eu la chance d’avoir été invité par la maison Angénieux pour fêter lundi 14 décembre leurs 75 ans et la présentation officielle de leur nouveau Logo.

Pour ceux qui ne connaissent pas Angénieux est une société qui fabrique des optiques depuis 75 ans donc. Cette société est remarquable car elle a été créée par un ingénieur opticien passionné.

Fondée en 1935 par Pierre Angénieux, cette société est basée à côté de Saint Etienne. Pierre Angénieux était un ingénieur opticien innovent et clairvoyant, nous lui devons notamment le “Zoom” et le “Rétrofocus” 2 inventions majeures dans l’évolution des objectifs. Primé à plusieurs reprises avec des Oscards techniques et autres grammy, la marque Angénieux est plus connue à Hollywood ou à Bolywood qu’en France. Pourtant leurs produits sont d’une qualité exceptionnelle et c’est un des derniers industriels lié au monde de l’image qui subsiste en europe. Angénieux a aussi par le passé réalisé d’excellentes optiques pour la photographie. J’ai moi même eu la chance d’avoir un zoom 28/70 f:2,8 en monture Nikon au début des années 90. Pourquoi j’aime cette “maison” me demanderez vous ? Tout simplement car c’est une grande maison, celle qui privilégient la qualité avant tout, au même titre qu’un Cooke ou qu’un Zeiss dans le Cinéma c’est un acteur incontournable et ils ont continué d’innover en permanence. Mais aussi parce que les gens que je connais là bas sont tous des passionnés, et que le simple fait de leur parler rajouté à la qualité technique extraordinaire de leurs produit fait qu’on ne peut rester indiférent. C’est du matériel haut de gamme créé par des professionnels, pour des professionels.

J’ai donc pu visiter leur usine hier et je peux vous dire que je comprend mieux pourquoi ils obtiennent un tel niveau de qualité. Premièrement, toutes les phases les plus délicates sont confiées à l’oeil et au savoir faire de personnes ultra qualifiées et cette entreprise est très soucieuse de ses recrutements et de la façon dont sont formés ses futurs employés. Les taches qui sont confiées à des machines sont tout le temps contrôlées par les sens aiguisés d’hommes et de femmes garants de cette qualité exemplaire. Au cours de la visite, on apprend par exemple qu’un zoom Optimo est capable de “lire” 200 lignes de définition par millimètre ! C’est le niveau de tolérance en dessous duquel l’optique partira à la poubelle. Malgré ça le prix de ces optiques reste relativement accessible en comparaison à des focales fixes de chez les 2 autres gros fabricants européens que sont Zeiss ou Cooke, un zoom 28/76 T:2,2 coûte a peut près le même prix qu’une focale fixe qui ouvrira certes un peu plus. A l’heure ou les caméras numériques sont de plus en plus sensible il est peut être temps de changer son point de vue sur la question et je pense qu’envisager de tourner à 100% avec un zoom de cette qualité peut vraiment s’envisager. Les amoureux d’Angénieux sont nombreux, mais ils sont plus nombreux outre atlantique que chez nous.

La gamme DP dédiée aux capteurs numérique par exemple est d’un rapport qualité prix exceptionnel, compter environ 15k€ pour un 16/42 ou le 30/80 t:2,8 qui sont d’excellente facture.

Le fer de lance de la marque est sans aucun doute le 24/290 très apprécié des américains. J’avoue avoir un gros faible pour le 17/80 T:2,2 (si si c’est pas une blague ya tout ça de lumière qui rentre dans ce zoom ! ) A noter que les 3 zooms de la série “cinéma” sont livrable en monture Canon EF ou Nikon.