, , , , , ,

DJI Copilot de LaCie, les Backup Malins sur le terrain sans ordi !

J’ai testé pas mal de “videurs de cartes” depuis que ça existe et jusqu’a présent à part les NEXTO DI je n’ai jamais été rassuré par ces engins. Quand les gens de chez LaCie m’ont demandé si je voulais bien tester leur tout nouveau DJI Copilot je me suis dit que ça valait le coup d’essayer.

Le concept est simple c’est comme un LaCie Rugged mais équipé d’un lecteur de carte SD compatible SD XC II, d’un port USB pour lui connecter d’autre supports de stockage comme un lecteur de cartes XQD, Compact Flash ou C-Fast, mais aussi le SSD d’un enregistreur Atomos par exemple.

On peut ensuite : Copier, effacer les fichiers inutiles, renommer, utiliser son téléphone comme interface et utiliser la batterie pour recharger celui ci.

Sur le papier le concept est génial mais j’ai un souvenir assez moyen du produit concurrent chez Western Digital qui m’a fait perdre du temps avec sa connexion wifi qui rend les manipulation de fichiers peu rassurants. J’avoue que j’étais assez dubitatif mais curieux de la gestion de l’interface sur le smartphone.

Après 2 mois d’utilisation sur le terrain en photo ou en video je suis très enthousiaste sur ce petit produit malin. C’est pas toujours possible de pouvoir faire des sauvegarde quand on est un peu tout seul à faire ses images, sortir un ordinateur, un disque externe sur un coin de table ou au beau milieu de la nature n’est pas toujours facile. Certains recommandent l’utilisation des doubles slots SD sur les derniers appareils pour enregistrer en miroir sur 2 cartes, je le fais parfois mais je préfère conserver ma carte SD d’un coté et avoir un backup de l’autre. Ma crainte est de me faire piquer mon matériel donc je conserve toujours les cartes SD sur moi dans une petite boite dans la poche. Je fais une 2eme sauvegarde sur le Copilot et j’ai ainsi 2 sauvegardes sur 2 supports différents, je peux meme confier le disque ou les cartes à un assistant ou tout autre personne avec moi si possible. Avec le DJI Copilot j’ai par exemple pu laisser faire des backups dans mon sac à dos pendant que je me déplaçait d’un décors à l’autre, j’ai été très agréablement surpris de faire confiance à ce petit système qui en plus n’est pas trop cher.

Bien entendu c’est utilisable pour des tournages et autre séance de photo ou je ne travaille pas avec des grosses caméras qui font du RAW en 6K avec des fichiers générés hyper lourds qui pèsent 1to de l’heure de rushs, quoi que, en prendre plusieurs peut être une solution viable. J’ai apprécié les fonctions de monitoring photo et video, bon nombre de formats de fichiers sont lisible depuis l’interface du logiciel BOSS et si ça n’est pas le cas vous pouvez le faire avec des applications comme Lightroom CC Mobile pour les RAW photo ou VLC pour la video. C’est ce qui est le plus rassurant, pouvoir voir et contrôler ce qui se passe ! Dans la liste des service proposés on peu noter un mois gratuit d’utilisation de la suite Creative Cloud d’Adobe et la garantie perte de données pendant 3 ans.

Un produit qui a retenu toute mon attention et que je recommande vivement. Vous pouvez le commander sur le site de mon partenaire ATREID

Plus d’infos sur la video sur ma chaine YouTube

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire