, , , , ,

RED Epic W et son capteur Helium 8K pour un nouvel épisode de “Caméra seduction”

et oui ça fait bien longtemps que je n’ai pas écrit ici … il faut dire qu’entre mes vrais métiers de prod, de réal, de directeur photo, ma chaine youtube, les articles pour Focus Numérique, les interventions, les salons, ça me laisse peu de temps pour passer en mode “rédacteur”

Comme moi vous avez certainement été surpris par l’annonce de RED le mois dernier concernant la EPIC W équipée du meme capteur HELIUM 8K que la Weapon.

J’ai eu la chance de jouer un peu avec ce super joujou et j’ai été totalement séduit, je n’ai pas eu le temps de faire de vrais tests mais je voulais vous confier mon retour d’utilisation. J’ai pris un pieds immense avec cet outil. Vous savez cette sensation qu’on peut avoir de temps en temps quand on a l’impression que tout est désormais possible, que le monde s’ouvre à vous et que vous êtes un roi 😉img_2792img_2794
J’ai dans un premier temps fait quelques retakes pour les copains Arnaud Tabarly et Julien De Volte pour leur long métrage Super Z histoire de voir ce que la bête avait dans le ventre et j’ai vraiment été conquis.img_2839

J’ai ensuite contacté Pia Lustenberger, amie comédienne de grand talent pour lui proposer de jouer avec moi au petit jeu de la “caméra seduction” histoire de tester la camera sur un projet plus personnel. L

e principe est simple c’est une camera subjective qui se positionne à la place du regard d’un homme sur la femme qu’il aime, plutôt dans une phase de séduction ou de début d’histoire d’amour … Le résultat est étonnant, c’est la premiere fois ou j’ose jouer aussi la comédie et ainsi donner la réplique donne une toute autre intensité à ce jeu là …
Je reviendrai prochainement sur cette jolie bestiole pour vous donner plus de détails mais l’idée de capturer des images de 35,4 MP 24 fois par seconde est vraiment ultra excitant.
Pour ce petit film j’ai joué avec les optiques Sigma Cinéma, le 18/35 T:2 et le 50mm T:1.5 un Petit Biflex de chez Aladdin Lights et une épaulière Shape.
Postproduction simplifiée, monté dans FCPX, j’ai aussi essayé dans Premiere Pro CC 2017 ça marche nickel, un petit coup de grade dans Film Convert et un export 4K pour YouTube.

Voici le résultat de mon premier tournage :

pour ceux qui préfèrent Vimeo et qui veulent télécharger la source :

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire