Entry with Post Format « Video »

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa. Cum sociis natoque penatibus et magnis dis parturient montes, nascetur ridiculus mus. Donec quam felis, ultricies nec, pellentesque eu, pretium quis, sem. Nulla consequat massa quis enim. Donec pede justo, fringilla vel, aliquet nec, vulputate eget, arcu. In enim justo, rhoncus ut, imperdiet a, venenatis vitae, justo.

Nullam dictum felis eu pede mollis pretium. Integer tincidunt. Cras dapibus. Vivamus elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae, eleifend ac, enim. Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus.

 

Lire la suite

Attention usurpation d’identité je n’ai rien a vendre sur leboncoin

ATTENTION !!!

Je suis victime d’une personne qui m’a d’abord escroqué et qui a récupéré une copie de mon passeport. Cette personne usurpe mon identité et essaye d’arnaquer des gens en passant de fausses annonces de vente de matériel d’occasion.

Je n’ai rien a vendre sur leboncoin.fr
Désolé si vous êtes victime de ces annonces frauduleuses mais je n’en suis pas l’auteur.

Black Magic Pocket Cinema Caméra, le paradoxe !

Quand Blackmagic Design a annoncé sa première caméra en avril 2012 tout le monde  a cru que c’était une blague ou presque, malgré quelques début difficiles il semblerait qu’il faille désormais compter sur Blackmagic pour continuer à secouer le marché des caméras.

Lancée fin juillet 2013 cette caméra est enfin disponible chez les revendeurs c’est pas trop tôt me direz vous, il semble que Blackmagic ne soit pas encore super au point sur la partie de l’industrialisation de ces produits car la 4K production caméra, autre modèle annoncé en avril dernier au NAB est toujours elle dans la file d’attente. Moins de 2 ans après la première annonce au NAB 2012 Blackmagic a donc 4 caméras à son catalogue. La Black Magic  Cinéma Caméra en version Canon EF ou Micro 4/3 (monture passive) la Pocket Cinéma Caméra et la Production 4K Caméra.

La BMPCC, c’est comme ça qu’on l’appelle est donc une caméra minuscule a la qualité d’image assez incroyable. Son concept est donc une caméra aux dimensions proches d’un appareil photo compact  dotée d’ambitions professionnelles en terme de dynamique du capteur et des codecs utilisés. Imaginez donc avoir une caméra HD 1080p doté d’un capteur encaissant 13 diaphs de latitude et d’un enregistrement de grande qualité.

Pour le choix de la monture Blackmagic semble avoir compris qu’il ne suffisait pas d’être compatible avec les optiques Canon EF pour récupérer des clients. Le choix de la monture Micro 4/3 dont Olympus et Panasonic sont les créateur est un choix judicieux car il permet grâce à la faible distance entre la monture et le capteur (17mm) de monter à peu près toutes les optiques existantes ou presque. Blackmagic design a choisi un capteur plus petit que la moyenne, et positionne ainsi cette Pocket caméra comme une caméra Super 16. C’est un des soucis de cette caméra, comme pour la première édition la corrélation entre la monture et le capteur est un peu étrange car à moins de posséder des optiques dédiée Super 16 ça peut être vraiment problématique. Il faut prendre en considération un coefficient multiplicateur de X3 ainsi si vous montez un 50 mm ça transformera l’angle de prise de vue en un équivalent 150mm. C’est assez handicapant, car pour pouvoir trouver des optiques inférieures à 10mm et avoir ainsi des vrais grands angles ça va pas être simple. Le consortium Micro 4/3 a déjà intéressé plusieurs fabricants d’optiques, que ce soit Carl Zeiss, Leica, Panasonic, Olympus Zuiko, Sigma, Voigtlander etc. Le parc existant est assez vaste mais les grand angles existent notamment le zoom 7/14mm f:4 de Panasonic déforme beaucoup sur les bords.

BMPCC04

La bonne nouvelle vient de chez Metabones avec son « SpeedBooster » qui s’est intéressé au cas de la BMPCC et propose désormais un adaptateur pour convertir la focale d’origine de vos optiques au format du capteur sans perdre de luminosité voir même en en gagnant !

On pourra donc via des adaptateurs mettre des optiques des anciennes camera argentiques Super 16 mais elles sont de plus en plus rares à trouver et leur valeur sur le marché d’occasion a été multiplié par dix.

Pour ce qui est du « form factor » de la caméra il est assez paradoxal, proposer une pocket camera ambitieuse c’est bien mais si on prend on considération que pour pouvoir l’utiliser il va falloir l’accessoiriser généreusement ça la rend tout de suite moins « pocket »

La caméra est dotée d’un écran qui est assez grand et qui propose une bonne qualité d’image mais elle est dépourvue de viseur, ce qui imposera le rajout d’un viseur du genre  Zacuto ou Cineroïd ce qui pose déjà un problème de logique, ces accessoires et c’est le cas de tout ce qui sera nécessaire à bien faire fonctionner cette caméra, ont un prix de vente supérieure à la caméra elle même, c’est quelque part pas très logique.

BMPCC03

L’ergonomie logicielle est en tout point similaire à la grande soeur dotée du capteur 2,5k, les menus sont identiques sauf que l’écran n’est pas tactile, il faudra vous contenter d’un classique trèfle à 4 direction et un bouton central de validation.  On notera au passage que certaines fonction d’accès direct notamment à la sensibilité aurait été souhaitable plutôt que de de devoir rentrer dans les menus, idem pour la gestion du shutter. l’autofocus est pour le moment totalement inefficace, compensé par la présence d’une fonction d’assistance à la mise au point qui surligne les endroit de l’image ou la mise au point est bonne (peaking) et un zébra paramétrable pour gérer son exposition. La cellule est pour le moment totalement inexploitable, elle se cale toujours sur les hautes lumières et il n’existe aucun système de bargraph. Autre point négatif, il n’y a aucune fonction de magnification pour pouvoir vérifier son point comme c’est le cas sur la majorité des caméras actuelles. Ce zoom dans l’image est bien pratique pourtant, espérant que Blackmagic corrigera ces petites erreurs par le biais d’une prochaine mise à jour logicielle.

Cette caméra peut désormais enregistrer Quicktime en Apple ProRes 4:2:2 HQ sur une carte SD ou du Cinema DNG RAW, attention celle ci doit être très performante car le débit supporté est assez musclé. Après avoir testé plusieurs cartes et seule la SanDisk Extreme Pro 95mb/s fonctionne correctement et ne fait pas de pertes d’images. Pour aller taquiner la qualité supérieure des ténors du marché Blackmagic Design comme sur le modèle 2,5k propose d’enregistrer en ProRes HQ en « mode Cinéma », c’est tout simplement ce qu’on appelle un « log » l’image est donc très neutre, totalement désaturée et très peu contrastée ce qui permettra d’avoir plus de latitude de correction à l’étalonnage de ce côté c’est une vraie réussite. Le constructeur annonce une mise à jour prochaine du logiciel interne qui permettra d’utiliser une version compressé du Cinema DNG, format RAW universel et open source lancé par ADOBE et choisi par d’autres constructeurs comme AATON ou Digital Bolex. Attention cependant il faut préciser que le poid des images est très élevé, une carte de SDXC de 64 go enregistrera un peu moins de 40 min de HD 1080p25 alors qu’en RAW on devrait être à 15 min environ . Pourquoi n’ont ils pas mis le ProRes 4:2:2 de base voir meme le ProRes LT ça aurait été tout à fait adapté et beaucoup plus cohérent. Les autres grief sont corrigible via une mise à jour logicielle, cette histoire de shutter non accessible, pas de vu-metres audio, et toujours pas la possibilité de formater ses cartes dans la caméra ni d’effacer les clips ?!

Cette caméra est pour moi assez paradoxale, d’un côté on a une image d’une qualité assez incroyable, un codec très musclé par rapport à ce qui se fait sur les DSLR mais une ergonomie et des petits défauts de jeunesse qui la rendent difficile à utiliser. Sacrifier l’ergonomie sur l’hotel de la qualité d’image n’est pas forcément la meilleure direction à prendre, cette caméra est au final pas si pocket que ça et son utilisation la plus évidente serait plutôt sur un pied en studio. Il n’empèche qu’a moins de 800€ HT c’est assez incroyable, l’image enregistrée est finalement assez proche de ce qu’on peut obtenir sur une Canon C300 ou une Sony F3 et au prix de quelques contorsions la jeune génération qui n’a pas comme mêtre étalon la caméra d’épaule et son confort y trouvera certainement son compte.

je vous invite à aller voir les images tournées à  New York par l’ami Thomas Garret qui nous avait fait sa review.

 

 

The Touch pilote aussi iPhoto, utilisez votre iPad comme surface de contrôle …

 

title-the-touchC’est des copains, leur système est super malin, j’adore le concept c’est clairement précurseur !

Pour rappel on peut piloter LightRoom, Final Cut Pro X et maintenant iPhoto

voici l’article dans lequel j’en ai parlé il y a quelques temps

 

The Touch 1.20 avec pilotage de iPhoto Mise à jour gratuite et promo 50% pour les nouveaux utilisateurs

Nous sommes heureux de vous annoncer la sortie de la version 1.20 de The Touch, le meilleur outil pour piloter Lightroom et FinalCutPro avec des gestes. Cette nouvelle version permet maintenant aux utilisateur d’iPhoto d’utiliser cette approche innovante, et ajoute également le support de QuickTime Player.

The Touch 1.20 est une mise à jour gratuite pour les utilisateurs existants, et pour célébrer cette nouvelle version, nous offrons aux nouveaux utilisateurs une super promo de 50%, soit 9€95 au lieu de 19€95, pendant une période limitée.

Pour voir comment The Touch est capable de piloter iPhoto :

http://www.arcticwhiteness.com/thetouch/the-touch-for-iphoto/

Qu’est-ce que The Touch ?

A l’aide du trackpad, du MagicTrackpad, ou de l’iPad, The Touch permet à l’utilisateur de piloter certains aspects de Lightroom, FinalCutPro X, iPhoto et QuickTime Player, à partir d’un ensemble de gestes simples et intuitifs. The Touch a été conçu avant tout pour libérer l’utilisateur de l’interface : lui permettre de ce concentré sur son image au lieu de devoir continuellement chercher les curseurs et autres boutons dans l’interface. Cela lui offre plus de liberté pour créer.

La vidéo promotionnelle de The Touch:

http://www.arcticwhiteness.com/thetouch/

L’histoire que The Touch ?

Né de l’envie de piloter les fonctions d’étalonnage de FinalCutPro X du bout des doigts, de manière plus intuitive, The Touch a ensuite grandi jusqu’à devenir une application complète et innovante pour piloter les fonctions essentielles de FinalCutPro X et Ligtroom. La première version est sortie en mars 2013 et a été extrêmement bien reçue à la fois par la presse en ligne et les premiers utilisateurs.

The Touch est co-développé par Timothy Armes et Vincent Zorzi. Vous pouvez en découvrir d’avantage sur le travail de développement ici : http://www.arcticwhiteness.com/how-we-created-the-touch/

Téléchargement
The Touch est disponible au téléchargement sur le site d’ArcticWhiteness :

http://www.arcticwhiteness.com/thetouch/try-buy/

Vous disposerez d’une période d’essai de 1000 gestes par application pilotée.

 

 

Contacts :

English contact (Timothy Armes): tim@timothyarmes.com

contact Français  (Vincent Zorzi): vincent.zorzi@me.com

Canon lance son moniteur 4K

Ca fait un bout de temps qu’on en parle et c’est désormais officiel le moniteur 4K signé Canon sera bientôt disponible. Il s’appelle DP-V3010, je l’ai vu au NAB et ça semble assez prometteur. Il s’agit d’une dalle IPS LCD 10 bits rétro éclairée par LED RVB un peu le même type de technologie employée par Dolby pour ces fameux moniteurs PRM 4220. C’est un 30 pouces qui est vraiment orienté pour le monitoring d’une salle d’étalonnage par exemple. Il sera capable d’afficher les espaces colorimétrique DCI P3 / REC 709 / EBU / SMPTE-C. Bien entendu il pourra afficher le Log Canon présent sur les caméras de la marque. La calibration d’usine est annoncée comme très précise. Elle serait facilité par l’ajout d’une simple sonde sans passer par un PC. Il sera bien entendu compatible avec les LUT 1D et 3D ainsi que ASC – CDL ( American Society of Cinematographers Colour Decision List ) qui semble devenir un standard universel. Il sera capable d’afficher des fréquences d’image allant du 23,98 au 60p ce qui est plutôt bienvenu car non seulement y’a peu de moniteurs 4K mais ceux qui sont capable d’afficher plus de 30 i/s sont encore plus rares …

Sa dalle propose une résolution de 4096 x 2560 pixels, permettant l’affichage de résolution native 4K DCI (4096 x 2160 pixels) sans mise à l’échelle. L’upscaling pour les sources HD et 2K est bien entendu proposé. Un petit panneau de contrôle déporté permettra d’accéder au réglages ce qui est aussi très pratique. La connectique annoncée sera en HD SDI 3G et en DisplayPort ce qui pourra en faire un super moniteur pour le futur MacPro qu’on attend avec impatience.

C’est une bien bonne nouvelle car pour l’instant il y a peu de moniteur 4K pro sur le marché, pour ceux qui vont au Salon de la Photo ce week end il sera présent sur le stand CANON.

Il sera disponible au premier trimestre 2014 pour une somme encore inconnue, de tout ce que j’ai pu voir c’est le moniteur 4K qui a ma préférence sur le marché. J’ai hâte d’avoir aussi les infos sur les futurs écrans pro 4K de chez Panasonic.

En tout les cas msieu Canon on le teste quand tu veux sur le DaVinci Resolve des Machineurs 😉

Canon DP-V3010 display

 

voici la fiche technique :

DP-V3010

Panel Type IPS LCD panel
Screen Size 30 inch (76.1 cm)
Aspect Ratio 16:10
Resolution 4096 x 2560 pixels (10.5 megapixels)
Active Display Area Approx. 645.1 x 403.2mm
Pixel Pitch 157.5 µm
Panel Driver 1024 gradations 10-bit for each RGB colour
Brightness (Standard) 48cd/m2 (DCI), 100cd/m2
View Angle (Up, Down, Left, Right) 178° (contrast ratio 10 : 1 or higher)
Surface Treatment Low-Reflection Glare
Backlight Type RGB LED, direct type
Power Rated Voltage: 100V to 240V, ACRated Frequency: 50/60Hz
Power consumption At maximum load: Approx. 370WAt factory shipment: Approx. 130W
Environmental conditions (operating) Range:5 to 35°C, 20 to 80 %RH (no condensation)
Recommended: 15 to 30°C
Environmental conditions (storage/transporting) Range:-20 to 40˚C, 10 to 85 %RH (no condensation)
Recommended: 41 to 60˚C, 10 to 40 %RH (no condensation)
Dimensions (width x height x depth) Approx. 708 x 474 x 189mm
Weight Approx. 24 kg
Mounting Hole Pitch VESA* standard 200 x 200mm
Input Interfaces 3G/HD-SDI, 8 (2 systems)  DisplayPort*, 4 (1 system)
Output Interface 3G/HD-SDI, 8 (2 pass-through systems)
Control Interfaces USB, 1 (USB 2.0 High Speed supported)LAN, 1
Supplied Accessories Display Controller, AC Power Cord, Compact Power Adapter, AC cable, Tip Prevention Fitting, LAN Cable, Rack Mount Bracket, Rack Mount Bracket Screw, Hex Key, Instruction Manual, Instruction Manual Disc

DP-V3010 Controller

Power Rated Voltage: 100V to 240V, ACRated Frequency: 50/60 Hz
Power consumption At maximum load: Approx. 2WAt factory shipment: Approx. 2W
Environmental conditions (operating) Range:5 to 35 °C, 20 to 80 %RH (no condensation)
Environmental conditions (storage/transporting) Range:-20 to 40˚C, 10 to 85 %RH (no condensation)
Dimensions (width x height x depth) Approx. 419 x 56 x 88 mm
Weight Approx. 460g
Mounting Hole Pitch 76.2 x 465.9mm, EIA 2U standard
Interface Control LAN, 1
*DisplayPort & VESA are registered trademarks of Video Electronics Standards Association in the U.S and other countries.
*Specifications and exterior are subject to change without notice.

Sony installe son « Digital Motion Picture Center » à Pinewood Studios

Pinewood2 Quand Sony Europe invite la presse spécialisée européenne à Londres pour visiter leurs nouvelles installations dédiées a la présentation de leur matériel Cinéma Numérique forcément je me demande pourquoi m’ont il invité moi aussi petit blogueur ? Et passé l’effet de surprise arrive celui de l’autosatisfaction mais aussi des questions, qu’est ce que c’est que ce truc ? de quoi ça cause et qu’est-ce qu’on y fait ? Aller hop un petit tour de l’autre côté de la manche et c’est parti.

Déjà Pinewood Studio ça en jette un max, c’est sans aucun doute le plus gros complexe de production cinéma en europe et en tout les cas celui qui accueille les blockbuster … Impossible de sortir une caméra sans qu’on se fasse interpeler par un vigile, ici ça rigole pas, faut dire que le prochain Disney « Cinderella » est en cours de tournage dans le plus grand secret … La dernière fois que je sui venu ici c’était il y a un peu plus de 2 ans en 2011 pour venir chez RED Europe et me former a l’Epic pour mon tournage Orange Labs / Roland Garros.

Arrivé sur place et on assiste à une présentation dans une belle salle de projection de quelques personnes haut placées chez Sony Broadcast / Cinealta et de chez Sony Pictures mais aussi de quelques pointures du cinéma européen et mondial avaient fait le déplacement, jugez plutôt …

Katsunori Yamanouchi, Vice President of Sony Professional Solutions, Sony Europe

Peter Sykes, Strategic Technology Manager, Sony Professional Solutions, Sony Europe

Spencer Stephens, Chief Technology Officer, Sony Pictures Entertainment

Grant Anderson, Executive Director, Sony 3D Technology Center

 

Nigel Walters, President of IMAGO

Andrew Smith, Director of Strategy and Communications at Pinewood Group

Steve Lawes, Cinematographer

Nic Morris, Cinematographer

Sarah Mackey, CEO of UK Screen Association

Rolf Coulanges, Cinematographer

Nick Morris BSC, Cinematographer

P1070586 P1070583 P1070581 P1070580 P1070579 P1070575 P1070574 P1070567

Après les discours et une impressionnante présentation de Pinewood Studios  découvre un lieu sympathique ou tout ceux qui le désirent peuvent prendre rendez vous pour venir tester les produits CineAlta. Situé au coeur des légendaires studios Pinewood, les locaux que vient d’inaugurer Sony sont assez classe, et chaleureux. Ils ont sur conserver et mettre en valeur la beauté de ces locaux assez anciens à l’architecture typique.

Au milieux de cet espace chaleureux vous trouverez un décor sympa et bien doté en lumière pour tester les F5/F55/F65 mais aussi les workflows qui en découlent. En partenariat avec AVID, ADOBE, Blackmagic Design, Nordlight, Codex et d’autres vous aurez la possibilité de venir triturer le RAW 4K, chahuter le XAVC et tordre le S-Log dans ses derniers retranchements.

On envisage du reste de préparer une éventuelle délégation pour aller profiter de ce super endroit, amis faiseurs d’image n’hésitez pas à me solliciter si ça vous branche d’aller passer une journée à London dans ce DMPC comme ils l’appellent.

 

lien sur le site dédié au DMPC Sony à Pinewood

http://www.sony.fr/pro/article/broadcast-products-pinewood-about-dmpce

La Pocket Cinema Caméra décortiquée par Thomas Garret

J’ai rencontré Thomas Garret par le biais de la grande toile, Directeur Photo talentueux installé à New York nous avons sympathisé et comme j’ai aimé le faire quelques fois voici donc un article qui a 2 objectifs, 1 vous faire connaître un talent, 2 vous parler d’une caméra qui est un peu au centre des attentions du moment.

Vu que Blackmagic m’a totalement oublié, peut être parce que je n’ai pas dit assez de bien de la BM Cinéma Caméra sur mon blog et les réseaux sociaux, je me suis dit que confier cette « review » à un ami qui est en plus assez fan de la monture Micro 4/3 était une bonne idée …

voici le petit film qu’il a tourné à New York avec la BMPC

 

Laissons la plume à mister Thomas

 

P9240002

 

Enfin je reçois ma black magic pocket cinema camera !

Avec ses promesses de mini alexa dans le boitier a peine plus gros qu’un smartphone et avec une superbe monture m43 active, tien t elle ses promesses ?

Mon test de déterminer les capacités de cette camera en

condition de tournage réelles.

Bref dans la vrai vie et pas juste en studio.

promettant une qualité incroyable grâce a l utilisation du codec Apple Prores puis lors d une prochaine update directement du RAW

L enregistrement s effectue sur carte SD en full HD en 10bit avec cadence d image 23.99 24 25 30

et aussi d une fonction timelapse.

PA070057

Prise en main

Aussi longue qu’un iphone 5 un peu plus haute et a peu près deux fois plus épaisse ( sans compter le grip )

la camera et plutôt compacte, elle mérite plutôt bien son appellation “pocket”  surtout associe a des optiques pancake.

Niveau poids elle pese quand même ses 355grammes sans optiques.

La qualité de fabrication est bonne avec un chassis en métal et en plastique au touche veloute.

Le grip est bien proportionne ce qui assure une bonne prise en main.

J ai cependant note un très léger bleeding du rétroeclairage du lcd sur les différents modèles que j ai pu avoir en main…

rien de grave a l’usage mais bon..

 

On regrettera l emplacement SD dans le compartiment batterie et pas sur le cote de la camera.

les connectiques positionne sur le cote gauche sont relativement complètes avec :

une prise Lanc

une prise casque

 

une prise micro

du mini hdmi et

une prise d alimentation externe 12v

 

le dos de la camera est constitue d un grand écran 3.5 pouces ( a quand sur les dslr…) et de 9 boutons dont une classique croix directionnelle avec un bouton OK et de quatres boutons de fonctions :

un bouton power,

un bouton menu,

un bouton iris qui enclenche le réglage de l exposition automatique par la camera

un bouton focus qui permet soit de déclencher l autofocus ou d active le focus peaking.

_DSC5956 _DSC5957

 

N’étant pas un grand fan de peaking je n attendais pas grand chose de cette fonction, qui j ai toujours été pour moi plus un gadget créant la plupart du temps plus de confusion que de précision.

Eh bien j ai été très agréablement surpris  par l implémentation que black magic a réussi a en faire

Elle est tout bonnement excellente et apporte un reel plus lors de l utilisation d optiques manuelles.

 

 

sur le dessus le bouton enregistrement un bouton play et deux boutons suivant et précédent

 

ou est le bouton isos ?

 

Si black magic part d une bonne intention : minimiser les boutons pour simplifier l utilisation, un peu façon apple.

Dans les faits quelques points très énervants ressortent qui pour la plupart heureusement pourront et j espère seront corriges par une mise a jour du firmware.

le plus ennuyant étant le réglages des isos fourre au fond d un menu…il faut au moins 5 étapes pour changer ce paramètre

 

les menus

_DSC5945 _DSC5944 _DSC5943 _DSC5942

 

niveau autonomie compter 1h sur la batterie interne il faudra en acheter un paquet mais elles ne sont pas cher

la question du “petit” capteur et des optiques c’est sur qu’avec un rapport de crop de X2.8 par rapport a du Full Frame 35mm

la question des optiques se pose surtout pour les grands angles.

_A070069

j ai a ma disposition niveau optiques :

 

 

quelques classiques modernes et bénéficiant de l AF

panasonic 14mm f2.5

panasonic 7-14mm f4.0

panasonic 14-140mm OIS f4.5-5.6

 

des optiques en monture C

computar 12.5mm f1.3

navitar 25mm f0.95

 

et mes optiques nikon nettement plus lourdes..

peleng 8mm f3.5

rokinon 14mm f2.8

nikkor    28mm f2.8

nikkor    35mm f2.0

nikkor    55mm f1.2

nikkor    105mm f2.5

_DSC5935

et aussi un monstrueux zoom canon 9.5-143 f1.8en monture B4 qui malheureusement vignette au grand angle

_DSC5937

ca vignette….

 

pour ce test je me suis principalement servi des deux optiques en c mount du pancake 14mm et dans une moindre mesure des deux zooms pana.

 

il est vrai qu il manque une optique lumineuse autour de 6mm ou 7mm afin d avoir un vrai grand angle compact..

_A070061

si certains zoom panasonic propose un stabilisateur optique a quand un stabilisateur sur le capteur !!

En tournage :

 

La camera et compacte et très simple d utilisation.

relativement bien équilibre et très compacte elle est très pratique en trimbaler.

Par contre l absence de filtre ND ou de sensibilité plus basse que 200iso est pénalisante en plein jour.

surtout lors de l utilisation de veilles optiques super16 ou c mount pour lesquelles trouver un filtre nd a la bonne taille reste assez complique.

Le manque de viseur électronique ou d accessoire optique adapte, fait cruellement défaut en plein soleil même si l écran on réflectif reste a peu près visible.

de même il n y a pas de procède de nettoyage du capteur intègre ce qui pourra poser un problème ou du moins demandera un entretien plus pousse.

enfin du fait du rapport de crop de 2.8 il aurait été encore plus utile d avoir un capteur stabilise .

 

 

qualité d image

 

Passons au plus intéressant.

Cette camera est elle a la hauteur de tout le buzz qu elle a cree ?

après les petites frustrations d ergonomie je commence a shoote et je note tout de suite meme sur l écran de la camera une image très douce.

en regardant les rushs sur mon ordinateur la c est le choc !

les images sont superbes !

le rendu du mouvement, des couleurs, le grain…

même agrandi en 4K sur mon écran 50pouces les images tiennent bon

 

PA070036

Pour moi après être passe a regret du film s16mm et 35mmc  la video notamment a la hvx200 sur laquelle on greffait un kit mini 35mm pour donner un rendu plus « film” puis au Dslr cette avec une faible profondeur de champ mais avec toujours ce rendu video.

ou encore a la RED et sa précision clinique.

C est enfin comme shooter en super16mm avec les avantages du numérique.

 

et si beaucoup on décrie la camera en basse lumière

je ne sais pas comment sont calibres les isos mais il me semble que le 800iso natif de la bmpcc est plus proche d un 1600isos sur les dslr

a 800iso le bruit est très raisonnable et ressemble plus a du grain

meme a 1600iso le bruit est présent mais toujours très granuleux.

on est très loin des patchs colores bleus apparaissant sur les dslr

merci le prores

 

a  l inverse j ai l impression que même en abaissant la sensibilité a 200isos on reste plus autour de ce que serait un 400isos

du coup en plein jour avec un soleil bien présent les filtres ND seront nécessaires…

il va falloir que je trouve des filtres pour mes optiques c mount….

 

 

et que dire même en Prores

des possibilité de rattrapage notamment pour une scene sous exposée ou manquant de lumière

alors qu a l écran l image parfait très sombre en remontant l expo en post on  découvre que tout est bien la details couleurs !!

incroyable !!

 

Pour conclure 

Meme si j apprécie vraiment un appareil hybride appareil photo / camera video comme la série de GH de pana ou les 5D, d800 et consort

je dois dire que je suis complètement tombe sous le charme de cette camera.

avec son rendu cinéma, son enregistrement en prores natif et sa monture m43 a 1000$ c est vraiment un excellent choix

 

au niveau des défaut on notera

l absence de filtre nd physique ou même numérique ( iso 50 ?)

l’absence de nettoyage de capteur

l’absence de viseur ou même d un accessoire de type zacuto viewfinder.

 

reste l attitude un peu a la limite de l amateurisme de blackmagic qui annonce en grande pompe un produit en mai pour une dispo en juillet

et fournit un produit au compte goute encore début octobre….

vivement les mises a jour firmware et la V2 en 4k avec viseur, stabilisateur et nd intègre 😉 ( on peut rêver  …)

Thomas Garret

 

Réalisation de concerts

J’ai rencontré un producteur sympa, jeune et dynamique lors d’un voyage à Hong Kong, il m’a demandé si j’avais envie de réaliser quelques concerts de Jazz … j’ai dit oui, et c’est en les faisant que je me suis rendu compte combien ça m’avait manqué.

Depuis mes derniers gros concerts sur Jazz à Vienne je n’avais pas fait grand chose il faut dire. Trop accaparé à piloter mon tracteur Machineurs et celui de TRACTOfilm … Et ben ça fait du bien de revenir dans cet univers, de sentir l’énergie de la scène, et de mettre son « métier » au service de ces artistes … Du Jazz encore du Jazz, c’était bon, ça c’est passé début Juillet au Timisoara Jazz Festival et j’ai pris un pied phénoménal. Merci à toi msieu Paramax, merci Amos … On y retourne quand tu veux 😉

Richard Bona, Kurt Elling, David Murray & Macy Gray

En attendant ceux qui n’ont pas Mezzo TV pour voir ces joli concerts peuvent aller jeter un oeil et une oreille à ces extraits disponibles sur YouTube.

Quelques infos pour me suivre …

J’ai plusieurs personnes qui m’ont dit ou écrit récemment, « tu ne poste plus beaucoup sur ton blog » … comme le dirait Arthur, c’est pas faux !

Néanmoins je suis toujours très actif et je vous avoue que ce blog me gonfle enfin son outil plutôt, tout d’abord la base de données et surtout ma méconnaissance fait que c’est devenu lourd à gérer … il faudrait que je reparte sur de nouvelles bases, et en plus ça m’énerve, wordpress c’est bien joli mais c’est pas toujours simple en tout les cas encore une fois c’est un métier. Bref, pour me suivre et avoir des nouvelles fraiches, ça se passe aussi sur :

Twitter : @emmanuelpampuri https://twitter.com/emmanuelpampuri

Tumblr : http://pampuri.tumblr.com

Instagram : http://instagram.com/epampuri/

Pour les vidéos c’est sur Vimeo : https://vimeo.com/pampuri/

ou sur Youtube mais je préfère Vimeo : https://www.youtube.com/user/machineurs/videos?shelf_index=1&view=0&sort=dd

et la page facebook qui est en lien avec tout ça https://www.facebook.com/www.pampuri.net

alors vous allez me dire que c’est un peu le bazar tout ça, vous aurez raison mais c’est le dogme des réseaux sociaux, les lois du grand labyrinthe, tout ça s’entrecoupe, ça rebondit …

Le plus simple c’est de suivre Tronchebook ou Twitter …

 

995440_557584124303091_1060068181_n

 

IBC 2013 … premières réactions

Ça va peut etre vous surprendre mais c’est mon premier IBC …
Les circonstances m’ont fait traversé l’Atlantique et l’Amérique pour aller a Vegas tous les ans pour le NAB mais je n’ai jamais foutu les pieds a Amsterdam. Il faut dire que ce salon a souvent un petit gout de réchauffé 6 mois plus tard ou presque après la grand messe de Las Vegas.

Premières impression à chaud, c’est assez déroutant on dirait même que c’est le gros bazar que ce serait pas un mensonge.

Bref autant le Convention Center de Las Vegas est titanesque mais au moins c’est un peu rangé, ici 14 halls différent c’est tentaculaire, et faut prendre sa boussole pour passer d’un stand à l’autre. Peu de nouvelles frappantes, Blackmagic, Canon, Sony, RED sont assez discrets …

ARRI en profite par contre pour nous présenter une petite soeur à l’ALEXA, elle s’appelle ARIMA, c’est une caméra 35mm destinée au marché du documentaire et de la télévision puisqu’elle est limitée a l’enregistrement 1080 ou 2K sur un support CFast (évolution de la Compact Flash ultra rapide) elle enregistrera en Apple ProRes 422LT,422,422HQ et 444, elle sera capable d’enregistrer jusqu’a 200fps. Son capteur garde la latitude de sa grande soeur (14 diapos selon le constructeur) Je l’ai vue, elle est assez réussie, comme sa grande soeur, reste à savoir à quel prix elle va sortir ?