Canon EOS M dans le petit monde des C.O.I, interrogations et réaction

L’EOS M est le premier boitier sans miroir de la marque rouge. Les C.O.I (Compact à objectifs interchangeables) sont apparus il y a quelques années déjà avec les premiers Olympus Pen et autres Panasonic GF. Sony a ensuite lancé sa gamme NEX et Nikon fut le dernier à rentrer dans la course avec les V1 et J1.

On a chacun ses marques préférées Canon est une des marques qui me titille le plus le nerf optique du geek que je suis. Autant certains produits m’emballent autant celui-ci ne me fait pas du tout envie. Contrairement au 650D qui m’a l’air proche de l’aboutissement d’une gamme avec des réflexions pertinentes je suis assez peu enthousiaste sur cet EOS M. Je mets de gros bémols à ce que j’écris là car je n’ai pas pu poser mes doigts ni mon zoeil dessus ! c’est pas faute d’avoir été invité mais y’a eu une incompatibilité d’agenda ce coup ci.

Je vous laisserai aller vous documenter sur la fiche technique et sur le point de vue des copains qui ont déjà pondu des comptes rendus en ligne genre chez Focus Numérique ou encore Lense

Par opposition quand Sony sort un NEX 7 dopé aux stéroïdes de l’innovation, ça me gêne de voir que Canon est dans la logique de prendre le train en marche et de suivre les autres. Certes c’est le premier boîtier d’une nouvelle gamme qui s’annonce intéressante, mais je suis déçu par cette annonce. On est typiquement dans la même démarche on garde le format du capteur APS-C on rabote de tous les côtés et on garde une compatibilité via un adaptateur pour les ceux-ce comme moi qui ont déjà des jolis cailloux série L. Sauf que si sur le papier le concept est alléchant, il reste de nombreuses questions sans réponse :

  • Ou est le viseur, ou la possibilité d’en brancher un ?
  • C’est quoi le souci pour mettre un flash embarqué, si la volonté n’est pas d’aller vers une cible “expert” a quoi bon proposer ce genre d’appendice qui va saouler les utilisateurs lambda. Le marketing qui raconte qu’on peut faire des arrières plans flous ça suffit a faire vendre ?
  • Une chtite molette pour régler notre exposition c’est possible ?

Je suis déçu, Canon est pour moi une marque qui se doit d’innover, qui dois élever le débat, proposer des astuces qui nous titille nous motive pour acheter, nous donner envie. Certes je suis peut être pas dans la cible, mais c’est qui la cible qui va mettre 900€ dans un tel produit ? Il est ou le Wifi pour envoyer ses photos sur Facebook ou Twitter si c’est un appareil grand public ? Il est ou le GPS ?

Je me suis embarqué dans l’aventure du micro 4/3 car il y avait une vraie ambition de changer les choses d’ouvrir la voie d’une vrai réflexion sur la photo et la vidéo numérique. J’attendais Canon sur ce chemin là et j’ai en réponse un produit qui m’embarrasse plus qu’il ne me fait envie. Sony avec ces NEX a produit des boitiers excellents et innovants, c’est ridiculement petit mais on garde un viseur électronique de qualité sur le NEX 7. J’ai un souci avec les objectifs NEX dont la qualité vraiment limite est compensée par par un traitement ultra musclé. Je n’aime pas la démarche mais il faut avouer que c’est efficace. En attendant je ne lâcherai pas mon petit GX1 qui a l’avantage de m’offrir la possibilité d’utiliser de vrais objectifs (genre Leica 25mm Sumilux f:1,4) dans un encombrement ultra réduit et un viseur greffon qui fonctionne plutôt très bien (Ce même viseur qu’on peut brancher sur un LX7 fraichement sorti)

Au final on assiste à 3 démarches différentes : Sony et Canon semblent préserver l’idée du capteur APS-C avec une compatibilité avec le parc optique via une bague, Nikon est à l’ouest (position personnelle qui n’engage que moi car ils en vendent parait il) avec un produit au capteur beaucoup trop petit, une gamme pas assez expert et rien de “rétro-compatible”. Panasonic et Olympus ont lancé le Micro 4/3 il y a 4 ans déjà et au final c’est la démarche qui me convient le mieux. La gamme optique est devenue assez excitante au fil du temps et on a le choix de poser ses vieux objectifs dessus (Pentax K pour ma part via une bague Novoflex). Sans oublier l’agressivité de Samsung qui va pas tarder à arriver à une synthèse intéressante. Le NEX 7 est un boitier d’exception mais si on veut de la belle optique on arrive à des objets disproportionnés voir disgracieux.

 

LX7, FZ200, G5 … Panasonic les nouveautés de l’été …

Comme il est de coutume chez de nombreux constructeurs les nouveaux modèles sont souvent présentés au début de l’été.

je ne vous parlerai pas encore de grosses caméras pro mais de jolis appareils grand public qui produisent néanmoins des images de grande qualité. La Varicam 4k c’est pas pour tout de suite 😉

Dans la série LX je demande le LX7 digne successeur de son ainé il évolue dans le bon sens sans toute fois révolutionner ce segment des compacts orienté experts. Alors que Sony rentre dans la danse avec un petit boitier étonnant le RX 100 qui dispose d’un “presque grand” capteur de 1pouce. Le LX7 mise tout sur son optique Leica Vario Sumilux qui ouvre à f:1,4 au lieu de f:2,0 et d’une nouvelle molette manuelle à l’ancienne de réglage du diaph. J’apprécie la décision “sage” de Panasonic de rester à 10MP, ça suffit largement et j’espère que les résultats dans les hautes sensibilités se montreront à la hauteur. Je kiffe grave le fait de pouvoir aussi utiliser le joli petit viseur du GX1 sans oublier la présence d’un filtre ND intégré. En plus il est capable d’enregistrer du 1080p50 ! En gros il me plait bien sur le papier ce petit LX7 !

Spécifications : 
Capteur MOS Haute Sensibilité 10 Mpix
 
Zoom optique LEICA Summilux 3.8x 24-90 mm F1.4-2.3
 
Vidéo Full HD 1080p
 
Ecran 920k pixels
 
Filtre à densité neutre intégré
 
Filtres créatifs
 

Côté bridge de course sur vitaminé arrive le FZ200, comme le LX7 il mise tout ou presque sur son optique. Imaginez la performance un zoom 25/600mm (équivalant 24×36) a ouverture f:2,8 constant … rien que ça c’est énorme ! une telle plage de focale à une telle ouverture c’est du joli boulot et toujours la signature prestigieuse de Leica de ce côté là puisque cette optique se réclame du prestigieux sobriquet de “Sumicron” Le FZ 200 semble doué de jolies fonctions vidéo aussi puisqu’il enregistre un flux 1080p à 28mb/s. A noter que l’écran est orientable.

Spécifications : 
Capteur MOS Haute Sensibilité 12 Mpix
 
Zoom optique LEICA Summicron 24x 25-600 mm F2.8 constant
 
Vidéo Full HD 1080p 28 Mbit/s
 
Viseur Haute Définition 1,3 millions de points
 
Mode HDR et filtres créatifs
 
Ecran 3” orientable
 
Levier de fonctions personnalisable
 
Format RAW
 

 

Dernière déclinaison de la gamme “G” le G5 qui offre 2 innovations super intéressantes, la possibilité d’utiliser l’obturateur électronique totalement silencieux et l’intégration d’une molette qui pilote le zoom électrique des optiques Vario X du bout du pouce. C’est une alternative intéressante si on est pas prêt à investir dans l’excellent GH2 bien que moins orienté “expert” il offre une belle qualité d’image et si j’ai bien compris il a hérité de son capteur.

Spécifications : 
Capteur Live MOS 16 Mpix
 
Zoom 14-42 mm classique ou motorisé
 
Autofocus Haute Précision
 
Vidéo Full HD 1080p
 
Son stéréo
 
Mode HDR et filtres créatifs
 
Ecran orientable 3” 920 000 pixels
 

En attendant le GH3 qui j’espère sera annoncé avant la fin de l’année voici de jolis jouets à choisir pour les vacances.

 

Des nouvelles du front …

Certains d’entre vous doivent se poser la question : mais comment se fait il que l’on ai moins de nouvelles du côté de chez Pampuri. Non je n’ai pas essayé le 5DmkIII de chez Canon, Non je n’ai pas non plus parlé des chinois de chez KINERAW et de leurs 3 caméras RAW, ni de l’Alpha 99 sony ni de la FS700, ni du futur mirorless façon Canon ni de la C500, ni du GH3 Panasonic, ni de la Flea3 de chez Point Grey, sans oublier le projet de camera 4K Opensource Axiom, ni de la Blackmagic Camera, ni de la Digital Bolex depuis un moment. Ce n’est pas l’envie qui manque, mais je manque de temps. Pourtant il y aurait tant à dire. Notament aussi sur les difficultés de l’emblématique constructeur de caméra AATON qui est passé en mesure de sauvegarde depuis le début d’année. Verras t’on un jour sortir la Pénélope numérique ? On pourrait parler aussi du décollage du codec RAW Cinema DNG de chez ADOBE qui semble être de plus en plus adopté par les constructeurs qui proposent une alternative. Pourquoi donc ce silence et ces longue périodes entre deux articles ?

Tout simplement parce que j’ai besoin de me consacrer pleinement à mon métier ou plutôt mes métiers. Mes 2 casquettes de prestataire et de producteur monopolisent 100% de mon temps. Les Machineurs grandissent et c’est bien bon de sentir cette évolution au quotidien. Cette année nous aurons plusieurs longs métrages machinés chez les Machineurs qui sortiront sur les écrans.

Après “Donoma” de Djin Carrénard sorti fin 2011 ou nous avons assuré l’étalonnage, les titrages et les DCP. “Opération libertad” de Nicolas Wadimoff est sorti en suisse et en belgique il y a quelques semaine après une sélection remarquée à la Quinzaine à Cannes.  “En pays cannibale” d’Alexandre Villeret et “Macadam Baby” qui sortiront d’ici la fin de l’année. San oublier “INUK” qui a commencé sa carrière au Groenland et dont on attend une date pour la sortie en france. Je voulais dans ce post tirer un coup de chapeau à Thibaut Pétillon, Pierre-Emmanuel Samson, Arthur Paux, Paul Roumet, Alice Masera, Isabelle Le Guern, Mathilde Cuenne qui m’épaulent et sont investis a mes côté pour faire avancer cette aventure Machineurs et TRACTOfilm. en attendant voici la bande démo de notre maître étalon comme je m’amuse à l’appeler … bande démo étalonnage donc

http://vimeo.com/pampuri/review/45190880/46dae7993d J’ai a un moment pensé à chercher des solutions pour me permettre de rentabiliser mon blog et d’en faire une source de revenus pour en vivre un peu vu le temps que ça me prend mais je pense pas que ce soit le moment car pour passer cette étape ça nécessiterait d’avoir un peu moins de temps pour la pratique, hors c’est le fait d’avoir les mains dans le cambouis qui me donne cette crédibilité, c’est parce que je produis des images tournées avec ces outils que j’ai la possibilité de vous donner mon feedback. Le Pampuri’s blog ne s’arrêtera donc pas pour autant, et je vous réserve une belle surprise pour la rentrée en attendant comptez sur moi pour faire de petites interruptions dans les silences et venir vous rappeler à mon bon souvenir au travers de petites images et de nouvelles pas toujours très fraiches.

Pentax K-01 en maxi promo chez Image Photo Lyon !

Attention le nombre de pièces est limité, mais si vous hésitiez à acquérir le K-01 de Pentax a cause de son prix là ça vaut carrément le coup. Cet appareil design est en maxi promo chez mes amis de Image Photo Lyon. J’aime bien ce petit boitier il est un peu à contre courant mais pour résumer c’est quand même l’exceptionnel capteur du K5 qui est enfermé dans un joli design. Que vous possédiez ou non des optiques en monture K c’est une excellente affaire.

399€ au lieu 799€ !!!