Sony HX9V, le compact étonnant en video 1080p50

Ca fait bien longtemps que j’ai pas été emballé par un nouveau jouet, le compact haut de gamme DSC-HX9V de Sony est vraiment étonnant, son mode video est incroyable. Imaginez un petit boitier a peine plus gros qu’un paquet de clopes, un zoom puissant 16x avec un grand angle qui démarre à 24mm, les modes sympas de chez Sony comme le Panoramique par balayage. Certes c’est un “petit” capteur  mais de belle qualité, c’est un Exmor R de 16,2 mégapixels.

Je ne vous ferais pas de vrai test encore une fois n’en déplaise à mes détracteurs, mais je vous livrerai encore et encore un petit retour d’utilisateur, du pur feeling 100% pur jus. Bien entendu je suis frustré de par le manque de réglages manuels, mais la qualité des photos et des vidéos sont très bonnes.

En photo, les Jpeg produits sont de très bonne qualité mais le traitement est quand même un peu violent pour moi, beaucoup de moutonnements, des effets de lissage assez désagréables, certes ce n’est pas un reflex expert mais j’ai tendance à préférer une image plus neutre et avoir la possibilité de la traiter via un logiciel comme LightRoom ou Aperture par exemple. Mais je ne représente pas le coeur de cible.

La partie vidéo est assez impressionnante l’image est d’une qualité rare pour un appareil de cet encombrement. J’émets des limites sur l’optique en fond de zoom qui me semble un poil mou. Du 1080p50 dans un petit boitier c’est quand même assez inouï et après avoir vu ces images sur un joli plasma de 50″ j’avoue je suis sous le charme. Gros bémol sur l’autonomie, j’ai du enregistrer un peu moins qu’une vingtaine de minutes de video et la batterie m’a lâché.

Vous trouverez une galerie des photos prises cet après midi sur mon compte flickr

Pour plus de stabilité j’ai équipé le petit HX9V avec une poignée Zacuto “Point & Shoot Pro” petit bout de plastique horriblement cher mais fort pratique pour utiliser ce genre de mini photocam.

Le montage a été fait via Premiere Pro CS5 qui est le seul logiciel en ma pocession qui ait bien voulu supporter ces fichiers AVCHD 1080p50 Aucun Post-Traitement n’a été appliqué sur les images, vous pourrez constater que comme souvent la surexposition est assez moche … mais je pinaille là !

Une après midi à Lyon dans le nouveau quartier du confluent, bel endroit pour faire une petite balade photo & video, j’avais envie de “partir léger”, je ne pensais pas rentrer avec des images d’une telle qualité en vidéo.

En attendant de pouvoir tester d’autres petites bestioles de ce type j’ai vraiment apprécié le HX9V,

Panasonic Lumix GH2 Jolie promo chez Image Photo Lyon

Attention ça décoiffe : Promo spéciale GH2: (en magasin et sur le site internet)

GH2 NU:
Ancien prix : 899€
Prix Promo: 799€
GH2 + 14-45:
Ancien prix : 999€
Prix Promo: 849€
GH2 + 14-140:
Ancien prix : 1499€
Prix Promo: 1299€

J’en profite au passage pour vous dire que la boutique à déménagé Place Bellecour

Final Cut Pro X … premières impressions

A peine quelques heures après le téléchargement de FCPX je voulais déjà faire quelques commentaire. Final Cut Pro X est bien né, mais il est quand même incomplet. Ceux qui pensaient pouvoir switcher directement de FCP7 vont avoir de drôles de surprises, pour l’instant dans une utilisation professionnelle : abstenez vous !

Cette évolution n’en est pas une, c’est un produit en rupture totale. Même si vous avez fait un peu mumuse avec iMovie dans sa dernière mouture vous serez sans aucun doute largué à l’ouverture de la nouvelle version.

Je n’ai pas encore tout parcouru mais je voulais tester les capacités de traitement “natif” des différents codecs et voir comment ça se passait avec les codecs si compliqués qui nécessitaient des importations avec transformation en ProRes dans la précédente mouture comme le H264 .mov issu des Canon EOS ou encore l’AVCHD.

Premièrement, l’AVCHD est géré comme une camera on monte la carte, l’image disque directement dans le logiciel (a noter la grosse intégration de l’image disque) alors que les .mov des Canon sont à importer directement comme fichiers c’est un peu dommage. Ne vous amusez donc pas à essayer d’importer les .MTS directement le lien avec les metadonnées doit être encore essentiel (Première y arrive pourtant), marche pô. Côté R3D pour le moment je n’ai rien réussi à en faire en natif. Par contre nos photocams préférés sont plutôt bien lotis. J’ai testé, 5D MKII, 7D, 60 côté Canon et GH2 / GH2 /GF2 + AF101 côté Panasonic pas de problèmes. Pas de problèmes non plus avec le 1080p50 de la nouvelle Sony FS100. Par contre en ce moment je fait mumuse avec le microscopique HV9X de chez Sony qui est bougrement étonnant mais FCPX ne réagis pas super bien pour le moment sur le 1080p50 AVCHD de ce petit compact.

A noter qu’à la suite de l’installation vous pourrez directement via la mise à jour de logiciels (comme pour motion) installer en tout environ 2go de contenus supplémentaire et des mises à jours des codecs pour QuickTime :

Cette mise à jour comprend les codecs vidéo suivants utilisés par les applications liées à QuickTime :

  • Apple Intermediate Codec
  • Apple ProRes
  • AVC-Intra
  • DVCPRO HD
  • HDV
  • XDCAM HD / EX / HD422
  • MPEG IMX
  • Uncompressed 4:2:2

Cette mise à jour est recommandée pour tous les utilisateurs de Final Cut Pro X, Motion 5 et Compressor 4.

La deuxieme mise à jour rajoute du contenu

Cette mise à jour intègre le contenu ci-dessous à utiliser dans Final Cut Pro X :

  • Effets sonores : plus de 1300 effets sonores libres de droits installés dans le navigateur audio de Final Cut Pro X.
  • Préréglages d’effets audio : préréglages d’effets supplémentaires pour le module externe Space Designer.

Cette mise à jour est recommandée pour tous les utilisateurs de Final Cut Pro X.

idem pour Motion :

Cette mise à jour intègre le contenu ci-dessous à utiliser dans Motion 5 :

  • Modèles Motion : une gamme de modèles conçus par des professionnels et personnalisables.
  • Contenu de bibliothèque Motion : graphiques vectoriels animés, arrières-plans, données relatives aux modèles, projets Motion d’exemple et images statiques libres de droits d’auteur.
  • Contenu mulimédia Motion d’exemple : plans et images à utiliser avec les exemples et les tutoriels de l’Aide Motion.

Cette mise à jour est recommandée pour tous les utilisateurs de Motion 5.

Je suis bluffé par l’interface je pense que ça va glisser tout seul, il faut ré-apprendre, accepter de repartir de non pas de zéro mais faire un pas en arrière, se dire que le changement ça a du bon. En tout les cas c’est réactif, fluide, intuitif et parfois déroutant. Petit message personnel : FCPX c’est un peu comme le web 2.0 faudra attendre avant qu’on retrouve tous nos petits, certaines choses sont agaçantes certes mais laissons leur le temps d’évoluer. Malheureusement je rejoint ceux qui pensent qu’une boite qui annonce 60 Milliard de $ de cash n’ai pas souhaité utile de garder quelques traces de l’ADN de FCP pour qu’on conserve au moins la rétro-compatibilité et les bases qu’on apprécie. Exit les sorties sur bande, les numérisations idem.

Les grands absents sont sans aucun doute l’OMF et la gestion du Hardware dédié aux entrées sorties. Cependant la plateforme est forcement ouverte sur les développements tiers puisque FXFactory est déjà compatible. Automaticduck propose déjà un système pour récupérer vos projets dans ProTools .

En guise de première conclusion après seulement quelques minutes d’utilisation je dirais que pour ceux qui bossent au quotidien n’espérez pas switcher directement ce serait une grossière erreur. Pour tous ceux qui sont dans le 100% Tapeless sur des petites prods autonomes par contre ya pas grand chose à perdre. De mon côté j’espère avoir un peu de temps pour creuser plus profond, je suis très intrigué en ce qui concerne les fonctionnalités de synchronisation par l’audio, si ya ça devrait y avoir un monde montage multicamera, les fonctionnalités de synchronisation par le son façon plural eyes doivent bien servir à qq chose non ?

Par contre aucun hardware de tierce partie n’est actuellement supporté. Quand on lit le manuel des drivers beta de chez AJA on est mort de rire. ça gronde, les pros sont déçus, j’espere juste que la réaction sera a la hauteur et que d’ici quelques mois les options qui nous manquent seront rajoutés.

Je vous conseille de vous documenter chez les YAKs ils sont à fond et les nouveaux articles pleuvent en ce moment sur ce sujet brulant. Je ne manquerai pas de vous communiquer mon feedback au fur et à mesure …

4K60p à la Villette pour l’exposition Hello Demain

C’est dans le cadre de l’exposition Hello Demain que vous pourrez voir le film que j’ai réalisé pour Orange Labs à la Villette. Ce film est un petit clip de 3min qui a pour but de montrer ce que pourrait être la télévision de demain. Je n’ai pas pu faire ce que je voulais les conditions étaient très spéciales car ce n’est pas facile de tourner à Roland Garros en plein match. Impossible de placer la camera ou je voulais, ce qui est très frustrant mais les images sont belles et j’en suis fier.

“Orange investit la Cité des sciences et de l’industrie et le Parc de la Villette du jeudi 23 au dimanche 26 juin 2011 pour une exposition exceptionnelle et gratuite. hellodemain vous donne les clés pour comprendre le monde numérique au quotidien et dans ses perspectives futures”

Ce film sur lequel je vous ai fait un petit reporting a été tourné avec une Epic en 5K de nombreux plans ont été tournés en 120 fps. Au final il a été finalisé en 3840×2160 (résolution appelée Quad HD) et sera diffusée dans cette même définition sur le plus grand plasma du monde, le fameux 152″ Panasonic.

Si vous n’avez pas eu l’occasion d’aller voir le rendu de cet écran qui est incroyable (3,8m de diagonale !!!) ça vaut vraiment le coup !

Je ne sais pas si vous avez lu l’article de Vincent Laforet au sujet de l’Epic (in English), je rejoins son point de vue, chacune des images de cette camera est équivalente à une image photo issue d’un réflex numérique de bonne qualité les images produites en 5k 2:40 ont une résolution de 5120×2160 et 5120×2700 en 1:85 ce qui est supérieur à 12MP, même si les capteurs actuels des réflex dépassent cette résolution c’est un pas incroyable qui vient d’être franchi. Dites vous bien que dans cette résolution on enregistre à 120 fps !

 

Arnaud-Epic-Rolang-Garos

Je dois tirer un coup de chapeau à toute mon équipe et vu qu’il n’y aura pas le temps pour faire un vrai générique, le voici :

Directeur de la Photographie : Matthieu Misiraca | Assisté de : Arnaud Gabriel | Direction de postproduction et Montage : Jean-Marc Laroque | Etalonnage : Thibaut Pétillon | Réalisation : Emmanuel Pampuri | Assisté de : Pierre Corbasson | Equipe TRACTOfilm : Production Executive :  Emmanuel Pampuri | Direction de production : Julien Cocquet Assisté de : Lola Prat | Administration de Production : Alice Masera | Moyens Techniques : Les Machineurs & PhotoCinéRent | Post-Production : Les Machineurs | Remerciements : The RED Team : Ted Schilovitz Alan Piper, Jim Janard | The Atreïd Master : Jean-Philippe Mariani | DVS | Panasonic | Les Orange guys :  Manuel Lesaichère | Christophe Daguet | Joël Houssais …

Je vous ai mis quelques images issues de l’étalonnage dans leur résolution d’origine mais compressées en jpeg pour qu’elle puissent etre digestes via le net.

Angénieux et Sony vous invitent à St Héand …

Petite invitation sympathique pour les gens de Lyon et des alentours … pourquoi même des courageux qui viennent de plus loin. Sony et Angénieux vous invitent le Jeudi 16 juin à une Formation sur la PMW-F3 le matin et visite de l’usine Angénieux ensuite … je ne serais malheureusement pas là mais c’est assez savoureux non ? Ce sera l’occasion de tester la petite bombe de chez Sony et les superbes zooms Optimo de chez Angénieux.
La formation sera dispensée par le talentueux Thomas Ozoux qui connait fort bien la f3.

Des navettes en bus seront assurées depuis la gare de St Etienne.

Accueil et petit déjeuner à partir de 10h

Formation et visite de l’usine de 10h30 à 17h / déjeuner inclus

N’oubliez pas de réserver au : 0820400020 (cout d’un appel local depuis un fixe)

Sony NEX-FS100

Salut les geeks lumineux, désolé je vous délaisse un peu en ce moment mais je manque cruellement de temps pour vous raconter mes aventures technologiques mais elles sont denses en ce moment.
J’ai eu la chance de poser mes doigt potelés sur la petite soeur de la Sony PMW-F3 qui est délicieusement nommée NEX-FS100 … Je précise au passage qu’il serait grand temps d’arrêter de nous gaver la tête avec ses noms barbares, quand j’entend parler de l’Alexa ou de l’Epic, ou plus encore de la Pénélope, j’y associe beaucoup d’émotion alors si les constructeurs de cameras pouvaient avoir un peu plus d’imagination et de cohérence surtout dans la dénomination de leurs appareils ça serait bien sympa et ça aurait au moins le mérite de nous faire rêver.
J’en ai profité donc pour faire quelques images “behind the scene” sur le dernier jour de tournage du long métrage “En pays cannibale” puisque j’ai pris pars à cette aventure sympathique.
Ma premiere impression est plutôt mitigée, les images sont superbes, le capteur est très bon puisque c’est celui de la F3 mais l’optique qui est la meme que sur la NEX-VG10 me laisse un peu dubitatif, comme je l’avais dit à l’époque, c’est pas digne du tout de la caméra et l’ouverture glissante est vraiment trop glissante ! Quand à la prise en main et l’ergonomie, on frise le grand n’importe quoi, certes il y a la poignée orientable que j’apprécie énormément, héritée des EX1 et EX3, mais le reste ? Comment dire ?
L’idée d’un boitier cubique qu’on puisse accessoiriser a loisir et customiser est plutôt intéressante mais la logique qui a poussé les ingénieurs de chez Sony a faire certains choix me désespère ?! Vont-ils se décider a questionner les utilisateurs un jour ?
Le corps de la camera est une boite toute carrée, c’est déjà discutable mais bon, pourquoi pas. Mais il ya des boutons et des prises partout sans vraiment nous expliquer pourquoi !? Les prises XLR par exemple, une sur le coté une autre sur l’arrière du boitier, pourquoi ?! Si c’est pour faciliter le branchement du micro qui sera fixé sur la camera pour les ambiances c’est devant qu’il fallait la mettre la prise comme au temps des bonnes vieilles cameras d’épaule. Et en proposer 2 derrière avec la possibilité de choisir … Non ?
Quand a la qualité perçue c’est nettement moins rassurant que la concurrente chez Panasonic, l’AF101 m’avait semblé plus costaud. A voir a l’usage mais la finition ne me laisse aucune sensation de robustesse. le viseur / écran LCD est de bonne qualité, l’image est piquée et assez lumineuse. La fixation de la loupe de visée ne supportera sans doute pas les multiples accrochages / décrochages très longtemps par contre les plastiques font un peu cheap. Comme pour l’AF101 je regrette mille fois le positionnement de ce “viseur”. Même si le fait qu’il soit orientable est plutôt bien vu on a besoin d’un viseur qui soit sur le coté du boitier et non sur l’arrière. Quand a la multiplicité des boutons repartis tout autour du boitier c’est un peu too much, yen a partout, devat derriere, dessus, encore heureux qu’il n’y en ait pas dessous ! Il se passe quoi c’est quoi le concept ? on prend un boite et on pose des gommettes dessus tout autour comme à la maternelle ? C’est quand même dommage de ne pas mettre un peu plus de logique dans ces choix. Au final tout le potentiel de cette camera est un peu gâché, c’est bien dommage car encore une fois la qualité de l’image est vraiment au rendez-vous.
Les points super positifs vous l’aurez compris, c’est la qualité du capteur et un traitement de haut niveau. Certes l’enregistrement avchd ne satisfera pas tout le monde mais il est quand même d’une qualité intéressante et suffisante dans de nombreux cas. Toutes nos oeuvres ne finissant pas sur des écrans de 20 mètres de base en DCP 😉 Et encore je pense sincèrement que la qualité technique de l’image d’un film et la valeur esthétique relative de celui ci ne ce juge pas a la qualité de son codec.
Le prochain Astérix en 3D est par exemple tourné en Alexa et ils ont choisi le codec Apple ProRes 4:4:4:4 et si certains vont se poser la question de savoir pourquoi ils n’ont pas choisi le ARRI Raw, sachez que c’est pour des raisons de maturité, de coût (stockage) et de praticité.
Revenons a notre bestiole, une fois encore je précise que je donne mon point de vue qu’il est subjectif et qu’il n’engage que moi. A noter la particularité intéressante d’enregistrer en 1080p50 ce qui est assez sympa pour faire des ralentis à 50%  et risque à terme de devenir un vrai standard.
Cette camera représente une alternative intéressante a un photocam mais l’ergonomie camescope que l’on aimerait pouvoir retrouver sur ce genre d’appareil n’est vraiment pas au rendez-vous et c’est bien dommage.
La qualité du zoom trans-standard proposé en kit ne me convient pas et je pense que le capteur mérite mieux. La compensation électronique des défauts de l’optique est une tendance qui m’agace !
Néanmoins, les adaptateurs permettant de transformer cette monture “E” en ce qu’on veut reste un véritable atout comme pour le micro 4/3. Vous allez pouvoir adapter ce que vous voulez car encore une fois le tirage optique est super court.
Mon conseil : achetez des vieux cailloux nikon, pentax, canon,  minolta, leica  ou autre et faites vous plaisir !!! A vous les beaux flous et autres flairs sexy !
Bien entendu on peut aussi monter un adaptateur PL et la transformer en jolie petite bête a filmer du clip, de la pub et autre court Metrage de fiction.

 

 

Olivier Héraud’s Demo Reel EP02 (Mission: Apollo)

Avec TRACTOfilm on produit parfois des petites choses sans autre but que de se faire plaisir et en espérant que ça en touche quelques uns.

Olivier Héraud, artiste talentueux qui sévit souvent au sein de ma chtite boite de prod avait déjà réalisé sa “bande démo” il y a quelques mois. On a décidé de transformer ça en mini série à périodicité aléatoire.

voici le précédent épisode

et le nouveau :

N’oubliez pas d’aller cliquer sur “j’aime sur la page facebook de TRACTOfilm”