RED Epic #6 Volée en france !

EDIT : Jim Jannard offre $100,000 récompense pour la restitution de de la camera volée à Méribel @OffHollywood Epic camera #006: http://bit.ly/dHI8ST

La fameuse première RED Epic “M” achetée par Mark L. Pederson de OffHollywood et dont j’ai parlé sur ce même blog a été volée ce matin à Meribel alors que Mark était en famille. Triste nouvelle il semble que toute la famille ait été choquée, je n’ai pas d’information plus précise mais je suis choqué par cet acte débile.

http://reduser.net/forum/showthread.php?t=53549

Cette caméra est facilement identifiable et totalement invendable / inutilisable. Si vous entendez parler d’une camera “tombée du camion à vendre” contactez moi par email emmanuel (chez) pampuri (point) net

N’hésitez pas à relayer l’information au maximum on ne sait jamais.

voici quelques photos de cette caméra :

voici la liste du matériel volé

EPIC camera body #00006
EPIC side-handle
EPIC Redmote
5″ TOUCHSCREEN LCD for EPIC

Angenieux Optimo 15-40mm
50mm RED Pro Prime

2 x 128 G SSD
REDSTATION REDMAG 1.8″
500G GDrive mini
RED Quick Plate
2 x batteries RED Brick
LCD lemo cable
lemo adapter power cable
Sac Oakley noir

Panasonic Lumix GH2, il est terrible !

J’ai finalement un GH2, et meme que le père Noël m’a apporté un f:0,95 de 25mm de chez Voigtländer !!! J’avais pas eu le temps depuis le retour de Osaka de tester pour de vrai le GH2, c’est chose faite. Parti à Etretat en compagnie d’une équipe pour faire le match Camera ARRI Alexa / Red One MX, j’avais pris mon précieux avec moi.

Quel régal, cette évolution du GH1 est une vraie réussite. Mon premier contact avec le modèle de pré-série était déjà enthousiasmant mais le modèle de série mon confirme mon premier feeling.

Mise à part ce choix abérant de 1080i50 qui nous prive d’un mode 1080p25, mais j’ai bon espoir, les bonnes personnes sont contactées chez Panasonic et l’information est dors et déjà remontée jusqu’au Japon.

Le mode 1080p24 est une pure petite merveille, je suis totalement bluffé par la qualité des images produites, pour moins de 1500 euros c’est un camescope diabolique doublé d’un appareil photo exemplaire. Le rapport qualité prix est tout simplement incroyable. Bref, vous l’aurez compris, je suis charmé par ce GH2 !

Je mets un bémol sur l’entousiasme général autour du mode crop 1:1 qui me parait bruité et qui perd vraiment de la latitude. Je continuerai à râler contre le fait que Panasonic ait changé de format de batterie, je fais quoi de mes 6 batteries GH1 / GF1 ? des coliers ?

Sinon j’ai aimé en particulier

  • L’amélioration du viseur.
  • Le touch screen pratique pour faire le point instantanément ou on le désire.
  • La rapidité de l’AF vraiment améliorée surtour avec le 14/140
  • Le look global de l’image en vidéo
  • La qualité de la compression AVCHD à 24mb en mode 24p (pourquoi ne pas la proposer aux autres modes ?)

Ce n’est pas le vrai Making Of de ce tournage qui sera réalisé par Olivier Heraud à qui j’ai prêté mon 5D pour ce tournage.

J’ai même effectué un petit test comparatif sur la latitude avec le 5D mkII mais je vous en parlerai plus tard en attendant voici la vidéo que j’ai réalisé pendant ce tournage.

100% des images sont tournées au GH2, aucune correction colorimétrique, montage dans Final Cut 7 en ProRes LT, encodage dans comrpessor et basta.

Optiques utilisées

Panasonic :

14/140 mm f: 3,5 / 6,3

14mm f:3,5

20mm f:1,7

Pentax Asahi 50mm f:1,4 + bague Novoflex

ARRI Alexa / RED One MX … première sensations

Comme promis, je vais livrer mes premières sensations après ce test grandeur nature.

Pour commencer, sachez que comme j’en ai pris l’habitude, ce n’est pas un test scientifique comme il serait possible d’en faire mais uniquement mon appréciation du sujet. C’est subjectif, ça n’engage que moi et je ne prétend pas détenir la vérité absolue.

Ce test a été réalisé lors du tournage d’une fausse pub à Etretat pour Première Prise la société de production de Armel Nkuindji

Je tiens à remercier avant toute chose :

  • Magali Cavalier de chez TRANSPACAM pour l’Alexa
  • Cinélum pour la lumière.
  • Romain Prouveur qui a assuré les prises de vues en RED One pendant que Matthieu était afféré sur l’Alexa.
  • Les 2 super assistantes Prune Saunier-Dardant & Aurélie Temmerman.
  • Benjamin Fatras et son steadycam
  • Les deux électros Cédric Lemonnier & Victor Chwalczynski
  • Dorothy Roffat la makup artist
  • Natty notre joli modèle
  • Kévin O’Brian pour le stylisme
  • Olivier Héraud qui va nous pondre un petit film “Behind the scene” comme il en a le secret
  • Matthieu Misiraca DOP
  • Armel Nkuindji pour la prod, la réal, mais surtout la bonne idée et l’initiative de ce test

Merci à tous pour votre talent, votre énergie et votre temps passé sur ce projet.

La RED One est sortie en 2007 et c’est en 2010 que la réponse d’ARRI pointe le bout de son nez avec l’ALEXA. L’Alexa est une caméra bien née, sur laquelle on a déjà beaucoup écrit. De mon côté j’ai suivi l’histoire depuis le début avec un vif intérêt. Qui d’autre que ARRI pouvait prétendre à proposer un outil comme Alexa ? Pour moi, Alexa est une caméra qui a un positionnement intéressant, puisant ses racines dans l’image sérieuse de la grande maison ARRI, elle saura rassurer les opérateurs qui ont été quelque peut dérouté par l’arrivée de la RED, car cette société n’avait aucune antériorité et encore moins dans ce domaine ou on aime appliquer le vieil adage : “c’est dans les vieux pots …”

L’Alexa rassure donc car c’est du ARRI et c’est pas du ARRI Low Cost comme pourrait le penser certains, en effet la D21 coutant plus de 200k€ c’est un peu ce que tout le monde a pensé à la sortie de cette “petite” caméra positionnée à 45k€. Sur ce point de vue ARRI a fait preuve de bon sens, en effet, la partie a évolué, la RED One mais surtout la déferlante DSLR sont autant d’éléments qui on redistribué les cartes. Les outils de création deviennent plus accessibles mais les prix de location ne sont plus calculés comme avant. Les phénomènes de mode et la rareté font que cette Alexa, malgré un prix presque abordable est pourtant très chère à la location (environ 1000€/j)

Je l’ai déjà écrit, ce qui me plait dans cette caméra c’est la façon dont elle a de rassembler les puristes et les geeks que nous sommes autour d’un outil qui est un véritable trait d’union entre tradition et modernité.

Dans sa conception on notera donc qu’avec son enregistrement Quicktime Apple ProRes 4:4:4 c’est sans aucun doute la caméra “tapeless”qui propose le service postprod le plus immédiat. On prend la carte, on la branche dans un slot ExpressCard et on peut monter directement dans Avid Média Composer 5 / Final Cut Pro ou encore Première Pro CS5. C’est à mon avis un avantage énorme pour tout ce qui doit finir à la télévision. Pub, clip, téléfilm etc sont donc le domaine rêvé pour cette caméra. Pour la fiction cinéma c’est à mon avis dommage d’avoir sorti une caméra limitée au 2K en 2010 et c’est la raison pour laquelle la RED One va garder ma préférence. 2011 sera l’année ou Texas Instrument va lâcher son offensive 4K pour le cinéma numérique aux USA et dans le reste du monde. Au final même si la résolution ne fait pas tout, c’est quand même important. Alors oui, l’Alexa a certainement une texture d’image et un “grain” plus sexy que celui de la RED One mais prendre l’option HD /2K à l’époque ou on est reste à mon avis une petite erreur.

Par contre là ou ARRI va en décevoir certains c’est tous ceux qui ont pu râler après RED qui avait sorti une caméra pas finie … Désolé les gars, mais l’Alexa c’est pareil voir pire sur certains points. Imaginez notre surprise quand nous avons découvert qu’on ne pouvait pas relire les clips ProRes sur la caméra !

Sinon oui, le Log C est un système qui permet d’avoir une latitude exceptionnelle et on peut tenir tête à un fichier Raw R3D à l’étalonnage sans aucun souci.

Exemple de traitement sur une image extraite en TIFF et retouchée dans lightroom comme si c’était une photo.

Fichier Jpeg exporté brut d'après le ProRes

Image développée dans lightroom d'après un fichier tiff extrait du ProRes

On a en effet toute la matière et toute la dynamique nécessaire pour créer de belles images.

Mis à part les petits défauts de jeunesse et quelques abérations comme le coup de la lecture, c’est donc une caméra qui donne envie de faire de belles images.

La suite bientôt avec une présentation plus poussée en projection en salle quand on aura eu le temps de post-produire tout ça chez les Machineurs.

ARRI Alexa VS RED One Mx … premieres photos

Pour ceux qui s’impatientent après une première journée de transports peu communs pour rejoindre la normandie, nous voici à l’oeuvre.

 

RED One MX / ARRI Alexa … tournage demain

En exlusivité planétaire et avec la complicité de Caméra-Forum et à l’initiative de Première prise. Nous partons demain pour tourner quelques images en Normandie. Ce sont deux des caméras qui passionnent le plus ces derniers temps, deux caméras cinéma numérique avec deux philosophie légèrement différentes mais une seule finalité : tourner du cinéma mais en numérique.

Même taille de capteur mais pas la même résolution, d’un côté ARRI opte pour le 2K alors que RED propose du 4K.

Trois années séparent les sorties des deux caméras, L’Alexa est clairement une réponse de ARRI à RED …

ARRI a préféré miser sur la latitude, la texture d’image et l’ergonomie, RED a depuis sorti un nouveau capteur et l’évolution logicielle de la RED nous offre désormais plus de chose, posée désormais à 800 ISO la RED One dans son évolution Mysterium X corrige les petits bémols du passé.

Loin de nous l’idée de proposer un vrai Match car nous savons dors et déjà que les 2 cameras offrent des positionnement lérèrement différents.

Le Casting :

Armel Nkuindji pour Première Prise qui assurera la prod et la réalisation

Matthieu Misiraca Chef Op fondateur du Camera-Forum

TRANSPACAM pour la partie ALEXA

Les Machineurs Pour la partie RED One MX & Postprod

CINELUM pour la lumière.

Je serais accompagné d’Olivier Héraud pour alimenter les tuyaux en image et en information

Pierre-Loïc Précausta nous donnera son feedback d’étalonneur sur ce qu’elles ont dans le bide ces caméras.

Rendez vous demain soir pour la suite et un premier feedback.

Insa “Offrez-vous une part d’avenir” une campagne web produite par TRACTOfilm

Certains sont au courant, d’autre pas … J’ai produit pour l’INSA de Lyon une série de films pour l’INSA de Lyon. Réalisé par Luc Serrano ces 5 petits films se veulent amusants et sont à partager sans modération.

Coup de chapeau à Olivier Héraud, encore une fois pour son “making of” délicieux !

RED Epic “M”, chez OffHollywood c’est déjà Noël …

RED Epic “M”, les premiers chanceux jouent avec … Chez OffHollywood, Société chouchoute de RED on s’excite autour de l’Epic “M”, cette série limité commence à arriver. J’avais eu l’occasion de les rencontrer lors du RED User Day à Las Vegas en avril dernier, cette société a vraiment une culture de l’innovation et c’est un peu logique de les voir déjà en plein test de cette nouveauté tant attendue.

 

Avec un 15/40 Optimo Angenieux

 

Master Prime Zeiss plus gros que le boitier

 

compacte non ?

Voilà donc des bonnes nouvelles, on va voir fleurir des images et passer à la suite de l’histoire RED d’ici quelques mois.

Premiere vidéo d’une Scarlet qui fonctionne !

Ceux qui auraient loupé les twitt d’hier voici une petite scéance de rattrapage.

Tonaci Tran qui avait interviewé au Vietnam Ted, le N°2 de chez RED a mis cette vidéo sur viméo. On le voit tripoter et commenter l’utilisation d’une scarlet fonctionnelle. C’est le modèle doté d’une optique zoom non interchangeable.

D’après ces commentaire RED aurait décidé de ne plus dire grand chose pour ne plus décevoir personne mais la Scralett serait bel et bien à l’aurée du bois 😉

On l’entend parler de la bague de réglage sur l’optique qui peut etre affectée au point, au zoom ou au diaph, on y parle de la RedMote, cette télécommande amovible wifi qui permet de piloter tous les parametres de la camera à distance,

  • Quels auront été les choix finaux ?
  • Le capteur 2/3″ sur le modele équipé d’un zoom non amovible est il toujours d’actualité à l’heure ou on trouve des Photocam S35 à 500€ ?
  • Conserve t’on la résolution 3K ? ce qui serait idéal pour la stéréoscopie ?

Tout autant de question dont nous n’aurons pas de réponse avant que la camera ne soit officellement proposée à la vente à mon avis.

Mon autre avis, je ne pense pas que RED ait conservé le projet du capteur 2/3″ c’est une supposition mais je vois mal comment ils pouraient tenir la comparaison avec la sortie des Sony F3 et Panasonic AF101 qui proposent des capteurs plus grand. La taille de l’optique me laisse à penser que peut etre que c’est plus que du 2/3″ … Le monde des faiseurs d’image veulent des grands capteurs, ya plus qu’a patienter …

encore …

encore un petit peut …

yen a plus pour longtemps …

mais si on arrive bientôt …

oui mais tu as dit ça ya déjà 1 an

ben oui mais c’est vraiment plus très loin maintenant …

pff …

allez rendors toi, tu verras, le temps passe plus vite …

j’ai plus someil !

Angénieux, 75 ans de passion pour l’optique cinéma …

J’ai eu la chance d’avoir été invité par la maison Angénieux pour fêter lundi 14 décembre leurs 75 ans et la présentation officielle de leur nouveau Logo.

Pour ceux qui ne connaissent pas Angénieux est une société qui fabrique des optiques depuis 75 ans donc. Cette société est remarquable car elle a été créée par un ingénieur opticien passionné.

Fondée en 1935 par Pierre Angénieux, cette société est basée à côté de Saint Etienne. Pierre Angénieux était un ingénieur opticien innovent et clairvoyant, nous lui devons notamment le “Zoom” et le “Rétrofocus” 2 inventions majeures dans l’évolution des objectifs. Primé à plusieurs reprises avec des Oscards techniques et autres grammy, la marque Angénieux est plus connue à Hollywood ou à Bolywood qu’en France. Pourtant leurs produits sont d’une qualité exceptionnelle et c’est un des derniers industriels lié au monde de l’image qui subsiste en europe. Angénieux a aussi par le passé réalisé d’excellentes optiques pour la photographie. J’ai moi même eu la chance d’avoir un zoom 28/70 f:2,8 en monture Nikon au début des années 90. Pourquoi j’aime cette “maison” me demanderez vous ? Tout simplement car c’est une grande maison, celle qui privilégient la qualité avant tout, au même titre qu’un Cooke ou qu’un Zeiss dans le Cinéma c’est un acteur incontournable et ils ont continué d’innover en permanence. Mais aussi parce que les gens que je connais là bas sont tous des passionnés, et que le simple fait de leur parler rajouté à la qualité technique extraordinaire de leurs produit fait qu’on ne peut rester indiférent. C’est du matériel haut de gamme créé par des professionnels, pour des professionels.

J’ai donc pu visiter leur usine hier et je peux vous dire que je comprend mieux pourquoi ils obtiennent un tel niveau de qualité. Premièrement, toutes les phases les plus délicates sont confiées à l’oeil et au savoir faire de personnes ultra qualifiées et cette entreprise est très soucieuse de ses recrutements et de la façon dont sont formés ses futurs employés. Les taches qui sont confiées à des machines sont tout le temps contrôlées par les sens aiguisés d’hommes et de femmes garants de cette qualité exemplaire. Au cours de la visite, on apprend par exemple qu’un zoom Optimo est capable de “lire” 200 lignes de définition par millimètre ! C’est le niveau de tolérance en dessous duquel l’optique partira à la poubelle. Malgré ça le prix de ces optiques reste relativement accessible en comparaison à des focales fixes de chez les 2 autres gros fabricants européens que sont Zeiss ou Cooke, un zoom 28/76 T:2,2 coûte a peut près le même prix qu’une focale fixe qui ouvrira certes un peu plus. A l’heure ou les caméras numériques sont de plus en plus sensible il est peut être temps de changer son point de vue sur la question et je pense qu’envisager de tourner à 100% avec un zoom de cette qualité peut vraiment s’envisager. Les amoureux d’Angénieux sont nombreux, mais ils sont plus nombreux outre atlantique que chez nous.

La gamme DP dédiée aux capteurs numérique par exemple est d’un rapport qualité prix exceptionnel, compter environ 15k€ pour un 16/42 ou le 30/80 t:2,8 qui sont d’excellente facture.

Le fer de lance de la marque est sans aucun doute le 24/290 très apprécié des américains. J’avoue avoir un gros faible pour le 17/80 T:2,2 (si si c’est pas une blague ya tout ça de lumière qui rentre dans ce zoom ! ) A noter que les 3 zooms de la série “cinéma” sont livrable en monture Canon EF ou Nikon.

Tournez en XDCam EX sur cartes SD avec Sonnet

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas Sonnet, c’est un fabricant de stockage tout à fait remarquable, que j’utilise au quotidien depuis plus de 3 ans. Ils ont notamment sorti du stockage haute performance en Raid 5 / Raid 6 il y plus de 2 ans en utilisant les contrôleurs ATO SAS dans leur gamme “fusion”, hautes capacité, hautes performances, mais prix abordable.

Ils viennent de sortir un petit adaptateur qui permet d’utiliser des cardes SD HC dans les cameras utilisant le SxS

la SD-SXS-E34 permet pour 47€ TTC d’utiliser ces petites cartes nettement plus abordables que les cartes SxS. Je reviendrai vers vous pour vous dire ce qu’il en est après des tests de fiabilité mais j’ai grande confiance en ce constructeur 100% des stations des machineurs sont équipés par Sonnet par l’intermédiaire d’ATREID

Alors oui certains vont dire que c’est pas nouveau, en effet j’ai moi même expérimenté des adaptateur “no name”, pas 100% concluant.