“Flux” quelques explications

Bonjour, j’ai eu beaucoup de retours sur mon film “Flux” et je voulais expliquer quelques petites choses.

“Flux” est un film de commande, j’appelle ça un “court métrage communicant”.
C’est YN productions, Gérard Pélisson qui est venu me chercher pour réaliser ce film. Au début ce devait être un simple film de communication institutionnelle. J’ai proposé au Sytral qui est l’organisme qui gère les TCL (Transports en Commun Lyonnais) un tout autre film. Je suis tombé sur un service de communication et un président intelligent qui ont validé mon idée basée sur le fait de raconter une histoire, une sorte de mini film choral focalisé sur les usagers et non sur les infrastructures techniques. Je dois les remercier et remercier aussi mon producteur qui ont su me faire confiance et me donner carte blanche.

Le choix de tourner léger c’est imposé par des problématiques de logistique, pour réduire les temps de trajets, nous avons
monté une équipe qui ne se déplaçait qu’avec les transports en commun. Régie minimum embarquée dans un sac à dos, pied ultra légers type “GorillaPod” pour se fixer sur les rambardes et les poignées dans les métros. Maquilleuse équipée d’une simple trousse de maquillage et qui faisait aussi la comédienne, tout le monde (sauf moi) faisait partie du film et des figurants. Tourner avec le GH1 m’a aussi permis de faire des économies non négligeable et j’ai pu ainsi avoir tous mes figurants / comédiens et disposer du temps necessaire pour faire mon film. Au final les plans Hélicoptère ne sont pas indispensables au film mais j’ai aimé les faire pour le 2eme film car le Stytral m’a commandé une version institutionnelle quand même qui présente le réseau TCL et ses évolutions futures.

Les photos du tournage sont ici

http://www.hauteroche.com/flux/

Pour ceux qui ont loupé la présentation du film voici plusieurs adresses pour le voir

Sur vimeo (excellente qualité en mode 720p mais un peu lourd pour les vieux ordis et les connections trops lentes)

ici : http://vimeo.com/7602370

Sur YouTube, la qualité est moins bonne mais la plateforme de diffusion s’adapte plus facilement.

ici :

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=La_7HNRADIE]

Prise de son avec les réflex video ?

Hé oui c’est un problème. Quelle que soit la marque il n’y a rien de génial, les Canon et le Lumix GH1 sont équipés de prises minijack mais imposible de voir le niveau, ni même de le contrôler.

A part utilsier le firmware alternatif “magic lantern” sur le 5D qui propose des vu-metres, rien n’est vraiment efficace. Pire encore la qualité des convertisseur est tellement médiocre que tout le monde est unanime . Donc même si vous greffez un bon micro sur votre appareil le son à cause du gain automatique et des convertisseurs médiocres ne sera pas vraiment utilisable pour une utilisation professionnelle. Le firmware alternatif open source Magic Lantern que je n’ai pas pu tester pour le moment propose de désactiver le gain auto, ce qui permet d’avoir à priori moins de bruit. Magic lantern

Je n’ai pas fait très original après avoir zieuté chez Sony, Tascam ou Edirol pour un enregistreur autonome, j’ai jeté mon dévolu sur le ZOOM H4N.

Enregistreur 4 piste autonome Ce petit boitier a la particularité d’enregistrer 2 ou 4 piste en simultané avec une qualité assez bluffante. Il possède des entrées Jack ou XLR et peut enregitrer simultanément une ambiance avec son couple de micro stéréo et une voix en simultané via un micro cravate par exemple. Il est équipé d’un pas de vis qui lui permet de prendre place sur une griffe porte accessoire.

Une astuce préconisé sur pas mal de site anglophones propose de relier la sortie minijack dans l’entrée du boitier reflex video. J’en propose une autre : il s’agit de lancer le rec sur l’enregistreur Zoom en premier,  et de filmer le timecode de l’écran avec votre HD-SLR préféré pendant quelques secondes au début de chaque prise. Une fois en montage avec final cut pro par exemple vous pouvez utiliser un timecode auxiliaire correspondant à celui du TC enregistré à l’image. et ensuite de faire une synchro … c’est assez simple et très efficace.

J’essayerai de faire un petit tuto en vidéo pour expliquer tout ça.Pour ceux qui se contenteraient d’une prise de son à gain automatique, on peut compenser par un bon micro. Un modèle semble faire l’unnanimité c’est un “RODE” le fameux VideoMic qui existe en 2 versions mono ou stéréo. La version mono est très directionnelle et convient parfaitement à la prise de son pour des interviews avec une personne proche de l’appareil pendant la prise. La qualité sur un 5D par exemple est très bonne, l’incontournable Philip Bloom en équipe très souvent ses boitiers Canon. Ce micro est un accessoire accessible, vous le trouverez pour un prix aux alentours de 100€ chez les bons marchands. Je vous conseille “Le Marchand de Sons” boutique amie, efficace, sérieuse et aux prix compétitifs.

Pourquoi je préfère le GH1 ?

Parce que !

Le GH1 est mon chouchou depuis le début. Pourquoi ?

J’ai eu la chance de tester tout ce qui se fait sur le marché … J’ai préféré le GH1 parce que j’ai déjà d’autres caméras plus volumineuses et que je cherchais une mini camera performante … Gérant d’une société qui propose du matériel de tournage à la location comme la petite P2, la déjà ancienne HVX200 panasonic ou encore la superbe RED One, j’avais au début tout misé sur le 5D mkII … mais voilà, comme je l’ai déjà dit c’est un boitier impossible à utiliser tel quel. Sans un pied, impossible de cadrer correctement à bout de bras avec le LCD … il existe des loupes qui se greffent sur le Viseur, mais c’est quand même pas donné et pas forcément pratique. L’autre étape qui m’a refroidi c’est la postprod. Etant très exigeant, vu que chez les Machineurs on vend aussi de l’étalonnage, je ne pouvait envisager de rester dans le codec de base des Canon. Hors, pour pouvoir exploiter correctement les fichiers il faut les transcoder dans un codec plus souple à utiliser et surtout moins destructif en postprod. La phase d’import et de transformation de code doit se faire par une conversion dans Compressor ou par MpegStreamClip par exemple. C’est fastidieux !

Le GH1 propose une ergonomie qui n’est pas parfaite mais qui le rend utilisable directement à la sortie de la boite l’oeil rivé dans le superbe viseur électronique. Ou par le biais du LCD orientable. C’est un plus non négligeable. Autre chose importante le GH1 est le seul appareil qui a un Autofocus efficace en vidéo par détection de contraste. On peut dans le cas ou on utilise un steadycam par exemple quasiment faire confiance a l’autofocus. Un des critères qui on fait que je me suis intéressé à cet appareil c’est son ouverture sur le monde exérieur, au niveau des optiques. Ayant toute une panoplie d’optiques Nikon et Pentax, à l’aide de superbes bagues Novoflex j’ai pu adapter des jolis cailloux et profiter ainsi de mon 50mm f:1,4 qui offre de très jolis flous à pleine ouverture.

GH1 sur le tournage de "flux"

Pour revenir sur la postproduction, le codec AVCHD est entièrement géré dans mon logiciel préféré, Final Cut Pro. La fonction “lister et transférer” permet de dérusher de façon précise, de donner des noms de clips, de n’importer que les parties intéressantes en utilisant des point d’entrée et de sortie, mais aussi de rajouter des métadonnées pour l’indexation. Et comble du luxe, le tout s’effectue en tache de fond !

Alors oui, le codec du GH1 est un poil moins bon que celui des Canon … mais je trouve que le jeu n’en vaut pas la chandelle. Je préfère sacrifier un peu de la qualité d’image sur l’hotel de l’ergonomie.

Le 7D est arrivé dans ma besace je vais pouvoir le tester plus en profondeur … mais je pense que la route est longue pour arriver à me combler comme le fait le GH1.

Certains vont sans doute critiquer le fait que le GH1 ne fait pas assez “pro” et ils ont raison. Cela n’enlève rien à la qualité de ces images mais il est clair que si Panasonic décide de sortir une version plus “pro” avec quelques améliorations j’en serais ravi.En vrac, si tu m’écoute msieu l’ingénieur en chef, responsable du développement de chez Panasonic, pense à nous faire :

  1. Un boitier plus costaud, avec un vrai revêtement pourquoi pas tropicalisé et avec un meilleur grip
  2. Une sortie HDMI active a la prise de vue !
  3. Un gain manuel pour le son avec une prise un peu plus standard et un vu-metre
  4. Un débit plus élevé sur L’AVCHD (au moins 24mb comme sur les caméscopes)
  5. Un zoom trans-standard avec une ouverture constante à F:2,8 du genre 12/40 mm

Prochains DSLR Vidéo … ?

Depuis les premières sorties des D90 et 5D mk2 on a du mal à imaginer que les constructeurs, vont s’arrêter là. Pourtant on semble déjà encré dans un mode “toujours plus de la même chose” … Certains se demandent ce que peuvent faire des gens comme Sony par exemple ?

site alpharumorsamateurphotograper

En effet Sony comme Panasonic ont toutes les technologies nécessaires à faire des DSLR Video de la mort … Le big problem est marketting … Imagine un ALPHA 900 Video avec un codec à la hauteur … même à 3500 euros je pense qu’ils feraient un carton … mais ce serait au détriment d’autres gammes de camescope “prosumer”. Nombreux sont ceux qui rêvent d’un boitier Alpha avec un enregistreur SxS et un codec à 50mb/s … waou !

Vu le peu d’ambition des derniers produits EX1R et la 350 … on est dans une logique d’évolution chez ces constructeurs, pas de révolution alors qu’ils ont tout pour faire la Scarlet FF35 avant RED ! A mon grand désaroi, les réponses à Canon ne pouront venir que d’un constructeur qui n’a pas de gamme camescope à canibaliser. Nikon ? un D700s 1080p ? Pentax ? le moyen format 645 avec un codec de folie et une résolution 2K ?

 

“FLUX”

Bonjour, voici donc mon dernier film, ce n’est pas un simple test comme vous avez pu en voir précédement. Flux est une petite fiction, que j’ai réalisé avec des comédiens, un scénario, ça raconte une histoire … 98% du film a été tourné avec le Panasonic Lumix GH1. Le reste les plans aériens sont faits avec une Cineflex.

Flux est un court métrage de fiction “communicant” j’ai eu la chance de travailler avec une institudion compréhensive qui m’a fait confiance pour ce film. Sorte de carte blanche avec quelques messages imposés par le client, j’ai apprécié réaliser se film.

Synopsis :Jeanne est étudiante, tous les matins elle prend le tramway pour aller à la fac. Tous les matins, elle espère en secret qu’Issa sera là dans le tram pour passer un peu de temps avec lui …

[vodpod id=Groupvideo.3914486&w=425&h=350&fv=]

more about “FLUX“, posted with vodpod

Pourquoi avoir tourné un film de commande avec un appareil photo comme le GH1 me direz vous ?

Tout simplement parce que j’aime les challenge, et parce qu’avec le budget qui m’a été confié j’ai préféré tourner avec comédiens et figurants plus longtemps que d’avoir une super camera qui coute cher. Grosso modo j’ai eu 5 jours avec 4 comédiens / figurants au minimum par jour. Si j’avais tourné avec une caméra broadcast, d’une part j’aurais pas pu avoir ce rendu cinéma sans rajouter un bazooka (Pro35) et j’aurais aussi eu du mal à suivre le rythme des déplacements qui ont été fait dans la plus grande légèrerté et 100% en transports en commun. Par ailleurs j’avais pris la précaution de faire valider la qualité de l’image par le client en lui présentant des exemples avant de tourner.

 

Avec :
Franck Adrien
Marie-Aude Barrez
Sophie Chamoux
Pauline Chambon
Pascal N’Diaye

Scénario,
Prises de Vues & Réalisation :
Emmanuel Pampuri

Assisté de :
Julien Cocquet & Raphaël Pénasa

Timelapse : Damien Steck

Moyens Techniques Hélico : JetServiceHelicoptere

Segway + SteadyCam : pascal grzywacz / Com’Hic

Musique : JMZ

Montage : Stéphane Lefort

Etalonnage : Pierre-Loïc Précausta

PostProduction : Les Machineurs

Production exécutive : Emmanuel Pampuri TRACTOfilm

Directeur de Production : Emmanuel Pinto

Production Déléguée : Gérard Pélisson Y.N. Productions

Merci à toute l’équipe …

Ted from RED … NAB 09

TED Directeur Marketting de chez RED interviewé par ma pomme en avril dernier.

La video sur vimeo

TED nous avait présenté avec les YAK les nouveautés de chez RED. Pour ceux qui avaient loupé la scéance. Ratrapage ici maintenant 😉


Canon 7D Test #1 “Les Berges du Rhone”

Bonjour, certains avait déjà vu la vidéo postée il y a quelques jours. Pour les autres je n’avais pas vraiment commenté ces images. Les réglages de “look” sont assez utiles sur le 7D j’ai choisi un mode “paysage” avec un fort contraste et des couleurs un poil flashy. Pour l’optique le 24/70 f:2,8 série L est un super cailloux, mais c’est un peut court avec un capteur APSH et le coef de conversion de X1,6 … je rêve d’un 15/85 2,8 stabilisé … Concernant l’ergonomie, on est un peu mieux que le 5D au niveau de la mise en route du mode video et surtout avec un bouton REC dédié.Par contre la visée est toujours aussi handicapante. A ce niveau seule la visée électtronique me semble un véritable atout pour la vidéo, et à part le GH1, il n’y a aucun produit sur le marché qui offre une visée confortable en vidéo a moins d’utiliser une loupe de visée comme le Z-Finder de Zacuto.Les images sont superbes en vidéo et mis à part quelques cas de très faible lumière le capteur tiens le choc face au 5D mk2.Je ferais un film un peu plus conséquent en basse lumière dans quelques jours.

[vodpod id=Groupvideo.3846186&w=425&h=350&fv=]

 

GLUE TOOLS : Le H264 des CANON EOS mieux intégré à Final Cut

C’est Final Cut Montreal qui relaye l’info, je salue au passage nos cousins Québécois.

La société GlueTools annonce un plug in pour Final Cut pro qui permettra d’importer les fichiers issus des DSLR Video Canon EOS aussi facilement que ce qu’on peut faire avec l’AVCHD du Panasonic GH1 par exemple.

GlueTools on connait bien leur plugs permettant l’intégration du DPX dans Final Cut, mais aussi la possibilité de travailler avec les fichiers issus de la ARRI D21 ou de la Phantom HD.

Grâce à la fonction “Lister et transférer” nous pourrons sous peu gérer l’importation et la transformation de codec en Apple ProRes (par exemple) ce qui permettra de moins se faire ch… avec les étapes d’importations laborieuses avec Compressor. Les données EXIF sont aussi importée et on peut rajouter des métadata ainsi qu’un timecode nous précise Matéo.

En attendant le prochain firmware du 5D MKII et surtout son passage à 25 i/s c’est un bien belle perspective qui s’annonce pour ceux qui comme moi sont fatigué de ce worflow pénible.

Panasonic Lumix GF1 Test #3 Week End Smala

[vodpod id=Groupvideo.3834697&w=425&h=350&fv=]

more about “Panasonic Lumix GF1 Test #3 Week End …“, posted with vodpod
Petite vidéo familiale tournée avec le GF1 et le superbe 20mm f:1,7

 

RED EPIX X-S35 Beta Test Payant à 28k$

C’est tombé ce week-End, mister Jim Jannard himself a annoncé qu’ils allaient modifier leur feuille de route et qu’ils cherchaient des utilisateurs investisseurs capables de mettre 28000$ pour acheter un outil en cours de finition. C’est un peu un aveu de la fragilité de la structure, en gros j’analyse la nouvelle comme un message sous jacent disant ” Donnez nous du pognon qu’on puisse finaliser cette p. de camera car on y arrivera pas tout seuls…” Malgré tout et c’est là qu’ils sont forts c’est aussi une solution pour avoir le n° de portable de Jim … vu qu’il annonce qu’il le donnera a qui achètera un prototype d’EPIC.

Le projet est colossal, il manquent de monde chez RED et certainement de moyens. C’est une nouvelle importante, qui me laisse assez songeur mais si j’avais ces 28k$ je jouerai bien.

Il sont fort chez RED.

La problématique pour moi c’est que c’est une sorte de façon d’avouer qu’ils sont dans les choux et que la puissance colossale des gros fabricants de caméra risque de leur faire du tord. Si Sony ou Panasonic se décide à mettre un gros capteur dans une de leur camera ça va faire mal ! Canon semble avoir envie de mettre la paille a tout le monde et leurs DSLR Video n’en sont qu’a leurs balbutiements. Le premier qui sort un codec RAW + gros capteur et une ergonomie plus “film” va forcement prendre une place importante dans cette course.

La bataille ne fait que commencer. Pour l’instant j’en suis RED !